[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(940 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Italie" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 801. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

de son armée,
qu’il commanda depuis en Corps à part, sous le Generalat de
Monseigneur le Cardinal de la Valette. Cét Illustre Cardinal estant mort dans l’employ, monsieur le
Comte d’Harcour luy succeda, lequel y commença les merueilles
qu’il a faites en Italie, en iettant vn secours d’hommes
& de munitions dans Cazal. Afin de faciliter ce dessein, il estoit
expedient de prendre Quiers. Pour cela la nuict du 24 Octobre (qu’expiroit la tréve de deux mois en Piémont) il commanda
à monsieur de la Mothe

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 802. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

conduisiez à celuy de feu Monsieur le Cardinal de la Valette,
pour seruir conjointement auec Messieurs de Turenne & Plessis
Praslin: Sa Maiesté a trouué bon de laisser sous vostre commandement
le corps de Monsieur de Longueville, auec lequel vous auez desia
rendu en Italie de si notables seruices. Monsieur le Comte d’Harcour
receura les despeches de Sa Maiesté sur cela, afin qu’il ne soit rien chargé
aux ordres qui sont establis: n’estant pas raisonnable qu’on vous diminuë
l’honneur lors que vous meritez qu’on l’accroisse.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 803. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

chargé
aux ordres qui sont establis: n’estant pas raisonnable qu’on vous diminuë
l’honneur lors que vous meritez qu’on l’accroisse. Viuez donc en
repos de ce costé-là, & asseurez-vous que ie seray tousiours.   Le commencement de la Campagne de 1640. en Italie, fut
la bataille & secours de Cazal, monsieur le Comte d’Harcour
donna l’aile gauche à commander à Mr de la Mothe; & ce Prince
trouuant à la droitte de la difficulté en l’attaque des lignes,
reuint à la gauche prendre les six Regimens d’Infanterie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 804. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

monsieur de Longueuille fut campé à la Purpurate, quartier
de longue estenduë & le plus difficile à garder. On ne doit icy obmettre la sanglante bataille de Turin. Elle
est assez bien descrite dans le Panigiric de monsieur le Comte
d’Harcour sur sa Campagne d’Italie. Voicy vne Iournée de sang, & vn choc extraordinaire. Le premier
effort qui fut fait sur nous, commença au quartier de la Mothe
Houdancour, entre la Purpurate & la Doüaire, où les ennemis parurent
auec 4. ou 5. mil hommes de pied, & deux mil cinq cens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 805. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

fit venir exprés dans
sa chambre pour luy presenter monsieur de la Mothe comme
elle fit, en disant: Mon fils voila Monsieur de la Mothe, aymez-le
bien, c’est vn des Gentils-hommes du monde lequel a le plus contribué
au restablissement de vostre Estat. AV retour d’Italie apres tant de belles actions, le feu Roy
de tres-heureuse memoire, iugea monsieur de la Mothe
digne d’vn des importans & espineux employs qui soit arriué
pendant son Regne, en la place de monsieur d’Espenan, qui en
sortoit par la force de l’Armée du Roy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 806. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

& conseruer à la France
ce Principat, le plus noble & considerable qui soit en l’Europe. Dés l’instant qu’il en eut receu les Ordres il partit de la
Cour, & sur la fin de Ianuier 1641. arriua à Barcelonne, où la reputation
qu’il auoit acquise en Italie, le faisoit attendre auec
beaucoup d’impatience. Il y fut accueilly auec grandes demonstrations
de joye de toute la Ville, & de Messieurs de la
Deputation. Il les r’asseura de la part du Roy contre les apprehensions
qu’ils auoient de l’armée du Marquis de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 807. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

de sa capacité, de son iugement, de
son courage, experience en la guerre, prudence, actiuité, vigilence,
& conduite, & fidelité; & zelle singulier pour nostre
seruice dans les commandemens que nous luy auons donnez
en nos Armées de la Franche-Comté, d’Italie, & de Catalogne,
où il a fait heureusement reussir tout ce que luy a esté
commis, & a tousiours combatu auec aduantage. Et sur tout
s’est signalé, commandant soubs nostre Cousin le Comte
d’Harcour vn corps d’Armée, tant au dernier secours de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 808. La Mothe-Houdancourt (Henri... . TROISIEME FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 63 pages. Langue : français, latin, italien. Avec permission et privilège. Partie 3. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_6. le 2014-07-20 10:22:39.

du fait, &
les difficultez des affaires. Et quand le premier Concile
d’Arles fut encor conuoqué pour terminer ces differens,
qui n’auoient pas esté assoupis par le Concile de Rome,
& pour iuger les appellations qui auoient esté interjettées
de ces Iuges d’Italie? Ce mesme Empereur qui auoit
renuoyé au Concile cette cause, ne fit aucune instance
aupres dudit Concile d’Arles, pour choisir entre ceux
qui y estoient, des Iuges pour mettre fin à cette affaire,
mais tous en prirent connoissance. Augusti.
epist.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 809. La Mothe-Houdancourt, Henri... . CINQVIESME FACTVM, POVR MESSIRE PHILIPPES DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 5. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_7 (partie 4). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_8. le 2014-07-20 10:29:16.

de ce
moment, qu’on est obligé de representer.   Le feu Roy de tres-glorieuse memoire, ayant experimenté
par tant de guerres qu’il a soustenuës, que la conqueste
de quelques Villes du costé de Flandres, ny les heureux succes
arriuez en Allemagne & en Italie, ne pouuoient reduire
le Roy Catholique, à vouloir la paix, se resolut enfin de l’attaquer
taquer fortement du costé des Espagnes. A cét effet ce grand
Prince, quoy que valetudinaire y marcha en personne, & sa
presence aux sieges de Colioure & de Perpignan,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 810. La Mothe-Houdancourt, Henri... . CINQVIESME FACTVM, POVR MESSIRE PHILIPPES DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 5. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_7 (partie 4). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_8. le 2014-07-20 10:29:16.

la subsistance desquelles consiste
la grandeur des Estats, & le repos des peuples. Pour moindre
suiet François I. fit pendre le sieur de Semblancé, qui auoit
par l’ordre de Madame Louise de Sauoye mere du Roy, diuerty
le fonds destiné à l’armée que commandoit en Italie
Monsieur de Lautrec. Et ce qui fait presumer que le Cardinal
a esté autheur de la fourbe, est que les Ordonnateurs &
Montauron n’en ont point esté recherchez, & sont demeurez
impunis. On peut facilement croire, qu’vn General, homme de
cœur, ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 811. La Mothe-Houdancourt, Henri... . CINQVIESME FACTVM, POVR MESSIRE PHILIPPES DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 5. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_7 (partie 4). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_8. le 2014-07-20 10:29:16.

iugea pas à propos: Et en donnant
le change, dist que l’aduis de son Eminence estoit pour compenser
la perte de Leyde, d’assieger Roses ou Terragone,
pourquoy on promettoit enuoyer par mer six mille hommes
qu’on auoit pris du licentiement de l’armée des Princes d’Italie,
apres la paix du Duc de Parme.   Monsieur le Mareschal de la Mothe, iugea l’entreprise de
Terragone plus à propos: d’abord il attaqua le Mole par mer
& par terre, & l’emporta par le plus effroyable assaut qui ait
esté donné dans toutes les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 812. La Mothe-Houdancourt, Henri... . CINQVIESME FACTVM, POVR MESSIRE PHILIPPES DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 5. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_7 (partie 4). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_8. le 2014-07-20 10:29:16.

de ce siecle: y ayant eu de
part & d’autre, plus de huict mille coups de canon tirez en
deux heures. La prise de la Ville estoit indubitable apres ce
grand exploict, si Monsieur le Cardinal eust enuoyé les six
mille hommes qu’il auoit promis. Il les fit demeurer en Italie,
sous pretexte de la mort du Pape Vrbain; les y iugeant
plus necessaires, pour fauoriser dans le Conclaue l’eslection de
Monseigneur le Card. Sachetti son amy, comme s’il eust esté
permis de mesler les armes dans l’electiõ du Chef de l’Eglise:
Neantmoins

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 813. La Mothe-Houdancourt, Henri... . CINQVIESME FACTVM, POVR MESSIRE PHILIPPES DE... (1649) chez Noël (François) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 5. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_5 (partie 2), A_4_6 (partie 3) et A_4_7 (partie 4). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_8. le 2014-07-20 10:29:16.

son amy, comme s’il eust esté
permis de mesler les armes dans l’electiõ du Chef de l’Eglise:
Neantmoins cette vision a cousté à la France la perte de Terragone:
car lors que Monsieur le Tellier enuoya vu courrier
pour donner aduis que ce secours demeuroit en Italie, il ne restoit
pas au siege deux mille hommes de pied: & les Mareschaux
de Camp continuant en leur bonne intelligence y agissoient en sorte, que ce qu’vn d’eux aduançoit en vne iournée,
estoit le lendemain ruiné, par la ialousie de l’autre.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 814. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

