[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(42 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "rE[UV]niõ.*|rE[UV]nion.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

que cette
guerre ciuille auoit partagés, & qui ne voyoient point sans douleur
la à saison Royale diuisee, & le frere armé contre le frere, firent
tous leurs efforts afin de les reconcilier ; mais ayant remarqué que
Protadius estoit le seul obstacle de cette reunion, ils resolurent de
le faire seruir de victime expiatoire de tous les desordres de l’Estat.
Theodoric en ayant esté aduerty, voulut empescher vn si loüable
dessein : mais ayant esté retenu lors qu’il vouloit aller sauuer par sa
presence cét Estranger que la iuste

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

des Princes que la malice d’vn Estranger auoit
diuisez.   Est-il possible que parmy tant de braues François qui ont tant de
fois exposé leurs vies pour la gloire de l’Estat, parmy tant de gens
de cœur qui sçauent quel est l’obstacle qui s’oppose à la parfaite reunion
des Princes de la Maison Royale, & qui est prest de ietter le
Royaume dans vne horrible confusion, il ne se trouue point vn genereux
Vncelenus Et les siecles passez auront-ils cét auantage sur
le nostre, d’auoir produit des hommes qui eussent plus d’amour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

François que cette
guerre ciuille auoit partagés, & qui ne voyoient point sans douleur
la Maison Royale diuisee, & le frere armé contre le frere, firent
tous leurs efforts afin de les reconcilier ; mais ayant remarqué que
Protadius estoit le seul obstacle de cette reunion, ils resolurent de
le faire seruir de victime expiatoire de tous les desordres de l’Estat.
Theodoric en ayant esté aduerty, voulut empescher vn si loüable
dessein : mais ayant esté retenu lors qu’il vouloit aller sauuer par sa
presence cét Estranger que la iuste

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

des Princes que la malice d’vn Estranger auoit
diuisez.   Est il possible que parmy tant de braues François qui ont tant de
fois exposé leurs vies pour la gloire de l’Estat, parmy tant de gens
de cœur qui sçauent quel est l’obstacle qui s’oppose à la parfaite reunion
des Princes de la Maison Royale, & qui est prest de ietter le
Royaume dans vne horrible confusion, il ne se trouue point vn genereux
Vncelenus. Et les siecles passez auront-ils cét auantage sur
le nostre, d’auoir produit des hommes qui eussent plus d’amour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 11 sur 11 (paginée de 117 à 130). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_21. le 2012-11-07 00:58:23.

selon le commandement
qui leur en a esté fait : neantmoins la
presence du Roy tient tout dans le calme. Le Ieudy vingt quatriesme, furent publiees
deux Declarations du Roy, verifiées le Mardy,
le Roy seant en son lict de Iustice au Louure.
La premiere, portant la reunion du Parlement
de Paris transferé à Pontoise Sa Maiesté voulãt
que tout ce que sadite Cour a attesté, est ordonné
tant pour les affaires publiques que particulieres
sorte son plein effet, horsmis ce qui a esté
ordonné à l’occasion des presens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 8 sur 11 (paginée de 57 à 74). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_18. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-07 01:04:22.

à ses volontez : fut donné Arrest qu’il
seroit deputé vers le Roy pour le remercier de
ladite responce & son A. R. suppliee descrire de.
rechef à sa Maiesté, pour obtenir l’Amnistie
generale dans d’autres formes que celle qu’il a
baillee, & pour la reunion du Parlement dans la
Ville de Paris.   Le mesme iour à trois heures apres midy le
Duc de Beaufort se rendit dans l’Hostel de Ville,
où estoient assemblez le Preuost des Marchands,
Escheuins & plusieurs Notables Bourgeois,
ausquels il representa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. LA RELATION DE TOVT CE QVI s’est passé au... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3147 ; cote locale : B_9_11. le 2012-12-25 02:44:58.

nouuelles propositions, & qu’il ne venoit au Palais
que pour demander tousiours quelque chose, que
toutes ses defiances estoient inutiles, apres qu’on auoit
éloigné les trois personnes qu’il venoit de nommer ; qu’au
reste il falloit contribuer tout de bon à la reunion de la
Maison Royale, & qu’il estoit à souhaitter qu’il eust l’affection
au bien de l’Estat aussi bien dans le cœur comme
dans la bouche, que la Reyne ne souhaitoit rien dauantage,
que son Altesse Royalle y employoit tous ses soins,
qu’il deuoit aller

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. LA REVNION DES ESPRITS (1649) chez Noël (François) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_9_84. Référence RIM : M0_3535 ; cote locale : A_8_3. le 2012-12-28 13:44:43.

