[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(102 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "rEformE|rEformEe.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. CONTRE LES ENNEMIS DE LA CONFERENCE ET DE LA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_785 ; cote locale : C_7_75. le 2012-05-20 15:23:29.

des remores qui
exercent des forces de geant, dans des petitesses
d’auortons. Qui ne void d’abord la foiblesse du premier
obstacle, qui deffend l’assemblée des Chambres
pendant l’année 1649. Les Medecins consultent-ils
sur vn corps qui se porte bien, la reforme ne
suit-elle pas la deprauation, les Assemblées du
Parlement sont donc inutiles, tant que le gouuernement
de l’Estat sera conforme à la conduitte établie
par leur reglement ; de mesme qu’vne monstre
ne demande la main de son ouurier, que dans
la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. DEPVTATION DV PARLEMENT D’ANGLETERRE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1007 ; cote locale : B_7_48. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:44:47.

plus aisément
faire passer leurs trouppes en France comme ils ont
fait de la Ville de Calais, qu’ils ont tenuë tant d’années. Et aux derniers Troubles sous le Regne du feu
Roy Louys XIII. d’heureuse memoire, dans la Rebellion
de ceux de la Religion pretenduë Reformée,
ils ont enuoyé leur Armee Naualle aux Rochelois, se
sont emparez de l’Isle de Rés, pretendant qu’à leur arriuée
toute la Guyenne se sousleureroit pour faire vn
puissant Party contre le Roy, & essayer en suitte de
proteger les mesmes Pretendus Reformez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. DISCOVRS D’ESTAT OV VERITABLE DECLARATION... (1649) chez Noël (François) à Paris , 38 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1108 ; cote locale : C_7_35. le 2012-09-30 16:37:11.

ces outrages : mais ces desseins furent esuanoüis
par la mort deplorable d’vn si grand
Prince. La feu Reyne mere desirant affermir vne
bonne paix entre ces deux Couronnes, en renouuella
l’allience par vn double Mariage.
Ceux de la Religion pretenduë & Reformée,
se declarerent aprez ouuertement, ce qui obligea le feu Roy treiziesme, d’heureuse
memoire à prendre les armes pour maintenir
son authorité, ce qui fut cause de la guerre
qu’on commença de leur faire, & qui dura
depuis l’an mil six

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. FACTVM CONTENANT LES IVSTES Deffenses des... (1649) chez Pépingué (Edme) à Paris , 35 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1360 ; cote locale : A_4_2. Texte édité par Site Admin le 2012-10-21 03:39:56.

ordre, qui estoit de faire comprendre dans
le bail ce qu’on deuoit payer des rentes, & en faire faire les
submissions, tant à l’Hostel de Ville, que dans les Compagnies
Souueraines. Mais ils ont bien fait pis, ils ont mesme consenty volontairement
qu’on ait reformé les estats particuliers, & que
posterieurement, & apres trois années entieres, on les ait
changez pour trouuer lieu de faire des retranchemens notables,
que l’on peut dire auoir ruine les rentes, & les auoir
anneanties. Ce fait n’est pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. GALIMATIAS BVRLESQVE SVR LA VIE DV CARDINAL... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 18 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1463 ; cote locale : B_12_54. le 2012-10-26 07:47:21.


Nombre qui porte vn Escusson,
De vraye & royale façon,
C’est vn nombre à la Mazarine,
François quand à son origine,
Composé du mien, & du tien,
Mis au Calandrier Iulien,
Vn nombre de grandeur enorme,
Mais voyons vn peu la reforme,
Q i’a porté nostre Cardinal,
Au calcul Chronological,
Peut faire qu’à quelqu’vn souuienne,
De la periode Iulienne
Qu’inuenta Ioseph Sc aliger,
Pour le iugement soulager,
En lisant dans les Chronologues,
Cosmographes, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. LA DECLARATION DE MESSIEVRS DV PARLEMENT... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_49. Référence RIM : M0_877 ; cote locale : C_7_7. Texte édité par Site Admin le 2012-11-12 13:58:26.

plus aisément passer leurs trouppes en France comme
ils ont fait de la Ville de Calais, qu’ils ont tenuë
tant d’années. Et aux derniers Troubles sous le Regne du feu
Roy Louys XIII. d’heureuse memoire, dans la
Rebellion de ceux de la Religion pretenduë Reformée,
ils ont enuoyé leur Armée Naualle aux Rochelois,
se sont emparez de l’Isle de Rés, pretendant
qu’à leur arriuée toute la Guyenne se sousleueroit
pour faire vn puissant Party contre le Roy
& essayer en suitte de proteger les mesmes Pretendus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. LA DECLARATION DE MESSIEVRS DV PARLEMENT... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_7. Référence RIM : M0_877 ; cote locale : B_7_49. Texte édité par Site Admin le 2012-11-12 14:00:51.

