[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(66 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Barberins" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

Que le Pape seroit forcé par cette puissante armée nauale,
& par les Cardinaux & Princes d’Italie qui sont de la
faction de France, à recognoistre le Roy de Portugal, &
à confirmer ses Nominations aux Eueschez & autres Benefices. 5. Que les Cardinaux Barberins, leurs amis & Princes alliez
de la France fauoriseroient de leurs conseils & de toute
leur puissance l’entreprise de Naples. 6. Qu’en consideration de cette ligue eternelle entre la
France & le Portugal, & pour maintenir la bonne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. GENEALOGIE OU L’EXTRACTION, ET VIE DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers. Voir aussi D_2_20. Référence RIM : M0_1478 ; cote locale : C_5_29. le 2012-10-26 08:14:56.

à sa condition, par diverses voyes & particulierement
par celle du Ieu : devint grandement pecunieux.
L’affection que Messieurs de Sachetty luy
portoient luy causerent le commancement de sa
fortune, car l’ayant mis en bonne estime aupres
du Cardinal Antonio Barbarin, il le prit en sa
Cour, lequel pour monstrer l’affection qu’il portoit
à la maison de Sachetty, il l’auroit fait mettre
en dignité & Prelature, solicitant de tout son
pouvoir le Pape Vrbain 8. lors seant en la Chaire
sainct Pierre, de l’envoier pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. GENEALOGIE OU L’EXTRACTION, ET VIE DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers. Voir aussi D_2_20. Référence RIM : M0_1478 ; cote locale : C_5_29. le 2012-10-26 08:14:56.

traverser dans le Conclave la felicité,
& ternir la gloire du Cardinal Panphilio, & c’est
encore luy qui auiourd’huy cherche seditieusement
à intimider le Pape par la uoye & force des
armes à se desister de la Iustice qu’il a droit de faire
contre les Barbarins. Il aura le iuste & tres-digne chastiment de sa
faute. Dans ce temps arriua à Rome monsieur de
Senneterre, qui portoit la figure du Roy pour la
presenter à la saincte Chapelle de Lorette, & par
iceluy Iulle Mazarin enuoya grande quantité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. GENEALOGIE OU L’EXTRACTION, ET VIE DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers. Voir aussi D_2_20. Référence RIM : M0_1478 ; cote locale : C_5_29. le 2012-10-26 08:14:56.

femmes,
mais a present l’on dit qu’il est plus modeste &
qu’il tient sa grauité, & s’attache fort aux bons
benefices de France, ne visant pas à la despence
pour regaler ceux qui bon luy semble, sçachant
qu’il n’y va rien du sien. Comme il a fait aux Barbarins,
lesquels il a deffendus, mais le Pape connoissant
bien que ce n’est pas le Roy qui les a protegez
& que c’est Iulle Mazarin, sous l’Auctorité
d’iceluy, ne se desiste nullement de l’adversion
qu’il a conceu contre luy, enfin ie veux dire les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. GENEALOGIE ou L’EXTRACTION, ET VIE DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers. La pièce commence en page 2. Voir aussi C_5_29. Référence RIM : M0_1478 ; cote locale : D_2_20. le 2012-10-26 08:16:09.

à sa condition, par diverses voyes & particulierement
par celle du Ieu : devint grandement pecunieux.
L’affection que Messieurs de Sachetty luy
portoient luy causerent le commancement de sa
fortune, car l’ayant mis en bonne estime aupres
du Cardinal Antonio Barbarin, il le prit en sa
Cour, lequel pour monstrer l’affection qu’il portoit
à la maison de Sachetty, il l’auroit fait mettre
en dignité & Prelature, solicitant de tout son
pouvoir le Pape Vrbain 8. lors seant en la Chaire
sainct Pierre, de l’envoier pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. GENEALOGIE ou L’EXTRACTION, ET VIE DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers. La pièce commence en page 2. Voir aussi C_5_29. Référence RIM : M0_1478 ; cote locale : D_2_20. le 2012-10-26 08:16:09.

traverser dans le Conclave la felicité,
& ternir la gloire du Cardinal Panphilio, & c’est
encore luy qui auiourd’huy cherche seditieusement
à intimider le Pape par la uoye & force des
armes à se desister de la Iustice qu’il a droit de faire
contre les Barbarins. Il aura le iuste & tres-digne chastiment de sa
faute. Dans ce temps arriua à Rome monsieur de
Senneterre, qui portoit la figure du Roy pour la
presenter à la saincte Chapelle de Lorette, & par
iceluy Iulle Mazarin enuoya grande quantité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. GENEALOGIE ou L’EXTRACTION, ET VIE DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers. La pièce commence en page 2. Voir aussi C_5_29. Référence RIM : M0_1478 ; cote locale : D_2_20. le 2012-10-26 08:16:09.

femmes,
mais a present l’on dit qu’il est plus modeste &
qu’il tient sa grauité, & s’attache fort aux bons
benefices de France, ne visant pas à la despence
pour regaler ceux qui bon luy semble, sçachant
qu’il n’y va rien du sien. Comme il a fait aux Barbarins,
lesquels il a deffendus, mais le Pape connoissant
bien que ce n’est pas le Roy qui les a protegez
& que c’est Iulle Mazarin, sous l’Auctorité
d’iceluy, ne se desiste nullement de l’adversion
qu’il a conceu contre luy, enfin ie veux dire les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. LA COMPARAISON DES COMPARAISONS AVX... (1652) chez [s. n.] à Paris , 27 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_723 ; cote locale : B_12_65. Texte édité par Site Admin le 2012-11-10 08:17:47.

