[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(509 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "traite|traites|traitte|traittes|traitan.*|traittan.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Aldimary [signé]. LA CASTILLE AVX PIEDS DE LA REYNE DEMANDANT... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Signé Aldimary en page 4. Voir aussi C_2_25. Référence RIM : M0_645 ; cote locale : B_16_26. le 2012-11-09 09:56:19.

sans armes,
Respandant à vos pieds vn deluge de larmes ;
S’arracher les cheueux, embrasser vos genoux,
Et d’vn flanc tout percé de plus de mille coups,
Pousser de grands souspirs, & d’vn ton lent & graue,
S’escrier qu’estant Reyne, on la traitte en Esclaue :
Que i’eus horreur de voir sa crainte & ses sanglots,
L’interrompre cent fois en vous disant ces mots.    
Madame, permettez que le sang de Castille,
Ce sang dont l’Vniuers, sçait que vous estes Fille,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Aldimary [signé]. LA CASTILLE AVX PIEDS DE LA REYNE, DEMANDANT... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Signé Aldimary en page 4. Voir aussi B_16_26. Référence RIM : M0_645 ; cote locale : C_2_25. le 2012-11-09 09:59:16.

sans armes,
Respandant à vos pieds vn de luge de larmes ;
S’arracher les cheueux, embrasser vos genoux,
Et d’vn flanc tout percé de plus de mille coups,
Pousser de grands souspirs, & d’vn ton lent & graue,
S’escrier qu’estant Reyne, on la traitte en Esclaue :
Que ieus horreur de voir sa crainte & ses sanglots,
L’interrompre cent fois en vous disant ces mots.    
Madame, permettez que le sang de Castille,
Ce sang dont l’Vniuers, sçait que vous estes Fille,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, AV PALAIS ROYAL,... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_41. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : A_4_25. le 2012-10-28 02:28:48.

guiere mieux, & il est difficile
que l’authorité du Roy soit aussi considerable entre leurs
mains qu’il seroit à desirer, tandis que la necessité où ils sont, les
rendra méprisables à ceux qui sont sous leur iurisdiction. On parle de supprimer les Officiers des Traites foraines sans
remboursement; traiter ainsi ces pauures gens, ce n’est guiere
moins que de prononcer vn Arrest de mort contre toutes leur
familles, c’est à dire, contre vn million d’innocens. Ne souffrez pas, MADAME, que soubs vne Regence qui a eu
tant de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, PAR MR AMELOT... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_25. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : C_5_41. le 2012-10-28 02:33:43.

guiere mieux, & il est difficile
que l’authorité du Roy soit aussi considerable entre leurs
mains qu’il seroit à desirer, tandis que la necessité où ils sont, les
rendra méprisables à ceux qui sont sous leur iurisdiction. On parle de supprimer les Officiers des Traites foraines sans
remboursement ; traiter ainsi ces pauures gens, ce n’est guiere
moins que de prononcer vn Arrest de mort contre toutes leur
familles, c’est à dire, contre vn million d’innocens. Ne souffrez pas, MADAME, que soubs vne Regence qui a eu
tant de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

dés à present reuoquées, & lesdites
Tailles assises, imposées & leuées en la forme ancienne &
comme auparauant lesdits traittez à la diminution du quart
au profit du peuple, attendu que ladite diminution est beaucoup
moindre que ce qu’en profitent les traittans, auec remise
de tout ce qui reste deub jusques & compris l’année
1646. pour raison dequoy, tous prisonniers détenus és prisons
seront élargis. Les Tresoriers de France, Esleus & autres Officiers des
Generalitez, Eslections, Receueurs generaux &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

quelque pretexte que
se puisse estre, nonobstant toutes assignations, traittez, prests,
aduances, & autres empeschemens quelconques, à peine de repetition contre les ordonnateurs, leurs vefues & heritiers,
& parties prenantes.   Defenses aux traittans desdites Tailles & autres creuës, de
faire aucunes contraintes, tant pour les années precédentes
que suiuantes, lesquelles ensemble toutes assignations demeureront
nulles.