& sont passés dans
cette Monarchie.   La vertu
d’vn ieune
Prince tres
importante
pour reformer
tous
ses Estats. La valeur de Charlemagne n’a-telle pas
estendu la domination des François, par toute
l’Allemagne, par l’Italie, par l’Angleterre, par
l’Espagne, par la Flandre, & par plusieurs autres
Prouinces ne sçait-on pas que sainct LOVYS,
porta ses conquestes dans la terre saincte, qu’il
fut suiui de la fleur de sa Noblesse ; & que les deux
mers ne furent pas capables de

=> Afficher la page


Occurrence 815. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

Debõnare :
Et les
Domaines
des Ponõtifes
Souuerains
viennent
presque
tous de la
Couronne
de France. Estienne V. Iean VIII.
Gelase II.
& plus de
8. Papes,
sont venus
en France,
durant
les troubles
d’Italie.
Plus de
12. Papes
ont esté restitués
dãs
leurs Sieges,
à la
faueur de
nos Roys, I’espere que LOVYS DIEV-DONNE, Nostre
ieune Prince surpassera tous ses Ayeuls en pieté.
& en Religion ; i’espere que son esprit

=> Afficher la page


Occurrence 816. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

la
veille de voir toute la Flandre destachée de l’Espagne,
afin de ne plus dépendre des Gouuerneurs
estrangers, que les peuples des Paїs-Bas ne
peuuent aymer ? ils ne leur en donnent pas aussi
beaucoup de suiet. I’apprehende fort qu’il
n’arriue encore en Italie quelque disgrace à la
Couronne d’Espagne, à cause qu’il y a trop longtemps,
que ce peuple vit dans la crainte seruile, &
qu’il se voit oppressé de Garnisons, de Chasteaux,
de Canons, & de Citadelles. Les violens
efforts ne sont iamais de longue

=> Afficher la page


Occurrence 817. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

Prince : comme on a connu au rachapt de sainct
LOVIS, quand il fust pris des Turcs, & des Barbares,
tout le Royaume contribua volontiers à
payer sa rançon, & à le deliurer de la captiuité.
Le mesme arriua sous François I. que les malheurs
de la Guerre d’Italie, auoient fait tomber
entre les mains de ses ennemis, tous les Estats de
France épuiserent leurs finances, pour obtenir
promptement la liberté de leur Monarque. L’Affectiõ
des peuples
François a
paru au rachapt
de leurs Roys. N’est-ce

=> Afficher la page


Occurrence 818. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

témoigna vn Domaine absolu sur les mouuemens
de son esprit, & les inclinations de sa nature :
compatissant d’vn costé à l’affliction de son
cher Prince, qu’il ne quittoit ny iour ny nuict : &
ne cessant de l’autre, de mettre ordre aux guerres
d’Italie, auec vne égalité d’esprit, & vne diligence
merueilleuse. Bel exẽple
de l’empire
que le
Cardinal
Duc de Riche
lieu
exerçoit
sur ses passions. L’an 1630.
durant les
guerres
d’Italie, &
de

=> Afficher la page


Occurrence 819. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

ordre aux guerres
d’Italie, auec vne égalité d’esprit, & vne diligence
merueilleuse. Bel exẽple
de l’empire
que le
Cardinal
Duc de Riche
lieu
exerçoit
sur ses passions. L’an 1630.
durant les
guerres
d’Italie, &
de Sauoye. Il ne faut point douter, que la France n’ait de
grãdes obligations, à la memoire de tres-Illustres
Cardinaux, qui ont beaucoup cõtribué à la gloire
de nostre Monarchie ; la rare prudence du Cardinal
de Ioyeuse, la sçauante plume de

=> Afficher la page


Occurrence 820. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

vne partie de la
Lombardie, ne soient des presens des Roys de
France, & des effects de leur magnificence. Il
faut que nos Souuerains soient bien puissans, puis
qu’ils peuuent donner des Royaumes, sans estre
prodigues. Les plus riches Eglises Cathedrales
d’Italie, & de ce Royaume, ont esté bâties, &
fondées par nos Monarques ; & quand les hommes
se tairont, les pierres publieront à la posterité
leur Royale Liberalité : Les Abbayes, les Hospitaux,
les Colleges, les Seminaires, témoigneront
les

=> Afficher la page


Occurrence 821. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

de la Royalle
Chasteté.   Louys XI.
garda la
chasteté
par vœu. De Commin.
lib. 6.
chap. 13. I’estime beaucoup les Glorieuses conquestes
de Charles VIII. i’admire la grandeur de son
courage, qui le poussa dans le fonds de l’Italie,
luy fist passer les Alpes, & triompher de Naples,
& de Sicile : Ie me réjoüis de le voir couronné
Roy de ces abondantes Prouinces Mais ie prefere
à toutes ces sanglantes victoires, vne seule
action de Chasteté, par laquelle il a fait cognoistre
à

=> Afficher la page


Occurrence 822. M. B. I. V. D. R. D. L. P. P.... . PRESAGES DE CHANGEMENT EN LA MONARCHIE DES... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2859 ; cote locale : B_14_7. le 2014-07-21 03:20:04.

l’an 1548 sous
Henry Il. à cause des Gabelles, dont elle fut chastiée,
L’an passé vn reflux de vexations la troubla : cõme aussi
Paris capitalle de tout le Royaume qu’elle a repoussé
auec plus de raison : le Duc d’Anguien remporta vne signalée
victoire en Italie sous François I. contre l’Empereur
Charles quint. Cent ans apres le Duc de mesme Nom, à present premier
Prince du Sang, a signalé son extraction par vne
autre égale en Allemagne contre l’Empereur & ses
Alliez sous nostre Roy Louys XIV. à present

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 823. Magnien, Charles [signé]. REFLEXIONS CONSCIENCIEVSES DES BONS... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Signature en page 8. Avec approbation et permission, datée du 28 septembre 1649 au colophon. Cette pièce est la première partie; la suite est C_9_19.. Référence RIM : M0_3061 ; cote locale : C_9_18. le 2014-08-11 16:20:33.

Oüailles, comme aussi
de fleau & de terreur aux Ennemis de l’Eglise ;
Les conditions sublimes que tiennent, les grands seruices
que rendent continuellement au Roy & à la
Couronne, Messeigneurs vostre Oncle & Frere, dans
la France, en Allemaigne, & en Italie, tant pour
l’administration souueraine de la Iustice, que pour
le traitté de la Paix Generalle auantageuse à la
France. L’honneur que vous aués d’estre appellé au
Ministere & Office de Secretaire de la plus Auguste,
plus Vertueuse & Debonnaire Reyne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 824. Magnien, Charles [signé]. REFLEXIONS CONSCIENCIEVSES des bons... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 42 pages. Langue : français, latin. C'est la suite de C_9_18, où se trouvent la page de titre, la signature, la permission, l'adresse au lecteur, etc.. Référence RIM : M0_3061 ; cote locale : C_9_19. le 2014-08-11 16:23:37.

tibi verbum
Domini. Eccl. 6 Consiliarius
sit tibi
vnus ex mille. Tob. 13. Sacramentum
Regis abscondere
bonum est. On se plaint qu’il est Estranger ; qu’il n’a
pas d’affection pour la France, & qu’il enuoye
en Italie les thresors : Mais les bons François
font reflexion, & disent qu’il est naturalisé
François, & que s’il ne l’est de naissance il l’est
d’affection, comme il en a donné des preuues
euidentes aux occasions importantes des guerres
d’Italie,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 825. Magnien, Charles [signé]. REFLEXIONS CONSCIENCIEVSES des bons... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 42 pages. Langue : français, latin. C'est la suite de C_9_18, où se trouvent la page de titre, la signature, la permission, l'adresse au lecteur, etc.. Référence RIM : M0_3061 ; cote locale : C_9_19. le 2014-08-11 16:23:37.

en Italie les thresors : Mais les bons François
font reflexion, & disent qu’il est naturalisé
François, & que s’il ne l’est de naissance il l’est
d’affection, comme il en a donné des preuues
euidentes aux occasions importantes des guerres
d’Italie, & en d’autres, sans mesme y estre
pour lors obligé. Encore que Ioseph ne fust
pas d’Egypte, il ne laissa pas pourtant de seruir
en la Surintendance du Royaume, Pharaon &
les Egyptiens auec fidelité & amour ; & comme
il luy fust permis en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 826. Magnien, Charles [signé]. REFLEXIONS CONSCIENCIEVSES des bons... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 42 pages. Langue : français, latin. C'est la suite de C_9_18, où se trouvent la page de titre, la signature, la permission, l'adresse au lecteur, etc.. Référence RIM : M0_3061 ; cote locale : C_9_19. le 2014-08-11 16:23:37.

comme
il luy fust permis en consideration de ses
bons & fidelles seruices, d’enuoyer du bled &
des presents à ses parents en la terre de Canaan,
& de leurs donner pour demeure, le païs
de Iessen ; De mesme, si son Eminence a enuoyé
quelque chose en Italie, l’equité de la
conscience oblige à croire plutost que ç’a
esté de son propre, ou des fruicts de ses soins & trauaux, que non pas autrement : Et si en
donnant vn Benefice il en retire vn autre, il est
aysé de cognoistre que c’est pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 827. Magnien, Charles [signé]. REFLEXIONS CONSCIENCIEVSES des bons... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 42 pages. Langue : français, latin. C'est la suite de C_9_18, où se trouvent la page de titre, la signature, la permission, l'adresse au lecteur, etc.. Référence RIM : M0_3061 ; cote locale : C_9_19. le 2014-08-11 16:23:37.