LA
REVNION
DES
ESPRITS

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë S. Iacques, aux Colomnes
d’Hercules.

M. DC. XLIX. LA
REVNION
DES
ESPRITS. IL est difficile de se taire,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. LA REVNION DES ESPRITS (1649) chez Noël (François) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_9_84. Référence RIM : M0_3535 ; cote locale : A_8_3. le 2012-12-28 13:44:43.

LA
REVNION
DES
ESPRITS

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë S. Iacques, aux Colomnes
d’Hercules.

M. DC. XLIX. LA
REVNION
DES
ESPRITS. IL est difficile de se taire, quand
il est necessaire de parler;& le
silence des miserables deuient
la cause de leur douleur, lors que
la plainte en peut estre le remede.
I’approuue neantmoins qu’vn Particulier
souffre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. LA REVNION DES ESPRITS. (1649) chez Noël (François) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_8_3. Référence RIM : M0_3535 ; cote locale : C_9_84. le 2012-12-28 13:46:23.

LA
REVNION
DES
ESPRITS.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë S. Iacques, aux Colomnes
d’hercules.

M. DC. XLIX. LA
REVNION
DES
ESPRITS. IL est difficile de se taire,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LA REVNION DES ESPRITS. (1649) chez Noël (François) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_8_3. Référence RIM : M0_3535 ; cote locale : C_9_84. le 2012-12-28 13:46:23.

LA
REVNION
DES
ESPRITS.

A PARIS,
Chez FRANÇOIS NOEL, ruë S. Iacques, aux Colomnes
d’hercules.

M. DC. XLIX. LA
REVNION
DES
ESPRITS. IL est difficile de se taire, quand
il est necessaire de parler ; & le
silence des miserables deuient
la cause de leur douleur, lors que
la plainte en peut estre le remede.
I’approuue neantmoins qu’vn Particulier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. CM. P. P. P. P.. LA CLEF DV TEMPLE DE IANVS. PRESENTÉ AV... (1652 [?]) chez Maret (veuve de Claude) à Paris , 28 pages. Langue : français, latin. Signé au colophon: D. M. P. P. P. P.. Référence RIM : M0_703 ; cote locale : B_2_31. Texte édité par Site Admin le 2012-11-10 08:10:13.

qu’il faut tenir pour la
finir heureusement & bien-tost. Si V. M. daignant
les lire, ou se les faire lire, met en pratique les aduis
qu’elle y trouuera : C’est dequoy ie la supplie tres-humblement
par la gloire de Dieu qui y est interessée, par la reunion de tous vos Sujets tant desirée, &
mesme tant necessaire, par le bien de vostre Estat tant
esbranlé, & par le brillant desir d’vne gloire immortelle
qu’en remportera V. M.   V. M. ne doute nullement, SIRE, que si le C. M.
n’est veritablement la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. De Malenfant [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE TOVLOVZE,... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. La lettre est du 8 juillet 1651 et l'arrêt du 15 [au colophon]. Voir aussi D_1_46bis (sur l'imprimé à Paris, avec lettre non datée).. Référence RIM : M0_356 ; cote locale : B_20_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-27 16:23:37.

assemblées,
a ordonné & ordonne
que tres-humbles remonstrances
seront faites au
Roy, & à la Reyne Regente
sa Mere, pour le bien de son
seruice, repos & tranquillité
de ses Subjets, sur le retour
du Sieur Prince de Condé à
la Cour, révnion de toute la
Maison Royalle, & pour l’éloignement
des supposts, adherans
& dépendans du Cardinal
Mazarin : Et que Monsieur
le Duc d’Orleans sera
prié d’employer son credit
& authorité pour procurer
ladite révnion si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. De Malenfant [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE TOVLOVZE,... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. La lettre est du 8 juillet 1651 et l'arrêt du 15 [au colophon]. Voir aussi D_1_46bis (sur l'imprimé à Paris, avec lettre non datée).. Référence RIM : M0_356 ; cote locale : B_20_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-27 16:23:37.