plus aisément passer leurs trouppes en France comme
ils ont fait de la Ville de Calais, qu’ils ont tenuë
tant d’années. Et aux derniers Troubles fous le Regne du feu
Roy Louys XIII. d’heureuse memoire, dans la
Rebellion de ceux de la Religion pretenduë Reformée,
ils ont enuoyé leur Armée Naualle aux Rochelois,
se sont emparez de l’Isle de Rés, pretendant
qu’à leur arriuée toute la Guyenne se sousleueroit
pour faire vn puissant Party contre le Roy
& essayer en suitte de proteger les mesmes Ptetendus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. LA FIN TRAGIQVE DE TOVS LES PARTISANS,... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1395 ; cote locale : C_5_11. Texte édité par Site Admin le 2012-11-19 07:24:19.

il empeschera
qu’on ne leur courre-sus, & par vne douceur cruelle,
il protegera ces sang-suës toutes prestes à creuer, bien qu’elles semblassent ne deuoir iamais estre saoules. O tempora,
ô mores, ô temps, ô mœurs que vous auiez grand besoin
de reforme.   Apres vous auoir rapportée la fin malheureuse des financiers
telle que ie l’ay extraite sans beaucoup de lecture des
Annales de nos Roys, ie croy pouuoir inserer icy la forme
ancienne des procedures qui se faisoient contre eux. Nous
la tirerons du regne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. LA GENEALOGIE DV PRINCE. ET COMME TOVS CEVX... (1650) chez Charles (N.) à Paris , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_9_36. Référence RIM : M0_1477 ; cote locale : D_2_32. le 2012-11-26 07:06:39.

Prince de Condé, sans qu’il en soit resté,
qu’vne odieuse renommée. Le bisayeul de celuy-cy,
que le Roy a fait arrester pour les crimes, que
sa Majesté déduit amplement, dans la Lettre qu’elle
escrit à Messieurs du Parlement, estoit de la Religion
Pretenduë Reformée. Et pour cela il se faisoit
surnommer le Chasse-Messe, & le Protecteur
de tous les Religionnaires de France, & contre
Dieu, contre le Roy, & contre le Peuple. Car dans
toutes les guerres ciuiles, que les Heretiques eurent
contre le legitime Souuerain

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. LA GENEALOGIE DV PRINCE. ET COMME TOVS CEVX... (1650) chez Charles (N.) à Paris , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_9_36. Référence RIM : M0_1477 ; cote locale : D_2_32. le 2012-11-26 07:06:39.

glorieuse ; & la Princesse à vne prison
perpetuelle, qui estoit S. Iean d’Angely, où elle
accoucha de Henry, dit le Bourbon, pere de celuy-cy,
treize ou quatorze mois apres la mort de
ce miserable Prince. Car Henry de Bourbon fut
esleué en la Religion Pretenduë Reformée auec
sa mere, iusques en l’an mil cinq cens nonante
six qu’elle se conuertist auec son fils en la Religion
Catholique, Apostolique & Romaine. Ledit
Prince, pour ne degenerer en rien de ses Ayeuls,
durant les malheurs qui arriuerent sur la fin

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LA GENEALOGIE DV PRINCE. ET COMME TOVS CEVX... (1650) chez Charles (N.) à Paris , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi D_2_32. Référence RIM : M0_1477 ; cote locale : A_9_36. le 2012-11-26 07:10:20.

Prince de Condé, sans qu’il en soit resté
qu’vne odieuse renommée. Le bisayeul de celuy-cy,
que le Roy a fait arrester pour les crimes, que
sa Majesté déduit amplement, dans la Lettre qu’elle
escrit à Messieurs du Parlement, estoit de la Religion
Pretenduë Reformée. Et pour cela il se faisoit
surnommer le Chasse-Messe, & le Protecteur
de tous les Religionnaires de France, & contre
Dieu, contre le Roy, & contre le Peuple. Car dans
toutes les guerres ciuiles, que les Heretiques eurent
contre le legitime Souuerain

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. LA GENEALOGIE DV PRINCE. ET COMME TOVS CEVX... (1650) chez Charles (N.) à Paris , 6 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon. Voir aussi D_2_32. Référence RIM : M0_1477 ; cote locale : A_9_36. le 2012-11-26 07:10:20.

