[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(119 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "soisson.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

estant vestu de l’habit d’vn Religieux.   De ce mesme artifice est couuert le pretexte bazanné
dont vous tirez vostre excuse, pour dire que Monsieur le
Prince s’est retiré : a leué des gens de guerre qui ont mécontenté
les Champenois, & ruine ceux de Soissons : Il a
eu cy-deuant des presens de la Reine apres des mécontentemens.
Et par consequent il est rebelle & ambitieux, non
seulement des premiers Offices du Royaume, de commander
aux Prouinces & aux Villes, mais d’acquerir au prix du
sang des subjets du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

ne sçauoit pas
bien que Monsieur le Prince n’auoit pas vingt hõmes auec
luy, quand il passa de Chasteau roux en Champagne. Que
Messieurs du Mayne & de Longueville n’auoient pas trois
hommes, outre leurs trains ordinaires, plus deux mois
apres qu’ils furent à Soissons, Messieurs de Neuers & de
Boüillon estoient quasi seuls en Champagne, quand vous
monsieur le Mazarin, & autres Rois de l’Escritoire, regnãs
paisiblement en France sur la bourse du Roy, & celle de ses
Subjets (aigrissans la douce humeur & prudente

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

qu’il les en falloit reculer. Que
si elle n’eust esté plus iuste enuers les Princes, & charitable
enuers les François, que vos Conseillers ne luy estoient fidelles,
elle n’eust pas (incontinent apres le deceds du feu
Roy) enuoyé querir Monsieur le Comte de Soissons, pour
luy bailler le Gouuernement des affaires, souz l’authorité
de sa Regence ; n’y depuis encore fait le semblable à Monsieur
le Prince de puis son retour. Mais ayant en cela lezé vos fallaces intentions Mazarines,
vous ne tardastes gueres, que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

seul Iuge des actions des Princes du Sang, n’a
point donné d’Arrest contre luy. Toutesfois on a fait marcher
les Suisses & autres gens de guerre, de pied & de cheual
pour l’accabler : Il n’est donc point la cause des ruines
aduenuës en Champagne & païs Soissonnois : Mais vous
seul par vos armes Mazarines dressées contre la maison de
Bourbon, qui est aujourd’huy celle de France, que vous cherchez a exterminer, depuis tant & tant d’années consecutiues.
Il n’y a pas vne seule secte de Religion, ny vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. AV PRINCE DV SANG, SVRNOMMÉ LA CVIRASSE. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_432 ; cote locale : C_8_36. le 2012-04-13 11:35:13.

Prince que l’on nomme du Sang,
N’épuise pas celuy de France,
Sous vn pretexte de vengeance,
Ou bien tu y perdras ton rang.    
Toy sur tout, Prince de Condé,
Qui n’en a pas en abondance,
Et qu’vne goutte à ta naissance,
SOISSONS n’eust iamais accordé.    
Ne viens point forcer les François
A s’écrier auec outrage,
Voyant ta fureur & ta rage,
Que tu n est point du Sang des Roys.    
Desia t’auoient-ils adopté ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. DEVXIESME LISTE CONTENANT Les Noms de ceux... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1069 ; cote locale : B_8_15. le 2012-09-28 05:01:20.

S. Nicolas
des Champs. Vn Vice-Baillif de Poictou, logé ruë S. Anthoine,
nommé le sieur de Laual. Vn Commis d’vn Tresorier de France, nõmé
le Feure, logé ruë saincte Croix de la Bretonnerie. Vn Greffier des Eaux & Forests en la Generalité
de Soissons, logé prés S. Eustache. Vn Commis de l’Espargne, nommê du Mont
logé aux marests du Temple. M. Robert Catillon Partisan aux Marests du
Temple. M. Pierre Lamelot, cy-deuant Tresorier de
France, logé ruë neufue S. Mederic. M. Zacharie Leger,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

