[retour à un affichage normal]

6. LISTE DES AUTEURS CONNUS

[Page mise en ligne le 26/08/2016]

Les noms d’auteurs, quels qu’ils soient, peuvent être recherchés sur la page du catalogue du Projet Mazarinades. La liste ci-dessous rassemble les auteurs de mazarinades les plus connus ainsi que les noms les plus fréquents. Le lien hypertexte sur leur nom mène à la page de requête dans ledit catalogue.
Les noms entre parenthèses ne sont pas présents dans la collection des Mazarinades de l’Université de Tokyo. Des pièces de ces auteurs pourront éventuellement être ajoutées au corpus en ligne du Projet Mazarinades. Le cas échéant, les parenthèses seront retirées et la provenance sera ajoutée entre crochets droits.

* *
*

  1. Charles d’Ailly Annery (1600?-1667)
  2. Robert Arnaud d’Andilly (1589-1674)
  3. Anne d’Autriche (1601-1666)
  4. Savinien de Cyrano de Bergerac (1619-1655)
  5. Jean-Louis Guez de Balzac (1597-1654)
  6. Sieur H. de Barrois (?-?)
  7. (Isaac de Benserade, 1612-1691)
  8. (Bluet, du parti mazarin)
  9. Claude de Chauvigny de Blot, baron de Blot-L’Église (1605?-1655, du parti de Gaston d’Orléans)
  10. (François Le Métel de Boisrobert, 1589-1662, pro-mazarin, auteur de : À Monseigneur le Prince sur son glorieux retour. Stances, 1651, 4 p., Mazarine M 10304, voir Carrier, Les hommes du livre, p. 78)
  11. Armand de Bourbon, prince de Conti (1629-1666)
  12. Henri de Bourbon, duc de Verneuil (1601-1682), évêque de Metz.
  13. Louis XIV de Bourbon, roi de France (1638-1715)
  14. Anne-Geneviève de Bourbon-Condé, duchesse de Longueville (1619-1679)
  15. Louis II de Bourbon-Condé, prince de Condé, dit le  Grand Condé (1621-1686)
  16. François de Bourbon-Vendôme, duc de Beaufort / François de Vandôme / Vendosme (1616-1669)
  17. Paul Boyer, sieur du Petit Puy / B. E. S. D. P. P. / P. B. E. (1615?-16..)
  18. Jacques Brousse (1589-1673), « a parfois été confondu avec le curé de Saint-Roch, Jean Rousse » [data.bnf.fr], ce qui semble être le cas de Moreau…
  19. Roger de Bussy-Rabutin (1618-1693)
  20. François Davenne / Davesne / Davant (1616-17..)
  21. Matthieu Du Bos (16..-16..)
  22. (Dubuisson-Aubenay = François-Nicolas Baudot, sieur du Buisson et d’Aubenay, vers 1590-1652, familier de Guénégaud, voir son Journal des guerres civiles pour 1648-1652, l’année 1653 étant perdue)
  23. Pierre Du Pelletier (16..-1680)
  24. (Nicolas Johannes Du Portail, ?-1663, avocat au Parlement de Paris, du parti de Retz)
  25. François Du Tillet (?-1673), conseiller secrétaire du roi depuis 1638, greffier en chef au parlement de Paris. Sans être un auteur, à proprement parler, sa signature officialise les documents qui la portent ; pour cette raison, elle est parfois contrefaite…
  26. Claude Dubosc-Montandré, ou Du Bosc de Montandré (16..-1690, du parti condéen) – DataBnF.
  27. Gaston de France, duc d’Orléans (1608-1660)
  28. (Antoine Furetière, 1619-1688)
  29. Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz (1613-1679)
  30. Henri du Plessis-Guénégaud (1609-1676), secrétaire d’État à la Maison du roi. Sans être un auteur, à proprement parler, sa signature officialise les documents qui la portent ; pour cette raison, elle est parfois contrefaite…
  31. Antoine Guyet (?-?), greffier au parlement de Paris. Sans être un auteur, à proprement parler, sa signature officialise les documents qui la portent ; pour cette raison, elle est parfois contrefaite…
  32. Léopold-Guillaume de Habsbourg (1614-1662)
  33. Claude Joly (1607-1700), oncle de Guy Joly, auteur  de Histoire de la prison et de la liberté de M. le Prince, en 1651, et du Recueil de maximes véritables et importante pour l’institution du roi, contre la fausse et pernicieuse politique du cardinal de Mazarin, prétendu surintendant de l’éducation de Sa Majesté, nov. 1652, M0_3039, pour lequel il est condamné le 11 janvier 1653 à être lacéré et brûlé, sentence apparemment non-exécutée… [voir notice de Moreau]
  34. Guy Joly (16..-1678), neveu de Claude Joly, du parti de Retz.
  35. (Isaac de Laffemas, 1587-1657, H. Carrier lui attribue Le frondeur désintéressé, voir Muses guerr., p. 143.)
  36. Laurent de Laffemas (abbé, fils d’Isaac, 16..-1655)
  37. Henri de La Mothe-Houdancourt, évêque de Rennes (1612-1684)
