[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(263 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "s[uv]iss.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

tout gente d’animaux,
d’vne naturelle volonté de deffendre son corps &
sa vie. Dieu n’est point encore descendu pour voir, & le
Parlement, seul Iuge des actions des Princes du Sang, n’a
point donné d’Arrest contre luy. Toutesfois on a fait marcher
les Suisses & autres gens de guerre, de pied & de cheual
pour l’accabler : Il n’est donc point la cause des ruines
aduenuës en Champagne & païs Soissonnois : Mais vous
seul par vos armes Mazarines dressées contre la maison de
Bourbon, qui est aujourd’huy celle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. CONTRACT FAIT ET PASSÉ EN la ville de... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_784 ; cote locale : B_15_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 14:59:37.

ledit Seigneur Cardinal, ainsi qu’il se practiquoit
du viuant du sieur de Manciny, Neveu dudit
Seigneur. Qu’il ne fera aucune dépence, soit pour la leuée de
gens de guerre, pensions, appointements, gratifications,
solde du Regiment des Gardes Françoises &
Suisses, que par les ordres dudit Seigneur Cardinal,
signez de sa main, ou dudit Zungododei. Qu’il n’adiugera aucune ferme qu’à ceux qui luy
seront nommez par ledit Seigneur Cardinal, ainsi qu’il
a bien & deuëment fait pour celle des cinq grosses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

la Reyne. Le Marquis, Monseigneur, mon fils le Cheualier me
l’a dit, & qu’il le sçauoir de bonne part. Mazarin, Il me faut pour la maison du Roy, de la Reyne, & de Monsieur d’Anjou, Escurie, Venerie,
Gardes du Corps, Gardes Escossoises, cent Suisses, &c.
trois millions.   Pour vne armée Navale en la mer de Ponant, trois
cent mil liures. Pour les galéres, deux cent mil liu. Pour le pain de munition de l’armée qui est avec
nous, vn million. Pour les Gardes Françoises & Suisses,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

cent Suisses, &c.
trois millions.   Pour vne armée Navale en la mer de Ponant, trois
cent mil liures. Pour les galéres, deux cent mil liu. Pour le pain de munition de l’armée qui est avec
nous, vn million. Pour les Gardes Françoises & Suisses, trois cent
mil liures. Pour les voyages, deux cent mil liures. Pour le pain de munition des places frontiéres, &
conquises, deux millions quatre cent mil liu. Pour l’artillerie de nostre armée, trois cent
mil liures. Pour les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

par estimation
cinq cens mil liures. Mais pour cela il faut reculer les assignations qui
sont leuées pour Monsieur le President de Maisons, à
cause du remboursement qu’il luy convient donner
pour son Domaine d’Evreux: celles qui sont leuées
pour les nouveaux Suisses, & plusieurs autres qu’il ne
sera pas aisé de retarder. Voy la Monseigneur, six cens quatre-vingt mil liures
que nous pouuons tirer des fermes, à tout rompre. Mazarin, Comment, & il se leve tant d’argent. Le Marquis, Monseigneur, ce qui se leve

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

la Reyne. Le Marquis, Monseigneur, mon fils le Cheualier me
l’a dit, & qu’il le sçauoit de bonne part. Mazarin, Il me faut pour la maison du Roy, de la Reyne, & de Monsieur d’Anjou, Escurie, Venerie,
Gardes du Corps, Gardes Escossoises, cent Suisses, &c.
trois millions.   Pour vne armée Navale en la mer de ponant, trois
cent mil liures. Pour les galéres, deux cent mil liu. Pour le pain de munition de l’armée qui est avec
nous, vn million. Pour les Gardes Françoises & suisses,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

cent Suisses, &c.
trois millions.   Pour vne armée Navale en la mer de ponant, trois
cent mil liures. Pour les galéres, deux cent mil liu. Pour le pain de munition de l’armée qui est avec
nous, vn million. Pour les Gardes Françoises & suisses, trois cent
mil liures. Pour les voyages, deux cent mil liures. Pour le pain de munition des places frontiéres, &
conquises, deux millions quatre cent mil liu. Pour l’artillerie de nostre armée, trois cent
mil liures. Pour les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