glorieuse; & la Princesse à vne prison
perpetuelle, qui estoit S. Iean d’Angely, où elle
accoucha de Henry, dit de Bourbon, pere de celuy-cy,
treize ou quatorze mois apres la mort de
ce miserable Prince. Cét Henry de Bourbon fut
esleué en la Religion Pretenduë Reformée auec
sa mere, iusques en l’an mil cinq cents nonante-six,
qu’elle se conuertist auec son fils en la Religion
Catholique, Apostolique, & Romaine. Ledit
Prince, pour ne degenerer en rien de ses Ayeuls,
durant les malheurs qui arriuerent sur la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. LA GVYENNE AVX PIEDS DV ROY, QVI SE PLAINT... (1649) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi A_3_76. Référence RIM : M0_1536 ; cote locale : C_5_34. le 2012-11-30 10:50:35.

digne de vostre
main, & la Paix comprend le salut, & la conseruation
de vostre Royaume. Il est de la guerre, SIRE,
en vostre Monarchie, comme d’vne Religion nouuelle,
telle qu’est celle de ce pays, que vos saincts Edicts
veulent estre appellez pretenduë reformée ; car
comme vn Globe ne peut toucher vn autre corps plein
& égal, qu’en vn seul point ; ainsi les regles de la Religion
ne peuuent conuenir amiablement auec les regles
d’Estat, qu’en vn seul poinct, à sçauoir celuy de la necessité,
qui seule

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LA GVYENNE AVX PIEDS DV ROY, QVI SE PLAINT... (1649) chez [s. n.] à Paris , 22 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_34. Référence RIM : M0_1536 ; cote locale : A_3_76. le 2012-11-30 10:46:51.

digne de vostre
main, & la Paix comprend le salut, & la conseruation
de vostre Royaume. Il est de la guerre, SIRE,
en vostre Monarchie, comme d’vne Religion nouuelle,
telle qu’est celle de ce pays, que vos saincts Edicts
veulent estre appellez pretenduë reformée; car
comme vn Globe ne peut toucher vn autre corps plein
& égal, qu’en vn seul point; ainsi les regles de la Religion
ne peuuent conuenir amiablement auec les regles
d’Estat, qu’en vn seul poinct, à sçauoir celuy de la necessité,
qui seul dispense

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. LA PARFAITE D’ESCRIPTION DV COQVIN DV... (1649 [?]) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2689 ; cote locale : C_2_33. le 2012-12-17 15:01:11.

DV TEMPS,
METAMORPHOSÉ
EN
PARTISAN.

A PARIS. LA PARFAITE D’ESCRIPTION
du Coquin du Temps, metamorphosé
en partisan.  
Vois-tu champignon, cett’œuure d’vn nuict,
Ce Cocu reformé qui nous fait tant de bruit ?
Ne l’as-tu iamais veu petit Clerc de Notaite,
O plustost d’vn Sergent l’illustre Secretaire
L’instruire addroittement à ioüer de la main ;
Se rendre à son profit le fleau du genre humain ;
Adiuster auec son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. LA PRISE DE CHARENTON PAR LES TROVPES du Roy... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège. Lieu, date et privilège sont au colophon.. Référence RIM : M0_2870 ; cote locale : A_1_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-23 08:09:57.

par le Marquis de Persan
Mareschal de camp, avec son regiment d’infanterie: vn escadron
de cavalerie du regiment de Clere & Monteclere, & se fit
à la gauche du regimẽt de S. A. R, contre vne muraille vis à vis du
Temple de ceux de la Religion pretenduë reformée, & entra pareillement
dans la place par son ataque. Il ne sera pas croyable à ceux qui ne l’ont pas veu, avec quelle
allegresse les assaillans ataquerent tous ces postes, où ils ne se
porterent pas avec la retenuë ordinaire à ceux qui vont en des
lieux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

le soubçon de ceux, qui n’ont iamais
remarqué de la sincerité dans le gouuernement,
depuis que les soupplesses d’Italie s’y sont glissées,
par les detestables intrigues du Cardinal
Mazarin : Car si le dessein de tenir les Estats Generaux
est sincere ; si la reforme des abus qui dereglent
auiourd’huy toute la conduitte des affaires,
en est la principale fin ; si les intelligences
de cét Estat n’ont point de plus ferme dessein,
que celuy de remettre les affaires dans l’admirable
posture du siecle d’or de Henry le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

ou
qui ne choquera du moins pas de dessein qu’ils ont de
rebastir leur fortune sur les debris de la Monarchie. S’il arriue neantmoins que les Deputez de toutes les
Prouinces, ayent encor assez de fermeté parmi tant
de menaces, pour proceder en des-interessez à la reforme
des abus de l’Estat : doit-on croire que les assassinas
qui sont les plus ordinaires resources des Mazarins,
ne ramoliront pas cette vigueur des plus determinez ;
& que la liberté que ces tiranneaux auront d’interpretes,
des coups mesme de generosité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

