[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(54 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "duEl" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. DISCOVRS ADDRESSÉ AVX SOLDATS FRANCOIS.... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1101 ; cote locale : C_7_50. le 2012-11-27 14:41:32.

en bataille
Et des rencontres vehemens
Font choquer d’estoc & de taille
Les plus paisibles Elemens.    
Son fourier c’est Mars le planete
Roulant en son globe cruel
Et de sa sanglante etiquete
Marquant les places du duel.    
L’Air fait en hault son tintamare
Elancé contre des rochers
Et tout d’vn coup l’Onde barbare
Brise les Nefs & les Nochers.    
Le froid pouuant nourir la flame
Nourit contre elle des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 sur 11 (paginée de 43 à 56). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_14. le 2012-11-07 00:34:37.

point voulu donner
de passe port, les Deputez des Princes, des
Cours Souueraines & de l’Hostel de Ville, ny sont point allez.   Le Parlement le Pontoise, par ordre de la
Cour, trauaille au Procez du Duc de Richelieu,
lequel s’est battu en duel, & Duc de Beaufort,
que la Cour veut faire condamner, à raison du
duel auec le Duc de Nemours. Mais le Duc de
Beaufort a presenté Requeste au Parlement de
Paris, en tour cas il ne se soucie pas beaucoup de
toutes leurs procedures. Le 9. du courãt le Baron

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 sur 11 (paginée de 43 à 56). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_14. le 2012-11-07 00:34:37.

& de l’Hostel de Ville, ny sont point allez.   Le Parlement le Pontoise, par ordre de la
Cour, trauaille au Procez du Duc de Richelieu,
lequel s’est battu en duel, & Duc de Beaufort,
que la Cour veut faire condamner, à raison du
duel auec le Duc de Nemours. Mais le Duc de
Beaufort a presenté Requeste au Parlement de
Paris, en tour cas il ne se soucie pas beaucoup de
toutes leurs procedures. Le 9. du courãt le Baron de Clinchamp Lieutenant
General en l’Armee des Princes, partist
d’icy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Semaine 6 sur 11 (comme B_18_16, mais paginée de 58 à 74). Voir aussi B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : C_12_6. le 2012-11-07 01:28:04.

Duc de Beaufort aussi informa la Cour des violences
que le pretendu Parlement de Pontoise
lui preparoit, le voulant condamner, nonobstant
ces Lettres d’abolition qu’il auoit obtenues
de la Cour, ayant fait paroistre au Procureur
du Roy sa iustification touchant son duel contre
son beau frere deffunct, le Duc de Nemours :
sur quoy la cour dõna Arrest que lesdites Lettres
seroient tenuës pour bonnes & valables & censees
comme scelees, bien que les Sceaux n’y fussent
pas apposez, & toutes les procedures faites
ou à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 6 sur 11 (paginée de 57 à 74). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Voir aussi C_12_6. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_16. Texte édité par Site Admin le 2012-11-07 01:24:04.

Duc de Beaufort aussi informa la Cour des violences
que le pretendu Parlement de Pontoise
lui preparoit, le voulant condamner, nonobstant
ces Lettres d’abolition qu’il auoit obtenues
de la Cour, ayant fait paroistre au Procureur
du Roy sa iustification touchant son duel contre
son beau frere deffunct, le Duc de Nemours :
sur quoy la cour dõna Arrest que lesdites Lettres
seroient tenuës pour bonnes & valàbles & censees
comme scelees, bien que les Sceaux n’y fussent
pas apposez, & toutes les procedures faites
ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08. , Conseiller en la Grand
Chambre, à l’instruction du procez. Apres ces
choses, son Altesse Royale fit sçauoir ce qui s’estoit passé le vingt quatriesme au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08.

à Mercredy
prochain 2. d’Octobre. Apres ces choses, il fut
procedé au iugement de M. de Beaufort lequel
ayant appellé par vn des Greffiers du Parlement
fut enquis par M. de Nesmond s’il n’auoit obtenu
des lettres d’abolition au suiet du duel dont il est
question, y ayant respondu qu’oüy, & estant
retiré, & Monsieur Bechefer ayant dit ses conclusions,
& s’estant retiré fut rendu, par lequel M.
le Duc de Beaufort fut renuoyé quitte & absous
des cas à lui imposez, condamnez à quatre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. IOVRNAL DE TOVT CE QVI S’EST PASSÉ PAR... (1652) chez Montagne (Simon de la) à Paris , 7 pages. Langue : français. Coquille dans le titre: "CE QVI S’ETS PASSÉ" pour "CE QVI S’EST PASSÉ". Voir aussi B_18_7. Référence RIM : M0_1758 ; cote locale : C_5_65. le 2012-11-09 02:21:03.