estimation
cinq cens mil liures. Mais pour cela il faut reculer les assignations qui
sont leuées pour Monsieur le President de Maisons, à
cause du remboursement qu’il luy convient donner
pour son Domaine d’Evreux : celles qui sont leuées
pour les nouveaux Suisses, & plusieurs autres qu’il ne
sera pas aisé de retarder. Voyla Monseigneur, six cens quatre-vingt mil liures
que nous pouuons tirer des fermes, à tout rompre. Mazarin, Comment, & il se leve tant d’argent. Le Marquis, Monseigneur, ce qui se leve

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. DIALOGVE D’VN BATELIER, D’VN VIGNERON,... (1650) chez [s. n.] à Orléans [?] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_2_23. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-28 07:38:13.

d’Orleans en iroit mieux. Mais il ne veullent pas nous entendre de peur que ie ne
leur monstrions que sont de beaux esprits aupris de nous. M en
nommera-t’on vn dans Orleans comme Maistre Tandié pour
écrire l’Histoire, il ne passe ni Seigneur, ni Tur, ni Suisse qu’il n’en
tienne registre de l’année, du mois, du iour, & de l’heure.   clement. Par la testedié sont de belles gens au pris de nous, ie ne vourés
que le Minime & Sottecoille pour mãgé tous tes Sallebrenaux.
Dame voui le Minime qu’est le bon

=> Afficher la page


Occurrence 10. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

ce Prince de mauuaise
Foy, s’efforça de l’oster au successeur de
Louys.   Aprez la bataille de Rauenes, où mourut
ce valeureux Prince Gaston de Foix, neueu
du Roy Louys, les François se voyans depourueus
de Chef, & pressez de tous costez, par
les Suisses, par les Espagnols, par les Venitiens,
& par quelques-autres nations, que le
Pape Iule II. auoit suscitées contre-eux, furent
contraints d’abandonner tout le Milanois,
forces les Chasteaux de Bresse, & de Milan,
dans lesquels ils laisserent garnison.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

& laissa François
Comte d’Angoulesme, heritier de sa Couronne
& de ses desseins. Ce ieune Roy prist
la qualité de Duc de Milan, comme heritier
de la maison d’Orleans, dont il estoit issu, &
ayant passé les monts auec vne puissante armée,
deffit les Suisses que le Cardinal de Lyon,
ennemy iuré des François, auoit distraits de nostre party, & en suitte il prit Milan & força
Maximilian de Sforce de renoncer à ses droits,
à la charge de luy donner l’entretenement d’vn
Prince en France, ce qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_46. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : C_7_45. le 2012-10-07 15:35:34.

la
faire reüssir, que ce deuoit estre hors de sa place, & que
pour ce suiet on l’auoit obligé d’en sortir sous pretexte
de luy donner le commandement d’vn corps separé ;
& commandé dix sept compagnies du regiment
des gardes, & quatorze de celles des Suisses pour s’assurer
de Peronne en mesme temps qu’on l’arresteroit :
Mais c’estoit trop tard, il s’y estoit desia ietté & s’estoit
trouué à propos dans la ville pour les prier auec le
plus de respect qu’il auoit peu de se retirer. Il assura
en mesme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_45. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : A_2_46. le 2012-10-07 15:37:39.

la
faire reüssir, que ce deuoit estre hors de sa place, & que
pour ce suiet on l’auoit obligé d’en sortir sous pretexte
de luy donner le commandement d’vn corps separé;
& commandé dix sept compagnies du regiment
des gardes, & quatorze de celles des suisses pour s’assurer
de Peronne en mesme temps qu’on l’arresteroit:
Mais c’estoit trop tard, il s’y estoit desia ietté & s’estoit
trouué à propos dans la ville pour les prier auec le
plus de respect qu’il auoit peu de se retirer. Il assura
en mesme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

