[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_5_56

Image de la page

Anonyme [1652], HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du Monastere de Saint Loüis de Louviers. Avec sa Confession generale & testamentaire, où elle declare les abominations, impietez, & sacrileges qu’elle a pratiqué & veu pratiquer, tant dans ledit Monastere, qu’au Sabat, & les personnes qu’elle y a remarquées. Ensemble l’Arrest donné contre Mathurin Picard, Thomas Boullé & ladite Bavent, tous conuaincus du crime de magie. DEDIÉE A MADAME LA DVCHESSE d’Orleans. , françaisRéférence RIM : M0_1640. Cote locale : B_5_56.


choses abominables, honteuses & detestables, d’avoir prostitué honteusement
son corps aux Diables, aux Sorciers, & autres personnes, de la copulation
desquels estant devenuë grosse par plusieurs fois, ils luy auroient procuré
plusieurs descharges par elles portées au Sabat, dont vne partie auroit
servy à faire des charmes, d’avoir voulu seduire plusieurs Religieuses dudit
Monastere, & les attirer par ses charmes à son affection démesurée à mauvaise
fin, d’avoir conspiré avec Sorciers & Magiciens dans leurs assemblées, &
dans le Sabat au desordre & ruine generale de tout ledit Monastere, perdition
des Religieuses & de leurs ames ; d’avoir esté desobeyssante à ses Superieurs,
& montré mauvais exemple aux autres Religieuses : Pour la reparation
desquels crimes ladite Bavent avoit esté declarée indigne de porter à
l’avenir le nom & qualité de Religieuse, ordonné qu’elle seroit despoüillée du
saint Voile & habit de Religieuse, & revestuë d’habit seculier ; Qu’elle seroit
confinée à perpetuité, tant qu’il plairoit à Dieu prolonger ses iours dans la
basse-fosse, ou vn des cachots des prisons Ecclesiastiques de l’Officialité, & à
ieusner au pain & à l’eau trois iours la semaine tout le temps de sa vie, sçavoir
les Mercredy, Vendredy & Samedy ; Qu’il seroit signifié au Geolier de luy
faire observer ledit jeusne & prison à peine d’excommunication, & autres
peines au cas appartenans. Et pour le regard dudit Picard inhumé deuant la
Grille du chœur desdites Religieuses, à l’endroit où elles reçoivent la sainte
Communion : Veu ce qui resultoit des exorcismes & examens de ladite Bavent,
& de l’information faite contre la memoire dudit Picard ; par lesquelles
il apparoissoit suffisamment qu’il avoit abusé de ladite Bavent, & commis
avec elle plusieurs sacrileges, & par ses sortileges, charmes & magies causé le
desordre arrivé aux Religieuses dudit Monastere ; en consequence desquelles,
il avoit encouru l’excommunication, & s’estoit rendu indigne de la sepulture
en lieu saint : pour reparation dequoy, & pour restituer le repos desdites Religieuses
troublé par la sepulture du corps dudit Picard, auroit esté ordonné
que pour tenir la chose secrete sãs obseruer autre formalité requise de droit,
qui tourneroit au scandale, & pourroit arriver au deshonneur du Sacerdoce,
Religion & prejudice dudit Monastere, que son corps seroit exhumé & tié
dudit lieu secretement, & porté en autre lieu profane escarté dudit Monastere,
au moins de bruit que faire se pourroit, & sans scandale. Procez verbal de
Me. Adrian le Conte, Lieutenãt general du Bailly de la haute-Iustice de Louviers,
du 20. May 1643 de la visitation d’vn corps mort, entier & non consommé,
trouvé dans la fosse apellée Puis-crosnier, lieu servant de voyrie ordinaire,
& reconneu par plusieurs personnes, l’ayans veu & visité que c’estoit le
corps dudit Picard. Autre procez verbal de Me Antoine Routier, Lieutenant
general, criminel au siege du Pont-de-larche, du 21. dudit mois, contenant la
plainte à luy renduë par ledit Estienne le Picard, frere dudit deffunt, pour lui
& les autres parens, afin d’estre informé de ladite exhumation. Informatiõ sur
ce faite dudit iour : Autre information faite par ledit Routier du 22. dudit
mois, à l’instance du Substitut du Procureur general du Roy, sur l’obsession
& possession de quelques Religieuses dudit Monastere S. Louys de Louviers,
pretenduë estre arrivée par malefices. Requeste presentée à la Cour par lesdits



Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données