vn certain iour d’Esté
Que le Ciel estoit sans nuage,
Il vola plus haut d’vn estage,
Le Pape en fit son Messager
Pour galopper chez l’Estranger,
Par quel moyen, pour quelle cause ?
Chacun diuersement en cause ;
Mais la vraye est qu’vn Barberin,
Lequel on dit que Mazarin
Dans ce temps-là portoit en croupe
Quand il auoit le vent en poupe,
Barberin qui Cardinal est
Porta si fort son interest
Que connoistre il le fit au Pape,
Mazarin qui vole & qui happe,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. LA COMPARAISON DES COMPARAISONS AVX... (1652) chez [s. n.] à Paris , 27 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_723 ; cote locale : B_12_65. Texte édité par Site Admin le 2012-11-10 08:17:47.

galopper chez l’Estranger,
Par quel moyen, pour quelle cause ?
Chacun diuersement en cause ;
Mais la vraye est qu’vn Barberin,
Lequel on dit que Mazarin
Dans ce temps-là portoit en croupe
Quand il auoit le vent en poupe,
Barberin qui Cardinal est
Porta si fort son interest
Que connoistre il le fit au Pape,
Mazarin qui vole & qui happe,
Ayant volé en si haut lieu,
Mesnagea comme il plût à Dieu
Vn si signalé auantage :
Il y fit si bien son mesnage,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. LA PIERRE DE TOVCHE, FAISANT VOIR QVE le... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Voir aussi C_12_42. Référence RIM : M0_2766 ; cote locale : B_12_46. le 2012-12-22 16:11:51.

& à eux-mesmes de faire parler le
Roy de la façon. Ne sçait-on pas qui est le Mazarin, qu’il est
de la lie du peuple dãs sa naissance, que ses mœurs
ont tousiours fait scandale, que sa premiere fortune
a esté d’estre vn des derniers domestiques
des Barberins, porteur de pacquets & de lettres ;
qu’il a seruy long-temps de bouffon au deffunct
Cardinal de Richelieu, que ce qu’il a de biens,
il les doit au pillage qu’il a fait en France, à ses
pyrateries & à ses brigandages, que pendant son
absence, lors

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LA PIERRE DE TOVCHE, FAISANT VOIR QVE le... (1652) chez [s. n.] à Paris , 30 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_46. Référence RIM : M0_2766 ; cote locale : C_12_42. le 2012-12-22 16:13:36.

& à eux-mesmes de faire parler le
Roy de la façon. Ne sçait-on pas qui est le Mazarin, qu’il est
de la lie du peuple dãs sa naissance, que ses mœurs
ont tousiours fait scandale, que sa premiere fortune
a esté d’estre vn des derniers domestiques
des Barberins, porteur de pacquets & de lettres,
qu’il a seruy long-temps de bouffon au deffunct
Cardinal de Richelieu, que ce qu’il a de biens,
il les doit au pillage qu’il a fait en France, à ses
pyrateries & à ses brigandages, que pendant son
absence, lors

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

pourquoy
le Cheualier Georges l’appelle petit valet,
& fils d’vn Chapelier de Palerme. L’affection que Messieurs de Sachetty luy
porterent fut la cause de sa haute fortune ; car ils le mirent en si bonne estime aupres du Cardinal
Antonio Barberin, qu’il sollicita le Pape
Vrbain VIII. lors seant en la Chaire de Saint
Pierre, de l’enuoyer en qualité de negociant
aupres de Charles Emanuel Duc de Sauoye,
auec monsieur de Pancirole, ce que sa Sainteté
luy octroya en faueur de la priere qui luy
en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

Et comme il auoit dessein de paruenir
aux plus grands honneurs qui soient en
toute la congregation des Fidelles (quoy qu’il
n’ait iamais esté du nombre,) il se fit d’Eglise, & à la recommendation du Roy de France, &
à la solicitation du Cardinal Barberin, on le
fit Chanoine de S. Iean de Latran, & Referẽdaire,
à ce que l’on dit des deux signatures. Et
en cette qualité il fut respecté comme l’vn des
plus cõsiderables subiets de la Cour de Rome.   Apres cela, il fut enuoyé Vice Legat en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

ne songeoit plus qu’à trauerser les felicitez
du Conclaue, & qu’à ternir toute la gloire
du Cardinal Pamphilio. Et passant plus outre
il tache par la force des armes, d’obliger le Pape
à se desister de la poursuitte qu’il auoit commencée
de faire contre les Barberins. Il vient
de ruiner la France à force de subsides, & il
veut ruiner l’Italie par ses desordres. A sa suscitation le Prince Thomas arme d’vn
costé, & monsieur de la Meilleraye de l’autre.
Le premier prend quelques Chasteaux qui
n’estoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. LA SVITTE DV MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_11_4 (partie 1) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_5. le 2012-12-30 09:33:43.

plus de nouueaux
rehaussemens pour l’agrandissement de ma fortune. Ie ne vescus pas long-temps dans l’impatience
de voir quelque effet de la doctrine de Piraldi, car
mon maistre s’estant trouué pressé de deputer prõptement vers le Cardinal Francisco Barberino,
pour vne affaire de grande consequence, & qui
ne pouuoit estre traittée que par vn homme d’authorité,
s’auisa par ie ne sçay quel aueuglement
de me faire quitter la casaque, & de m’en donner
la commission, mesmes auec l’estonnement
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. LA TYRONOMANIE, OV ENTREPRISE TYRANNIQVE du... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3904 ; cote locale : B_16_63. le 2012-12-31 15:37:08.

aux interests du Cardinal
Mazarin. Quand ie me souuiens enfin, que le Parlement
excita encore la voix de Messieurs les gens
du Roy, qui interjetterent appel comme d’abus
de cette Bulle, sur cette consideration, que le Cardinal Mazarin & les Barberins mesme, qui
estoient pour lors en France, ne pouuoient par
les Loix du Royaume estre iusticiables de sa
Saincteté.   Apres cela, qui ne s’estonnera comme ces
nouueaux Ministres sont tombez dans cette absurdité :
il faut qu’ils soient ignorans ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_65. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-30 02:28:35.