de saccager vostre bonne Ville de Paris remplie de tant
de milliers d’innocens ; ruїné le cõmerce, diuerty le fonds des Rentes,
desquelles beaucoup de pauures viuent, & qui font la meilleure partie
du bien de plusieurs riches ; mescontenté vos Alliez, mesmes les
Suisses, destournant les deniers destinez à leur solde ; fait emprisonner
Messieurs les Princes de Condé & de Conty, & le Duc de
Longueuill sur des conjectures legeres, s’imaginant qu’vn attentat
de cette nature ne produiroit aucune alteration dans le Royaume,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_1_33. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_2_19. le 2012-10-22 08:01:47.

qu’il faisoit.
Et en effet il parut bien-tost apres que ce grand exploict estoit doublement meritoire,
puis qu’il contenoit obeyssance enuers le Cardinal Mazarin, & sacrifice
aux Espagnols de Courtray, & du reste de la garnison, composée de vaillans
François & Suisses, qui furent vne sanglante victime à la cruauté des ennemis. La perte de Courtray fut vn nouuel aiguillon au desir de la prise d’Ipre. Le
Prince de Condé qui l’assiegeoit la presse si fort, qu’il la prend auant que les ennemis
la peussent secourir. S’en estant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_1_33. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_2_19. le 2012-10-22 08:01:47.

sous le nom de Mazarin. Il caressa si fort le sieur d’Erlac, Gouuerneur de Brisac, pendant le sejour qu’il fit
à la Cour apres la bataille de Lens, & tascha de le sonder si subtilement sur le delaissement
de cette Place que ce fidele Gouuerneur également François & Suisse,
a soupçõné, selon qu’il s’est laissé entendre, que le Cardinal Mazarin voulut auoir
cette forteresse pour luy-mesme, ou pour le Roy d’Espagne, pour la liaison de la
Franche-Comté auec l’Allemagne, & sans passer par la Suisse, luy donner vn passage
sur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_1_33. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_2_19. le 2012-10-22 08:01:47.

Gouuerneur également François & Suisse,
a soupçõné, selon qu’il s’est laissé entendre, que le Cardinal Mazarin voulut auoir
cette forteresse pour luy-mesme, ou pour le Roy d’Espagne, pour la liaison de la
Franche-Comté auec l’Allemagne, & sans passer par la Suisse, luy donner vn passage
sur le Rhin plus asseuré. Pour la Paix, tant des traitez particuliers qui ont esté faits, que ceux qui restent
encore à faire, le Duc de Longueville & le Comte d’Auaux pouuãt dire ce qu’ils
en sçauent, pour auoir esté si long-temps

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_1_33. le 2012-10-22 08:04:43.

qu’il faisoit.
Et en effet il parut bien-tost apres que ce grand exploict estoit doublement meritoire,
puis qu’il contenoit obeyssance enuers le Cardinal Mazarin, & sacrifice
aux Espagnols de Courtray, & du reste de la garnison, composée de vaillans
François & Suisses, qui furent vne sanglante victime à la cruauté des ennemis. La perte de Courtray fut vn nouuel aiguillon au desir de la prise d’Ipre. Le
Prince de Condé qui l’assiegeoit la presse si fort, qu’il la prend auant que les ennemis
la peussent secourir. S’en estant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_1_33. le 2012-10-22 08:04:43.

sous le nom de Mazarin. Il caressa si fort le sieur d’Erlac, Gouuerneur de Brisac, pendant le sejour qu’il fit
à la Cour apres la bataille de Lens, & tascha de le sonder si subtilement sur le delaissement
de cette Place, que ce fidele Gouuerneur également François & Suisse
soupçõné, selon qu’il s’est laissé entendre, que le Cardinal Mazarin voulut auoir
cette forteresse pour luy mesme, ou pour le Roy d’Espagne, pour la liaison de la
Franche-Comté auec l’Allemagne, & sans passer par la Suisse, luy donner vn passage
sur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_1_33. le 2012-10-22 08:04:43.

