[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(119 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "protestan.*|protest��.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

en a ressenty l’iniustice,
la Lorraine, la Sauoye, & les Païs bas,
n’en peuuent encore respirer ; & parmy toutes
ces Guerres conduites par vn Cardinal Euesque
& Prestre, nous ne voyons que la Suede, l’Angleterre,
les Prouinces vnies, & tous les Protestans,
auoir profité de nos Ruines, & tellement fortifié
l’Heresie, que nous pouuons dire & confesser
qu’ils sont vingt fois plus obstinés & plus puissants
qu’ils n’estoient auparauant, & nous cent fois plus foibles & moins

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

que les Maistres des Requestes ne
laissent rien échapper, & que toutes sortes de Commissions
leur sont honorables, pourueu qu’elles soient vtiles
& profitables. Le reste fut distribué aux neuf Conseillers en robbes
noirs, ceux qui estoient en robbes rouges protestant
hautement qu’ils estoient si las & de plastre & de sacs,
qu’ils voudroient de bon cœur n’en iamais porter, aimans
mieux le repos, & vne vie tranquile, que tant de
tracas & tant d’embaras pour les biens de ce monde. Le Procureur General

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. DEPVTATION DV PARLEMENT D’ANGLETERRE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1007 ; cote locale : B_7_48. Texte édité par Site Admin le 2012-09-23 02:44:47.

moyens pour entretenir cette guerre de si
longue haleine, & tasché parmy nos troubles de rentrer
en l’ancienne possession de la Guyenne. Et durant les premiers troubles en France pour le
faict de la Religion, les mesmes Anglois ont assisté le
Party des Nouueaux Protestans, & par leur industrie,
se sont saisis du Havre de Grace, pour plus aisément
faire passer leurs trouppes en France comme ils ont
fait de la Ville de Calais, qu’ils ont tenuë tant d’années. Et aux derniers Troubles sous le Regne du feu
Roy Louys XIII.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. DEVXIESME ET DERNIERE REQVESTE PRESENTÉE A... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1068 ; cote locale : B_5_27. le 2012-09-28 04:48:46.

de faire cognoistre
au Parlement cette nostre resolution, afin
que puissions estre asseurez de ce que nous ferons
pour ne point estre cause de nostre desvnion,
ce qui donneroit sujet au Cardinal Mazarin
de continüer en son mauuais dessein, qui
est de nous perdre, protestans qu’en voyant sa
bonne volonté, de preuenir ces extrémes malheurs,
nous témorgnerons aux effets que nous
sommes, & serons tousiours, MONSEIGNEVR,

De Vostre ALTESSE ROYALE, Les tres-humbles, tres-obeyssans,
& tres-fidels

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. DIALOGVE OV ENTRETIEN DE DEVX CAVALIERS,... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1096 ; cote locale : A_2_55. le 2012-11-27 15:15:43.

que comme le Parlement voulut trauailler au procez,
il fut congedié par le Roy. L’Anglois. Voyez par l’insuffisance des preuues l’enormité
de la calomnie. Le François. I’estime la mesme chose des autres points
de son accusation, à sçauoir du massacre des Protestans fait
en Irlande, de la prise de la Rochelle, que le Roy auoit prise en sa protection, & de la guerre suscitée en Escosse & en
Angleterre, pour opprimer le peuple, & exterminer le Parlement.   L’Anglois. Faut-il que j’entende ces

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. DISCOVRS Sur plusieurs points cachés &... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1151 ; cote locale : B_15_18. le 2012-10-07 15:26:19.

auoir
quelques raisons qui sembleroient le deuoir diuertir,
& luy oster la pensée de voir son seruiteur : mais que
le bien & seureté de son Estat le requeroit. Qu’à cela il
preferoit tout ce qui estoit de sou particulier. Partant
qu’il prenoit cẽt aduis, Protestant qu’il ne verroit iamais
de bon œil ceux qui l’en voudroient destourner.
Que puis que ses intentions estoient bonnes, il n’en attendoit
que de bons euenemens : Et que pour des effets
contraires, il auoit en main la puissance & les remedes.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

à ce qui est arriué il y a trente ans à vn homme de sa nation, beaucoup moins criminel que luy, il iugera des dangers dans lesquels
il s’est precipité.   SIRE, Nous ne pouuons satisfaire au deuoir de nos charges
& à nos consciences, qu’en protestant à Vostre Majesté qu’il
nous seroit imputé à crime, de vous dissimuler les maux que ce
funeste retour du Cardinal Mazarin va produire, si Vostre Majesté
n’y remedie au plustost, & ne considere combien il importe à
sa reputation, authorité & seruice,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. IOVRNAL ET ECLAIRCISSEMENT, des affaires... (1652) chez Pétrinal (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1761 ; cote locale : B_18_8. le 2012-11-09 02:39:17.