  38. (François VI de La Rochefoucauld, 1613-1680, auteur de : Apologie de Monsieur le Prince de Marcillac, 1649 ; voir également sa « Déclaration » dans Le merveilleux effet de la députation de Messieurs du Parlement, 1650, M0_2459, ou Le triomphe de la Cour…, 1650, M0_3874, cité par H. Carr., Les Hommes du livre, p. 40, d’après Kazuo Ikezawa, XVIIe siècle, 1976, n°113, p. 75-77 ; voir également M0_792. Nota Bene : une collection de 3860 mazarinades de la bibliothèque du château de La Roche-Guyon, en 32 recueils factices reliés aux armes de La Rochefoucauld, a été vendue 180.000 F par Sotheby’s le 9 déc. 1987.)
  39. Henri-Auguste de Loménie, comte de Brienne (1595-1666), secrétaire d’État aux Affaires étrangères. Sans être un auteur, à proprement parler, sa signature officialise les documents qui la portent ; pour cette raison, elle est parfois contrefaite…
  40. Jean Loret (vers 1600-1665)
  41. Jacques Carpentier de Marigny (1615-1670)
  42. Jules Mazarin (Giulio Raimondo Maz(z)arini, 1602-1661)
  43. Gilles Ménage (1613-1692)
  44. Jacques Mengau (16..-16..)
  45. Mathieu Molé (1584-1656), premier président du parlement de Paris puis garde des sceaux.
  46. (Gabriel Naudé, 1600-1653, auteur du Jugement de tout ce qui a été imprimé sur le cardinal Mazarin, alias le Mascurat, 2 éditions)
  47. Suzanne de Nervèze (16..-16..)
  48. Henri II d’Orléans, duc de Longueville (1595-1663)
  49. (Guy Patin, 1601-1672, voir ses Lettres à Charles Spon ; DataBnF)
  50. Olivier Patru (1604-1681, avocat au Parlement de Paris, du parti de Retz)
  51. Louis Phélypeaux, ou Phélippeaux, seigneur de La Vrillière (1599-1681, secrétaire d’État). Sans être un auteur, à proprement parler, sa signature officialise les documents qui la portent ; pour cette raison, elle est parfois contrefaite…
  52. Mathurin Questier, dit Fort-Lys (16..-16.., astrologue)
  53. Jean Radigues (?-1650, secrétaire au Parlement de Paris). Sans être un auteur, à proprement parler, sa signature officialise les documents qui la portent ; pour cette raison, elle est parfois contrefaite…
  54. Théophraste Renaudot (1586-1653)
  55. N. Rozard (ou Rozart, ?-?)
  56. Marc-Antoine Girard de Saint-Amant (1594-1661)
  57. (Charles de Saint-Évremond, 1614-1703, auteur de la Retraite de M. le duc de Longueville en son gouvernement de Normandie, 1649, et de l’Apologie de M. de Beaufort, 1652.)
  58. Saint-Julien (16..-17..). Auteur du Courrier françois…, « protégé du marquis d’Alluye, fils du marquis de Sourdis, de la cabale de Beaufort » (H. Carrier, Les hommes du livre, p. 13)
  59. Sieur de Sandricourt (pseud., 16..-16..)
  60. Jean-François Sarasin (1614-1654)
  61. Paul Scarron (1610-1660). Avant la Fronde, voir son Estocade… en 1645, comme pré-mazarinade.
  62. Georges de Scudéry (1601-1667, du parti condéen). À noter que le roman Artamène ou le Grand Cyrus paraît précisément durant les années de la Fronde…
  63. (Jean Regnault de Segrais, 1624-1701, au service de la Grande Mademoiselle. Ses volumes de mélanges ou Segraisiana sont à consulter.)
  64. Abel Servien, marquis de Sablé et de Boisdauphin, comte de La Roche des Aubiers (1593-1659). Il est un des négociateur des Traités de Westphalie, signés le 24 octobre 1648, mettant fin à la Guerre de Trente Ans.
  65. Jean de Silhon (vers 1596-1667, conseiller d’État, du parti mazarin)
  66. Suau / Suauld (greffier au Parlement de Bordeaux)
  67. Omer Talon (vers 1595-1652, avocat général au Parlement de Paris). Voir ses Mémoires, ses Plaidoyers et Discours, ainsi que l’ouvrage de Joël Cornette : La mélancolie du pouvoir. Omer Talon et le procès de la raison d’État, Fayard, 1998.
  68. (Tristan L’Hermite, François L’Hermite, sieur du Solier, dit —, 1601-1655, Académie française en 1649, auteur de À l’honneur de Monseigneur le Chancelier. Stances, 4 p., BN Ye 1241, voir Carrier, Les hommes du livre, p. 78)
  69. Charles de Vaudémont, duc de Lorraine (1604-1675)
  70. Marc de Vulson de La Colombière (?-1658)
  71. (Abraham de Wicquefort, 1606-1682, diplomate ; ses Gazettes parisiennes, récemment éditées, ne font pas partie des mazarinades mais elles sont très utiles à la compréhension des événements de la Fronde ainsi qu’à sa perception à l’étranger…)