[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(353 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "procEd[uv].*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

pas partie formelle, c’est tout
de mesme que s’il l’estoit. Tous procez sont composez de deux parties. La premiere est l’instruction & les formalitez
de Iustice, qui est la moins considerable. La seconde est le fonds & le principal. Dans la procedure, il est vray que Monsieur lé
premier President ne paroist pas, pour le moins il
n’est pas ioint à Monsieur le Procureur General
publiquement, ny Monsieur le Procureur General
auec luy. Mais dans le principal il s’agit de sçauoir si on a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

pas partie formelle, c’est tout de mesme que s’il
l’estoit. Tous procés sont composés de deux points. Le premier est l’information & les formalités de Iustice, qui
est le moins considerable. Le second est le fonds & le principal. Dans la procedure, Il est vray que Monsieur le premier President
ne paroist pas. Pour le moins il n’est pas ioint à Monsieur le
Procureur General publiquement, ny Monsieur le Procureur
General auec luy. Mais dans le principal, il s’agit de sçauoir si on a eu dessein

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CENSVRE DE L’INSVFISANTE ET PRETENDVE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_669 ; cote locale : C_3_33. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-29 14:45:36.

Vous vous imaginez que l’on vous croye sur vostre parole ?
auiourd’huy la pluspart des esprits sont si deffians qu’ils
ne se persuadent pas mesmes de se qu’ils voyent.   i Termes
de l’Aut. Mais, Monsieur, ie voy bien la iustification de toute vostre
procedure ; ce que vous alleguez d’Helie estant veritable,
vous auez creu qu’on deuoit sans autre asseurance faire là dessus
fondement de toute la verité de vos accusations. L’artifice
n’est pas des plus mauuais Certes, & c’est tousiours témoigner
qu’on a de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

vous voulez: I’ay disposé
de cela: I’ordonneray qu’on vous expedie: Ie commanderay
qu’on vous depesche: Bref, affectant de faire paroistre qu’en
despit de ceux qui ne le vouloient point pour Conseiller,
il estoit Roy de France.   Encores que toutes ces procedures soient de notice publique,
honteuse à nostre Nation, & suffisantes pour condamner
de nouueau le Cardinal Mazarin; nous ne laisserons
pas d’apporter d’autres preuues de la puissance absoluë
qu’il a depuis son retour exercée, non seulement dans
la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

jetteroit l’Espagne dans vne indignation, qui seroit
suiuie de la rupture de l’assemblée; & quand & quand du
desespoir de la paix, que le Cardinal Mazarin veut bannir
pour iamais, & en suite perpetuer nos miseres.   2. On iugera aussi par cette procedure du Cardinal, qu’il
se moque de nous; lors qu’il nous veut persuader dans ses
lettres, que les Espagnols offrent de traiter la paix auec
luy. 3. Que le Cardinal Mazarin, qui veut estre employé pour
la conclure, se rend incapable de cette commission. A

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

de reception le Samedy 28. du mesme mois & an ; outre
qu’en France on n’interdit, & ne priue-on iamais aucun Officier
que pour crime & pour forfaiture prouuée & iugée ;
A plus forte raison deux cens tout à la fois, sans plaintes,
sans delict, sans procedure, sans conuiction, sans condemnation,
& sans connoissance de cause, & ce par des personnes
coupables & sans pouuoir, comme si vn criminel pouuoit
condamner son Iuge crainte qu’il ne luy fit son procez
ces faux freres de Pontoise estans coupables de droit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. DIALOGVE CONTENANT LA DISPVTE ET L’ACCORD... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1073 ; cote locale : C_2_53. le 2012-09-28 05:23:22.