pas y former lamoindre opposition,
& que la Politique mesme les obligeroit d’y donner
leur propre consentement, pour ne sembler point
estre de contraire auis à la passion generale de toute
la France : C’est dans cét abregé de la Monarchie
que les dieux de la reforme, pourroient impunement
fulminer sur toute sorte d’abus, parce que la
passion des peuples seroient entierement complaizante
à tous leurs iugements, comme ils ne manqueroient pas de s’esleuer vnanimement contr’eux qui
voudroient enchainer la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

ce mesme consistoire des dieux mortels de cette
Monarchie, pourroit librement faire reuomir le sang
des peuples, dont les sang suës de cét Estat se sont
criminellement engraissées depuis tant de temps ;
que le mauuais maniment des Finances pourroient
librement estre reformé pour le soulagement des
pauures peuples, qui gemissent depuis si long temps
sous l’oppression tyrannique de ces voleurs publics :
Parce que le Lieutenant General de l’Estat ne manqueroit
pas de se trouuer à toutes les assemblées,
pour les animer par son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

Estats Generaux ? Pour quel dessein est
ce qu’on les assemble ? & qu’est ce qu’on se propose lors que les soins de l’Estat font conclure ses intelligences
à la necessité de ces assemblées. S’il est vray,
comme personne n’en doute point, que la reforme
generale de tous les abus qui sont entrez dans le
Gouuernement par la corruption des loix, est la
seule & la derniere fin des Estats ; Il est encor plus
vray, que le seul & l’infaillible moyen de paruenir
à cette fin, n’est autre que la resolution

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS, Touchant le... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_25. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3495 ; cote locale : B_14_14. le 2012-12-26 10:32:22.

l’Estat, exigeant necessairement
pour vn premier coup de Iustice, qu’on
restablisse les loix que ces corrupteurs ont impunement
débauchées, il n’est pas pessible d’en esperer
cét aduantageux succez, si les Mazarins mesme sont
en estat de pouuoir empécher cette reforme, en ne
lui donnant seulement pas leurs suffrages.   Mais neantmoins ie soustiens que dans cette precaution
necessaire pour ne deputer point aucun Mazarin,
il faudroit principalement ietter les yeux sur
les Partisans venaux, & sur les Frondeurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. LA TRES-ELOQVENTE HARANGVE FVNEBRE QVI FVT... (1649) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 17 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_5_45. le 2012-12-30 15:44:25.

corps de la nature des Cieux, sinon qu’il vient de mourir ? Mais ie confesse que la seule euuie capable de toucher
mon cœur, seroit ce grand ouurage du Caluaire,
d’auoir planté vn Ordre dans vn Ordre, inspiré à vne
sainte Princesse le dessein d’vne Reforme si parfaite,
tourné la plus notable partie de ses soins & de son credit
à tirer des coppies du Caluaire, & les rendre si parfaites,
que ce sont autant de montagnes dignes de porter
la Croix du Sauueur du monde.   N’est-ce pas se montrer en cela

=> Afficher la page


Occurrence 24. Radigues [signé], Mondejeux... . DERNIERE DECLARATION DV ROY. PORTANT... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1018 ; cote locale : B_3_4. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-23 02:54:35.

le crime
de rebellion porté par nostre seconde Declaration du 16.
du mois d’Aoust dernier, & que tout ce qu’ils font hors
de là est de nul effet & sans valeur; Nous auons creu que
pour témoigner à nos suiets, faisans profession de la Religion
pretenduë reformée, que Nous n’auons pas moins de soin d’eux que des autres, & pour ne laisser pas leurs
affaires sans decision, Nous deuions attribuer à nostre
Cour de Parlement de Paris transferée à Pontoise la mesme
Iurisdiction qu’auoit la Chambre de l’Edit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Radigues [signé], Mondejeux... . DERNIERE DECLARATION DV ROY. PORTANT... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 8 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1018 ; cote locale : B_3_4. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-23 02:54:35.

sans decision, Nous deuions attribuer à nostre
Cour de Parlement de Paris transferée à Pontoise la mesme
Iurisdiction qu’auoit la Chambre de l’Edit en nostredit
Parlement auant la Translation, sur les procez & les
instances, où ceux de ladite Religion pretenduë reformée
auoient quelque interest: NOVS POVR CES
CAVSES, de l’aduis de nostre Conseil où estoit la
Reyne nostre tres honorée Dame & Mere, & plusieurs
Princes, Ducs, Pairs, Officiers de cette Couronne, &
autres grands & notables personnages de nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2