& comme il se retira à Rome où le P. Iulio Mazarini Iesuitte
son frere le mit en condition. Il y vola beaucoup pour amasser
vn peu de bien : il y maria quelques filles, & mit son fils aupres
du Connestable Colone. De-là il passa au seruice du Cardinal
Antonio Barberin, & n’y eut pas le rang que l’on eut donné
à celuy que l’on creu deuoir vn jour pretendre de s’allier auec
cette maison. Il s’y signala par ses débauches, & fut l’intendant
des plaisirs deshonnestes de la Cour Romaine. Ce fut luy qui donna

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_5_29, D_2_13, E_1_65, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : C_3_22. Texte édité par Site Admin le 2012-12-30 02:15:55.

& comme il se retira à Rome où le P. Iulio Mazarini Iesuite
son frere le mit en condition. Il y vola beaucoup pour amasser
vn peu de bien : il y maria quelques filles, & mit son fils aupres
du Connestable Colone. De-là il passa au seruice du Cardinal
Antonio Barberin, & n’y eut pas le rang que l’on eut donné
à celuy que l’on creu deuoir vn jour pretendre de s’allier auec
cette maison. Il s’y signala par ses débauches, & fut l’intendant
des plaisirs des honnestes de la Cour Romaine. Ce fut luy qui donna

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 16 pages. Langue : français. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Sans les notes de marge en latin des autres éditions. Voir aussi A_5_29, C_3_22, E_1_65, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : D_2_13. le 2012-12-30 02:33:42.

& comme il se retira à Rome où le P.
Iusio Mazarini Iesuitte son frere le mit en condition : Il y vola beaucoup
pour amasser vn peu de bien : il y maria quelques filles, & mit
son fils auprés du Connestable Colone. Delà il passa au seruices du
Cardinal Antonio Barberin, & ny eut pas le rang que l’on eust donné
à celui que l’on eut creu deuoir vn iour pretendre de s’allier auec
cete maison. Il s’y signala par les débauches, & fut l’intendant des
plaisirs des honnestes de la Cour Romaine. Ce fut luy qui donna

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_3_22, D_2_13, E_1_65 et 66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie3). Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : A_5_29. le 2012-12-30 02:21:16.

& comme il se retira à Rome où le p. Iulio Mazarini Iesuite
son frere le mit en condition. Il y vola beaucoup pour amasser
vn peu de bien: il y maria quelques filles, & mist son fils aupres
du Connestable Colone. De-là il passa au seruice du Cardinal
Antonio Barberin, & n’y eut pas le rang que l’on eut donné
â celuy que l’on eut creu deuoir vn iour pretendre de s’allier auec
cette maison. Il s’y signala par ses débauches, & fut l’intendant
des plaisirs deshonnestes de la Cour Romaine. Ce fut luy qui donna

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-30 02:26:00.

& comme il se retira à Rome où le p. Iulio Mazarini Iesuite
son frere le mit en condition. Il y vola beaucoup pour amasser
vn peu de bien : il y maria quelques filles, & mist son fils aupres
du Connestable Colone. De-là il passa au seruice du Cardinal
Antonio Barberin, & n’y eut pas le rang que l’on eut donné
â celuy que l’on eut creu deuoir vn iour pretendre de s’allier auec
cette maison. Il s’y signala par ses débauches, & fut l’intendant
des plaisirs deshonnestes de la Cour Romaine. Ce fut luy qui donna

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. LA VIE, MOEVRS, ET GENEALOGIE DE IVLES... (1649) chez Beltrinklt le Jeune (Samuel) à Anvers , 8 pages. Langue : français. "Iouxte sur la Coppie imprimée.". Référence RIM : M0_4027 ; cote locale : C_10_49. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-01-07 14:56:00.

condition, par diuerses
voyes & particulierement par celle du jeu : deuint grandement
pecunieux. L’affection que Messieurs de Sachetty
luy portoient luy causerent le commencement
de sa fortune, car l’ayant mis en bonne estime aupres au Cardinal Antonio Barbarin, il le prit en sa Cour,
laquel pour monstrer l’affection qu’il portoit en la
maison de Sachetty, il l’auroit fait mettre en dignité
& prelature, solicitant de tout son pouuoir le Pape
Vibain VIII. lors seant en la Chaire sainct Pierre de
l’enuoyer pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. LA VIE, MOEVRS, ET GENEALOGIE DE IVLES... (1649) chez Beltrinklt le Jeune (Samuel) à Anvers , 8 pages. Langue : français. "Iouxte sur la Coppie imprimée.". Référence RIM : M0_4027 ; cote locale : C_10_49. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-01-07 14:56:00.

à trauerser dans le Conclaue la felicité, & ternir la
gloire du Cardinal Pamphilio, & c’est encore luy qui
auiourd’huy cherche sedicieusement à intimider le
Pape par la voye & force des armes à se desister de la
Iustice qu’il a droit de faire contre les Barbarins, que
Dieu luy enuoye le iuste & digne chastiment de ses
fautes. Dans ce temps arriua à Rome Monsieur de Senneterre,
qui portoit la figure du Roy pour la presenter à
a saincte Chapelle de Lorette, & par Iules Mazarin fut enuoyé grande

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. LA VIE, MOEVRS, ET GENEALOGIE DE IVLES... (1649) chez Beltrinklt le Jeune (Samuel) à Anvers , 8 pages. Langue : français. "Iouxte sur la Coppie imprimée.". Référence RIM : M0_4027 ; cote locale : C_10_49. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-01-07 14:56:00.