Et sans vn plus long entregent
Ils luy demandent de l’argent
Mes gens commettent des rapines,
Mais les vostres ces ames fines
Sous pretexte de soulager
Le paysan qu’il veulent manger
S’interessent dans ses iniures
Luy font de grandes procedures
De griefs, & de saluations,
Et de mille autres inuentions
De vostre fille la chicane,
Emportent iusqu’au bast de l’ane,
Qui croit auoir eu bon succez
D’estre hors de cour, & de procez.
Vous estes la mere des vices

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. DIALOGVE OV ENTRETIEN DE DEVX CAVALIERS,... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1096 ; cote locale : A_2_55. le 2012-11-27 15:15:43.

a proditoirement frappé Henry le Grand,
toute la France en a ietté des larmes de sang, ce monstre a
esté deschiré en pieces, & apres vn supplice cruel & infame, a
perdu la vie par la main du bourreau. Mais vous, faisant mourir
vos Roys, vous soustenez vostre procedure estre iuste, &
ne faites aucune difference d’vn Roy, que vous croyez vous
auoir offensé, & d’vn criminel. L’Anglois. Nos loix sont tres-rigoureuses, & peut-estre
trop. Mais quoy? Quelques mauuaises qu’elles puissent estre,
neantmoins elles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. DISCOVRS Sur plusieurs points cachés &... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1151 ; cote locale : B_15_18. le 2012-10-07 15:26:19.

sa parole.
Ainsi le pratiqua ce grand Roy de Iuda, Iosaphat,
vray exemplaire de vostre regne, lequel gouuernoit
ses Estats coniointement par ses Princes & ses
Leuites, & vn million d’hommes entretenus d’ordinaire
pour tenir vn chacun en son deuoir. Telle
procedure, SIRE, authorisée par le sainct Esprit
és sacrez cayers, est bastante pour éleuer vostre
Sceptre par dessus tous les Rois qui viuent, & pour
faire dire à tout le monde, que vostre puissance
se rendra inuincible, non tant par la force de vos
armes & de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. ESTABLISSEMENT VNIVERSEL DE LA PAIX... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1289 ; cote locale : A_2_63. le 2012-10-15 15:30:01.

aux clameurs de ces criminels, ny aux apas
de leurs flateries; & vous estes obligé, SIRE, de vous
conduire selon nos necessitez, & de traitter auec vos Suiets
comme Dieu traitte auec ses creatures, meslant l’equité
auec vos desirs, & la iustice auec toutes vos procedures.
Ce sont les Armes dont vn Monarque tres-Chrestien
comme vous, se doit seruir pour s’esleuer au faiste des plus
supremes Grandeurs d’icy bas, & pour rendre pareillement
aussi cette Monarchie Françoise en son premier lustre.
La Crainte de Dieu rend les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

cette Cour le 6. Septembre dernier,
par laquelle il peut estre poursuiuy extraordinairement,
condamné & executé par effigie, cessant le respect que la
Compagnie veut porter à sa Saincteté, & au sacré College,
pour la reuerence du quel elle n’a voulu faire aucunes procedures,
suppliant sa Saincteté d’interposer son Authorité, &
sa bonté Paternelle pour retirer ledit Cardinal à Rome, & à
faute d’y obeyr, le dégrader de l’honneur du Cardinalat ; Que
si il manque de satisfaire aux Ordres qui luy seront enuoyez,
le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

dont a
esté fait lecture, & de laquelle Lettre de Cachet, la teneur
ensuit. DE PAR LE ROY. Nos amez & feaux, ayans par nostre Declaration de ce
iourd’huy, & pour les considerations y contenües, ordonné
que toutes les informations, procedures & Arrests donnez
à l’encontre de nostre tres-cher & tres-amé Cousin le
Cardinal Mazarin, ensemble tous les memoires faits, s’y
aucuns y a, seront enuoyez dans quinzaine, par nostre Procureur
General en nostre Cour de Parlement de Paris, és
mains de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

eu la
lecture, de laquelle Declaration il est fait mention dans le
discours dudit Seigneur Garde des Sceaux, dont la lecture
a esté presentement faite : de sorte qu’il est necessaire que le
Roy soit informé & esclaircy des voyes qui ont esté tenües,
& des procedures qui ont esté faites contre le Cardinal Mazarin,
lequel n’a pas esté condamné par aucun Arrest de cette
Compagnie, mais sa condamnation ayant esté prononcée
par la bouche du Roy & de la Reine lors Regente ; Le Parlement
a donné les ordres necessaires pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

