[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(313 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "pro[uv]���c.*|pro[uv]enc.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

a reuoqué toutes les Commissions extraordinaires
qui pouuoient auoir esté expediees pour quelque
cause & occasion que ce soit, mesmes les Commissions d’Intendans
de la Iustice dans les Generalitez de ce Royaume : Eccepté
celles des Prouinces de Languedoc, Bourgongne, Prouence,
Lyonnois, Picardie & Champagne, & que les Intendans qui seront esdites Prouinces ne pourront se méler de la
leuée des deniers de sa Majesté, ny faire aucune fonction de la
jurisdiction contentieuse, mais se tenir prés les Gouuerneurs
pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

Royer, cy-deuant Commis du Control. Item auec de Billy, Guerin, & Despinay ses compagnons. Imber, cy-deuant Commis de Desnoiers, qui demeure
prés les grandes Escuries, estoit cy-deuant Armurier. Perachon & Amat sont Fermiers des gabelles de Dauphiné
& Prouence, où ils ont fait maintes griuelées. Varin. Entrepreneur de la monnoye au moulin, y a fait
plusieurs falcifications & maluersations, par le moyen desquels
il s’est puissamment enrichi. Chantefort, cy-deuant Commis de Desnoyers, a si bien
vollé dans les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CAYER CONTENANT. LES TRES-HVMBLES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 27 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_662 ; cote locale : C_1_10. le 2012-04-29 01:57:03.

de leurs Estats à toutes choses de cette nature, à faire
regner les peuples auec amour & douceur, & non pas
en esprit de rigueur & de vengence, encor l’exemple
n’est pas nouueau, il fut iugé necessaire d’oster feu
Monsieur d’Espernon du gouuernement de Prouence pour appaiser l’indignation des peuples & euiter la
perte de la Prouince, & Monsieur de Biron pere fut
priué de la Lieutenance du Roy en Guyenne, pour
auoir donné vn souflet à vn Magistrat de Bordeaux.   Bref, ont dit que ce n’est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

CAYERS DES
REMONSTRANCES
FAITES
AV ROY
ET A LA
REYNE REGENTE. PAR LES DEPVTEZ DV PARLEMENT
de Prouence. Vostre Parlement & vostre Païs de Prouence
supplient tres-humblement Vos Majestez de
les faire ioüir du fruit & de l’effet de vostre Declaration
du mois de Mars dernier, donné en consequence
du Traité fait par Monsieur le Cardinal
Bicchy, qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

CAYERS DES
REMONSTRANCES
FAITES
AV ROY
ET A LA
REYNE REGENTE. PAR LES DEPVTEZ DV PARLEMENT
de Prouence. Vostre Parlement & vostre Païs de Prouence
supplient tres-humblement Vos Majestez de
les faire ioüir du fruit & de l’effet de vostre Declaration
du mois de Mars dernier, donné en consequence
du Traité fait par Monsieur le Cardinal
Bicchy, qui ne peut estre alterée sans que la Iustice
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

& ruiner l’autorité de vostre
Parlement si necessaire au bien de vostre seruice
dans vne Prouince esloignée & frontiere. Vos Majestez ne douteront point de cette importante
verité, s’il plaist à leur bonté de considerer, que
le ressort du Parlement de Prouence est de fort petite
estenduë. Que pour subuenir aux vrgentes necessitez de
l’Estat, cette Compagnie ayant esté augmentée d’vne
vingtaine d’Officiers de nouuelle création depuis dix ou douze ans, & par ce moyen ayant aussi
augmenté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49. de nos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

l’aduenir de celuy de Vallois, qu’il a
subrogé à sa place, dans les Assemblées des Communautez,
composées de tous ceux que par Lettres Patentes
ou de Cachet & le plus souuent par brigues
ou par menasses, il auoit fait créer Consuls des principaux
lieux de la Prouence, particulierement de la
Ville d’Aix, qui sont Procureurs du Païs, si bien
que par tant de raisons appuyées sur les Declarations,
sur le bien public & sur les mauuais vsages que M. le
Comte d’Allais a fait autres fois du Regiment de Prouence,
licentié par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

principaux
lieux de la Prouence, particulierement de la
Ville d’Aix, qui sont Procureurs du Païs, si bien
que par tant de raisons appuyées sur les Declarations,
sur le bien public & sur les mauuais vsages que M. le
Comte d’Allais a fait autres fois du Regiment de Prouence,
licentié par l’Edit du mois de Mars, & presentement
de celuy de Vallois, qu’il a leué depuis la paix
sans ordre de Vos Majestez, à quarante-cinq Compagnies
qu’on paye à huict monstres par an, sur le pied de soixante & quinze soldats