point que par la rigueur
des guerres plusieurs n’ayent esté écorchez,
& d’autres tondus de si prés, qu’à peine
la laine pourra recroistre : Mais on luy fait entendre
les necessitez vrgentes des armées dedans
& dehors le Royaume, en Cathalogne,
en Italie, en Allemagne, &c. De plus, les
grandes dépenses qui se font pour le seruice du
Roy, & de ses Estats ; Si bien que l’vn des deux
est necessaire, ou laisser perdre les glorieuses
Conquestes que le Roy deffunct (d’heureuse
memoire) a fait, & les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 828. Mazarin, Jules [signé] [faux]. TESTAMENT SOLEMNEL DV CARDINAL MAZARIN PAR... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission. Daté du 29 août 1648 et signé au colophon.. Référence RIM : M0_3766 ; cote locale : A_7_49. le 2014-10-12 04:57:52.

mes rentes
constituée & prest d’argent, les émolumens & arrerages
qui en prouiendront seront par luy perçeus
& touchez, fans toutefois qu’il puisse diminuer le principal, ou engager, aux peines portées
par le Droict & Coustumes d’Italie.   Item ie donne & legue à mes uepueux trois cent
vases, tant cizelée qu’vnis, accompagnez de pareille
nombre de flambeaux, le tout d’argent suiuis
de deux cent plaques, auec six douzaines de
bassins & quatre fontaines industrieusement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 829. Mazarin, Jules [signé] [faux]. TESTAMENT SOLEMNEL DV CARDINAL MAZARIN PAR... (1649) chez Musnier (François) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission. Daté du 29 août 1648 et signé au colophon.. Référence RIM : M0_3766 ; cote locale : A_7_49. le 2014-10-12 04:57:52. in & positif m’y obligẽt. Item demande aussi pardon à l’Italie ma Patrie
en ce qu’elle pretend & croit que ie l’ay proditoirement
assuiettie & liuré plusieurs Ports &
passage à son ennemy, specialement Naple qui a
esté subiuguée par mon intelligence, du moins
faute d’y auoir apporté le remede necessaire,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 830. Mazarin, Jules [signé]. LETTRE DV MAZARIN, ESCRITE A L’AGENT de... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Signée et datée du 25 février 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_2119 ; cote locale : A_5_62. le 2014-06-02 08:18:22.

que le Cheualier de la Valette a publié à Paris, on ayt allegué
cette seule deffence contre ceux qui me taxoient d’vne insatiable
auarice, ie confesse entre nous que ce n’estoit point faute de
bon appetit, mais parce que ie ne les pouuois pas emporter comme
des Louys en Italie, où i’auois fait dessein de me sauuer, ie me
suis contenté de iouïr de l’Admirauté par confidence sous le nom
de la Reine, & du pouuoir de disposer des comptans, qui sont les
deux employs les plus lucratifs du Royaume, i’ay bien pris quelque
benefice de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 831. Mazarin, Jules [signé]. LETTRE DV MAZARIN, ESCRITE A L’AGENT de... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Signée et datée du 25 février 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_2119 ; cote locale : A_5_62. le 2014-06-02 08:18:22.

fait estat, parce que
quelque mesnage qu’ayent fait mes Intendans, qui ont taillé les
morceaux assez courts à mes plus bas Officiers, l’espargne de
chaque année n’a peu aller qu’à cent mil escus, i’entends bien
pourtant quels qu’ils soient de me les conseruer en Italie, car i’ay
des prouisions du Pape en bonne forme, & pour les faire vacquer,
il faudroit qu’on me fit mourir en iustice, & c’est où ie nargue
Messieurs du Parlement, car ie demanderay mon renuoy à Rome,
quoy qu’à n’en point mentir ie ne sçache point

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 832. Mazarin, Jules [signé]. LETTRE DV MAZARIN, ESCRITE A L’AGENT de... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Signée et datée du 25 février 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_2119 ; cote locale : A_5_62. le 2014-06-02 08:18:22.

n’y auoit qu’à s’associer & à viure en bonne intelligence, en suitte
pour mettre mon butin à couuert, i’ay eu assez de bon heur pour
faire naistre la guerre d’Orbitelle & de Portolongone, qui fit lors
si grand peur au Pape & aux Princes d’Italie, mais ces pauures
gens y alloient bien à la bonne foy, & ne voyoient pas qu’ils en
tiroient tout le fruict par mon moyen, puisque ce n’estoit que pour
faire passer sur leurs terres les richesses de la France, comme on a
bien reconnu par le peu dauantage qu’elle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 833. Mazarin, Jules [signé]. LETTRE DV MAZARIN, ESCRITE A L’AGENT de... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Signée et datée du 25 février 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_2119 ; cote locale : A_5_62. le 2014-06-02 08:18:22.

monte qu’à dix-sept
millions cinq cens cinquante neuf mille liures, suiuant le dernier
estat de compte que vous m’auez enuoyé le 28. d’Octobre, en cela
compris les interests engendrez par les sommes principales que
vous auez fait profiter sur les meilleures banques d’Italie. Tout
cela, dis-ie, ne seroit pas suffisant pour corrompre tant de testes
enluminées; & i’aurois peur que pour vouloir gagner tant de
Chappeaux rouges, il ne me fallut porter le bonnet verd, principalement
quand ie songe aux trois millions qu’a cousté le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 834. Mazarini, Pietro [signé]. REMONSTRANCE DV PERE DE MAZARIN ENVOYÉE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Daté du 15 février 1651 et signé au colophon.. Référence RIM : M0_3320 ; cote locale : C_11_27. le 2014-08-28 16:58:07.

estre à Paris, & les seules odieuses comparaisons que
vous auez faites de ces Parlemens vous y ont mis en horreur
par tout. Le Portugal est aussi estroirement confederé auec la
France. Ou yrez-vous donc mon pauure fils Iules ? il ne vous
reste dans l’Europe que l’Italie. Vous auez fait bastir a Rome &
à Venise, vous y auez des trente millions dans Genes ou dans
Luques. Mais quoy vostre calotte rouge vous oblige à venir reuerer
la Thiare, & vous n’oseriez. Le Pape, le sacré College,
le Senat, la Noblesse, le Peuple, vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 835. Mengau, Jacques [?]. REVOLVTION IMPERIALE DE LOVIS XIV. DIEV... (1652) chez Papillion (Jacques) à Paris , 14 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3547 ; cote locale : B_3_7. le 2014-09-30 12:03:07.

plus
amples authorisez: mais comme i’estime que cela vous
doit satisfaire n’en parlerons pas d’auantage, mais seulement
des liens de sa demarche pour y paruenit, & la
cause & le subject qui l’obligeront de sortir hors le
Royaume pour aller en Italie, quoy qu’il ny aye iamais
pensé & pour vous faire voir comme nos pencées se
changent de temps en temps, mesmes a tout moment,
pour cause du raport qu’il y a entre l’Ame
du monde, (c’est a dire du premier Mobille) auec
la nostre, que bien souuent ayant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 836. Mengau, Jacques [?]. REVOLVTION IMPERIALE DE LOVIS XIV. DIEV... (1652) chez Papillion (Jacques) à Paris , 14 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3547 ; cote locale : B_3_7. le 2014-09-30 12:03:07.

cause que ie ne serois dire, les notables auront
beau a la prier & persuader pour venir a Paris, par ce qu’il n’en sera faict que ce qu’il plaira, a la
destinée qui est vn effect de la precience de Dieu,
si faut il quelle marche bien tost du costé d’Italie,
pour reçeuoir le Sceptre Imperial, ainsi que nostre
Oracle a remarqué (du costé de Sauonne)
centurie huictiesme quatrain neuf quand il dit,
Pendant que l’Aigle & le Coq a Sauonne seront vnis,
Pour c’est effect il arriuera de grands desordres en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 837. Mengau, Jacques [?]. REVOLVTION IMPERIALE DE LOVIS XIV. DIEV... (1652) chez Papillion (Jacques) à Paris , 14 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3547 ; cote locale : B_3_7. le 2014-09-30 12:03:07.

d’Italie,
pour reçeuoir le Sceptre Imperial, ainsi que nostre
Oracle a remarqué (du costé de Sauonne)
centurie huictiesme quatrain neuf quand il dit,
Pendant que l’Aigle & le Coq a Sauonne seront vnis,
Pour c’est effect il arriuera de grands desordres en
Italie qui l’obligeront d’y aller, Dieu veille qu’il n’en
arriuent point en France, au mois de mars qui
vient, ainsi que nous en sommes menassez par nostre
Oracle centurie onziesme six cent cinquante
deux, quand il dit.    
La grande cité qui n’a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 838. Mercier, V. [signé]. PANEGYRIQVE A L’HONNEVR DV ROY PRESENTĖ A... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission. Signé en page 4. Permission daté du 29 avril 1649 et signé D'Aubray au colophon.. Référence RIM : M0_2660 ; cote locale : A_6_57. le 2014-07-12 06:53:16.