vne Compagnie Souueraine, semblable à
celles dont cette Declaration est reuestüe. Et de fait le Parlement
auparauant icelle ayant ordonné qu’il seroit informé
contre le Cardinal Mazarin, & quelques tesmoins ayant esté
entendus, il a esté surcis à toutes sortes de procedures aprés
la Declaration registrée, parce qu’en matiere de crimes de
cette qualité qui regardent le gouuernement de l’Estat, le
iugement du Roy joint à la notorieté publique, & la verification
du Parlement, ont plus de force que toute sorte de
procedure

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

sortes de procedures aprés
la Declaration registrée, parce qu’en matiere de crimes de
cette qualité qui regardent le gouuernement de l’Estat, le
iugement du Roy joint à la notorieté publique, & la verification
du Parlement, ont plus de force que toute sorte de
procedure iudiciaire de preuues par escrit ou par tesmoins,
qui sont susceptibles de contredit & de reproches : lesquelles
considerations estant expliquées au Roy, & cogneües
par sa Maiesté, luy feront voir qu’il seroit inutile de luy enuoyer
les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

pour les rendre par leur approbation authorisées dans l’esprit
des peuples ; Que si la necessité des affaires publiques obligeoit
le Parlement de continuer les informations commencées
à faire le procez au Cardinal Mazarin, le Roy doit estre
informé que cette procedure iudiciaire appartient à son
Parlement, quelques reclamations que les Ecclesiastiques
apportent au contraire, qui soustiendroient volontiers que
leurs caracteres les rend exempts de la iurisdiction Royale,
& partant de l’obeїssance qu’ils doiuent à leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. Factum Notable. Pour Thomas Carrel Huissier... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1363 ; cote locale : C_5_3. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 16:26:51.

luy en laisser aucune coppie.
Ledit demandeur s’estant plaint aux Requestes de l’Hostel, &
obtenu contre lesdits accusez vn decret d’adiournement personnel
le cinquiesme dudit mois de Février, ils se pourueurent
au Conseil à dessein d’arrester le cours de cette procedure, où ils
obtindrent Arrest le neufiesme ensuiuant, portant euocation
dudit procez criminel, & descharge des assignations à eux
données à comparoir en personne ausdites Requestes de l’Hostel,
auec deffenses audit Carrel de pour suiure ailleurs qu’audit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. Factum Notable. Pour Thomas Carrel Huissier... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1363 ; cote locale : C_5_3. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 16:26:51.

tendant aux fins de renuoy par deuant lesdites
Requestes de l’Hostel, lesdits accusez auroient fait commettre
Monsieur de Moricq Conseiller d’Estat pour la liquidation des
frais & descharges demandées par Carrel seulement, sans faire aucune mention de ladite procedure & instance criminelle.   Ils pensoit par cette adresse auoir impose vn silence eternel
au demandeur, supprimé & effacé toutes les marques de cette
procedure extraordinaire. Mais tant s’en faut qu’estans tombez
dans vn sens reprouué, ils ont eux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. Factum Notable. Pour Thomas Carrel Huissier... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1363 ; cote locale : C_5_3. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 16:26:51.

frais & descharges demandées par Carrel seulement, sans faire aucune mention de ladite procedure & instance criminelle.   Ils pensoit par cette adresse auoir impose vn silence eternel
au demandeur, supprimé & effacé toutes les marques de cette
procedure extraordinaire. Mais tant s’en faut qu’estans tombez
dans vn sens reprouué, ils ont eux mesmes trauaillé à leur
condemnation, Catelan ayant deuant ledit sieur de Moricq,
qui auoit desiré de s’esclaicir de quelque chose par sa bouche,
Confesse que ledit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. FACTVM Pour M. Bernard de Bautru Aduocat au... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1366 ; cote locale : C_5_2. le 2012-10-21 03:18:16.