& resolu que
Monsieur Talon Aduocat General, se transporteroit
vers le Roy pour luy faire la mesme supplication
& asseurer Sa Majesté de l’obeyssance du Parlement,
on y parla des informations faites par le Lieutenant de la Connestablie sur le duel du Duc
de Beaufort, lesquelles le Parlement ne trouuant pas
dans les formes quoy qu’il eust receu ses lettres de
remission le Lundy precedent, ordonna qu’elles seroient
faites par des Conseillers de la Cour pour y
estre fait droit : Il y eut aussi Arrest portant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. IOVRNAL DE TOVT CE QVI S’EST PASSÉ PAR... (1652) chez Montagne (Simon de la) à Paris , 7 pages. Langue : français. Coquille dans le titre: "CE QVI S’ETS PASSÉ" pour "CE QVI S’EST PASSÉ". Voir aussi C_5_65. Référence RIM : M0_1758 ; cote locale : B_18_7. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-09 02:22:23.

& resolu que
Monsieur Talon Aduocat General, se transporteroit
vers le Roy pour luy faire la mesme supplication
& asseurer Sa Majesté de l’obeyssance du Parlement,
on y parla des informations faites par le Lieutenant de la Connestablie sur le duel du Duc
de Beaufort, lesquelles le Parlement ne trouuant pas
dans les formes quoy qu’il eust receu ses lettres de
remission le Lundy precedent, ordonna qu’elles seroient
faites par des Conseillers de la Cour pour y
estre fait droit : Il y eut aussi Arrest portant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. LA DECADANCE DES MAVVAIS MINISTRES... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 9 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Avec permission.. Référence RIM : M0_865 ; cote locale : C_7_2. Texte édité par Site Admin le 2012-11-12 13:47:35.

deffunct ; ce calomniateur pensant ainsi s’emparer de l’authorité
Royale, & bastir les fondemens de son pouuoir sur la ruyne de ses
deux personnes Royales, fut mis en Iustice à l’instance de Iean
Duc de Brabant qui fit vn voyage exprés en France, où il offrit le
duel à celuy qui voudroit maintenir que la Reyne sa sœur eut commis
le crime qui luy estoit imposé : lors ce Monstre sorty de l’Enfer
pour persecuter les innocens, par vne sentẽce trop douce fut condamné
d’estre pendu, ce qui fut executé aux Halles de cette Ville.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LA POLITIQVE SICILIENNE, OV LES PERNICIEVX... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 34 pages. Langue : français. Signé: Le Génie des Provinces de France.. Référence RIM : M0_2817 ; cote locale : A_9_26. le 2012-12-23 01:29:53.

s’en vange contre Monsieur
le Prince. Enfin Paris peut-il souffrir que ce traistre fasse renaistre
si hardiment des vieilles querelles pour tascher de
faire perir son Protecteur; j’entends Monsieur de Beaufort, qui vient d’estre appellé encore vne fois en duel par le Duc de
Candale pour l’affaire des tuilleries, & ce n’est que par les
ordres secrets de ce voleur, qui fait agir son neueu pretendu
pour tascher de perdre nostre bien-facteur, promettant
à ce ieune Agent plus de beurre que de pain, pour l’obliger
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

reputation qu’on se bat, il arriue souuent
que qui pense s’enrichir de l’honneur d’autruy, s’appauurit
du sien; & l’vsurpation que nous en voulons faire dans vne injuste
querelle, tesmoigne combien est grande nótre necessité de ce
costé-là. Au surplus, le duel n’est qu’vne vertu de gladiateur, &
nous ne pouuons faire le dénombrement de nos combats, sans le
faire de nos bijarreries. Car en effet, les querelles ne sont rien autre
chose qu’vne impuissance actiue ou passiue en la societé de la
vie ciuile. Pour conclusion,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anactofile [signé]. L’OYSEAV DE RIVIERE, OV LE TOVRNOY NAVAL.... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 40 pages. Langue : français, latin. En 88 pièces en 9 vers burlesques.. Référence RIM : M0_2587 ; cote locale : C_8_13. Texte édité par Site Admin le 2013-06-10 08:50:02.

la victoire,
Pour auoir tous deux esté boire,
Ils se consolerent tous deux :
Ils nagent mieux que leur Nacelle,
Sans Callebasses sous l’aisselle :
Leur bras, auiron naturel,
Qui fut trop, & trop peu fidelle,
Fend l’onde, & retourne au duel.  