d’estre vn des plus illustres Capitaines du
monde, & l’vn des plus sages Politiques de la terre, si
Platon ne l’eut rendu excellent Philosophe. Et entre
toutes les loüanges que l’on donne à Pitagore, la plus
glorieuse est celle d’auoir appris aux Princes d’Italie les
moyens de bien regir le timon de leurs Estats. En fin
SIRE, tous les Monarques qui ont voulu eterniser leur
nom, & rendre leur memoire immortelle, ont toûjours
eu aupres de leurs Majestez des sages Conducteurs
qui leur donnoient des instructions necessaires

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 839. Mercœur [signé]. RESPONCE DE MONSIEVR LE DVC DE MERCOEVR A la... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi A_8_45. Référence RIM : M0_3408 ; cote locale : C_3_13. le 2014-09-22 07:39:01.

vous l’accorde de
tres-grand cœur, auec ces conuentions. ARTICLE. I. Ie promets donner à ma Niepce en dot & gratification
quatre millions de liures à la benediction de l’anneau, la moitié en louys, & l’autre en
pistolles d’Italie & d’Espagne, laquelle somme
prouient du reuenu de mes Benefices, & de ma
charge de mon Ministraire d’Estat, & non pas
comme l’on se pourroit persuader, des coffres &
des thresors du Roy.   ARTICLE II. Ie promets luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 840. Mercœur [signé]. RESPONCE DE MONSIEVR LE DVC DE MERCOEVR A la... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Voir aussi C_3_13. Référence RIM : M0_3408 ; cote locale : A_8_45. le 2014-09-22 07:41:45.

vous l’accorde de
tres-grand cœur, auec ces conuentions. ARTICLE. I. Ie promets donner à ma Niepce en dot & gratification
quatre millions de liures à la benediction de l’anneau, la moitié en louys, & l’autre en
pistolles d’Italie & d’Espagne, laquelle somme
prouient du reuenu de mes Benefices, & de ma
charge de mon Ministraire d’Estat, & non pas
comme l’on se pourroit persuader, des coffres &
des thresors du Roy.   ARTICLE II. Ie promets luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 841. Montmorancy, C. de [signé]. LETTRE DE MADAME la Princesse Doüairiere de... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 59 pages. Langue : français. De Chilly le 16 mai 1650. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1954 ; cote locale : B_4_22. (La première page numérique est vide.). le 2014-05-25 09:24:45.

à la maison d’Austriche, n’ayant pû le reduire, en luy deniant
la protection de France, à demander honteusement
vne de ces Niepces en mariage, par l’esperance qu’il luy
donnoit de luy remettre Casal, & les autres bonnes places
que le Roy tient en Italie apres auoir abandonné le
Duc de Modene, qui s’estoit si genereusement declaré
pour la liberté de l’Italie, & pour la gloire des François,
l’auoir exposé à la honte de leuer le siege de Cremone,
dont il empesche la prise, par la deffense secrette qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 842. Montmorancy, C. de [signé]. LETTRE DE MADAME la Princesse Doüairiere de... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 59 pages. Langue : français. De Chilly le 16 mai 1650. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1954 ; cote locale : B_4_22. (La première page numérique est vide.). le 2014-05-25 09:24:45.

honteusement
vne de ces Niepces en mariage, par l’esperance qu’il luy
donnoit de luy remettre Casal, & les autres bonnes places
que le Roy tient en Italie apres auoir abandonné le
Duc de Modene, qui s’estoit si genereusement declaré
pour la liberté de l’Italie, & pour la gloire des François,
l’auoir exposé à la honte de leuer le siege de Cremone,
dont il empesche la prise, par la deffense secrette qu’il faisoit
aux Chefs de l’armée de France, ses creatures, de ne
seconder que foiblement le courage de ce Duc, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 843. Montmorancy, C. de [signé]. LETTRE DE MADAME la Princesse Doüairiere de... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 59 pages. Langue : français. De Chilly le 16 mai 1650. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1954 ; cote locale : B_4_22. (La première page numérique est vide.). le 2014-05-25 09:24:45.

Consuls, il confirme les anciens
priuileges, ainsi en mil autres rencontres, il tâche à reuolter
cette Prouince contre son Gouuerneur, pour l’en
chasser, à cause qu’il est Cousin germain de Monsieur le
Prince, s’en emparer luy mesme, comme estant voisine de
l’Italie, ou en tout cas y faire entrer l’Espagnol ou le Turc. Il trauaille encore auec les mesmes artifices, & peut-estre
auec les mesmes fins, à jetter le trouble dedans la
Guienne, ou comme il a toûjours apuyé les violences du
Duc d’Espernon, il le sollicite encore

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 844. Montmorancy, C. de [signé]. LETTRE DE MADAME la Princesse Doüairiere de... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 59 pages. Langue : français. De Chilly le 16 mai 1650. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1954 ; cote locale : B_4_22. (La première page numérique est vide.). le 2014-05-25 09:24:45.

auec eux le Royaume,
qui est malheureusement abandonné autant à son
ambition qu’à son auarice.   Mais il ne gouuerne pas mieux les Finances du Roy que
les Prouinces, au lieu de les employer aux principalles necessités
de l’Estat, il les fait conduire en Italie, pour acheter
des Palais, & jetter les fondemens des Souuerainetez
qu’il medite. Au lieu d’en payer les gens de guerre qui pillent
impunement par tout où ils passent, & de satisfaire les
Suisses qui demandent à toute heure leur congé faute
d’argent,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 845. Morgues, Mathieu de. LES DEVX FACES DE LA VIE ET DE LA MORT DE... (1643) chez Imprimerie plantinienne à Anvers , 56 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_3. le 2014-02-06 13:41:01.

bordées de quatre rangs
d’arbres apportez auec grand soing & despence des
Païs-bas. Ie ne dis rien de son Palais de Luxembourg,
le plus superbe que la terre porte. Les meilleurs Architectes de l’Europe l’ont dressé : les plus rares
Sculpteurs d’Italie l’ont embelly : le plus sçauant
Peintre des Païs-bas Pierre Paul Rubeus l’a orné : les
plus beaux esprits de France ont fait les Deuises & les
Inscriptions qui sont semees dans les lambris. Les
plats fonds sont tous rehaussez d’or, ayant dans les

=> Afficher la page


Occurrence 846. Morgues, Mathieu de. LES DEVX FACES DE LA VIE ET DE LA MORT DE... (1643) chez Imprimerie plantinienne à Anvers , 56 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_3. le 2014-02-06 13:41:01.

de sa pieté sa
deuotion enuers les Saincts & Saintes. Ses principaux
Patrons & Patronnes estoient sainct Iean Baptiste
protecteur de Florence, S. François, S. Dominique,
S. Magdelaine, S. Therese, & le bienheureux Louys
de Gonzague qu’elle auoit veu en Italie. Du second
elle auoit le Cordon, du troisieme le Rosaire, & de la
cinquiesme le Scapulaire. Peu de temps deuant son
trespas elle dit à sa premiere Femme de chambre ;
I’espere que la Sainte Vierge, accompagnée des Saints
& Sainctes que i’ay eu en

=> Afficher la page


Occurrence 847. N. [signé]. ADVIS IMPORTANT D’VN ABBÉ AV CARDINAL... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 19 pages. Langue : français. Signature au colophon.. Référence RIM : M0_516 ; cote locale : B_12_45. le 2014-11-29 15:21:07.

où s’il plaist à Dieu de chastier ce Royaume, n’est-ce
pas vne chose estonnante qu’vn Prince de l’Eglise,
orné de la pourpre Romaine serue à Dieu de fleau, &
passe dans toute la Chrestienté pour vn Attila? Ce Prince
Gentil pour establir son authorité dans l’Italie, traina
vne puissante Armée qui se faisoit iour par tout; il en
vouloit particulierement à Rome, où il desseignoit de
placer son Throsne, la terreur de ses armes & ses conquestes
precedentes luy donnoient vne certaine asseurance
de s’en rendre aisément le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 848. P. I. R. C. [signé]. PROPOSITIONS ET LES MOTIFS PRESENTEZ A... (1650) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. "Copie extraite de son original et collationnée." Signature au colophon.. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_26. le 2014-07-21 08:50:57.

par toutes les
parties du monde, la Foy & Religion Catholique, ne faisant point
de difficulté de publier tout haut, Qu’apres qu’ils auront asseurez les
affaires du dedans de leurs Estats, ils se jetteront sur leurs voisins,
puis s’empareront de l’Allemagne, de l’Italie & de toute l’Europe,
& depossederont tous les Roys & les Monarques, qui leur sont si
odieux & qu’ils abhorrent si merueilleusement. Et en vn mot, ils
n’ont rien si à cœur que ces deux choses, Sçauoir l’aneantissement
de la Religion Catholique