Gouuerneur également François & Suisse
soupçõné, selon qu’il s’est laissé entendre, que le Cardinal Mazarin voulut auoir
cette forteresse pour luy mesme, ou pour le Roy d’Espagne, pour la liaison de la
Franche-Comté auec l’Allemagne, & sans passer par la Suisse, luy donner vn passage
sur le Rhin plus asseuré. Pour la Paix, tant des traitez particuliers qui ont esté faits, que ceux qui restent
encore à faire, le Duc de Longueville & le Comte d’Auaux pouuãt dire ce qu’ils
en sçauent, pour auoir esté si long-temps

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_5_1, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : A_4_3. le 2012-10-22 08:13:12.

qu’il faisoit.
Et en effet il parut bien-tost apres que ce grand exploict estoit doublement meritoire,
puis qu’il contenoit obeyssance enuers le Cardinal Mazarin, & sacrifice
aux Espagnols de Courtray, & du reste de la garnison, composée de vaillans
François & Suisses, qui furent vne sanglante victime à la cruauté des ennemis. La perte de Courtray fut vn nouuel aiguillon au désir de la prise d’Ipre. Le
Prince de Condé qui l’assiegeoit la presse si fort, qu’il la prend auant que les ennemis
la peussent secourir. S’en estant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_5_1, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : A_4_3. le 2012-10-22 08:13:12.

sous le nom de Mazarin. Il caressa si fort le sieur d’Erlac, Gouuerneur de Brisac, pendant le sejour qu’il fit
à la Cour apres la bataille de Lens, & tascha de le sonder si subtilement sur le delaissement
de cette Place que ce fidele Gouuerneur également François & Suisse,
a soupçõné, selon qu’il s’est laissé entendre, que le Cardinal Mazarin voulut auoir
cette forteresse pour luy-mesme, ou pour le Roy d’Espagne, pour la liaison de la
Franche-Comté auec l’Allemagne, & sans passer par la Suisse, luy donner vn passage
sur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_5_1, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : A_4_3. le 2012-10-22 08:13:12.

Gouuerneur également François & Suisse,
a soupçõné, selon qu’il s’est laissé entendre, que le Cardinal Mazarin voulut auoir
cette forteresse pour luy-mesme, ou pour le Roy d’Espagne, pour la liaison de la
Franche-Comté auec l’Allemagne, & sans passer par la Suisse, luy donner vn passage
sur le Rhin plus asseuré. Pour la Paix, tant des traitez particuliers qui ont esté faits, que ceux qui restent
encore à faire, le Duc de Longueville & le Comte d’Auaux pouuãt dire ce qu’ils
en sçauent, pour auoir esté si long-temps

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL, FAIT AV... (1649 [?]) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 9 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi A_4_3, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : C_5_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-22 08:15:59.

ce qu’il faisoit.
Et en effet il parut bien-tost apres que ce grand exploict estoit doublement meritoire,
puis qu’il contenoit obeyssance enuers le Cardinal Mazarin, & sacrifice
aux Espagnols de Courtray, du reste de la garnison, composée de vaillans
François & Suisses, qui furent vne sanglante victime à la cruauté des ennemis. La perte de Courtray fut vn nouuel aiguillon au desir de la prise d’Ipre. Le
Prince de Condé qui l’assiegeoit, la presse si fort, qu’il la prend auant que les ennemis
la peussent secourir. S’en estant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL, FAIT AV... (1649 [?]) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 9 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi A_4_3, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : C_5_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-22 08:15:59.

sous le nom de Mazarin. Il caressa si fort le sieur d’Erlac, Gouuerneur de Brisac, pendant le seiour qu’il
fit à la Cour apres la bataille de Lens, & tascha de le sonder si subtilement sur le
delaissement de cette Place, que ce fidele Gouuerneur également François & Suisse,
a soupçonné, selon qu’il s’est laissé entendre, que le Cardinal Mazarin vouloit
auoit cette forteresse pour luy mesme, ou pour le Roy d’Espagne, pour la liaison
de la Franche Comté auec l’Alemagne, & sans passer par la Suisse, luy donner
vn passage sur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3