la Cour, révnion de toute la
Maison Royalle, & pour l’éloignement
des supposts, adherans
& dépendans du Cardinal
Mazarin : Et que Monsieur
le Duc d’Orleans sera
prié d’employer son credit
& authorité pour procurer
ladite révnion si necessaire à
toute la France, Auquel effet,
elle à commis & commet
Monsieur de Potier, la
Terrasse President, Grifolet
& Autheribe Conseillers en
icelle pour l’execution du
present Arrest ; Et neantmoins
a ordonné & ordonne,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Demalenfant [signé]. ARREST DV PARLEMENT DE TOVLOVSE, Donné... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Paris, chez Nicolas Vivenay. Du 15 juillet 1651 [au colophon]. Voir aussi B_20_5 (titre différent, effectivement imprimé à Paris et lettre datée du 8 juillet 1651).. Référence RIM : M0_356 ; cote locale : D_1_46bis. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-27 16:23:43.

assemblées, a ordonné
& ordõne que tres humbles
remonstrances seront faites
au Roy & à la Reine Regente sa Mere, pour le bien de son seruice
repos & tranquilité de ses sujets,
sur le retour du sieur Prince de
Condé à la Cour, reunion de toute
la Maison Royale, & pour l’éloignement
des supposts, adherans,
& dépendans du cardinal
Mazarin : Et que Monsieur le
Duc d’Orleans sera prié d’employer
son credit & authorité
pour procurer ladite reunion si
necessaire à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Demalenfant [signé]. ARREST DV PARLEMENT DE TOVLOVSE, Donné... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 4 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Paris, chez Nicolas Vivenay. Du 15 juillet 1651 [au colophon]. Voir aussi B_20_5 (titre différent, effectivement imprimé à Paris et lettre datée du 8 juillet 1651).. Référence RIM : M0_356 ; cote locale : D_1_46bis. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-27 16:23:43.

de
Condé à la Cour, reunion de toute
la Maison Royale, & pour l’éloignement
des supposts, adherans,
& dépendans du cardinal
Mazarin : Et que Monsieur le
Duc d’Orleans sera prié d’employer
son credit & authorité
pour procurer ladite reunion si
necessaire à toute la France, Auquel
effet elle a commis & cõmet
Mr de Potier, la Terrasse President,
Grifolet & Autheribe conseillers
en icelle, pour l’execution
du present Arrest ; Et neãtmoins
a ordonné & ordonne, que les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, LES PRINCES,... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 22 août 1652.. Référence RIM : M0_329 ; cote locale : B_11_15. le 2012-04-01 04:54:52. & dans les Prouinces pour
les empescher ailleurs sur les Frontieres : Et à restablir
les choses au mesme estat qu’elles etoient
auant les presens mouuemens & particulierement
ce qui concerne la revnion du Parlement
& donner vne route & seureté pour la
retraite des trouppes estrangeres qui sont sous
nostre commandement. Nous sommes tous
disposez à enuoyer exprés à sa Majesté pour luy
faire entendre les mesmes choses auec tout le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Suauld [signé]. ARREST DE LA COVR DV PARLEMENT DE BORDEAVX:... (1651) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Du 30 août 1651 [au colophon].. Référence RIM : M0_192 ; cote locale : B_7_58. Texte édité par Site Admin le 2012-04-03 15:47:46.

de faire punir les
Autheurs d’vne accusation si calomnieuse; Mais
comme nous sçauons que vostre A. R. à des
soins tres-particuliers du repos de l’Estat. Que
la France luy est obligée de la paix qu’elle a au
dedans, & qu’elle trauaille incessamment à la révnion
de la Maison Royalle qui maintient les peuples dans vne parfaite intelligence, & sans laqnelle
les esprits esmeus par des continuelles apprehensions
ne peuuent trouuer l’asseurance de leur repos,
nous la supplions tres-humblement ne cesser

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LE PREMIER COVP D’ESTAT DE LA MAIORITÉ DV... (1651) chez Chouqueux (André) à Paris , 8 pages. Langue : français. Le nom de l'éditeur est au colophon.. Référence RIM : M0_2846 ; cote locale : B_1_6. le 2013-10-18 15:54:08.

le Cardinal
Mazarin, se declarera auec tous ses peuples, ennemy
iuré de cét Estranger, qui a merité iustement
par ses deportemens l’indignation des trois
Ordres du Royaume, & le monopole perira sans
resource. Enfin par ses Conseils nous verrons
bien-tost la reunion de la famille Roialle, la fin de
nos diuisions & la conclusion de la paix generale.   Nous ne deuons pas auoir de moindres sentimens
pour les Finances, l’administration en
ayant esté commise à Monsieur le Marquis de la
Vieuille, les Finances sont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LE PRINCE POPVLAIRE, ESCRIVANT AVX DEVX... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2868 ; cote locale : B_16_14. le 2013-10-18 16:19:21.