=> Afficher la page


Occurrence 849. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

Cauallerie, la circonuallation
estant faite, on pourroit tirer Quatre mil Cheuaux
pour joindre auec les troupes qui s’opposeroient aux
ennemis. Il faut dix mil hommes de pied en Catalogne,
& trois mil Cheuaux, sans les troupes des Catalans,
& en Italie, deux mil cincq cens Cheuaux, & dix
mil hommes de pied, sans les troupes de Madame de
Sauoye. Il semble que voila suffisamment de troupes.
Il est question de voir comment les entretenir ? Il leur
faut donner quatre monstres, Sçauoir deux dans le
quartier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 850. Puységur, Jacques de... . LETTRE D’AVIS DONNÉ A MONSEIGNEUR le... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1841 ; cote locale : C_3_26. le 2014-05-06 00:33:35.

les troupes
ainsi que ce memoire le porte que vous ne donnerez
point de recrues & que les troupes seront proches
des Villes ennemies pour auoir dessein dessus & pour
empescher qu’ils n’en ayent sur les nostres. Ie n’ay
point parlé du Logement des troupes d’Italie, ny de
Cathalogne ; Il faut les loger plus pres de la Frontiere
que l’on pourra, & tirer les vstancile des Villes comme
pour les autres, Ie sçay que vous me demanderez à combien
mõteroiét les vstanciles, celle de la Caualerie ; vn
milion

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 851. Rozard, N. [?]. LE TRIOMPHE ROYAL, Et la réjoüissance des... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_7_60. Référence RIM : M0_3884 ; cote locale : C_10_39. le 2014-01-02 10:02:15.

sons-ils
pas à reciter qui exilé de la Vile de Rome, & dans son
absence estant crée Consul, chassa genereusement les
François, qui triomphans il y auoit six mois de la premiere
Ville du monde, pensoient estre inuincibles, &
furent contraints d’abandonner l’Italie par son adresse !
La renommée de Marcelle honoré cinq fois du Consulat
ne mourra iamais, l’Astre de Iulle paroist entre
tous, comme la Lune parmy les Estoilles. Ne m’est il
pas permis d’adjouster ce Grand Alexandre, qui ayant
conquis toute la terre &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 852. Rozard, N. [signé]. LE TRIOMPHE ROYAL, Et la réjoüissance des... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature au colophon. Voir aussi C_10_39. Référence RIM : M0_3884 ; cote locale : A_7_60. le 2014-01-02 10:09:14.

sont-ils
pas à reciter qui exilé de la Ville de Rome, & dans son
absence estant crée Consul, chassa genereusement les
François, qui triomphans il y auoit six mois de la premiere
Ville du monde, pensoient estre inuincibles, &
furent contraints d’abandonner l’Italie par son adresse?
La renommée de Marcelle, honoré cinq fois du Consulat
ne mourra iamais, l’Astre de Iulle paroist entre
tous, comme la Lune parmy les Estoilles. Ne m’est-il
pas permis d’adjouster ce Grand Alexandre, qui ayant
conquis toute la terre &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 853. Saint-Amant, Marc-Antoine... . LA ROME RIDICVLE. CAPRICE. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 55 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_8_65. le 2014-12-27 18:13:20.

découurirons que trop :
Ces maraux vont le grand galop
A l’Hopital des Incurables :
C’est du gibier à ladres verts,
On les voit marcher entr’ouverts,
Sans qu’en rien leur jeu se pallie :
O creve cœur ! ô marisson !
Priape greffe en Italie
Moins en fente, qu’en écusson.  

LXXVI.  
Nous rencontrerons quelque garce
En équipage masculin,
Qui suivant quelque Frestolin,
Nous donner a sujet de farce :
Ils seront possible

=> Afficher la page


Occurrence 854. Scarron, Paul [faux]. LA BERNE MAZARINE, SVITTE DE LA MAZARINADE, (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Sur la copie imprimée à Bruxelles.. Référence RIM : M0_581 ; cote locale : C_11_8. le 2014-11-29 02:37:31.


N’arresterons nous point ta course,
Et nous estans laissez voller,
Te laisserons nous en aller,
Sans te faire vn peu rendre gorge.
Quoy donc monté comme vn sainct George,
Auec tes forfantes pimpans,
Tu t’en iras à nos despens,
Te panader en Italie,
Dont tu n’es que la moindre lie,
Ou pour mieux dire l’excrement :
Ha, si l’on suit mon sentiment.
Il faut plustost mettre en prattique,
Quelque ingredient pharmatique,
Et par vn puissant vomitif,
Quoy que tu fasse le retif,
Te

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 855. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

contre les vns & les autres, leur faire à croire que ie les ay
grandement soulagez, encore que ie les ay oppressez : que si ie quitte
la conduitte ils sont tous perdus, encore qu’il soit certain qu’ils
le seront si ie continuë. Que i’ay fait venir de grans thresors d’Italie,
encore que i’y aye enuoyé la plus grande partie de ceux de la
France : & que leur felicité seroit accomplie s’ils m’auoient vn iour
pour Roy, mais que c’est vne faueur qu’ils ne meritent pas. Enfin
que s’ils veulent voir regner le siecle d’or, il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 856. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

& par vne agréable raillerie, de dire que c’est vne verité que tout
le monde aduoüe, & qui fait le suiet des plaintes publiques, de
ce que i’ayme le Bien de l’Estat, & le conserue comme le mien propre,
c’est à dire que ie le prends & l’enuoye en Italie, que ie le
mets à la banque, & que i’ay tantost mis tout le peuple à la besasse,
pour establir de ses dépoüilles vne maison prodigieuse en richesses.
Sçais-tu pas bien que l’Aduocat Gautier fit rire toute l’audiance
au Parlement par semblables equiuoques,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 857. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

de ces mouuements. V. E. seroit pasmée de rire, ces bonnes
gens croyent que vostre escurie est trois fois plus grande que Paris,
encore que vous n’ayez d’ordinaire que cent, ou six vingts pieces
de cheuaux de prix ; Que les chanteurs que vous auez fait venir
d’Italie, sont des femmes qui n’ont pas ce qui les distingue d’auec
les hommes ; Et appellent les Allemans qui sont autour de Paris
des Lauements, comme si les Parisiens à l’imitation de ceux de
Ierusalem durant leur siege, auoient aualé leur or, & que vous voulussiez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 858. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

donnerez lieu à descharger le peuple des Tailles pour deux ou
trois années, sans quoy il n’est pas possible qu’il se releue iamais de
de la misere où il est. Vous vous conseruerez sans crainte ces richesses
immenses que vous auez, capables d’acquerir la moitié de
l’Italie, & faire à l’aduenir que vostre famille qui estoit la plus basse
dans la lie du peuple, soit la plus superbe & la plus splendide parmy
les Princes, & vne pepiniere de Cardinaux & de Papes. Et paroissant
au peuple sans interest, par l’abandonnement des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 859. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi B_11_34. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : C_1_19. le 2015-05-31 09:34:21.

fist d’Emery : je vis bien que
c’estoit le vray remede ; mais deux choses m’ont retenu & me retiennent
encore. La premiere, le vœu que i’ay fait d’enleuer tout
l’argent de France. Or comme i’ay desia fait transporter en leur
pays toutes les pistoles d’Italie, & pour leur faire cõpagnie, presque
toutes celles d’Espagne. Ie ne suis pas encores venu à bout
de tous les Louis, pour le moins de ceux d’argẽt ; car pour ceux d’or
il y a long-temps que pour la facilité du trãsport, ie leur ay fait sentir
la fonte :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 860. Anonyme. RESPONSE DE MESSIEVRS LES PRINCES AVX... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 50 pages. Langue : français. Voir aussi A_9_15. Référence RIM : M0_3399 ; cote locale : D_1_30. le 2015-06-28 16:17:03.

il ne luy
importe que les Prouinces se mettent en feu, que les
amis & seruiteurs de Monsieur le Prince se cantonnent,
qu’ils fomentent la desobeïssance des peuples,
qu’ils donnent entrée aux ennemis, c’est peu de chose,
pourueu qu’on sçache en Italie, qu’il s’est vangé
de sa resistance, que sa ruïne luy sert auiourd’huy
de marche-pied pour monter sur le Throsne, & qu’au
moment qu’il l’a fait arrester prisonnier, ses Niepces
sont reuenuës au Palais Royal pour triompher de
sa liberté, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 861. Anonyme / ou Chauvigny de... . LA CVSTODE DE LA REYNE QVI DIT TOVT. (1649) chez Morlot (Claude) [?] à Paris [?] , 7 pages. Langue : français. Rare.. Référence RIM : M0_856 ; cote locale : B_4_15. le 2016-08-02 12:23:40.