LII.  
D’vne fougue de Capitan,
QVICHOT sous soy fait trembler l’onde ;
Sa mine rogue, & furibonde,
Seroit eau beniste à Sathan.
Le grand POLEXANDRE se braque,
Dessus sa petite Carraque,
Pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2992 ; cote locale : B_9_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-10-20 15:47:20.

exercent toute leur barbarie.
Nous auons ressenty le plus dangereux
de ses tiaicts dans la perte d’vn Heros
lequel a esté malheureusement tué par
vn beau Frere qu’on peut dire estre innocent
& criminel. Les loix de l’honneur
permettent non seulement le duël
mais encore le commandement Vn
homme ne passera que pour poultron qui
l’aura refusé ou qui n’aura pas fait vn appel
ayant tesmoigné le sentir picqué
contre vn autre. C’est icy l’antonomie
la Iustice & de la Noblesse. Le souuerain deffend des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2992 ; cote locale : B_9_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-10-20 15:47:20.

Beaufort
l’auoient seruy en cette occasion, &
le Comte de Villairs & de Busy ont esté
du costé du Duc de Nemours dont le premier
a esté tué & le second blessé.   La nouuelle estant respanduë par la
ville de malheureux succez de ce duël
vn chacun en a tesmoigné vn ressentiment
incroyable; mais principallement
dans l’Hostel de Nemours & dans l’Hostel
de Condé ou le corps du Deffunct fut
porté. Les malheurs viennent tousiours en
croupe apres ce desastre il en ait pensé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. LES RIS ET LES PLEVRS DE LA FRANCE SVR LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3551 ; cote locale : B_6_18. le 2013-02-15 10:37:11.

sottise & bas estage à
la reünir. Ainsi desirer des François de l’ordre ou de la
fermeté, c’est exiger d’eux des marques d’vn don
qu’ils n’ont pas reçeu du Ciel. Ils reüssiront bien
dans vn Bal, dans vn Course de Bague, ou dans vn
Duel, ils passeront les plus polis en proprieté ? Ils
diront mille galanteries & mille bons mots en cõpagnie,
& se feront par tout remarquer par les qualitez
qu’on desire dans les personnes plus ciuilisées,
mais de reüssir dans vn Conseil d’Estat, mais de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. L’ABOLITION DE MONSIEVR LE DVC DE BEAVFORT... (1652) chez Laureau (L.) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_14 ; cote locale : B_9_22. le 2013-01-21 05:31:18.

Lundy vingt-deuxiesme Septembre son
Altesse Royale s’est renduë en personne
au Parlement auec Monsieur le Duc de Beaufort,
& quelques Seigneurs & Noblesse, où
a esté presentée la Patente d’abolition de
Monsieur le Duc de Beaufort, à l’occasion du
duel d’entre luy & le deffunct Duc de Nemours
pour y estre verifiée, à quoy s’est fort
employé son Altesse Royale, considerant la
generosité & le courage de ce Prince, qu’il a
fait General d’vne quatriesme partie de son
Armée diuisée en quatre, dont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Saint-Julien,? [?]. LE SIXIESME COVRRIER FRANCOIS, TRADVIT... (1649) chez Boudeville (Claude) à Paris , 12 pages. Langue : français. Partie 6 de 12. Voir Pièces de C_2_42_01 à C_2_42_12. Référence RIM : M0_2848 ; cote locale : C_2_42_06. le 2013-02-12 14:29:06.

pour sentinelle il vous pose,
Tant qu’il boit, qu’il dort, ou qu’il cause :
Deffences à tous les soldats
D’auoir entr’eux aucuns debats
Quand ils sont dans le corps de garde ;
Ny fierement s’y mettre en garde
L’espée au poing pour vn duel
Veu que c’est vn acte cruel,
Sur peine de perdre la vie :
Deffence en toute compagnie
De receuoir aucun vallet,
Cocher, Laquais, ny de cadet
Que son peu de seiour sur terre
Rend incapable de la guerre.
Le Lundy le Duc de Boüillon

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LE VERITABLE TABLEAV DE LA CALOMNIE ET LE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Dans cette édition, les trois dernières pages sont manquantes. Voir aussi C_10_26. Référence RIM : M0_3965 ; cote locale : A_7_67. le 2014-01-06 09:16:45.

ou par quelqu’autre personne
de condition, le vont redire à la personne qui a
fait l’iniure. Ce vice est si commun en la Cour des
Rois, & des Princes, que bien souuent ces personnes
sacrées, & eminentes, ont donné sujet à
leurs domestiques de se battre en duel pour sçauoir
la verité des rapports qui leurs étoient faits.
Ie me souuiens bien qu’il n’y a pas long temps
que pour vne semblable occasion, il y a eu vne si
importante querelle entre deux Gentils hommes
de ma connoissance, que pour ne vouloir
pas, ny