De la Generalité d’Orleans par estimation, trois
cens mil liures. De la Generalité de Tours par estimation, septembre
cens cinquante mil liures. De la Generalité de Bourges, neant.
Le siege de Monrond a tout consommé. Des Generalitez de Soissons, Amiens & Chaalons,
neant. Le quartier d’hyver a tout consommé. De la Generalité de Moulins par estimation, trois
cens mil liures. De la Generalité de Ryon, neuf cent mil liures. De la Generalité de Lyon, cinq cens mil liu. De la Generalité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

ans. De la Generalité d’Orleans par estimation, trois
cens mil liures. De la Generalité de Tours par estimation, sept
cens cinquante mil liures. De la Generalité de Bourges, neant.
Le siege de Monrond a tout consommé. Des Generalitez de Soissons, Amiens & Chaalons,
neant. Le quartier d’hyver a tout consommé. De la Generalité de Moulins par estimation, trois
cens mil liures. De la Generalité de Ryon, neuf cent mil liures. De la Generalité de Lyon, cinq cens mil liu. De la Generalité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

& l’affermit en sa resolution, de
ne pas rendre au Roy son Marquisat de Salusse,
pour par ce moyen tenir la porte d’Italie
fermée aux François. Sur cette resolution
le Roy se rend à Lyon, leue vne puissante armée, sous la charge du Comte de
Soissons, donne la Lieutenance à Monsieur
de Lesdiguiers, & au Duc de Biron. Aprez
cela sa Maiesté s’auance vers la Sauoye, y
prend les meilleures places, & elle alloit
reduire le Duc de Sauoye à la raison, sans
que le Comte de Feruentes, qui auoit ordre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 10 sur 11 (paginée de 97 à 114). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_20. le 2012-11-07 00:52:07.

retirer à Dombes, & loge despuis
Samedy chez la Comtesse de Fiasque.   Le mesme iour de Mardy, son A. R. enuoya
vn Courrier à Monsieur le Prince, auec vne lettre
portant qu’il auoit receu commandement du
Roy de se retirer, lequel Courrier doit aller vers
Soissons, ou Compiegne, où Monsieur le Prince
est à present, & croit on que ce Prince doit reuenir
auec son Armée vers Paris. Le mesme iour la Reine d’Angleterre, & Madame
de Cheureuse furent au Luxembourg, cette
cy portant la parole de la part de la Reine

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 10 sur 11 (paginée de 97 à 114). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_20. le 2012-11-07 00:52:07.

les Chambres
assemblées au Chasteau du Louure, publiée. Le
Roy seant le 22. d’Octobre 1652. à condition
que les Princes mettent dans trois iours les
Armes bas, & renoncent à toute sorte de traitez.   L’Armée de Monsieur le Prince est és enuirons
de Soissons, & vers Compiegne. Celle du
Mareschal de Turenne vers Senlis, Le C. Mazarin
à Sedan, La Cour à Paris, où l’on tient quelle
doit passer l’hyuer : il y a Corps de Garde ez enuirons
du Louure, aux Portes de la Conference,
& S. Honoré, à la Bastille

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 11 sur 11 (paginée de 117 à 130). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_21. le 2012-11-07 00:58:23.

de Noblesse du pays de la Beausse & de
Chartres, & le Baron de la Ferté Gouuerneur de
Chartres, fit offre à son Altesse Royale de son
seruice, & l’asseura qu’il seroit le bien venu dans
la Ville de Chartres. Le mesme iour les Deputez de la Ville de Soissons,
sont venus au Louure pour demander du
secours disant que Prince de Condé, est auec son
Armée à l’entour de leurs Murailles, & qu’ils ne
pourrõt pas resister si l’on ne leur enuoye promptement
de gens de Guerre. Ausquels fut respondu
que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 11 sur 11 (paginée de 117 à 130). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_21. le 2012-11-07 00:58:23.

Royale, ne se
trouue pas asseuré dans Limours, auec les Regiments
qui y sont il viendra à son premier mandemant
auec son Armée estant grossie par les
Troupes du Prince de Ligne, de Fuensalilaigne,
& de la Fuenta, & qu’il espere de se rendre maistre
de Soissons, & de Compiegne, en peu de
iours.   Le mesme iour, y eust quelque contestation
dans le Parlement, Messieurs de L’Alemand,
d’Aubry, & Charles Conseillers aiant eu prises
auec quelques Messieurs du Parlement transferé
à Pontoise, au suiect

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 11 sur 11 (paginée de 117 à 130). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_21. le 2012-11-07 00:58:23.