FACTVM Pour M. Bernard de Bautru Aduocat au Conseil Priué du Roy,
intimé & appellant de la procedure extraordinaire, & sentence
du 4. iour du present mois de Iuin, & demandeur. Contre le Substitut de Monsieur le Procureur general au Chastelet, appellant,
intimé & defendeur. L’Appel à Minima, qui a esté interjetté par le Substitut de
M. le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. FACTVM Pour M. Bernard de Bautru Aduocat au... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1366 ; cote locale : C_5_2. le 2012-10-21 03:18:16.

il fist passer l’affaire pour la plus importante
de l’Estat. Tellement que ce discours empescha que M. le Procureur General
ne donnast ses Conclusions pour obtenir vn Arrest de defenses
particulieres. Neantmoins le Lieutenant Ciuil iugeant bien que cette procedure
extraordinaire auoit desia excité de grands murmures, que le
Parlement voudroit sans doute connoistre de l’affaire, & qu’on luy
pourroit lier les mains, il resolut de iuger l’accuse le Vendredy. Et
ce qu’il y a de remarquable, c’est qu’on y vit des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. FACTVM Pour M. Bernard de Bautru Aduocat au... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1366 ; cote locale : C_5_2. le 2012-10-21 03:18:16.

c’est qu’il a qualifié son appel à
Minima,, quoy qu’il n’y eust point de peine afflictiue, & que les
Iuges n’ayent rien prononce diffinitiuement.   L’accusé soustient donc, sauf correction de la Cour, qu’il ne faut
que la simple deduction de la procedure, pour monstrer qu’il n’y a
rien eu que de violent & de precipité dans l’action de l’appellant,
& dans sa conduite, que toute l’instruction a esté vne cabale, qui
se ruine d’elle-mesme, & par les circonstances du procez. Premierement dans la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. FACTVM Pour M. Bernard de Bautru Aduocat au... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1366 ; cote locale : C_5_2. le 2012-10-21 03:18:16.

partie de la nuict pour acheuer vn si bel ouurage,
& pour le mettre dans l’estat que l’on le souhaittoit : cette
verité se iustifie encores par la datte de l’interrogatoire & de la
confrontation, tellement qu’il ne s’est rien veu de plus violent que
cette procedure, ny de plus contraire à nos mœurs & à nostre
vsage. Au fonds, l’accusé ne pretend pas qu’il y puisse auoir aucune
charge contre luy, quelque soin qu’on ait apporté pour la faire
triompher de son innocence. On luy a confronté deux témoins, le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 80 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1640 ; cote locale : B_5_56. le 2012-11-03 02:10:56.

à la petite grille, Pierre David (principal autheur de toute cette
action, & qui l’avoit ordonnée aux Meres pour moy) me la fit
oster : Et de plus comme je vins à me couvrir de mes mains, qui
me restoient libres, me commanda de les joindre. Voila vne effroyable
procedure, & de la quelle je ne me peus contenir de me
plaindre à celles qui m’y avoient forcée. Ie croyois que ce fust la
principale cause de ma sortie, laquelle ne m’apporta pas de tristesse,
mais plutost de la joye, à raison de l’esperance que j’avois de
me

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 80 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1640 ; cote locale : B_5_56. le 2012-11-03 02:10:56.

la peine de consulter
quelqu’vn, ainsi qu’il luy estoit facile, afin que mieux instruit
il m’eust peu apporter quelque soulagement. Mon Dieu, mon
Dieu, je meritois d’estre delaissée de vous tres-justement, & les hommes sembloient imiter vers moy vôtre procedure.   I’aurois pourtant tort de dire, que Dieu que j’avois tant delaissé,
m’eust tout à fait delaissée, puis qu’il me pressoit toûjours
de rechercher sa grace, & de me remettre bien aupres de luy par
vne bonne confession generale, de laquelle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4