[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(794 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "rEgimẽ.*|rEgimen.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ADVERTISSEMENT A COHON, EVESQVE DE DOL ET DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français, latin. Jouxte la copie imprimée à Douai.. Référence RIM : M0_444 ; cote locale : A_2_17. le 2012-12-02 09:15:55.

qu’ils ne rendroient pas mesmes à vn Roy, pour le maintenir
dans la tyrannie, contribuent aux sacrileges, aux violemens,
aux pillages, & aux incendies, mesmes abandonnent
la France & les pauvres François. Ils ont fait venir pour
plaire à ce Ministre etranger, des regimens Polonois, qui
tiennent quelque chose du Turo, des Alemans Lutheriens,
des Italiens athées, & autres especes de gens abominables,
sans foy ny religion, pour executer leur passion contre des
Princes veritablement François, & ce Tres auguste Parlement,
qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

vn tesmoignage sensible
de son peu d’affection à l’endroit du Pays, & qui fait
iuger qu’il est non seulement iuste, mais necessaire de
luy oster les moyens de continuer nos maux, de troubler
la tranquillité publique, & faire cesser les plaintes
contre son regiment, dont la Prouince importune
depuis long-temps Vos Majestez, parce qu’il est
depuis long-temps l’instrument de ses miseres. La iustice de ces tres-humbles Remonstrances est
d’autant plus considerable qu’elle est fondée sur cette
maxime

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

est
depuis long-temps l’instrument de ses miseres. La iustice de ces tres-humbles Remonstrances est
d’autant plus considerable qu’elle est fondée sur cette
maxime d’Estat, qu’il ne faut pas donner sans necessité
aux Gouuerneurs des Prouinces des Regimens entretenus
dans leurs Gouuernemens, de peur qu’ils ne
s’y rendent trop puissans, & pour ne leur mettre en
main des forces dont ils pourroient abuser contre le
seruice du Souuerain & la tranquillité des Peuples,
dequoy on a fait que trop souuent des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

le
seruice du Souuerain & la tranquillité des Peuples,
dequoy on a fait que trop souuent des funestes esperiences. Il n’y a point aussi de Gouuerneur en France qui
ayt cét aduantage que M. le Comte d’Allais, lequel
fist establir, augmenter, & subsister son Regiment
par des voyes contraires aux libertez du Païs: Car
l’ayant mis sans necessité jusques à trente Compagnies,
il faisoit deliberer leur entretien comme il
pretend faire à l’aduenir de celuy de Vallois, qu’il a
subrogé à sa place, dans les Assemblées des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

Consuls des principaux
lieux de la Prouence, particulierement de la
Ville d’Aix, qui sont Procureurs du Païs, si bien
que par tant de raisons appuyées sur les Declarations,
sur le bien public & sur les mauuais vsages que M. le
Comte d’Allais a fait autres fois du Regiment de Prouence,
licentié par l’Edit du mois de Mars, & presentement
de celuy de Vallois, qu’il a leué depuis la paix
sans ordre de Vos Majestez, à quarante-cinq Compagnies
qu’on paye à huict monstres par an, sur le pied de soixante &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

depuis la paix
sans ordre de Vos Majestez, à quarante-cinq Compagnies
qu’on paye à huict monstres par an, sur le pied de soixante & quinze soldats & vne Enseigne en
chaque Compagnies, quoy que les Enseignes ayent
esté cassées en tous les nouueaux Regimens.   Toutes ses considerations font esperer à vostre
Parlement & à vostre païs de Prouence, que Vos
Majestez faisant executer leur Declaration du mois
de Mars dernier, comme elles ont eu la bonté de leur
promettre souuent par Lettres & par la bouche

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

païs de Prouence, que Vos
Majestez faisant executer leur Declaration du mois
de Mars dernier, comme elles ont eu la bonté de leur
promettre souuent par Lettres & par la bouche de
Mr Destampes dans la plus grande chaleur des mouuemens
qu’elles licentieront, le Regiment de Vallois
ou le feront sortir de la Prouence. Qu’elles enuoyeront, s’il leur plaist, quinze Compagnies
pour garder la Coste, dont la paye & le
nombre des soldats seront reglez conformement aux
derniers Reglemens, & de mesmes pour les Enseignes.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CONTRACT FAIT ET PASSÉ EN la ville de... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_784 ; cote locale : B_15_25. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 14:59:37.

de celuy qui luy sera nommé
par ledit Seigneur Cardinal, ainsi qu’il se practiquoit
du viuant du sieur de Manciny, Neveu dudit
Seigneur. Qu’il ne fera aucune dépence, soit pour la leuée de
gens de guerre, pensions, appointements, gratifications,
solde du Regiment des Gardes Françoises &
Suisses, que par les ordres dudit Seigneur Cardinal,
signez de sa main, ou dudit Zungododei. Qu’il n’adiugera aucune ferme qu’à ceux qui luy
seront nommez par ledit Seigneur Cardinal, ainsi qu’il
a bien & deuëment fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

qu’indiscret, ce dessein n’estant pas moins inepte ny moins
ridicule que seroit celuy de vouloir mettre Paris dedans Corbeil, & son Archeuesché à Vaugirard. C’est pourquoy
il ne faut pas trouuer estrange si ce grand Senat qui n’est pas
fait comme vn Regiment de Carabins, ne quitte pas facilement
le lieu de ses Majeurs, le Temple de la Iustice, & le
Throsne de nos Rois qui ne peut estre sujet aux inconstances
de la Cour ny aux desreglemens de ceux qui n’en connoissent
point la grandeur ny la Majesté, pour trotter

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

receuront le serment, mesme de prendre cinq sols de chacun d’eux
pour le droict Annuel chacun an, & dix sols pour resignation.   On m’en a donné vn autre, qui est, de créer en titre
d’Office vn Commissaire à la conduitte de tous
les nouveaux Regiments de Cavalerie & Infanterie,
que vostre E. met sur pied, aux droicts du dixiesme
seulement de tout ce qui sera pris & pillé par les Capitaines
& Soldats. On a proposé d’establir seize Academies dans Paris
pour toutes sortes de jeux, lesquelles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

receuront le serment, mesme de prendre cinq sols de chacun d’eux
pour le droict Annuel chacun an, & dix sols pour resignation.   On m’en a donné vn autre, qui est, de créer en titre
d’Office vn Commissaire à la conduitte de tous
les nouveaux Regiments de Cavalerie & Infanterie,
que vostre E. met sur pied, aux droicts du dixiesme
seulement de tout ce qui sera pris & pillé par les Capitaines
& Soldats. On a proposé d’establir seize Academies dans Paris
pour toutes sortes de jeux, lesquelles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DIALOGVE D’VN BATELIER, D’VN VIGNERON,... (1650) chez [s. n.] à Orléans [?] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_2_23. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-28 07:38:13.

de l’heure.   clement. Par la testedié sont de belles gens au pris de nous, ie ne vourés
que le Minime & Sottecoille pour mãgé tous tes Sallebrenaux.
Dame voui le Minime qu’est le bon ami du cousin Gaston, & Sote
coille la cantieze qui eut assommé tout le Regiment de la Mazine
auecque son riueziau si ne se fussint bouté à genoux deuant li On
en mon le l’Istoizequi sera aussi belle que celle de Fierebras. Foizian. I’en auon mourdié nou qu’auon l’esprit cheuolu, maisie ne
les veux pas dise, i sont assez reconnoissant,

=> Afficher la page


Occurrence 13. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_46. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : C_7_45. le 2012-10-07 15:35:34.

les aduertist de l’ordre qu’ils deuoient tenir pour la
faire reüssir, que ce deuoit estre hors de sa place, & que
pour ce suiet on l’auoit obligé d’en sortir sous pretexte
de luy donner le commandement d’vn corps separé ;
& commandé dix sept compagnies du regiment
des gardes, & quatorze de celles des Suisses pour s’assurer
de Peronne en mesme temps qu’on l’arresteroit :
Mais c’estoit trop tard, il s’y estoit desia ietté & s’estoit
trouué à propos dans la ville pour les prier auec le
plus de respect

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_45. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : A_2_46. le 2012-10-07 15:37:39.

les aduertist de l’ordre qu’ils deuoient tenir pour la
faire reüssir, que ce deuoit estre hors de sa place, & que
pour ce suiet on l’auoit obligé d’en sortir sous pretexte
de luy donner le commandement d’vn corps separé;
& commandé dix sept compagnies du regiment
des gardes, & quatorze de celles des suisses pour s’assurer
de Peronne en mesme temps qu’on l’arresteroit:
Mais c’estoit trop tard, il s’y estoit desia ietté & s’estoit
trouué à propos dans la ville pour les prier auec le
plus de respect

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_1_33. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_2_19. le 2012-10-22 08:01:47.

s’en alla à Fõtainebleau. L’Archiduc enuoya au mois d’Octobre assieger Dixmude auec
cinq mille deux cens hommes, tãt Caualerie qu’Infanterie : le sieur
de Clanleu auoit esté mis dedans pour la deffendre auec deux mille
huit cens hommes, entre lesquels estoit le Regiment de Piedmont,
bien que les assiegez se mocquassent des assiegeans par la
seule comparaison des vns aux autres, outre la bonté de la Place : le
Mareschal de Ranzau s’approcha non tant pour la secourir, que
pour enleuer le siege, comme il auroit apparemment fait, sans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_1_33. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_2_19. le 2012-10-22 08:01:47.

que quatre François n’auroient cousté ; cette œconomie estoit selon la
penetration des plus habiles gens, pour auoir pretexte de faire sortir de l’argent
de France, & pour auoir vne armée d’estrangers qui fut plus à luy qu’au Roy, ny
au Royaume, y ayant cinq ou six Regimens, tant de Caualerie que d’Infanterie,
sous le nom de Mazarin. Il caressa si fort le sieur d’Erlac, Gouuerneur de Brisac, pendant le sejour qu’il fit
à la Cour apres la bataille de Lens, & tascha de le sonder si subtilement sur le delaissement
de cette Place

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_1_33. le 2012-10-22 08:04:43.

apres s’en alla à Fontainebleau. L’Archiduc enuoya au mois d’Octobre assieger Dixmude auec
cinq mil deux cens hommes tant Caualerie qu’Infanterie : le sieur
de Clanleu auoit esté mis dedans pour la deffendre auec deux mil
huit cens hommes, entre lesquels estoit le Regiment de Piedmont,
bien que les assiegez se mocquassent des assiegeans par la seule
comparaison des vns aux autres outre la bonté de la place : le Mareschal
de Ranzau s’approcha non tant pour la secourir que pour
enleuer le siege, comme il auroit apparemment fait, sans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT AV... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_4_3, C_5_1 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : D_1_33. le 2012-10-22 08:04:43.

que quatre François n’auroient cousté ; cette œconomie estoit selon la
penetration des plus habiles gens, pour auoir pretexte de faire sortir de l’argent
de France, & pour auoir vne armée d’estrangers qui fut plus à luy qu’au Roy, ny
au Royaume, y ayant cinq ou six Regimens, tant de Caualerie que d’infanterie,
sous le nom de Mazarin. Il caressa si fort le sieur d’Erlac, Gouuerneur de Brisac, pendant le sejour qu’il fit
à la Cour apres la bataille de Lens, & tascha de le sonder si subtilement sur le delaissement
de cette Place,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_5_1, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : A_4_3. le 2012-10-22 08:13:12.

s’en alla à Fõtainebleau. L’Archiduc enuoya au mois d’Octobre assieger Dixmude auec
cinq mille deux cens hommes, tãt Caualerie qu’infanterie: le sieur
de Clanleu auoit esté mis dedans pour la deffendre auec deux mille
huit cens hommes, entre lesquels estoit le Regiment de Piedmont,
bien que les assiegez se mocquassent des assiegeans par la
seule comparaison des vns aux autres, outre la bonté de la Place: le
Mareschal de Ranzau s’approcha non tant pour la secourir, que
pour enleuer le siege, comme il auroit apparemment fait, sans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL FAIT... (1649 [?]) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_5_1, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : A_4_3. le 2012-10-22 08:13:12.

que quatre François n’auroient cousté; cette œconomie estoit selon la
penetration des plus habiles gens, pour auoir pretexte de faire sortir de l’argent
de France, & pour auoir vne armée d’estrangers qui fut plus à luy qu’au Roy, ny
au Royaume, y ayant cinq ou six Regimens, tant de Caualerie que d’Infanterie,
sous le nom de Mazarin. Il caressa si fort le sieur d’Erlac, Gouuerneur de Brisac, pendant le sejour qu’il fit
à la Cour apres la bataille de Lens, & tascha de le sonder si subtilement sur le delaissement
de cette Place

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL, FAIT AV... (1649 [?]) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 9 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi A_4_3, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : C_5_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-22 08:15:59.

s’en alla à Fontainebleau. L’Archiduc enuoya au mois d’Octobre assieger Dixmude auec
cinq mille deux cens hommes, tant Caualerie qu’Infanterie : le sieur
de Clanleu auoit esté mis dedans pour la defendre auec deux mille
huit cens hommes, entre lesquels estoit le Regiment de Piedmont.
Bien que les assiegez se mocquassent des assiegeans par la seule
comparaison des vns aux autres, outre la bonté de la Place : le Mareschal ;
de Ranzau s’approcha, non tant pour la secourir, que pour
en leuer le siege, comme il auroit apparemment fait,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. FACTVM, SERVANT AV PROCEZ CRIMINEL, FAIT AV... (1649 [?]) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 9 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi A_4_3, D_1_33 et D_2_19. Référence RIM : M0_1368 ; cote locale : C_5_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-22 08:15:59.

que quatre François n’auroient cousté. Cette œconomie estoit, selon la
penetration des plus habiles gens, pour auoir pretexte de faire sortir de l’argent
de France, & pour auoir vne armée d’estrangers qui fust plus à luy qu’au Roy, ny
au Royaume, y ayant cinq ou six Regimens, tant de Caualerie que d’Infanterie,
sous le nom de Mazarin. Il caressa si fort le sieur d’Erlac, Gouuerneur de Brisac, pendant le seiour qu’il
fit à la Cour apres la bataille de Lens, & tascha de le sonder si subtilement sur le
delaissement de cette Place,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 sur 11 (paginée de 43 à 56). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_14. le 2012-11-07 00:34:37.

de la Cour de sortir de Paris & d’aller à Compiegne,
à quoy ces Messieurs ont resolu d’obeyr. Le mesme iour arriua le Messager d’Ausbourg,
qui dit que le Comte de Harcourt arriuoit à
Brisac à l’heure de son depart : que le Comte de
Vvarsovits a leué vn Regiment dans Franc fort
pour M. le Prince de Condé, ayant touché de
l’argent par ordre du Roy d’Espagne : & que le
fils du Comte de Brienne va à Mayence pour
apprendre la langue Allemande. Le mesme iour nous auons eu nouuelles d’Amiens,
qui confirment

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 sur 11 (paginée de 43 à 56). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_14. le 2012-11-07 00:34:37.

Marcel, de laisser sortir les volontaires & entrer
ledit bagage en cas qu’il y fut obligé. Cependãt
les Ennemis parurent, & le sieur Gedouin fit
filer le bagage du costé de Paris, faisant teste aux
Ennemis auec les Gens-d’armes, Cheuaux legers
& le Regiment d’Infanterie de Valois Le
combat fut rude d’abord, & les nostres se voyãt
moins en nombre se battirent en retraitte auec
beaucoup de courage, deux cens volontaires
sortirent de Paris auec le drapeau blanc, qui est
l’Enseigne des volontaires de l’Isle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 9 sur 11 (paginée de 77 à 94). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_19. le 2012-11-07 00:43:44.

loin de Paris, & le
Duc de Lorraine repliqua audit Conseiller que
c’estoit le Parlement qui estoit cause de tous les
maux de l’Estat, pour n’auoir voulu faire contribuer
quelques taxes pour le payement des
Soldats. Le mesme iour quinze compagnies du Regiment
des Gardes qui estoient à Poissy, eurent
Ordre de se tenir prestes pour Mantes, Le Roy
voulant passer audit Mantes pour aller à S. Germain,
à raison que les Ponts de Mulan & Poissy,
sont rompus. Le Vendredy 11 Octobre, Messieurs du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8