mais apresent l’on dit qu’il est plus modeste & qu’il
tient sa grauité, & s’attache fort aux bons benefiees de
France, ne visant pas à la despense pour regaler ceux
qui bon luy semble, sçachant qu’il ny va rien du sien Comme il a fait aux Barbarinns, lesquels il a deffendus,
mais le Pape connoissant bien que ce n’est pas le Roy
qui les a protegez, & que c’est Iules Mazarin, sous
l’authorité d’iceluy, ne se desiste nullement de l’aduersion
qu’il a conceu contre luy, enfin ie veux dire
les que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. LE MATHOIS OV MARCHAND MESLE PROPRE A TOVT... (1649) chez Henault (Jean) à Paris , 12 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_2420 ; cote locale : C_4_51. le 2013-09-21 05:13:46.

ouurier de faire pots,
De terre de fonte & d’argille,
Les femmes qui ont la trop file,
Ie guaris tout en vn instant,
Et si sçay bien bercer l’enfant
Quand il crie, & si le fais taire,
Ie suis drogueur, Apoticquaire,
Ie fais Clisteres barbarins
Prest de combatre Sarrazins,
Et Turcs si m’eschauffent la teste,
Et s’il n’y a aucune beste
Dont ie n’entende le iargon,
Ie sçay sonner en carrillon,
Faire clochers, fondre les cloches,
Ie fais patins, ie fais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 26. Anonyme. LE PHILOSOPHE ET CASVISTE DE CE TEMPS.... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_2753 ; cote locale : A_6_63. le 2013-09-30 15:43:12.

viennent de la mauuaise conscience d’vne ame Mazarine, qui
ayant attiré tous les biens par vne auidité criminelle, a encore
par vne passion enragée liuré de tres-sanglans assauts, mesme
aux plus innocens, iusqu’à s’estendre sur les enfans du berceau.   Ce cœur Barbarin croyoit assujettir toute la France sous
l’esclauage de ses loix, mais cét auguste Senat a rompu tous
ses pernicieux desseins. Or on demande au Casuiste si on peut
consciencieusement se defaire d’vn tel Ministre. On respond qu’ouy, estant question du salut &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

PERMISSION. LE SECRET
DESCOVVERT, DV
Temps present, ou l’intrigue
manifestée. POVR satisfaire tout à la fois à ce qu’exige le
deuoir de nostre commune amitié, & vostre
curiosité particuliere sur le suiet des Barberins,
ie vous diray que les sentimens de cette Cour,
sont là dessus dans vn estourdissement general,
pour ce qu’on les a fait passer sans milieu d’vne extremité
à l’autre. On void auiourd’huy esleuer les armes de
France au mesme lieu d’où la France les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

mais à present les affaires aians changé de nature, tout chãge
aussi d’opinions, & les Italiẽs qui subtilisent sur tout, & à
qui bon l’enuie de nos prosperitez ne permet pas de nous
rien pardonner, croyent que la bijarerie nous rendant si
tost amis des Barberins, la mesme nous auoit fait porter
pour leurs ennemis, en vn mot, il n’attribuent pas cés effets
à la raison: mais a l’impetuosité Françoise qu’ils appellent vn Ocean, qui se iette en vn temps tout d’vn costé,
& puis se pousse tout vers

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

franchement que tous les Sages
croyent icy que la seconde procedure de nostre Conseil,
de quelque couleur, de puissance & auantage qu’on la
couure, ne peut estre que preiudiciable & ignominieuse à
la France. En Effet, quel auantage pouuons nous tirer des Barberins,
apres la mort du feu Pape, veu que nous en auons si
peu tiré durãt sa vie? Leur credit n’a-il pas finy auec luy? &
ses creatures qui ont regné si long-temps, ne se voyent-elles
pas abãdõnées tous les iours de leurs creatures? Si nous
songeons aux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

nous ne deuons pas
attirer sur nos bras les armes de tous les Princes d’Italie
qui auront suiect de se declarer contre nous, s’ils nous
voyent proteger ceux qui les ont persecutez auec autant
de violence que d’iniustice; & que voyant les armes à la
main aux Barberins, leurs communs ennemis les prendront
pour se deffendre, & empescheront par la nos progrez
dans le Milanez. Pour ce qui touche l’argent, il est vray que c’est le nerf
de la guerre: mais si des particuliers n’en doiuent pas acquerir
par des voyes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

Pour moy qui ne luy veut point de mal, ie luy souhaitte
tous les biens qu’il peut desirer luy-mesme: mais ie voudrois
bien qu’en France on songeast autant à la grandeur
de mon Prince qu’à l’agrandissement d’vn Ministre. En faisant voir que la pretention des Barberins ne
peut estre vtile à la France, il me semble auoir pareillement
monstré qu’elle ne luy peust estre honorable. Premierement
est il de la bienseance, que des gens qui ont
fait si peu de comte de la protection la plus auguste de la
Chrestienté, qui est celle de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

protegeant le Duc
de Parme (ce Prince qui a porté si genereusement nos interests)
nous ne pouuons en mesme temps proteger ses capitaux
ennemis sans marque de duplicité. Et pour dire encores
ce mot necessaire à ce propos, cette Altesse n’estãt pas protegée
contre les Barberins, quoy que la France fust si solemnellement
obligée à la deffendre, y auroit il de l’honneur
pour elle, de proteger sans aucune obligation les Barberins
contre le Saint Siege. Ce seroit choquer gratuitement le
Pape, que les Princes les plus irritez n’ont iamais

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

de duplicité. Et pour dire encores
ce mot necessaire à ce propos, cette Altesse n’estãt pas protegée
contre les Barberins, quoy que la France fust si solemnellement
obligée à la deffendre, y auroit il de l’honneur
pour elle, de proteger sans aucune obligation les Barberins
contre le Saint Siege. Ce seroit choquer gratuitement le
Pape, que les Princes les plus irritez n’ont iamais osé offencer
qu’en trẽblant, quelque raison legitime qu’ils en eussent. S’il ne falloit deffendre les Barberins que comme vne
puissance