Iustice par tout & vne authorité legitime au lieu que le
party contraire s’embarasse à deffendre vn Estranger qui porte le scandale au
milieu du Royaume. La Cour s’assure apres cela qu’il n’y aura point de bons
François qui ne desire voir l’execution de ses Arrests, protestant à toute la
France de ne point abandonner vn si glorieux dessein qu’apres auoir fait tous
ses efforts pour exterminer cet Ennemy de l’Estat. Le nombre infiny des Seigueurs
qui se sont vnis à la Cour, leur zele & leur courage à d’effendre les loix
nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. LA DECLARATION DE MESSIEVRS DV PARLEMENT... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_49. Référence RIM : M0_877 ; cote locale : C_7_7. Texte édité par Site Admin le 2012-11-12 13:58:26.

entretenir
cette guerre de si longue haleine, & tasché parmy
nos troubles de rentrer en l’ancienne possession
de la Guyenne.   Et durant les premiers troubles en France pour
le faict de la Religion, les mesmes Anglois ont assisté
le Party des Nouueaux Protestans, & par leur
industrie, se sont saisis du Havre de Grace, pour
plus aisément passer leurs trouppes en France comme
ils ont fait de la Ville de Calais, qu’ils ont tenuë
tant d’années. Et aux derniers Troubles sous le Regne du feu
Roy Louys XIII.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. LA DECLARATION DE MESSIEVRS DV PARLEMENT... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_7. Référence RIM : M0_877 ; cote locale : B_7_49. Texte édité par Site Admin le 2012-11-12 14:00:51.

entretenir
certe guerre de si longue haleine, & tasché parmy
nos troubles de rentrer en l’ancienne possession
de la Guyenne.   Et durant les premiers troubles en France pour
le faict de là Religion, les mesmes Anglois ont assisté
le Parry des Nouueaux Protestans, & par leur
industrie, se sont saisis du Havre de Grace, pour
plus aisément passer leurs trouppes en France comme
ils ont fait de la Ville de Calais, qu’ils ont tenuë
tant d’années. Et aux derniers Troubles fous le Regne du feu
Roy Louys XIII.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LA HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1590 ; cote locale : B_16_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-04 15:38:44.

En Allemagne depuis l’année 1618. iusques
à l’année 1648. qui sont trente années consecutiues
sous le regne de trois Empereurs, Mathias,
Ferdinand deuxiéme & Ferdinand troisiéme
qui regne à present ; guerre qui a commancé
par le sousleuement des Estats Protestans du
Royaume de Boheme l’an 1628. contre Mathias
& leur Roy Ferdinand, en laquelle guerre, le
Corps des Protestans d’Allemagne se sont voulus
interesser pour l’abbaissement de la Maison
d’Austriche & l’establissement de leur puissance
en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. LA HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1590 ; cote locale : B_16_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-04 15:38:44.

Empereurs, Mathias,
Ferdinand deuxiéme & Ferdinand troisiéme
qui regne à present ; guerre qui a commancé
par le sousleuement des Estats Protestans du
Royaume de Boheme l’an 1628. contre Mathias
& leur Roy Ferdinand, en laquelle guerre, le
Corps des Protestans d’Allemagne se sont voulus
interesser pour l’abbaissement de la Maison
d’Austriche & l’establissement de leur puissance
en l’Empire, portant le party de Frederic Comte
palatin du Rhin, Electeur de l’Empire, appellé
à la Couronne de Boheme par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. LA HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1590 ; cote locale : B_16_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-04 15:38:44.