dans vingt quatre heures, sur peine de
la vie. Le C. de Retz a eu ordre de la Cour de se retirer. M. le Prince est au Pont-auere, pres de Rethel,
auec son Armee, grossie par les troupes du Prince
de Ligne & de Fuensaldaigue. Le Mareschal de Turenne est à Soissons & a
mis garnison à Rethel, à Rhejms & par toutes
les places frontieres qui sont menacees de siege.
Il demeure pour constant que S. A. R. a signé le traitté & qu’il se retire à Blois. Le C. M. sera dans
peu de iours à la Cour, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. LA DECADANCE DES MAVVAIS MINISTRES... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 9 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Avec permission.. Référence RIM : M0_865 ; cote locale : C_7_2. Texte édité par Site Admin le 2012-11-12 13:47:35.

cét aage de fer que
l’on a commencé de voir naistre tant de gens armez pour leur propre
ruïne, que les Princes soient demy Dieux mortels, se sont veus
bannis de la Cour, le Ciel de leur demeure, pour y laisser regner le
Marquis d’Ancre, autre monstre sorty de Toscane : Soissons a seruy
d’azile à ces Herôs, tandis que ce lasche Tercite s’efforçoit d’exciter
vne guerre intestine dans le Royaume, pour s’enrichir de son
débris ; ce Conchino dont l’ambition ne peust estre bornée par le
Baston de Mareschal de France, ne portoit-il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. LA GENEREVSE RESOLVTION DE MESSIEVRS LES... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M1_119 ; cote locale : B_14_35. le 2012-11-26 07:37:55.

voudront aller de les suiure. Ie croy qu’ils
ne manqueront pas de gens dans vne si genereuse
resolution.   L’Armée du Mareschal de Turenne est décampée,
auec ordre de s’aller opposer au passage
des troupes de l’archiduc, que l’on dit estre
aupres de Soissons, elle fait bien en tout, seize à
dix-sept mille hommes. Le Comte de Fuensaldagne,
ayant douze à treize mil hommes, & le
Cheualier de guise trois à quatre mil de l’armée
du Duc de Loraine, qui le sont venus ioindre. Le Roy auec sa cour est parti de S.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. LA PANDORE, OV L’ASSEMBLAGE DE TOVS LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2658 ; cote locale : B_13_21b. le 2012-12-17 14:02:43.

au çon du couteau, deuenu Fermier general
des Aydes, autheur de l’impost infame du droict
du Bouchon par toutes les Tauernes & Cabarets
de France, qui auoit acheté la belle Maison prés
Bagnolet, laquelle depuis fut venduë à feuë Madame
la Comtesse de Soissons, lieu auquel il traitoit
les Grands & les Partisans, & faisoit seruir
sur sa table les trente andoüilles de Troye de
quatre quarts d’escus piece, lequel fut enfin tué par vn Laquais à Vanues, à cause d’vne garce
qu’il entretenoit.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE DE CREIL, Par les... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2871 ; cote locale : B_7_47. le 2012-12-23 08:19:00.

de lieu
de retraite & de passages pour faciliter la
subsistance des trouppes en cas qu’elles fussent
obligées d’hyuerner, & que la paix ne se
conclud: Apres plusieurs auis, où quelques
vns opinoient pour faire auancer toutes les
troupes du costé de Soissons, & se saisir de ladite
Ville, & d’autres pour le siege de Senlis,
il fut resolu de sommer cette Ville, qui pour
commander sur la riuiere d’Oyse, fut iugée
n’estre pas de petite importance, pour les
desseins de sadite Altesse: pour cét effet on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LA PRISE ET REDVCTION DE LA VILLE ET... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2882 ; cote locale : B_8_23. le 2012-12-23 16:23:41.

le Roy, sous
la conduite de Messieurs les Princes dont on
les verra en ces quartiers pendant peu de
iours. L’Archiduc Leopold ayant la ville de
Chaulny pour retraite, & y ayant laissé bonne
garnison, il a pris son chemin pour prendre son passage à Soissons, quoy que ce fut
son plus long, ne voulant point faire tort au
grand courage du Duc d’Elbeuf ; mais le
Mareschal d’Hoquincourt ayant inuité le
Duc d’Elbeuf de mettre opposition au passage
de l’Archiduc, il se mit en campagne
auec quinze cens hommes,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LA PRISE ET REDVCTION DE LA VILLE ET... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2882 ; cote locale : B_8_23. le 2012-12-23 16:23:41.