III. Qu’il sera estably vne chambre de Iustice composée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

valider en quelque sorte & maniere que ce soit, ains
dés à present sont declarez nulles & de nul effect, sauf à leur
estre pourveu pour leur remboursement & interest legitime
en temps & lieu en cognoissance de cause. Et seront pareillement tous prests, traittes & aduances
faits sur les gages retranchez à tous les Officiers de France,
& sur les rentes de quelque nature qu’elles soient, à commencer
dés à present declarez nuls.

V. Ne seront faites aucunes impositions & taxes, qu’en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

noms, leurs vefues & heritiers.

XII. Seront les Officiers des Bureaux des Finances Secretaires du
Roy, Presidiaux, Commissaires, Controlleurs, des guerres,
Tresoriers & Payeurs des Gendarmeries, Tresoriers Prouinciaux,
Officiers & Traittes Foraines, d’Anjou, Eslections,
Greniers à Sel & autres Officiers, tant de Iudicatures que de Finances,
restablis en la fonction de leurs charges, & en la jouïssance
de leurs gages & droicts : nonobstant tous prests & aduances,
& assignations,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

crées depuis 1640. ausquels n’a esté pourueu demeureront
supprimez.

XIV. Et afin que la Iustice soit administrée auec l’honneur & integrité
requise : Qu’à l’aduenir, il ne pourra estre receu dans les
Cours Souueraines, aucuns Traittans, Partisans, leurs cautions,
associez & interessez auec eux, n’y leurs enfans & gendres, encores qu’ils eussent esté receus auparauant en autres
Cours Souueraines, sans qu’aucun en puisse estre dispencé.  

XV. Que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

mains du peuple, par les
Commis qui seront par eux preposez à chaque ouuerture de
greniers, suiuant les Edicts & Declarations des années 1594.
1594. 1599. & 1637.

XVI. Afin que sa Majesté & les creanciers des Comptables & Fermiers,
Traittans, Partisans, leurs cautions associez & interessez
ne puissent estre frustrez comme il est aduenu, tous biens de
quelques nature que ce soit, mesme les Offices qui se trouueront
leur appartenir mis sous noms empruntez : ensembles ceux
donnez à leurs enfans en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. AVX FRANÇOIS FRATRICIDES, PAR VN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_9_31. Référence RIM : M0_436 ; cote locale : B_14_17. le 2012-04-20 02:38:55.

des Madianites ennemis du
Peuple de Dieu fut mis en trouble : Et adiouste le texte ;
Immisitque Dominus gladium in omnibus Castris, & mutuà
se cæde truncabant. Dieu fit passer le glaiue sur tout le
Camp, & les Soldats s’entretuoient eux-mesmes : & se
traitant comme des ennemis, se deffaisoient les vns les
autres. Iud. 7.
22. Et au premier liure des Roys, ces paroles y sont couchées.
Conclamauit ergo Saul, & omnis populus qui erat cum
eo, & venerunt vsque ad locum certaminis ; & ecce versus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. AVX FRANÇOIS FRATRICIDES, PAR VN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_17. Référence RIM : M0_436 ; cote locale : B_9_31. (Page de titre en page 2; numérotation jusqu'à 15 (Moreau idem).). le 2012-04-20 02:46:40.

des Madianites ennemis du
Peuple de Dieu fut mis en trouble : Et adiouste le texte ;
Immisitque Dominus gladium in omnibus Castris, & mutuà
se cæde truncabant. Dieu fit passer le glaiue sur tout le
Camp, & les Soldats s’entretuoient eux-mesmes : & se
traitant comme des ennemis, se deffaisoient les vns les
autres. Iud. 7.
22. Et au premier liure des Roys, ces paroles y sont couchées.
Conclamauit ergo Saul, & omnis populus qui erat cum
eo, & venerunt vsque ad locum certaminis ; & ecce versus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

Tubœuf, est vn pauure garçon
de Loches, destitué par sa naissance de toutes sortes de biens de
fortune, cependant par les contributions qu’il a eues aux friponneries
& corruptions de son maistre, & par l’interest qu’il
a pris dans plusieurs affaires auec des traitans, se trouue possesseur
auiourd’huy de plus d’vn million de liures.