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

elle, de proteger sans aucune obligation les Barberins
contre le Saint Siege. Ce seroit choquer gratuitement le
Pape, que les Princes les plus irritez n’ont iamais osé offencer
qu’en trẽblant, quelque raison legitime qu’ils en eussent. S’il ne falloit deffendre les Barberins que comme vne
puissance temporelle, l’on pouuoit y proceder auec moins
de circonspection, pour ce que les guerres d’Estat trouuent
tousiours des apparences pernicieuses, quoy qu’vne guerre
pour bon succez qu’elle puisse auoir est tousiours malheureuse,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

l’Italie que pour ce qu’ils en auoient
chassé ces souuerains Pontifes, & nos Ambassadeurs
n’ont le premier rang à Rome, que pour ce que les Saints Peres
n’ont rien de considerable comme les Fils aisnez de l’Eglise.
Nous aurions donc deffendu les Papes contre les Barberins
pour les persecuter à present en faueur des Barberins,
& pour ce que sa Sainteté veut estre souuerainement iuste
nous serions iniustes au dernier point. Nous aurions empesché les guerres estrangeres sous leuées
contre le Saint Siege, pour fomenter les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

souuerains Pontifes, & nos Ambassadeurs
n’ont le premier rang à Rome, que pour ce que les Saints Peres
n’ont rien de considerable comme les Fils aisnez de l’Eglise.
Nous aurions donc deffendu les Papes contre les Barberins
pour les persecuter à present en faueur des Barberins,
& pour ce que sa Sainteté veut estre souuerainement iuste
nous serions iniustes au dernier point. Nous aurions empesché les guerres estrangeres sous leuées
contre le Saint Siege, pour fomenter les ciuilles; c’est ce
qu’on ne croira iamais d’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. LE SECRET DECOVVERT, DV TEMPS PRESENT, OV... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3629 ; cote locale : A_7_20. le 2013-12-15 09:55:40.

fondements de la Monarchie? S’il veut retourner à Rome,
il y doit estre pour se faire regarder à l’aduenir comme vn
Antipape; & doit-il par ses actions confirmer la croyance
que la pluspart du monde a icy, que si son Eminence entreprend
la protection des Barbarins, ce n’est que pour
faire voir par vne pompeuse ostentation, qu’elle peut en
mesme temps tout faire & defaire en France, & pour auoir
cette vaine gloire d’auoir esté à la fin Createur de ceux
dont il n’estoit que Creature. Ainsi vne ambition

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

à la Nation, & à eux-mesmes les
faire parler le Roy de la façon. Ne sçait-on pas qui est le Mazarin, qu’il est de la lie du peuple dausa
naissance, que ses mœurs ont tousiours fait scandale que sa premiere
fortune a esté d’estre vn des derniers Domestiques des Barberins,
porteur de pacquets & de lettres : qu’il a seruy long temps de Bouffon
au deffunct Cardinal de Richelieu : que ce qu’il a de biens il les doit au
pillage qu’il a fait en France, à ses Pirateries & à ses Brigandages : que
pendant son absence, lors

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : C_12_34. le 2013-02-16 03:23:50.

s’accommoder tousiours aux interests du Cardinal
Mazarin. Quand le me ressouuiens enfin que le Conseil excita encor
la voix de Messieurs les Gens du Roy, qui interietterent appel comme
d’abus de cette Bulle, sur cette seule consideration que le Cardinal
Mazarin, & les Barberins mesme qui estoient pour lors en France, ne
pouuoient par les loix du Royaume estre iusticiables de sa Sainteté ; Ie
m’estonne apres cela comme nos nouueaux Ministres ont tombé dans
cette absurdité : Il faut qu’ils soient ignorans ou meschans, qu’ils ayent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et C_12_34 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : E_1_86. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-16 03:23:16.

la Nation, & à eux-mesmes, de
faire parler le Roy de la façon. Ne sçait-on pas qui est le Mazarin, qu’il est de la lie du peuple dans
sa naissance, que ses mœurs ont tousiours fait scandale, que sa premiere
fortune a esté d’estre vn des derniers Domestiques des Barberins,
porteur de pacquets & de lettres : qu’il a seruy long-temps de Bouffon
au deffunct Cardinal de Richelieu : que ce qu’il a de biens il les doit au
pillage qu’il a fait en France, à ses Pirateries & à ses Brigandages : que
pendant son absence, lors

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi B_5_23 (partie 1) et C_12_34 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : E_1_86. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-02-16 03:23:16.

s’accommoder tousiours aux interests du Cardinal Mazarin.
Quand ie me ressouuiens enfin que le Conseil excita encore la voix de
Messieurs les Gens du Roy, qui interietterent appel comme d’abus de
cette Bulle, sur cette seule consideration que le Cardinal Mazarin, &
les Barberins mesme qui estoient pour lors en France, ne pouuoient
par les loix du Royaume estre iustïciables de sa Saincteté, Ie m’estonne
apres cela comme nos nouueaux Ministres ont tombé dans cette absurdité :
Il faut qu’ils soient ignorans ou meschans, qu’ils ayent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi C_12_34 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : B_5_23. le 2013-02-16 03:23:35.