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LE VERITABLE TABLEAV DE LA CALOMNIE ET LE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Voir aussi A_7_67. Référence RIM : M0_3965 ; cote locale : C_10_26. le 2014-01-06 09:13:53.

ou par quelqu’autre personne
de condition, le vont redire à la personne qui a
fait l’iniure. Ce vice est si commun en la Cour des
Rois, & des Princes, que bien souuent ces personnes
sacrées, & eminentes, ont donné sujet à
leurs domestiques de se battre en duel pour sçauoir
la verité des rapports qui leurs étoient faits.
Ie me souuiens bien qu’il n’y a pas long-temps
que pour vne semblable occasion, il y a eu vne si
importante querelle entre deux Gentils-hommes
de ma connoissance, que pour ne vouloir
pas, ny

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LES PARADOXES DE L’ESLOIGNEMENT DE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 40 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_37. Référence RIM : M0_2678 ; cote locale : B_13_54. le 2014-02-22 11:03:28.

troupes ne sont opposées aux leurs,
& qu’vnis lors qu’il faut combattre l’ennemy
commun, ils se combattent eux-mesmes
par l’enuie & la ialousie, lors qu’on leur laisse
le champ ouuert pour commander en liberté
dans la capitale du Royaume. Le duel de Monsieur
de Beaufort & de Nemours luy rendoit vn
parfait témoignage d’vne verité si reconnuë, &
la diuision de Messieurs du Parlement l’affermissoit
dans ce sentiment si fauorable. Ainsi par
vn stratageme estrange, & qui ne trouue point

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. RELATION GENERALE, De tout ce qui s’est... (1652) chez Petrinal (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3172 ; cote locale : B_8_32. le 2014-08-13 06:30:19.

apres
eut tous ses habits & sa chemise déchirés, & s’il ne se fut jetté
dans le carosse de madame de Chastillon qui passoit heureusement,
on l’eust jetté dans la riuiere, ayant esté reconneu
par quelques vns, qui crierent qu’il auoir fait appeller en
duel le Duc de Beaufort, son A. R. passant par ledit pont,
quelque temps apres ces canailles luy demanderent permission
d’aller à la maison du Mareschal de Lhospital : mais son
A. R. leur defendit d’y aller, sur lesoir ils furent à l’Hostel
de Neuers, ou madame du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. RELATION VERITABLE DE TOVT CE QVI s’est... (1652) chez Laureau (Laurent) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3246 ; cote locale : B_9_27. le 2014-08-15 16:15:29.

2. d’Octobre.
Apres quoy, Monsieur de Nesmond
auroit fait dire par vn des Greffiers du Parlement
à Monsieur de Beaufort de venir pour estre
oüy sur les charges, & informations faictes contre
luy, a la Requeste de Monsieur le Procureur
General, pour raison du duël d’entre-luy & de
defunct Monsieur le Duc de Nemours, & ensuitte
procedé au jugement. Qu’estant entré dans la
Grand Chambre y ayant pris sa place au milieu
d’icelle ; Monsieur de Nesmond l’auroit enquis
s’il n’auoit pas obtenu des Lettres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. RELATION VERITABLE DE TOVT CE QVI s’est... (1652) chez Laureau (Laurent) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3246 ; cote locale : B_9_27. le 2014-08-15 16:15:29.

de
defunct Monsieur le Duc de Nemours, & ensuitte
procedé au jugement. Qu’estant entré dans la
Grand Chambre y ayant pris sa place au milieu
d’icelle ; Monsieur de Nesmond l’auroit enquis
s’il n’auoit pas obtenu des Lettres d’abbolition,
au sujet du duël dont estoit question, y ayant
respondu qu’ouy : il l’auroit ensuitte interrogé
sur plusieurs Articles qu’il n’est bien à propos de
reciter. Ledit sieur de Beaufort retiré, & Monsieur
Bechefert substitud de Monsieur le Procureur
General mandé, apres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. TRES-HVMBLE REMONSTRANCE DV PARLEMENT DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_52. Référence RIM : M0_3816 ; cote locale : A_8_10. le 2014-10-12 08:51:40.

la Magistrature dans sa famille, &
n’aye trouué en son patrimoine les terres & les biens qu’on regarde auec enuie: Il sçait que les crimes n’ont iamais
trouué support ny faueur aupres d’eux; Il trouue estrange
qu’on l’accuse de conniuence au duel fait entre le bastard de
Montolieu, & Besson, puis qu’il fit à l’instant Arrest du dix-septiesme
Mars dernier, l’execution duquel fut empeschee
à Marseille par Monsieur le Comte d’Alais, pour mettre à
couuert les biens dudit feu Besson l’vn des chefs de sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Toutes les occurrences