Et que cest par ce trou que Iulle nous canarde,
Les grand & les petits en vont à la moutarde,
Respect bas, il est temps qu’on le sçache par tout.    
Son crime est bien plus noir que l’on ne pense pas,
Elle consent l’infame vice d’Italie,
Et croirois sa desbauche estre moins accomplie
Si son Cul n’auoit part à ses salle esbats.    
Pour nous vanger des maux que l’Ingratte nous fait,
Ie voudrois qu’on la vit dans la mesme posture
Qui parut à mes yeux, lors que par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 862. Anonyme. LE MAVVAIS SVCCEZ DE L’ESPION DE MAZARIN,... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_6_19. Référence RIM : M0_2422 ; cote locale : E_1_34. le 2016-09-25 02:15:22.

encore que la perte des biens, il auroit esperence
d’allonger ces mains & les rendre aussi crocheuës
& poilleuses que iamais ; Mais il est hors d’esperance,
mesme ne sçait où aller pour sauuer sa vie, les Espagne,
il la ruinée aussi bien que la France, l’Italie, il
la trahie, & de tous costez qu’il puisse ietter sa veuë, il ne voit qu’ennemis irreconsiliables, aussi il a fait
des playes incurables, & qui saigneront tousiours.   Mais pour reprendre le fil de mon Histoire, il croit
ce pouuoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 863. Aubeterre, René-Joseph d'... . REMONTRANCE AV PEVPLE PAR L. S. D. N. D. S.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi A_8_14. Référence RIM : M0_3293 ; cote locale : C_9_55. le 2016-08-16 15:02:20.

que sa Maiesté seroit seruie fidellement
pendant qu’il seroit aupres d’elle.   La mesme raison les oblige à faire le mesme, &
vne haine particuliere qu’ils ont contre son Eminence :
Monsieur le Cardinal Mazarin, pour auoir
dignement seruy la France en Italie dans son premier
employ, s’il auoit l’esprit fourbe comme vous
auez l’impudence de dire, il n’auroit iamais aymé
les François, car il sçait qu’ils vont fort franchement
en leurs actions, il prefera l’amitié des François
à celle d’Espagne, qui luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 864. Aubeterre, René-Joseph d'... . REMONTRANCE AV PEVPLE PAR L. S. D. N. D. S.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_55. Référence RIM : M0_3293 ; cote locale : A_8_14. le 2016-08-16 15:02:59.

que sa Maiesté seroit seruie fidellement
pendant qu’il seroit aupres d’elle.   La mesme raison les oblige à faire le mesme, &
vne haine particuliere qu’ils ont contre son Eminence:
Monsieur le Cardinal Mazarin, pour auoir
dignement seruy la France en Italie dans son premier
employ, s’il auoit l’esprit fourbe comme vous
auez l’impudence de dire, il n’auroit iamais aymé
les François, car il sçait qu’ils vont fort franchement
en leurs actions, il prefera l’amitié des François
à celle d’Espagne, qui luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 865. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

leur laisser assez d’apparence
pour tenir en doute, s’il ne pouuoit leur en donner assez pour persuader, Il falloit qu’il eust quelque soin de la bien-seance. Qu’il ne transportast
pas si legerement les fondemens d’vne Souueraineté de l’extremité de l’Italie
aux frontieres des Suisses, & du milieu des terres aux derniers bords
de l’Ocean : de Naples à Dole, & de Dole à Grauelines. Le plan de cette
domination deuoit estre vn peu mieux pris & plus fixe. Enfin il ne falloit
point assembler tant de desseins pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 866. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

que nous venons de vous dire.
Nous pensions MESSIEVRS, que ce voyage qu’il auoit publié comme
le plus grand dessein qu’il eust iamais entrepris, estonneroit le monde par
son succez : nous nous souuenions que le Cardinal de Richelieu lors qu’il
auoit marché vers l’Italie auoit pris Pignerole, & surmonté les obstacles
que la nature & la force assembloient sur les Alpes pour luy enfermer le
passage ; nous l’auions veu dompter la Rochelle lors qu’il s’estoit tourné
du costé de l’Ocean : s’estoit il auancé vers la Flandre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 867. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

vne des Charges de la Couronne entre les mains des descendans de
sa Niepce. Mais ce n’est pas dequoy il s’agit : il entend icy que l’vtilité de
ce mariage regarde la France : Bon Dieu quel aueuglement ! quel honneur
pour la Couronne ! quel appuy du costé de l’Italie Ie voudrois bien pourtant, s’il se pouuoit, sçauoir de son ayeul, que la necessité chassa de Gennes,
& qui se retira à Marzare en Sicile, pour y viure vn peu plus commodement
du mestier qu’il exerçoit. Ie voudrois bien sçauoir de Pierre Mazarini

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 868. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Manquent les pages originales 3 et 4 (le texte a été complété à partir de l'un des trois autres exemplaires de la collection). Voir aussi A_5_30, B_7_22 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : C_3_76. (La page de texte 6 est fautivement numérotée 4. À modifier. Le texte manquant des pages d'images 3 et 4 a été ajouté dans cette édition en provenance de l'un des trois autres exemplaires de la collection.). le 2016-08-03 01:07:52.

les Princes, emprisonné les vns, chassé les autres,
gourmandé les Cours Souueraines, banny les plus zelez au bien de l’Estat, basty dans
Paris vn Palais qui fait honte à celuy du Roy, & où le luxe est au plus haut point iusques
sur les mangeoires des cheuaux, enuoyé en Italie & autres parts du monde la plus
grande partie des finances de l’Estat, achepté à Rome vn superbe Palais, où il a fait conduire
plus de trois cent ballots de meubles des plus precieux de toute l’Europe, fait
des profusions & des despenses incomparables pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 869. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Manquent les pages originales 3 et 4 (le texte a été complété à partir de l'un des trois autres exemplaires de la collection). Voir aussi A_5_30, B_7_22 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : C_3_76. (La page de texte 6 est fautivement numérotée 4. À modifier. Le texte manquant des pages d'images 3 et 4 a été ajouté dans cette édition en provenance de l'un des trois autres exemplaires de la collection.). le 2016-08-03 01:07:52. ez,
& aux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 870. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Manquent les pages originales 3 et 4 (le texte a été complété à partir de l'un des trois autres exemplaires de la collection). Voir aussi A_5_30, B_7_22 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : C_3_76. (La page de texte 6 est fautivement numérotée 4. À modifier. Le texte manquant des pages d'images 3 et 4 a été ajouté dans cette édition en provenance de l'un des trois autres exemplaires de la collection.). le 2016-08-03 01:07:52. ez,
& aux ragousts, les amorces de la gourmandise ? Qui ne sçait ce que constent à la France les Comediens chanteurs, qu’il a fait venir d’Italie, parmy lesquels estoit vne
infame qu’il auoit desbauchée à Rome, & par l’entremise de laquelle, il s’estoit insinué
dans les bonnes graces du Cardinal Antonio ? Tout cela durant la guerre, dans le
temps qu’on mettoit le peuple à la presse pour contribuer à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 871. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Manquent les pages originales 3 et 4 (le texte a été complété à partir de l'un des trois autres exemplaires de la collection). Voir aussi A_5_30, B_7_22 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : C_3_76. (La page de texte 6 est fautivement numérotée 4. À modifier. Le texte manquant des pages d'images 3 et 4 a été ajouté dans cette édition en provenance de l'un des trois autres exemplaires de la collection.). le 2016-08-03 01:07:52.

des gens de sac & de corde, pour des monstres d’hommes, plus nourris au
sang que les Canibales, & dont les conseils, apres estre gorgez de vin, ne tendent
qu’aux meurtres & aux assassins. Et neantmoins pour feindre d’estre fort Religieux, il
nous a fait venir d’Italie les Theatins, qui ces iours derniers attiroient tout le monde
par la curiosité de leurs marionnettes, cependant qu’il minutoit le carnage & le sac de
Pari, faisoit trãsporter toutes les nuits vne partie des voleries de l’Estat qui estoient dans
sa maison, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 872. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Manquent les pages originales 3 et 4 (le texte a été complété à partir de l'un des trois autres exemplaires de la collection). Voir aussi A_5_30, B_7_22 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : C_3_76. (La page de texte 6 est fautivement numérotée 4. À modifier. Le texte manquant des pages d'images 3 et 4 a été ajouté dans cette édition en provenance de l'un des trois autres exemplaires de la collection.). le 2016-08-03 01:07:52.

des tesmoins qu’on luy a suscitez, afin de luy rauir l’honneur auec la vie ?
N’est ce pas le Cardinal, pour donner couuerture à ses voleries propres, en l’accusant
de peculat, & d’auoir dérobé à la Milice ce que luy mesme auoit volé à l’Estat, & enuoyé
en Italie & ailleurs ? & pour luy rauir auec autant d’infamie que d’iniustice, les
gratifications glorieuses dont le defunct Roy auoit reconnu sa valeur & ses sueurs ?
Quel pretexte a-t’il pris pour faire mourir par poison le President Barillon dans vn
exil hors de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 873. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Manquent les pages originales 3 et 4 (le texte a été complété à partir de l'un des trois autres exemplaires de la collection). Voir aussi A_5_30, B_7_22 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : C_3_76. (La page de texte 6 est fautivement numérotée 4. À modifier. Le texte manquant des pages d'images 3 et 4 a été ajouté dans cette édition en provenance de l'un des trois autres exemplaires de la collection.). le 2016-08-03 01:07:52.

de leurs armes dans tous les Royaumes voisins : Que ces François,
dy ie, & dans cette glorieuse conioncture, se soyent trouuez tellement dépourueus
non seulement de Princes, mais de simples Soldats ou hommes de conduite, qu’ils
ayent esté necessitez d’aller en Italie chercher vn Moine. Mendiant, Iacobin de profession,
luy faire quitter son froc & sa besace pour en faire vn Viceroy en Catalogne ?
Qui le croira d’icy à cent ans, quand mesme vous seriez encore viuant pour l’asseurer
en foy de Prince ? C’est vne tache sur le front

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 874. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Manquent les pages originales 3 et 4 (le texte a été complété à partir de l'un des trois autres exemplaires de la collection). Voir aussi A_5_30, B_7_22 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : C_3_76. (La page de texte 6 est fautivement numérotée 4. À modifier. Le texte manquant des pages d'images 3 et 4 a été ajouté dans cette édition en provenance de l'un des trois autres exemplaires de la collection.). le 2016-08-03 01:07:52.