à la Nation, & à eux-mesmes les
faire parler le Roy de la façon. Ne sçait-on pas qui est le Mazarin, qu’il est de la lie du peuple dausa
naissance, que ses mœurs ont tousiours fait scandale, que sa premiere
fortune a esté d’estre vn des derniers Domestiques des Barberins,
porteur de pacquets & de lettres : qu’il a seruy long temps de Bouffon
au deffunct Cardinal de Richelieu : que ce qu’il a de biens il les doit au
pillage qu’il a fait en France, à ses Pirateries & à ses Brigandages : que
pendant son absence, lors

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Anonyme. LES VERITABLES MAXIMES DV GOVVERNEMENT DE LA... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 23 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 1. Voir aussi C_12_34 (partie 1) et E_1_86 (partie 1). Pièce 8 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_3969 ; cote locale : B_5_23. le 2013-02-16 03:23:35.

s’accommoder tousiours aux interests du Cardinal
Mazarin. Quand ie me ressouuiens enfin que le Conseil excita encor
la voix de Messieurs les Gens du Roy, qui interietterent appel comme
d’abus de cette Bulle, sur cette seule consideration que le Cardinal
Mazarin, & les Barberins mesme qui estoient pour lois en France, ne
pouuoient par les loix du Royaume estre iusticiables de sa Sainteté, Ie
m’estonne apres cela comme nos nouueaux Ministres ont tombé dans
cette absurdité : Il faut qu’ils soient ignorans ou meschans, qu’ils ayent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Anonyme. L’ICARE SICILIEN, OV LA CHEVTE DE MAZARIN,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1672 ; cote locale : B_13_47. le 2013-04-27 16:46:49.

vn certain iour d’Esté
Que le Ciel estoit sans nuage,
Il vola plus haut d’vn estage,
Le Pape en fit son Messager
Pour galopper chez l’Estranger,
Par quel moyen, pour quelle cause ?
Chacun diuersement en cause ;
Mais la vraye est qu’vn Barberin,
Lequel on dit que Mazarin
Dans ce temps-là portoit en croupe
Quand il auoit le vent en poupe,
Barberin qui Cardinal est
Porta si fort son interest
Que connoistre il le fit au Pape,
Mazarin qui vole & qui happe,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. L’ICARE SICILIEN, OV LA CHEVTE DE MAZARIN,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 23 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1672 ; cote locale : B_13_47. le 2013-04-27 16:46:49.

galopper chez l’Estranger,
Par quel moyen, pour quelle cause ?
Chacun diuersement en cause ;
Mais la vraye est qu’vn Barberin,
Lequel on dit que Mazarin
Dans ce temps-là portoit en croupe
Quand il auoit le vent en poupe,
Barberin qui Cardinal est
Porta si fort son interest
Que connoistre il le fit au Pape,
Mazarin qui vole & qui happe,
Ayant volé en si haut lieu,
Mesnagea comme il plût à Dieu
Vn si signalé auantage :
Il y fit si bien son mesnage,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. LETTRE D’VN PARISIEN, ENVOYEE DE ROME à... (1649) chez [s. n.] à Paris [?] , 14 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Rome. [faux]. Référence RIM : M0_1888 ; cote locale : A_5_88. le 2014-05-20 03:06:18.

ne sçauroient assez loüer les soins, les diligences, & les trauaux entrepris par Monseigneur le Cardinal
Grimaldi, pour l’agrandissement & la gloire de nostre
Estat; non plus les excez de zele & de bonne volonté
de Monseigneur le Cardinal Barberin, que l’on a veu
pendant les nouuelles de ces troubles continuellement
aller, venir & reuenir au Palais de Monseigneur le Cardinal
Antonio son frere, par luy offert & delaissé pour
loger Monseigneur le Marquis de Fontenay Ambassadeur
extraordinaire du Roy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

peines, sous pretexte d’estre employez au seruice
de quelque Prince, Estat où Royaume que ce soit.   Le Pape non content de cette Bulle rigoureuse, donna charge
à Monsieur le Nonce de faire des plaintes au Roy, & à la
Reine Regente sa Mere contre les Cardinaux Barberins qui
s’estoient mis en la protection de sa Majesté, & Monsieur le
Chancelier ayant esté mandé au Palais Royal pour estre present
à cette Remonstrance qui se fit le 26. Octobre 1646. Mondit
Sieur le Nonce ayant acheué son discours, & repeté ces
deux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

sous la protection du Roy seulement,
n’estoient pas justiciables de sa saincteté. Apres quoy
on ordonna à Messieurs les Gens du Roy du Parlement de Paris
d’interjetter appel comme d’abus de cette Bulle, sur cette
seule consideration que les Cardinaux Mazarin, & Barberins
qui estoient pour lors en France, ne pouuoient par les Loix du
Royaume estre justiciables de sa saincteté. Apres cela qui ne
s’estonnera de voir ces Satires de Cour souffler le chaud & le
froid d’vne mesme bouche, & l’insolence où ils sont de ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. RESPONSE DV ROY, SERVANT DE REPLIQVE, A LA... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 47 pages. Langue : français. Les pages 41 à 46 répètent le texte des pages 37 à 42. Voir commentaire d'Artois à la Mazarine.. Référence RIM : M0_3441 ; cote locale : B_2_15. le 2014-09-28 10:27:28.

Polonois qui ont ruiné le Royaume,
qu’il feroit tenir le Roy d’apresent captif
entre les mains des Anglois, Italiens & Sauoyards.
Il le connoissoit pour estre sorty de la
lie du peuple, que sa premiere fortune estoit d’auoir
esté vn des derniers domestiques des Barberins,
porteur de pacquets & de lettres, & qui
auoit seruy long-temps de Bouffon au mesme
Cardinal de Richelieu, que ce qu’il amasseroit
de grands brens au pillage qu’il fait en France,
a ses pyrateries & à ses brigandages. Si le Cardinal
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Anonyme. TESTAMENT DE LA TRES-VERTVEVSE REYNE MERE DV... (1643) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_2. le 2014-10-12 04:41:37.

Maiesté
veut estre faites en cette ville de Coloigne elle ordonne l’executeur
de son testament le Prince Electeur de coloigne son parent,
employant à ces effect les meubles qui s’y trouueront : La Reine
donne quelque choses à sa Saincteté, comme aussi au Cardinal
Barberin son Nepueu, & à Messieurs les Nonces ordinaires & extraordinaires cy presens à la discretion du Vicõte de Fabroy.   A la Reine de France le Diamãt auec lequel sa M. a esté Mariée A La Reine d’Espagne le Liure de Diamant ou il y a du

=> Afficher la page


Occurrence 51. Anonyme. TESTAMENT DE LA TRES-VERTVEVSE REYNE MERE DV... (1643) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_2. le 2014-10-12 04:41:37.