AVTRES MALTOTIERS QVI ONT ENTRÉ
indifferemment en toutes sortes d’affaires. Gverin du Faux-bourg S. Honoré, entr’autres affaires, a
esté au sol pour liure, & a fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

Picardiere Commis dudit Tubeuf est vn pauure garçon
de Loches, destitué par sa naissance de toutes sortes de
biens de fortune, cependant par les contributions qu’il a
eu aux corruptions de son Maistre, & par l’interest qu’il a
pris dans plusieurs affaires auec des Traittans, se trouue
possesseur aujourd’huy de plus d’vn million de bien. Autres Maltotiers qui ont entré indifferemment en
toutes sortes d’affaires. Gverin du Fauxbourg S. Honoré, entr’autres affaires
a esté du sol pour liure, & a fait le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

sur ce que ledit sieur President Charton
auoit dit, comme l’on instruit celuy d’auiourd’huy
dans la personne de Monsieur le premier
President, & pour vanger les pretenduës iniures
qu’il dit qu’on luy a voulu faire. C’est donc son interest que l’on traite, il ne faut
pas considerer s’il n’est pas partie formelle, c’est tout
de mesme que s’il l’estoit. Tous procez sont composez de deux parties. La premiere est l’instruction & les formalitez
de Iustice, qui est la moins considerable. La

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

subnixiis
ne insequatur. Mais qui sont ceux qui demandent qu’on ne leur donnent point de Iuges suspects, ou qui soient interessez
dans leur propre cause. C’est Monsieur le
Duc de Beaufort, outre son rang & sa naissance,
qui merite bien qu’on le traitte dans les regles, &
dans l’ordre des Loix & des Iugemens, il a bien
merité cette Iustice du public, il l’a bien meritée
du Parlement, pour le seruice du quel il a exposé
tant de fois son sang & sa vie, pour lequel il a renoncé
tant de fois à vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

des Rentiers, parce
qu’ils auoient trauaillé vtilement pour le public,
qu’ils auoient donné des moyens pour empescher
la continuation des brigandages & des diuertissemens
de deniers, qui se font tous les iours par les
Fermiers, par les Receueurs & par les Traittans,
& l’on a esté iusques à ce point de malice, que de
vouloir persuader au peuple que leurs trauaux &
leur conduite n’estoit qu’vne caballe, bien qu’il
ne faille que lire le Factum & les memoires qu’ils
ont presentez à la Cour, pour voir si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

ne voulut pas seulement voir les preuues de
l’accusation contre Metellus, elle fut rejettée par
la seule reputation de sa vie. Indignum tali integritatem
tanti viri exigua cera & paucis litteris perpendi. Ce n’est pas que les accusez souhaittent qu’on
les traitte auec cet honneur & les mesmes aduantages.
Monsieur de Broussel ne veut point qu’on
se ressouuienne de tant de victoires qu’il a remportées
sur la corruption & la malice, & dont il eut
sans doute acheué la conqueste, s’il n’eust point
trouué

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

les Scindics des Rentiers, parce qu’ils ont
trauaillé vtilement pour le public, qu’ils ont donné des moyens
pour empescher la continuation des brigandages, & des diuertissemens
de deniers qui se font tous les iours par les Fermiers,
par les Receueurs, & par les Traitans. Et l’on a esté iusques à
ce point de malice, de vouloir persuader au peuple, que leurs trauaux
& leurs conduittes n’estoient qu’vne caballe, bien qu’il ne
faille que lire le Factum, & les memoires qu’ils ont presentées à
la Cour, pour voir si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