& Vassal du Turc, dans laquelle guerre,
la Boheme, la Silesie, la Morande, la haute &
basse Austriche & la Hongrie ont esté ruinées
par les armées des deux partis, le haut & bas Palatinat
pris & rauagé par l’Espagnol & par les
Protestans, guerre qui fut terminée pour la Boheme
par la bataille de Prague l’an 1620. où Frederic
nouueau Roy de Boheme fut défait. Mais
l’an 1625. la guerre recommança entre l’Empereur
Ferdinand & le Roy de Dannemarch au sujet
de l’inuasion du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LA HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1590 ; cote locale : B_16_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-04 15:38:44.

qui dura trois ans,
auec perte de beaucoup de soldats & de Villes,
qui faillit à ruiner le Roy de Dannemarch :
Voyant deux de ses Prouinces prises par Albert
Valstein, en suitte la guerre par toute l’Allemagne
par Gustane Adolphe Roy de Suede, appellé
par les Protestans cõtre l’Empereur Ferdinand,
qui fut la plus cruelle & longue, ayant continué
depuis l’an 1631 iusques à l’an 1648. que la paix
de Munster fut faite, paix que les Espagnols appellent
infame pour la religion, & furent contraints
dans la conjoncture

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. LA PANDORE, OV L’ASSEMBLAGE DE TOVS LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2658 ; cote locale : B_13_21b. le 2012-12-17 14:02:43.

que Mazarin entretenoit à Portolongone. La Religion Catholique eust esté restablie en
plusieurs païs d’Allemagne, d’où les guerres l’ont
bannie, sans trouuer en deux cens lieuës de païs,
vne seule Chappelle en terre, & on a esté contraint
de laisser aux protestans les Benefices & les
Monasteres qu’ils detenoient au tres-grand preiudice
des Catholiques, & ce pour iouïr de quelque
repos. La Catalogne à laquelle Mazarin a tiré la pluspart
des gens de guerre François qui y estoient,
n’eust point esté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. LA PHYSIONOMIE DE LA FRANCE, OV SE VOID LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_18. Référence RIM : M0_2756 ; cote locale : B_4_27. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-18 14:16:05.

leur Isle. Que fit le Roi François
premier, qui dissipa cinq grandes armées de l’Empereur
Charles V. entré en France pour la conquester.   Que fit Henry second, contraignant le mesme
Empereur d’aller secourir & deffendre la
Flandre, & de remettre les Protestans d’Allemagne
en liberté, & prit sur lui Metz, Toul &
Verdun. Que ne fit point Henry troisiéme, qui fit reprendre
aux Raistres le chemin d’Allemagne,
apres en auoir laissé bon nombre d’eux morts &
tuez aux Iournées de Villemory &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. LA PHYSIONOMIE DE LA FRANCE, OV SE VOID LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi B_4_27. Référence RIM : M0_2756 ; cote locale : B_20_18. le 2012-12-18 14:12:49.

leur Isle. Que fit le Roi François
premier, qui dissipa cinq grandes armées de l’Empereur
Charles V. entré en France pour la conquester.   Que fit Henry second, contraignant le mesme
Empereur d’aller secourir & deffendre la
Flandre, & de remettre les Protestans d’Allemagne
en liberté, & prit sur lui Metz, Toul &
Verdun. Que ne fit point Henry troisiéme, qui fit reprendre
aux Raistres le chemin d’Allemagne,
apres en auoir laissé bon nombre d’eux morts &
tuez aux Iournées de Villemory &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS PRESENTEE A... (1648) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_70. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_3494 ; cote locale : D_2_18. le 2012-12-26 10:27:53.

conclure vne paix aduantageuse,
faire respirer les peuples qui n’en peuuent plus : & en fin rendre
cét Estat si puissant, & si heureux au-dedans & au dehors,
qu’il ne craigne plus l’oppression des meschans Ministres, ny
les efforts des ennemis, protestant les Estats & les autres bons
François qui Dieu mercy sont en Corps en grand nombre. Que
s’il n’y est pourueu promptement, & comme il est necessaire,
ils y employeront, s’ils y sont contraints, tout leur bien & leur
sang pour y remedier, & se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LA REQVESTE DES TROIS ESTATS PRESENTÉE A... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_18. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_3494 ; cote locale : C_9_70. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-26 10:26:17.

vne
paix aduantageuse, faire respirer les peuples qui n’en peuuent
plus : & en fin rendre cét Estat si puissant, & si heureux
au dedans & au dehors, qu’il ne craigne plus l’oppression
des meschans Ministres, ny les efforts des ennemis :
protestant les Estats, & les autres bons François,
qui Dieu mercy sont en Corps en grand nombre. Que s’il
n’y est pourueu promptement, & comme il est necessaire,
ils y employeront, s’ils y sont contraints, tout leur bien
& leur sang pour y remedier, & se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LA SVITTE DV MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_11_4 (partie 1) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_5. le 2012-12-30 09:33:43.