Celles d’Espagne ne sont pas moins rares que les roses en Hyuer ; Et l’on aura de
la peine à croire, encore qu’il ne soit que trop vray, par la deposition des tesmoins oculaires,
que les nouueaux Louis d’or ont esté fondus & mis en lingots, pour estre transportez
en Italie auec plus de facilité & moins de soupçon, dans des ballots de meubles
& de marchandises. Voila, Monseigneur, vne partie de la vie, de la conduite, & de l’esprit du Cardinal Mazarin, que l’on dit que vous fauorisez de vostre protection ; ce que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 875. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. A_5_30, C_3_76 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : B_7_22. le 2016-08-03 01:06:13.

Princes,
emprisonné les vns, chassé les autres, gourmandé les Cours Souueraines,
banny les plus zelez au bien de l’Estat, basty dans Paris vn Palais qui
fait honte à celuy du Roy, & où le luxe est au plus haut point iusques sur
les mangeoires des cheuaux, enuoyé en Italie & autres parts du monde la
plus grande partie des finances de l’Estat, achepté à Rome vn superbe Palais,
où il a fait conduire plus de trois cent ballots de meubles des plus precieux
de toute l’Europe, fait des profusions & des despenses incomparables
pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 876. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. A_5_30, C_3_76 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : B_7_22. le 2016-08-03 01:06:13.

de sa vie, & en prophane la candeur & la maiesté
par les fourbes & les malices de sa conduite. Iamais homme ne fut plus
attaché que luy aux obiets des sens, ny plus enseuely dans les plaisirs &
dans la volupté ! N’a-il pas employé la faineantise des Moines d’Italie trois
années entieres à composer des pomades pour blanchir les mains ? N’a-il
pas inuẽté vne nouuelle sorte de breuuage pour la satisfactiõ de la langue,
dont le prix excede toute pensée ? N’a on pas donné son nom au pain, aux
pastez, & aux ragousts, les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 877. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. A_5_30, C_3_76 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : B_7_22. le 2016-08-03 01:06:13.

de breuuage pour la satisfactiõ de la langue,
dont le prix excede toute pensée ? N’a on pas donné son nom au pain, aux
pastez, & aux ragousts, les amorces de la gourmandise ? Qui ne sçait ce que
coustent à la France les Comediens chanteurs, qu’il a fait venir d’Italie,
parmy lesquels estoit vne infame qu’il auoit desbauchée à Rome, & par
l’entremise de laquelle, il s’estoit insinué dans les bonnes graces du Cardinal
Antonio ? Tout cela durant la guerre, dans le temps qu’on mettoit le peuple à la presse pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 878. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. A_5_30, C_3_76 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : B_7_22. le 2016-08-03 01:06:13.

des gens de sac & de corde, pour des monstres
d’hommes, plus nourris au sang que les Canibales, & dont les conseils,
apres estre gorgez de vin, ne tendent qu’aux meurtres & aux assassins.
Et neantmoins pour feindre d’estre fort Religieux il nous a fait venir d’Italie
les Theatins, qui ces iours derniers attiroient tout le monde par la
curiosité de leurs marionnettes, cependant qu’il minuttoit le carnage &
le sac de Paris, faisoit transporter toutes les nuits vne partie des voleries de
l’Estat qui estoient dans sa maison,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 879. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. A_5_30, C_3_76 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : B_7_22. le 2016-08-03 01:06:13.

des tesmoins qu’on luy a suscitez, afin de luy
rauir l’honneur auec la vie ? N’est-ce pas le Cardinal, pour donner couuerture
à ses voleries propres, en l’accusãt de peculat, & d’auoir derobé à la
Milice ce que luy mesme auoit volé à l’Estat, & enuoyé en Italie & ailleurs ? & pour luy rauir auec autant d’infamie que d’iniustice, les gratificatiõs glorieuses
dont le defunct Roy auoit reconnu sa valeur & ses sueurs ? Quel
pretexte a-t’il pris pour faire mourir par poison le President Barillon dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 880. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. A_5_30, C_3_76 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : B_7_22. le 2016-08-03 01:06:13.

armes dans tous les Royaumes voisins : Que ces François, dy-ie, & dans
cette glorieuse conioncture, se soyent trouuez tellement dépourueus non
seulement de Princes, mais de simples Soldats ou hommes de cõduite, qu’ils ayant esté necessitez d’aller en Italie chercher vn Moine Mendiant, Iacobin
de profession, luy faire quitter son froc & sa besace pour en faire vn
Viceroy en Catalogne ? Qui le croira d’icy à cent ans, quand mesme vous
seriez encore viuant pour l’asseurer en foy de Prince ? C’est vne tache sur
le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 881. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. A_5_30, C_3_76 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : B_7_22. le 2016-08-03 01:06:13.

Celles d’Espagne ne sont pas moins rares que les roses en Hyuer
Et l’on aura de la peine à croire, encore qu’il ne soit que trop vray par la
deposition de tesmoins oculaires, que les nouueaux Louys d’or ont est
fondus & mis en lingots pour estre transportez en Italie auec plus de facilité
& moins de soupçon, dans des ballots de meubles & de marchandises. Voila, Monseigneur, vne partie de la vie, de la conduitte, & de l’esprit
du Cardinal Mazarin, que l’on dit que vous fauorisez de vostre protection,
ce que nous ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 882. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_30, B_7_22 et C_3_76. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : D_2_14. le 2016-08-03 01:06:50.

Princes,
emprisonné les vns, chassé les autres, gourmandé les Cours Souueraines,
banny les plus zelez au bien de l’Estat, basty dans Paris vn Palais qui
fait honte à celuy du Roy, & où le luxe est au plus haut point iusques sur
les mangeoires des cheuaux, enuoyé en Italie & autres parts du monde la
plus grande partie des finances de l’Estat, achepté à Rome vn superbe Palais,
où il a fait conduire plus de trois cent ballots de meubles des plus precieux
de toute l’Europe, fait des profusions & des despenses incomparables
pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 883. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_30, B_7_22 et C_3_76. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : D_2_14. le 2016-08-03 01:06:50.

de sa vie, & en prophane la candeur & la maiesté
par les fourbes & les malices de sa conduite. Iamais homme ne fut plus
attaché que luy aux obiets des sens, ny plus enseuely dans les plaisirs &
dans la volupté. N’a-il pas employé la faineantise des Moines d’Italie trois
années entieres à composer des pomades pour blanchir les mains ? N’a-il
pas inuẽté vne nouuelle sorte de breuuage pour la satisfactiõ de la langue,
dont le prix excede toute pensée ? N’a-on pas donné son nom au pain, aux
pastez, & aux ragousts, les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 884. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_30, B_7_22 et C_3_76. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : D_2_14. le 2016-08-03 01:06:50.

de breuuage pour la satisfactiõ de la langue,
dont le prix excede toute pensée ? N’a-on pas donné son nom au pain, aux
pastez, & aux ragousts, les amorces de la gourmandise ? Qui ne sçait ce que
coustent à la France les Comediens chanteurs, qu’il a fait venir d’Italie,
parmy lesquels estoit vne infame qu’il auoit desbauchée à Rome, & par
l’entremise de laquelle, il s’estoit insinué dans les bonnes graces du Cardinal
Antonio ? Tout cela durant la guerre, dans le temps qu’on mettoit le peuple à la presse pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 885. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_30, B_7_22 et C_3_76. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : D_2_14. le 2016-08-03 01:06:50.

des gens de sac & de corde, pour des monstres
d’hommes, plus nourris au sang que les Canibales, & dont les conseils,
apres estre gorgez de vin, ne tendent qu’aux meurtres & aux assassins.
Et neantmoins pour feindre d’estre fort Religieux il nous a fait venir d’Italie
les Theatins, qui ces iours derniers attiroient tout le monde par la
curiosité de leurs marionnettes, cependant qu’il minuttoit le carnage &
le sac de Paris, faisoit transporter toutes les nuits vne partie des voleries de
l’Estat qui estoient dans sa maison,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 886. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_30, B_7_22 et C_3_76. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : D_2_14. le 2016-08-03 01:06:50.

des tesmoins qu’on luy a suscitez, afin de luy
rauir l’honneur auec la vie ? N’est-ce pas le Cardinal, pour donner couuerture
à ses voleries propres, en l’accusãt de peculat, & d’auoir derobé à la
Milice ce que luy mesme auoit volé à l’Estat, & enuoyé en Italie & ailleurs ? & pour luy rauir auec autant d’infamie que d’iniustice, les gratificatiõs glorieuses
dont le defunct Roy auoit reconnu sa valeur & ses sueurs ? Quel
pretexte a-t’il pris pour faire mourir par poison le President Barillon dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 887. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_30, B_7_22 et C_3_76. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : D_2_14. le 2016-08-03 01:06:50.

armes dans tous les Royaumes voisins : Que ces François, dy-ie, & dans
cette glorieuse conioncture, se soyent trouuez tellement dépourueus non
seulement de Princes, mais de simples Soldats ou hommes de cõduite, qu’ils ayent esté necessitez d’aller en Italie chercher vn Moine Mendiant, Iacobin
de profession, luy faire quitter son froc & sa besace pour en faire vn
Viceroy en Catalogne ? Qui le croira d’icy à cent ans, quand mesme vous
seriez encore viuant pour l’asseurer en foy de Prince ? C’est vne tache sur
le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 888. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_30, B_7_22 et C_3_76. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : D_2_14. le 2016-08-03 01:06:50.