Maiesté au Sieur Dom Iulio vne bague, & quelque
chose de valeur de mil escus.
Au President le Coigneux quelque bague & quelque chose
particuliere à la discretion dudit Fabrony. A monsi. de Monsigot quelque chose à la mesme discretion. A la mere du Cardinal Barberin quelque chose à la mesme
discretion. Au Magistrat de coloigne à la mesme discretton. A le Parroisse de sainct Pierre semblablement. A Labat & Laisné valets de chambre chacun x. mil liures. A Valot Huissier de bouche deux mil liures. A Leirant

=> Afficher la page


Occurrence 52. Barberini, Antonio [?]. LETTRE DV CARDINAL ANTONIO BARBERIN. ENVOYEE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Datée du 9 février 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_2086 ; cote locale : A_5_59. le 2014-06-02 03:38:23.

LETTRE
DV CARDINAL
ANTONIO BARBERIN.
ENVOYEE DE ROME AV
CARDINAL MAZARIN.

A sainct Germain en Laye.

Touchant les troubles de France.

A PARIS,
Chez la vefue ANDRÉ MVSNIER, au Mont
sainct Hilaire, en la Court d’Albret.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Barberini, Antonio [?]. LETTRE DV CARDINAL ANTONIO BARBERIN. ENVOYEE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Datée du 9 février 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_2086 ; cote locale : A_5_59. le 2014-06-02 03:38:23.

en Laye.

Touchant les troubles de France.

A PARIS,
Chez la vefue ANDRÉ MVSNIER, au Mont
sainct Hilaire, en la Court d’Albret.

M. DC. XLIX. Auec Permission. Lettre du Cardinal Antonio Barberin,
enuoyée de Rome au
Cardinal Mazarin. MONSIEVR, L’estroite amitié que i’ay contractée
auec vostre Eminence au
poinct que vous commençastes à
ietter les fondements de la fortune ou vous a
esleué la Reyne Regente de France,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Louis (XIV), De Loménie... . LETTRE DV ROY ESCRITE A SON AMBASSADEVR à... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Lettres datées et signées.. Référence RIM : M0_2161 ; cote locale : C_3_8. le 2014-06-06 15:25:57.

similmente
supplicato, ma mentre sua maesta ha deliberato
prima che sia arriuata la sopra detta giustificatione, obediro
con la deuuta obedienza a cio che la maesta sua mi commanda,
Rimettendomi a quello che il signor vincenzo
Martinossi hauera significato à vostra eccellenza à la quale
baicio le mani. Le dessus, De Casa il 25. Octob. 1644.
Seruitore suo il Card.
Antonio Barberino. A Illustrissimo, & Eccellentessimo Signore il Signore
Ambassatore de sua Mesta Christianissima.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Mazarin, Jules [signé]. RESPONCE du CARDINAL MAZARIN, à la Lettre... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Signée et datée du 2 mars 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_3427 ; cote locale : A_8_69. le 2014-09-22 07:45:13.

RESPONCE
du
CARDINAL MAZARIN,
à la Lettre du Cardinal
ANTONIO BARBERIN.

De S. Germain en Laye
ce 2. Mars 1649.

A PARIS,
Chez la vefue ANDRÉ MVSNIER, au mont
sainct Hilaire, en la Court d’Albret.

M. DC. XLIX. AVEC PERMISSION. ADVIS AV

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Mazarin, Jules [signé]. RESPONCE du CARDINAL MAZARIN, à la Lettre... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Signée et datée du 2 mars 1649 au colophon.. Référence RIM : M0_3427 ; cote locale : A_8_69. le 2014-09-22 07:45:13.

escrite en Italien, sans cachet
particulier & sans addresse au dessus, a esté traduite en
Francois par vn Aduocat en Parlement pour satisfaire
au desir des Curieux. Responce du Cardinal Mazarin
à la Lettre du Cardinal Antonio
Barberin, de S. Germain
en Laye le 2. Mars 1649. MONSIEVR, Le soin que vous auez de
moy, & l’affection que
vous m’auez tousiours tesmoignée
a fait en moy de telles impressions
qu’il me semble que la prouidence
diuine me conserue plus au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. P. D. L. [signé]. SECONDE LETTRE D’VN GENTIL-HOMME SVEDOIS,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris [?] , 8 pages. Langue : français. Lettre datée du 20 mars 1649 et signée en page 2, suivie du catalogue. Partie 2, voir aussi M1_140. Référence RIM : M0_1880 ; cote locale : A_5_57. le 2014-10-03 15:24:19.

Lettre de Monsieur le Mareschal de Rantzau, Gouuerneur de Dunquerque à
Monsieur le Duc d’Orleans. La querelle d’vn Partisan auec sa femme, & leurs reproches en forme de Dialogue. Remonstrance du Pape & de tous les Cardinaux à Mazarin. Lettre du Cardinal Barbarin au Cardinal Mazarin. Manifeste ou raisonnement sur les affaires de Catalogne, contre les intrigues
du Cardinal Mazarin. Archi-Præsulis hoc est Oratio Panegyrica in Expugnatum Mazarinum ad Ioannem
Paulum Gondæum. Aduis sur l’Estat touchant les affaires

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. P. D. L. [signé]. SECONDE LETTRE D’VN GENTIL-HOMME SVEDOIS,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris [?] , 8 pages. Langue : français. Lettre datée du 20 mars 1649 et signée en page 2, suivie du catalogue. Partie 2, voir aussi M1_140. Référence RIM : M0_1880 ; cote locale : A_5_57. le 2014-10-03 15:24:19.