pût iamais se deffaire, & fut contraint luy
& le reste de ses gens, qui s’estoient defendus
de se rendre aux plus forts, apres auoir
perdu trois cens hommes sur la place, on
luy fit passer la riuiere, à luy, à son Fils, &
au sieur de Manican, & on leur a donné escorte
pour les conduire à Bruxelles, où ils
auront le temps de se reposer pendant cette
guerre, & ceux d’Amiens en sont réjoüis ;
Cependant l’Archiduc approche de Soissons.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LA TYRONOMANIE, OV ENTREPRISE TYRANNIQVE du... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3904 ; cote locale : B_16_63. le 2012-12-31 15:37:08.

entre les testes
des Ministres du Conseil, que le Chancelier,
comme Chef de la Iustice. Et pour mieux faire cognoistre l’authorité de
ce Parlement, qui est celle du Roy, je rapporteray
icy ce qui se passa au procés fait à la memoire
de feu Monsieur le Comte de Soissons Prince du Sang, des Ducs de Guise & de Boüillon, sa
Majesté sçauoit bien que son seul Parlement de
Paris auoit le pouuoir de faire le procés aux Princes
du Sang, lors qu’ils se trouuent coupables
de crimes de leze-Maiesté, & non point le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. LA TYRONOMANIE, OV ENTREPRISE TYRANNIQVE du... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3904 ; cote locale : B_16_63. le 2012-12-31 15:37:08.

en la
Commission qu’elle lui enuoya le 7. Iuillet 1641.
par laquelle elle luy commandoit de procedder
extraordinairement contre les Ducs de Guise &
de Boüillon, pour les causes contenuës en icelle
Commission, & contre la memoite du deffunct
Comte de Soissons, mandant & ordonnant par
ses Lettres Patentes signées de sa main, que sur
les charges & informations, sur lesquelles le Parlement
auoit decreté contre lesdits Ducs de
Guise & de Boüillon, ensemble sur les autres
qui pourroient estre faits à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. LA TYRONOMANIE, OV ENTREPRISE TYRANNIQVE du... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3904 ; cote locale : B_16_63. le 2012-12-31 15:37:08.

sur lesquelles le Parlement
auoit decreté contre lesdits Ducs de
Guise & de Boüillon, ensemble sur les autres
qui pourroient estre faits à la requeste de nostre
Procurer General ; vous ayez à faire le procés oxtraordinairement
à la memoire du Comte de
Soissons, & procedder au iugement d’icelui
toutes autres affaires cessantes. Mandons à nostre
Procureur General, de faire toutes les poursuites
& diligences qu’il verra à faire. Car tel est
nostre plaisir. Donné à Rheims le 20. iour de
Iuillet 1641. & de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. LA TYRONOMANIE, OV ENTREPRISE TYRANNIQVE du... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3904 ; cote locale : B_16_63. le 2012-12-31 15:37:08.

l’honneur qu’il lui
appartient, & à ce qu’elle a accoustumé à la reception
des Princes du Sang, & de la personne
de Monsieur le Chancelier. I’ay trouué à propos
de rapporter icy ce qui se passa au procés fait
à la memoire de feu Monsieur le Comte de Soissons,
& de l’honneur que Monsieur Seguier
Chancelier de France, vouloit luy estre rendu à
son arriuée au Parlement, ce que la Cour ne fit
que pour le contenter seulement, sans de ce, tirer
consequence à l’aduenir, ny rien déroger
aux ceremonies dont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. LA TYRONOMANIE, OV ENTREPRISE TYRANNIQVE du... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3904 ; cote locale : B_16_63. le 2012-12-31 15:37:08.

entendre la volonté du Roy, qui estoit, qu’il
allast à son Parlement porter vne Commission,
pour faire le Parlement porter vne Commission,
pour faire le procés à Messieurs les Ducs de Guise
& de Boüillon, & à la memoire de feu Monsieur
le Comte de Soissons : mais qu’il entendoit
que la Cour le traitast comme elle auoit fait ses
predecesseurs en cette mesme charge de dignité
de Chancelier de Francé : qu’il n’entendoit pas
qu’on l’obligeast de se leuer lors que Messieurs
les Presidens au Mortier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2