bonne Paix est beaucoup meilleure & plus
seure qu’vne victoire esperée, celle là depend de
vos arbitrages & dispositions ; celle-cy de la main
du Tout-puissant. Sacrifiez vos vengeances sur
l’Autel de la Concorde, & faites vne victime
sans fiel, pour la revnion de vos cœurs diuisez
vous vainquerez ainsi sans combattre, & les fruits
en seront dautant plus doux, qu’ils seront recuëillis
sans peril, N’ayez plus d’autres pensées
qu’à l’affermissement de vos affections, renoüez
vos anciennes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LE SANGLANT THEATRE DE LA GVERRE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3580 ; cote locale : A_7_43. le 2013-12-14 14:46:25.

l’experience
apprit bien-tost à ces hommes iudicieux,
qu’ils ne s’estoient pas trompez en l’opinion
qu’ils auoient conceuë, car la Renommée leur
en fit voir la verité si apparente, qu’il n’y eut pas
moyen de douter d’vne chose si claire. La reunion de la plus celebre ville du Royaume
de France auec son Prince, donne la mort au
cœur à l’Espagne, son Ambassadeur de Rome,
asseuré de cette paix, en creue de rage, & s’en
rend de si mauuaise humeur, qu’il n’en fut de
long temps accessible. Les res

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. PROCEZ VERBAL, DE LA CONFERENCE FAICTE A... (1649) chez Colombel (Matthieu) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission. Sur l'imprimé à Paris. Voir aussi A_1_65. Référence RIM : M0_2892 ; cote locale : D_2_28. le 2013-02-23 01:00:31.

qu’il auroit rendus à la Couronne IV. Seront leurs Maiestez tres-humblement suppliees d’ordonner que toutes
Lettres & Declarations pour la suppression des Semestres des Parlemens de
Roüen & d’Aix, seront expediez : Comme aussi pour le restablissement & révnion
à la Cour des Aydes de Paris, des Eslections qui en ont esté depuis deux
ans distraites, & attribuees à la Cour des Aydes de Guyenne. V. Les lettres des 6. & 7. Ianuier dernier, escrites aux Preuost des Marchands
& Escheuins de la Ville de Paris, apres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. RESPONSE AV SEDITIEVX ESCRIT INTITVLÉ... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_3385 ; cote locale : B_17_9. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-03-03 07:08:38.

de nos voisins &
de nos amis, nous les sauuerons des perils ausquels
les insultes & les escarmouches des ennemis
les exposent chaque iour par la foiblesse du
petit nombre de nos troupes. En second lieu, si les esprits sont fort diuisez, la
revnion s’en fera sans desordre aucun, quand on
verra la balance pancher du tout du costé de la
Iustice, & pour nous exempter de toutes sortes
de regrets, on n’vsera d’aucune violence enuers
ceux qui ne seront pas du sentiment commun,
parce que leur repugnance ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. LES ARTICLES DE LA PAIX, Conclus &... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Daté du 11 mars 1649 en page 6. Voir aussi D_2_29 et E_1_17. Référence RIM : M0_414 ; cote locale : A_2_22. le 2014-01-11 11:30:05.

ladite Cour des Aydes
de Paris, comme elles estoient auparauant
l’Edict de Au cas que le Parlement de Rouen accepte
le present Traitté dans dix iours, à compter du
iour de la signature d’iceluy, sa Maiesté pouruoira
à la suppression du nouueau Semestre, ou reunion
de tous les Officiers dudit Semestre, ou
de partie d’iceux au corps dudit Parlement. Le traitté fait auec ledit Parlement de Prouence,
sera executé selon sa forme & teneur, & Lettres
de sa Majesté expediées pous la reuocation
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. LES ARTICLES DE LA PAIX, Conclus &... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Sans page de titre. Daté du 11 mars 1649 en page 6. Voir aussi A_2_22 et E_1_17. Référence RIM : M0_414 ; cote locale : D_2_29. le 2014-01-11 11:32:26.

ladite Cour des Aydes
des Paris, comme elles estoient auparauant
l’Edict de Au cas que le Parlement de Rouen accepte
le present Traitté dans dix iours, à compter du
iour de la signature d’iceluy, sa Maiesté pouruoira
à la suppression du nouueau Semestre, ou reunion
de tous les Officiers dudit Semestre, ou
de partie d’iceux au corps dudit Parlement. Le traitté fait auec ledit Parlement de Prouence,
sera executé selon sa forme & teneur, & Lettres
de sa Majesté expediées pous la reuocation
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Toutes les occurrences