sur le suiet de sa sortie hors de France. L’Apparition d’vn phantosme à S. Germain en Laye, & les discours qu’il tint. Harangue faite par Monsieur le Duc de Beaufort aux soldats Parisiens. Response du Cardinal Mazarin à la lettre du Cardinal Antonio Barberin, de
S. Germain en Laye ce 2. Mars 1649. Histoire remarquable de la vie & mort d’vn fauory du Roy d’Angleterre. Ordonnance de police, par laquelle il est enjoint à tous les Boulangers, tant de
gros que de petit pain, d’y mettre leur marque & le nombre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Manquent les pages originales 3 et 4 (le texte a été complété à partir de l'un des trois autres exemplaires de la collection). Voir aussi A_5_30, B_7_22 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : C_3_76. (La page de texte 6 est fautivement numérotée 4. À modifier. Le texte manquant des pages d'images 3 et 4 a été ajouté dans cette édition en provenance de l'un des trois autres exemplaires de la collection.). le 2016-08-03 01:07:52.

pour receuoir
seulement vne œillade de son Eminence. S’il a fait donner des Gardes à Madamoiselle,
& l’a tenuë long temps captiue dans son logement des Tuilleries. S’il a fait faire affront
au Pape sous le nom du Roy, afin d’empescher la restitution des vols que les Barbarins
ont fait au tresor de sainct Pierre. S’il a traitté auec tant d’indignité & si souuent le
Parlement de Paris, le plus auguste Senat de l’Vniuers. S’il luy a fait non seulement
casser, mais deschirer ses Arrests ; Et si au milieu des triomphes du Roy sous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. A_5_30, C_3_76 et D_2_14. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : B_7_22. le 2016-08-03 01:06:13.

pour receuoir seulement vne œillade de son Eminence. S’il a fait donner
des Gardes à Madamoiselle & l’a tenuë long temps captiue dans son logement
des Tuilleries. S’il a fait faire affront au Pape sous le nom du Roy,
afin d’empescher la restitution des vols que les Barbarins ont fait au tresor
de saint Pierre. S’il a traitté auec tant d’indignité & si souuent le Parlement
de Paris, le plus auguste Senat de l’Vniuers. S’il luy a fait rendre de
si mauuais traittements, s’il a fait non seulement casser mais deschirer ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_30, B_7_22 et C_3_76. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : D_2_14. le 2016-08-03 01:06:50.

pour receuoir seulement vne œillade de son Eminence. S’il a fait donner
des Gardes à Madamoiselle & l’a tenuë long temps captiue dans son logement
des Tuilleries. S’il a fait faire affront au Pape sous le nom du Roy,
afin d’empescher la restitution des vols que les Barbarins ont fait au tresor
de saint Pierre. S’il a traitté auec tant d’indignité & si souuent le Parlement
de Paris, le plus auguste Senat de l’Vniuers. S’il luy a fait rendre de
si mauuais traittements, s’il a fait non seulement casser mais deschirer ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Brousse, Jacques [?]. LETTRE D’VN RELIGIEVX, ENVOYÉE A... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_22, C_3_76 et D_2_14. Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_1895 ; cote locale : A_5_30. le 2016-08-03 01:09:08.

pour receuoir seulement vne œillade de son Eminence. S’il a fait donner
des Gardes à Madamoiselle & l’a tenuë long temps captiue dans son logement
des Tuilleries. S’il a fait faire affront au Pape sous le nom du Roy,
afin d’empescher la restitution des vols que les Barbarins ont fait au tresor
de saint Pierre. S’il a traitté auec tant d’indignité & si souuent le Parlement
de Paris, le plus auguste Senat de l’Vniuers. S’il luy a fait rendre de
si mauuais traittements, s’il a fait non seulement casser mais deschirer ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

par le plus fin &
delié compilateur de Panegyriques. Il a dans le commencement,
& de tout son pouuoir, diffamé cette election, comme faite par des
voyes de simonie & pratiques deshonnestes. Il a au mesme temps
deshonoré par écrit public le Cardinal Antoine Barberin, & il a noircy
sa reputation, l’accusant de trahison & de perfidie. Mais comme
cet esprit, qui n’est ny graue ny serieux, n’a pas plus de soin de sa
reputation que de celle d’autruy, il fait rechercher le Pape aussi legerement
qu’il l’auoit offensé,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

il mesestimoit entierement. Ce refus du Pape
excita vne passion dans l’esprit du Cardinal Mazarin telle, qu’il se resolut
de venger l’affront qu’il auoit receu, & il commença de nouueau
à faire ses pratiques, & renoüer l’intelligence auec les Cardinaux
Barberins. Il leur offrit la protection du Roy, pour les garentir
des recherches que sa Saincteté faisoit contr’eux, accusez d’auoir
abusé de l’authorité du Pape Vrbain VIII. leur oncle dans l’administration
de l’Estat de l’Eglise. Il les reçoit en France, il les fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

pour soustenir le faix d’vne si grande Monarchie. Ie supplie aussi
tres-humblement V. M. de considerer la suite des actions du Cardinal
Mazarin, & de ses entreprises en Italie. Non content d’auoir
arresté le cours des poursuites du Pape contre les Cardinaux Barberins,
il voulut en l’année 1646. luy faire peur par l’approche des
armées du Roy aux frontieres de l’Estat de l’Eglise. Il se propose
donc la conqueste des places maritimes de la Toscane, occupées
par les Espagnols, & il fit commencer le Prince Thomas par le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

passent, il
veut luy acheter la charge d’Auditeur de la Chambre, & le mettre
par ce moyen dans le chemin le plus seur pour obtenir le Chapeau.
Neantmoins, quelques offres que l’on pust faire alors, il n’y eut pas
moyen de surmonter les difficultez que le Cardinal Barberin y opposa.
Ce coup ayant manqué, il luy procura vne Nonciature extraordinaire
en France, en laquelle le Sr Mazarin se comporta plustost
en domestique du Cardinal de Richelieu, qu’en Nonce du Pape.
Il s’habilla en dueil lors de la mort de Madame la Mareschalle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice