[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(1039 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "rEg���t|rEg���ts|rEgent|rEgents|rEgence.*|rEg���ce.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, AV PALAIS ROYAL,... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_41. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : A_4_25. le 2012-10-28 02:28:48.

de supprimer les Officiers des Traites foraines sans
remboursement; traiter ainsi ces pauures gens, ce n’est guiere
moins que de prononcer vn Arrest de mort contre toutes leur
familles, c’est à dire, contre vn million d’innocens. Ne souffrez pas, MADAME, que soubs vne Regence qui a eu
tant de benedictions du Ciel & de la terre, & qui, si nos vœux
sont exaucez, en aura tous les iours de nouuelles, La France voye
ces cruels spectacles, & souffre ces nouueautez pleines d’horreur,
auec vn peril euident de sa ruine totale. La

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, PAR MR AMELOT... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_25. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : C_5_41. le 2012-10-28 02:33:43.

supprimer les Officiers des Traites foraines sans
remboursement ; traiter ainsi ces pauures gens, ce n’est guiere
moins que de prononcer vn Arrest de mort contre toutes leur
familles, c’est à dire, contre vn million d’innocens. Ne souffrez pas, MADAME, que soubs vne Regence qui a eu
tant de benedictions du Ciel & de la terre, & qui, si nos vœux
sont exaucez, en aura tous les iours de nouuelles, La France voye
ces cruels spectacles, & souffre ces nouueautez pleines d’horreur,
auec vn peril euident de sa ruine totale. La

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

Princes, & charitable
enuers les François, que vos Conseillers ne luy estoient fidelles,
elle n’eust pas (incontinent apres le deceds du feu
Roy) enuoyé querir Monsieur le Comte de Soissons, pour
luy bailler le Gouuernement des affaires, souz l’authorité
de sa Regence ; n’y depuis encore fait le semblable à Monsieur
le Prince de puis son retour. Mais ayant en cela lezé vos fallaces intentions Mazarines,
vous ne tardastes gueres, que persuadant les mesmes
choses que vous discourez, de n’estre expedient à la Reine
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

de l’Estat, que vous luy
auez persuadé absolut, tant qu’il a tourné à vostre profit.
Mais Dieu qui iuge de ses droites intẽtions, a bien fait recõnoistre
que si de son tẽps toutes choses n’ont esté si vtilemẽt administrées que sa tutelle Regence le desitẽt pour bien public,
contentemẽs des grãds, seureté & repos des subjets.   Elle n’en est la cause : mais vous qui faisant sonner si haut
le rabais du sel par vostre entremise, en prenez dix fois autant.
On remet d’vne main au peuple plusieurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. AVIS AV MARESCHAL DE TVRENNE, SVR SON... (1650) chez Variquet (Pierre) à Paris , 24 pages. Langue : français. Le nom de l'imprimeur est au colophon.. Référence RIM : M0_478 ; cote locale : D_1_32. le 2012-04-13 16:18:20.

qui le puisse tourmenter, que ses vertus qui soient ses
crimes, & que ces mesmes actions qui le couronnent au dedans
qui le puissent accuser au dehors ; & peut estre que malgré
l’enuie on verra vieillir dans ses auantages vn merite qui
a fait tant d’honneur à la Regence, & qui a esté si vtile à
l’Etat. Pour le moins sommes nous asseurez que cette furieuse
jalousie qui s’excite pour peu de chose à Constantinople
& en Espagne (& quelquefois pour vn seul regard du
Soleil) ne s’attachera pas à vne teste si precieuse :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

l’Oublieur,
C’est sans doute pour mon meilleur,
Car il faut que ie me desguise,
Pour n’estre pas mis en chemise,
En ce temps où le Parlement,
Veut sçauoir sur quel fondement,
I’appuye ma grande esperance,
Ie dits que c’est sur la Regence,
Elle a dequoy me maintenir,
Et de me faire paruenir,
Aux plus hautes charges du monde,
C’est où tout mon bon-heur se fonde.   CINQVIESME ENTRÉE. La Niepce aisnée de Mazarin represente vne Maquerelle,
Et la cadette vne Garce.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CANTIQVE DE REIOVISSANCE DES BONS FRANÇOIS,... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_622 ; cote locale : C_1_2. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 09:01:59.

que
dans celle que nous nous faisons à present, qui ne
produit que des ruisseaux de sang fidele, & qui
tous les iours affoiblit & ruine de fonds en comble
la Chrestienté.   Voila Madame où vostre Maiesté doit employer
le reste de sa Regence, pour en rendre l’histoire
entierement glorieuse ; & en mesme temps
calmer les orages de la France pour la remettre
dans vne glorieuse tranquilité ; afin d’auoir le
contentement & l’honneur de remettre entre les
mains du Roy, (lors qu’il aura

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

pour
ne rendre point les choses irreconciliables, & ne bannir point la paix pour iamais, cõme veut faire le Cardinal Mazarin;
ne voulut point consentir à la ligue offensiue & deffensiue,
demandées instamment par les Portugais. Que la
Reyne durant sa Regence, quelques poursuites qu’ayent
pû faire les Portugais en l’assemblée de Munster, a tousjours
resisté à cette demande: Sa Majesté ayant esté portée
à ce refus, par les conseils de Monseigneur le Duc d’Orleans,
secondez par ceux de feu Monsieur le Prince;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

de l’auctorité Royalle ? Ne sçait on
pas que personne n’a la pensée de luy donner attainte, mais que Messieurs du Parlement qui sont naturellement tuteurs des
Roys mineurs, ont droict de maintenir l’ordre, & que comme
c’est le Parlement qui donne la regence c’est à luy quand il y a
des abus d’en demander la reformation comme cela se pourroit
prouuer par des raisons infinies : Mais c’est en effet que l’on veut
que la Iustice demeure muette contre les desordres de l’Estat
que la tyrannie s’esleue au plus haut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. COPIE DV BILLET IMPRIMÉ A S. GERMAIN EN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_795 ; cote locale : C_1_38. Texte édité par Site Admin le 2012-05-25 02:42:49.

tendant à faire sousleuer les Parisiens
contre le Parlement. PAVVRE Peuple de Paris, que ie plains ta simplicité
& ton aueuglement ! dy-moy les sujets de plainte
que tu as de l’administration de la Reyne : a-t’on diminué
le payement des rentes depuis la Regence ? t’a-on chargé
de nouueaux imposts ? il me semble plustost que tu as
eu des décharges de millions à la fois, & des graces &
des soulagemens au delà de ce que la necessité de soustenir
deux puissantes guerres pouuoit permettre. Cependant
quelle rage

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. COPIE DV II. BILLET IMPRIMÉ A S. GERMAIN EN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Signé, au colophon, "le Dés-intéressé à Paris".. Référence RIM : M0_796 ; cote locale : C_1_39. le 2012-05-25 02:49:56.

d’accord de contenter Nouion, Blancmenil, Viole, Broussel
& autres, ny les Princes en ce qui leur estoit venu à la
teste de pretendre. Il trouble le Royaume, luy qui a incessamment
trauaillé & auec succés à le conseruer en tranquillité
pendant toute la Regence, & à la procurer au dehors.
Il n’a ny luy, ny aucun de ses parens, place, ny charge,
ny Gouuernement, ny establissement ; & c’est vn ambitieux,
vn interessé, vn perfide. Les autres pretendans
n’ont rien contribué comme luy aux conquestes qui ont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. COPIE DV II. BILLET IMPRIMÉ A S. GERMAIN EN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Signé, au colophon, "le Dés-intéressé à Paris".. Référence RIM : M0_796 ; cote locale : C_1_39. le 2012-05-25 02:49:56.

son consentement. Le Cardinal est vn cruel, vn violent, vn sanguinaire :
cependant on void la Bastille remplie depuis quinze
iours de plus d’Officiers & seruiteurs du Roy, qu’elle n’a
esté de méchans & de criminels dans les six années de la
Regence ; ou ie ne sçay pas qu’il y ait eu autre sang répandu
que celuy d’vn Italien qui donnoit des aduis aux
Espagnols. Le Cardinal est vn Crœsus, vn voleur de deniers publics,
il a englouty tout l’argent de France : cependant
nous apprenons qu’il n’a pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE SECOND.... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi A_2_58 (partie 1), C_5_32 (partie 1) et D_2_34 (partie 1). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : C_4_2. Texte édité par Site Admin le 2012-05-27 03:13:37.

   
Allez presenter vos requestes
Et poursuiure vos Tabourets,
Asseuremenr vous les aurez,
Vous estes des culs bien honnestes,
Allez donc & ne craignez pas
Qu’on vous laisse rempans là bas,
Notamment depuis la Regence
Qu’on receut à nostre malheur
Vn Italien dedans la France,
Culs vous estes de la faueur.    
Mais finissons la raillerie,
Vous qui deuez estre aux priuez,
Ozez-vous au Conseil priué
Porter vostre criaillerie
Vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

& en celle de Henry IV. pendant la Ligue, ayant
rendu le calme à toute la Monarchie par vn seul de ses Arrests.
Le deffunt Roy y enuoya luy mesme son testament,
sçachant bien qu’il ne pouuoit auoir d’authorité dans le public
sans cela, parce qu’il y disposoit de la Regence, & de
l’ordre du gouuernement. Ie pourrois m’estendre dauantage sur ce sujet necessaire
& considerable, mais comme ie reserue cette entreprise pour
vn Ouurage plus solide, & plus particulier, où nous approfondrons
& justifierons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

Huissiers à la Chaisne qu’il auoit enuoyez, & remis és mains du Procureur
General de ce Parlement. Et vostre Maiesté peut iuger par la
liaison de ces artifices si grossiers, auec quel mespris de l’authorité Royale,
& auec quelle iniure de la dignité de vostre Regence on a publiquement
fabriqué vn crime de faux au Seau, & auec quel abandonnement
on a prostitué l’Image du Roy, pour satisfaire à la fureur & à la
vengeance d’vn particulier, contre les droits & les Priuileges d’vne
Compagnie Souueraine. Et sept ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

estoient dés sa naissance ;
on en veut dire de mesme aujourd’huy. Nous n’ignorons point que pendant que les Anglois se
rendirent maistres de Paris depuis le 29. May 1417. iusques
au 13. Avril 1436. le Dauphin de France qui fut apres Charles
VII. s’estant declaré Regent du Royaume pour la maladie
de Charles VI. son pere, establit vn Parlement pendant
ce temps-là à Poictiers, composé des Presidens & Conseillers
qui s’estoient retirez de Paris, lequel y fut remis le 1.
Decembre 1436. & reüny à ceux qui y estoient restez,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

trois
fois la semaine y rendre la Iustice eux-mesmes & en personnes à leurs sujets ? Le pourroient-ils encore appeller leur
Parlement simplement comme ils font, s’il estoit esloigné de
leur presence & de leur Maiesté ? Quand il faudroit faire
vne Regence, declarer vn Roy Maieur, entreprendre la
guerre, confirmer vn traitté de Paix, verifier tant d’Edicts
& tant de Declarations le Roy seant en son lict de Iustice,
faudroit-il que le Souuerain se rendit postulant & solliciteur
pour l’aller chercher où il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

de son
païs, & qu’il veut que nous pratiquions ce que Iustin raconte
au liure quatriesme de son Histoire, que les Siciliens ses
compatriots portoient tant de respect à leur Roy estant encore
en bas aage, qu’ils ne refuserent pas d’obeïr à vn esclaue
sous la Regence duquel Anaxilaus son pere l’auoit mis ;
Et parce que ce proscrit est Maistre de nostre Roy, & qu’il
abuse de son nom & de son authorité, il faut que nous nous
sousmettions aueuglément à son insolence, permettre qu’il destruise les Iuges qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

de cette nature, confesse que ;
Non decet Senatum corrigi, qui debet alios paterna exhortatione moderari,
nam ex quibus habebunt genium mores, si parentes publicos,
minores contigerit inueniri. Cassiod. Variar. lib. 10. Epist. 13.   Les suites d’vne trop longue Regence, & l’aage trop ieune
de nostre Roy, ne contribuent pas peu aux mal heurs &
aux desreglemens que nous souffrons, pour le trop de facilité
de la premiere, & le trop de complaisance du second pour vn
Ministre ignorant & meschant. Monsieur le President

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

connoissez pas bien
le naturel de ma femme, c’est la plus grande brouillonne du monde, elle
gastera tout si on luy donne entrée au Gouuernement. Le feu Roy, que
Dieu absolue, n’en dit gueres moins, quand on se passionna si
fort auprés de luy, pour le supplier de donner la Regence à la
Reine Mere d’auiourd’huy. Bodin raconte en son Theatre de la Nature, que Louys
XII. faisant mettre dans vne Gallerie du Chasteau de Blois
la teste d’vne Biche qui auoit des ramures comme vn Cerf, dit
en raillant, que la nature au commencement du monde

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

qu’elle a trop de pouuoir
dans les Conseils, & trop d’authorité dans le Gouuernement
d’vn Estat où elle n’a plus de part, & qui ne se conduit point
en quenouïlle ; on n’a changé que le Bouchon, puisque nous
beuuons tousiours du mesme vin que pendant sa Regence. Fredegonde, Brunehaut, Plectrude & Iudith allumerent
& entretindrent toutes leurs vies des guerres Ciuiles en ce
Royaume, & mirent en ialousie le pere auec le fils, le frere
auec le frere, pour se maintenir & entretenir leur ambition
de commander

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DECLARATION SVR LE SVIET, ET LA FORME DE... (1649) chez [s. n.] à Cambrai , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_8. Référence RIM : M0_958 ; cote locale : A_2_52. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-17 15:55:10.

DECLARATION
SVR LE SVIET,
ET LA FORME DE L’ENTREE
DE SON Asse. IMPERIALE
LARCHIDVC LEOPOLD
EN FRANCE,
ET DE SA RETRAITTE,

Apres l’Accommodement, fait entre
la Regence & le Parlement de Paris,
auec les Princes & Seigneurs Associez.

A CAMBRAY,

M. DC. XLIX. DECLARATION
Sur le sujet, & la forme de
l’Entrée de son Altesse Imperiale
en France,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DECLARATION SVR LE SVIET, ET LA FORME DE... (1649) chez [s. n.] à Cambrai , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_8. Référence RIM : M0_958 ; cote locale : A_2_52. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-17 15:55:10.

Associez.

A CAMBRAY,

M. DC. XLIX. DECLARATION
Sur le sujet, & la forme de
l’Entrée de son Altesse Imperiale
en France, & de sa
Retraitte, apres l’accõmodementfait
entre la Regence
& le Parlement de Paris,
auec les Princes & Seigneurs
Associez. ENCORE que la rupture du traitté de Vervins,
& la forme des hostilitez de toutes especes,
continuées depuis tant d’années, en touts
les en droits de la Monarchie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. DECLARATION SVR LE SVIET, ET LA FORME DE... (1649) chez [s. n.] à Cambrai , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_52. Référence RIM : M0_958 ; cote locale : C_7_8. Texte édité par Site Admin le 2012-09-17 16:02:30.

DECLARATION
SVR LE SVIET,
ET LA FORME DE L’ENTREE
DE SON Asse. IMPERIALE
L’ARCHIDVC LEOPOLD
EN FRANCE, ET DE SA RETRAITTE,
Apres l’Accommodement, fait entre
la Regence & le Parlement de Paris,
auec les Princes & Seigneurs Associez.

A CAMBRAY,

M. DC. XLIX. DECLARATION
Sur le sujet, & la forme de
l’Entrée de son Altesse Imperiale
en France,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. DECLARATION SVR LE SVIET, ET LA FORME DE... (1649) chez [s. n.] à Cambrai , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_52. Référence RIM : M0_958 ; cote locale : C_7_8. Texte édité par Site Admin le 2012-09-17 16:02:30.

Associez.

A CAMBRAY,

M. DC. XLIX. DECLARATION
Sur le sujet, & la forme de
l’Entrée de son Altesse Imperiale
en France, & de sa
Retraitte, apres l’accõmodement
fait entre la Regence
& le Parlement de Paris,
auec les Princes & Seigneurs
Associez. ENCORE que la rupture du traitté de Vervins,
& la forme des hostilitez de toutes especes,
continuées depuis tant d’années, en touts
les endroits de la Monarchie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11