du siecle. Apres cela Monsieur le Premier President peut-il demeurer
Iuge ? L’Ordonnance est contre ceux qui se trouuent mesmes interessez
indirectement. Pour auoir seulement declaré son sentiment auparauant qu’on
ayt opiné sur l’affaire que l’on traitte, l’on peut estre recusé. Et
Monsieur le Premier President qui a fait des digressions, qui a
traitté d’autres matieres que celles qui se traittent ordinairement
dans les ouuertures du Parlement, affin de parler des conjurations
pretenduës qui se formoient contre sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. CAYER CONTENANT. LES TRES-HVMBLES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 27 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_662 ; cote locale : C_1_10. le 2012-04-29 01:57:03.

& le feu Roy de tres glorieuse memoire ayant consideré
que cet establissement estoit vn edict bursal fait
dans le temps des plus presentes necessitez de la France
à la foule de ses subiets & au preiudice des interests
du Parlement ne s’en esmeut pas extraordinairemẽt,
& sur l’expresse importuné du Traitant, qui n’auoit
pas encore vendu le tiers des Offices de cette nouuelle
creation, se contenta de prononcer simplement
par cassation dudit Arrest.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. CENSVRE DE L’INSVFISANTE ET PRETENDVE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_669 ; cote locale : C_3_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-29 14:45:36.

reprendre. Dans cette
grande lassitude & ce manque de vigueur extréme, vous dites à
mon amy de bonne grace, On se contentera de vous laisser seulement
ces deux passages à digerer, car les affaires du temps qui
exercent les beaux esprits ne sont de la nature de celles que traittes,
Veritablement, Monsieur, il est vray qu’ils ont besoin d’vne
digestion meilleure que la vostre, apres que vous les auez
deuorés vous les auez rendus tous cruds, & le peu de chaleur
de vostre esprit n’en a pû tirer la substance. Nous l’auons desia

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. CENSVRE GENERALLE DE TOVS LES LIBELLES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_673 ; cote locale : C_1_11. le 2012-04-29 14:59:25.

luy payer ses gages à coups d’estriuieres, pour le traicter
d’importun, de stupide & d’esprit foible, & peu versé dans
les maximes de la Cour.   Ce sont là les moindres traits de son insolence, il s’attaque
d’abord à la Maiesté Royale, & la traite auec tant d’indignité
que tous les suiets de cette Couronne, ont interest
de vanger ces outrages diffamans, & percer vne langue si
venimeuse qui ternit le lustre de cet Estat, & l’expose à la
derision des estrangers par ses sanglantes calomnies : Les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. CONSOLATION AV PEVPLE DE PARIS, TOVCHANT LES... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_770 ; cote locale : B_20_15. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 08:39:29.

en terre, n’auoir point d’autre pensee, que celle
de te proteger ; Ie pourrois faire icy les eloges des Princes,
& des grands Chefs d’Armée, que l’on peut comparer
aux Cesars des anciens, si cette matiere pompeuse
& fleurie pouuoit conuenir au suiet que ie traitte.
Les panegiriques sont de mauuaise grace auec le dueil
& la misere. Le nombre de leurs triomphes m’étonne,
& l’éclat de leur gloire m’éblouit ; & puis tu sçais bien
que le bruit des tambours a presque fait taire toutes
nos Lyres, les figures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. CONTRE LES ENNEMIS DE LA CONFERENCE ET DE LA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_785 ; cote locale : C_7_75. le 2012-05-20 15:23:29.

l’vsure, n’ont de charité que
dans la bouche, ce beau feu purifie leurs levres
& ne penetre pas iusques à leur cœur. Les prests
ne sont odieux au peuple, que pour estre la source
des nouueaux subsides qui l’accablent, & des
fortunes precipitées que les Traitans éleuent sur
son debris ; ceux que le Parlement authorise dans
les articles de son Traité, sont dépoüillez de ces
deux dangereux effets : le Partisan y perd, ne retirant
que le denier douze des aduances qu’il emprunte
au denier dix, ou à vn plus grand

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6