Celles d’Espagne ne sont pas moins rares que les roses en Hyuer ;
Et l’on aura de la peine à croire, encore qu’il ne soit que trop vray par la
deposition de tesmoins oculaires, que les nouueaux Louys d’or ont esté
fondus & mis en lingots pour estre transportez en Italie auec plus de facilité
& moins de soupçon, dans des ballots de meubles & de marchandises. Voila, Monseigneur, vne partie de la vie, de la conduitte, & de l’esprit
du Cardinal Mazarin, que l’on dit que vous fauorisez de vostre protection,
ce que nous ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 889. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

Princes,
emprisonné les vns, chassé les autres, gourmandé les Cours Souueraines,
banny les plus zelez au bien de l’Estat, basty dans Paris vn Palais qui
fait honte à celuy du Roy, & où le luxe est au plus haut point iusques sur
les mangeoires des cheuaux, enuoyé en Italie & autres parts du monde la
plus grande partie des finances de l’Estat, achepté à Rome vn superbe Palais,
où il a fait conduire plus de trois cent ballots de meubles des plus precieux
de toute l’Europe, fait des profusions & des despenses incomparables
pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 890. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

de sa vie, & en prophane la candeur & la maiesté
par les fourbes & les malices de sa conduite. Iamais homme ne fut plus
attaché que luy aux obiets des sens, ny plus enseuely dans les plaisirs &
dans la volupté N’a-il pas employé la faineantise des Moines d’Italie trois
années entieres à composer des pomades pour blanchir les mains? N’a-il
pas inuẽté vne nouuelle sorte de breuuage pour la satisfactiõ de la langue,
dont le prix excede toute pensée? N’a on pas donné son nom au pain, aux
pastez, & aux ragousts, les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 891. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

sorte de breuuage pour la satisfactiõ de la langue,
dont le prix excede toute pensée? N’a on pas donné son nom au pain, aux
pastez, & aux ragousts, les amorces de la gourmandise? Qui ne sçait ce que
coustent à la France les Comediens chanteurs, qu’il a fait venir d’Italie,
parmy lesquels estoit vne infame qu’il auoit desbauchée à Rome. & par
l’entremise de laquelle, il s’estoit insinué dans les bonnes graces du Cardinal
Antonio? Tout cela durant la guerre, dans le temps qu’on mettoit le peuple à la presse pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 892. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

des gens de sac & de corde, pour des monstres
d’hommes, plus nourris au sang que les Canibales, & dont les conseils,
apres estre gorgez de vin, ne tendent qu’aux meurtres & aux assassins.
Et neantmoins pour feindre d’estre fort Religieux il nous a fait venir d’Italie
les Theatins, qui ces iours derniers attiroient tout le monde par la
curiosité de leurs marionnettes, cependant qu’il minuttoit le carnage &
le sac de Paris, faisoit transporter toutes les nuits vne partie des voleries de
l’Estat qui estoient dans sa maison,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 893. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

des tesmoins qu’on luy a suscitez, afin de luy
rauir l’honneur auec la vie? N’est-ce pas le Cardinal, pour donner couuerture
à ses voleries propres, en l’accusãt de peculat, & d’auoir derobé à la
Milice ce que luy mesme auoit volé à l’Estat, & enuoyé en Italie & ailleurs? & pour luy rauir auec autant d’infamie que d’iniustice, les gratificatiõs glorieuses
dont le defunct Roy auoit reconnu sa valeur & ses sueurs? Quel
pretexte a-t’il pris pour faire mourir par poison le President Barillon dans
vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 894. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

& de trente Villes,
afin de s’oster le seul obstacle qu’il voyoit en vostre personne, pour venir
au but de ses pernicieux desseins?   N’est-ce pas dans ce mesme esprit qu’il a tant fait depenser d’argent &
perdre d’hommes dans les guerres d’Italie? Quel dessein a-t’il eu pour Orbitello,
Portolongone, & Piombino, sinon d’auoir des Places pour l’establissement
d’vne Principauté, ayant assez de Finances pour la rendre la
plus riche de l’Italie? Quel motif l’a porté à la rebellion de Naples, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 895. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

depenser d’argent &
perdre d’hommes dans les guerres d’Italie? Quel dessein a-t’il eu pour Orbitello,
Portolongone, & Piombino, sinon d’auoir des Places pour l’establissement
d’vne Principauté, ayant assez de Finances pour la rendre la
plus riche de l’Italie? Quel motif l’a porté à la rebellion de Naples, & d’y
engager Monsieur de Guise, sinon celuy d’y establir quelqu’vn des siens
pour y regner, apres que ce Prince y auroit employé auec ses trauaux, son
sang & peut-estre sa vie, pour tirer ces peuples de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 896. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

armes dans tous les Royaumes voisins: Que ces François, dy-ie, & dans
cette glorieuse conioncture, se soyent trouuez tellement dépourueus non
seulement de Princes, mais de simples Soldats ou hommes de cõduite, qu’ils ayent esté necessitez d’aller en Italie chercher vn Moine Mendiant, Iacobin
de profession, luy faire quitter son froc & sa besace pour en faire vn
Viceroy en Catalogne? Qui le croira d’icy à cent ans, quand mesme vous
seriez encore viuant pour l’asseurer en foy de Prince? C’est vne tache sur
le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 897. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

a rauis sous la couuerture des Comptans, dont il
a remply les bourses d’Amsterdam, les banques de Venise, & les Monts de
Pieté de Rome, tant sous son nom que sous celuy de ses confidents. Depuis
trois ans on ne sçait plus en France s’il y a eu autrefois des pistoles d’Italie;
Celles d’Espagne ne sont pas moins rares que les roses en Hyuer;
Et l’on aura de la peine à croire, encore qu’il ne soit que trop vray par la
deposition de tesmoins oculaires, que les nouueaux Louys d’or ont esté
fondus & mis en lingots pour estre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 898. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

Celles d’Espagne ne sont pas moins rares que les roses en Hyuer;
Et l’on aura de la peine à croire, encore qu’il ne soit que trop vray par la
deposition de tesmoins oculaires, que les nouueaux Louys d’or ont esté
fondus & mis en lingots pour estre transportez en Italie auec plus de facilité
& moins de soupçon, dans des ballots de meubles & de marchandises. Voila, Monseigneur, vne partie de la vie, de la conduitte, & de l’esprit
du Cardinal Mazarin, que l’on dit que vous fauorisez de vostre protection,
ce que nous ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 899. Laffemas, abbé Laurent de [?]. LA GVERRE CIVILE En Vers Burlesques. (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_4_29. Référence RIM : M0_1522 ; cote locale : D_2_33. le 2016-07-30 14:36:47.

que faire
Dans vn style extraordinaire
D’examiner seuerement
Le quel mourut premierement
Suffit que selon ma coustume
Ie suiue l’ardeur de ma plume,
Et que pour repasser les monts
Ie ramentoiue encor les noms
De ces messieurs dont l’Italie
A veu la sanglante folie
Des Guelphes, & des Gibellins
Riche rime des Gobelins.
De vous parler de l’Angleterre
Dont la Couronne est cheute à terre
Par vn grand coup de coutelas
Qu’a donné le bourreau Farfax,
Ie croy qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 900. Laffemas, abbé Laurent de [?]. LA GVERRE CIVILE EN VERS BVRLESQVES. (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Au colophon: "Avec permission de vendre." Voir aussi D_2_33. Référence RIM : M0_1522 ; cote locale : C_4_29. le 2016-07-30 14:37:02.

que faire
Dans vn style extraordinaire
D’examiner seuerement
Lequel mourut premierement
Suffit que selon ma coustume
Ie suiue l’ardeur de ma plume,
Et que pour repasser les monts
Ie ramentoiue encor les noms
De ces messieurs dont l’Italie
A veu la sanglante folie
Des Guelphes, & des Gibellins
Riche rime des Gobelins.
De vous parler de l’Angleterre
Dont la Couronne est cheute à terre
Par vn grand coup de coutelas
Qu’a doné le bourreau Farfax,
Ie croy qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10