En effet, lors que les Deputés de ceste Prouince
me vindrent trouuer à Dijon pour se plaindre
des violences du Comte d’Alais dans le dessein
qu’il auoit eu de leur oster la liberté d’élire des
Consuls, ie leur fis tous les accueils possibles, leur
protestant que ce Prince n’auoit point d’ordre de
les troubler en la possession qu’ils ont tousiours
eu de faire le choix de ces Magistrats annuels ; &
pour ne leur laisser point aucun doute de la fidelité
de ceste asseurance que ie leur donnois, ie leur
fis la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LA TRES-HVMBLE ET VERITABLE REMONSTRANCE DE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 20 pages. Langue : français. Avec permission des députés.. Référence RIM : M0_3808 ; cote locale : B_12_62. le 2012-12-30 15:55:52.

Mazarin pensera à ce
qui est arriué il y a trente ans à vn homme de sa nation,
beaucoup moins criminel que luy, il iugera les dangers
dans lesquels il s’est precipité. SIRE, Nous ne pouuions satisfaire au deuoir de nos
Charges, & à nos consciences, qu’en protestant à Vostre
Maiesté qu’il nous seroit imputé à crime, de vous dissimuler
les maux que ce funeste retour du Cardinal Mazarin va produire ? si Vostre Maiesté ny remedie au plustost
& ne consider combien il importe à sa reputation, authorité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. LA VERITABLE FRONDE DES PARISIENS, Frondant... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_3934 ; cote locale : B_10_11. le 2012-12-31 16:48:40.

le Duc d’Orleans y donnera les mains, & il ne voudra
pas faire cette iniure au peuple, connoissant la perfidie
de son esprit, vous deuez esperer de sa bonté qu’il
ne parlera iamais en sa faueur, puis les Bourgeois luy
demandent cette grace à genoux, en luy protestant que
leurs biens & leurs vies ne seront que pour son seruice,
apres celuy qu’ils doiuent au Roy, par deuoir, par Iustice,
& par affection.   Vostre Altesse Royalle est toute puissante dans la ville
de Paris, vn mot de sa bouche, fera perdre le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Clément, Jean. HARANGVE PRONONCÉE AVX PIEDS DV ROY ET DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_33. Référence RIM : M0_1608 ; cote locale : C_5_38. le 2012-11-02 14:59:06.

& parfaite obeissance telle que nous deuons
à vos Majestez. Que si pour nôtre
malheur nous auons esté trompez en ce
qui s’est passé depuis que Vos Maiestez
sont sorties de Paris, nostre simplicité,
MADAME, est nostre meilleure iustification :
Protestans que nous verserions
plutost iusques à la derniere goute de nôtre
sang, que de manquer à la fidelité que
nous vous deuons. Si nous estions assez
heureux, MADAME, pour rencontrer
quelque occasion où Vos Majestez en
voulussent faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Clément, Jean. HARANGVE PRONONCÉE AVX PIEDS DV ROY ET DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_38. Référence RIM : M0_1608 ; cote locale : A_4_33. le 2012-11-02 15:01:14.

fidelité
& parfaite obeissance telle que nous deuons
à vos Majestez. Que si pour nôtre
malheur nous auons esté trompez en ce
qui s’est passé depuis que Vos Maiestez
sont sorties de Paris, nostre simplicité,
MADAME, est nostre meilleure iustification:
Protestans que nous verserions
plutost iusques à la derniere goute de nôtre
sang, que de manquer à la fidelité que
nous vous deuons. Si nous estions assez
heureux, MADAME, pour rencontrer
quelque occasion où Vos Majestez en
voulussent faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Du Tillet [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT, LES PRINCES,... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 22 août 1652.. Référence RIM : M0_329 ; cote locale : B_11_15. le 2012-04-01 04:54:52. leguer autre chose sinon qu’il n’estoit que le
pretexte de la guerre, & qu’elle auoit des
causes que son esloignement ne seroit pas capable
d’oster. Mais, comme nous protestans
qu’il a esté le seul & veritable motif qui nous
a mis les armes à la main. Nous venons dans
la Compagnie pour l’asseurer que nous sommes
prests de les poser & d’executer sincerement
les declarations que nous y auons faites
presuposant que sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2