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

par an, sur le pied de soixante & quinze soldats & vne Enseigne en
chaque Compagnies, quoy que les Enseignes ayent
esté cassées en tous les nouueaux Regimens.   Toutes ses considerations font esperer à vostre
Parlement & à vostre païs de Prouence, que Vos
Majestez faisant executer leur Declaration du mois
de Mars dernier, comme elles ont eu la bonté de leur
promettre souuent par Lettres & par la bouche de
Mr Destampes dans la plus grande chaleur des mouuemens
qu’elles licentieront, le Regiment de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

executer leur Declaration du mois
de Mars dernier, comme elles ont eu la bonté de leur
promettre souuent par Lettres & par la bouche de
Mr Destampes dans la plus grande chaleur des mouuemens
qu’elles licentieront, le Regiment de Vallois
ou le feront sortir de la Prouence. Qu’elles enuoyeront, s’il leur plaist, quinze Compagnies
pour garder la Coste, dont la paye & le
nombre des soldats seront reglez conformement aux
derniers Reglemens, & de mesmes pour les Enseignes. Que les reueuës en seront faites par vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

à ceux qui
voudroient troubler la tranquilité publicque, sans
que le Gouuerneur en deust legitimement pretendre
autre recompence que les cent mil liures qu’il
a pillées durant les derniers mouuemens. Ce sont les graces que vostre Parlement & vostre
Pays de Prouence ozent esperer de la bonté de Vos
Majestez, qui leur en feront, s’il leur plaist, expedier
les Declarations necessaires, ce qui les obligera tousjours
plus à redoubler les vœux que font journellement
pour la durée de vos jours & la prosperité
de vos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

les graces que vostre Parlement & vostre
Pays de Prouence ozent esperer de la bonté de Vos
Majestez, qui leur en feront, s’il leur plaist, expedier
les Declarations necessaires, ce qui les obligera tousjours
plus à redoubler les vœux que font journellement
pour la durée de vos jours & la prosperité
de vos glorieux desseins; Vos tres-humbles, tres-obeyssans & tres-fidelles
Subjets & seruiteurs les Gens
Tenans Vostre Cour de Parlement
& les Procureurs de vostre Pays de
Prouence.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

il arriuera, s’il
demeure plus long temps captif du Cardinal Mazarin. 8. Entre les iniustices & oppressions, que le Cardinal Mazarin
a faites en grand nombre depuis son retour, nous deuons
loger celle que souffre le Duc d’Angoulesme; apres
auoir traité les Prouenceaux auec beaucoup de moderation
& sans interest, n’ayant iamais entrepris, que ce qui
luy a esté ordonné tres-expressement par la Reyne pour
lors Regente; il se trouue exclus de son Gouuernement,
est prisonnier, & en grand danger de sa vie, qu’il auroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

déja
perduë, s’il eût esté rencontré en campagne, ou s’il se
fust mis en deffence; le commandement ayant esté fait à ceux qui l’ont arresté de faire mains basses, au cas qu’il eust
resisté. Toutes ces violences sont faites pour asseurer la
Prouence au Duc de Mercœur, qui a espousé la niepce du
Cardinal Mazarin, qui fait assieger les villes, & persecute
les caualiers qui ont obey aux ordres du Roy, ainsi qu’on
iustifiera par plusieurs lettres de sa Majesté, & mesmes
par celles du Cardinal Mazarin. Il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

les villes, & persecute
les caualiers qui ont obey aux ordres du Roy, ainsi qu’on
iustifiera par plusieurs lettres de sa Majesté, & mesmes
par celles du Cardinal Mazarin. Il veut faire perir vn Prince
vertueux, & grand seruite ur du Roy, pour s’establir
en Prouence; ayant dessein au cas qu’il se voye contraint
d’abandonner le milieu du Royaume, de se cantonner
dans cette extremité, & d’y conduire le Roy, auec resolution
si on le presse de le transporter hors de la France, estant
capable de tout entreprendre, & la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

mil
liures. De la ferme des Gabelles de Lyonnois, neant. Le sieur Terrat qui en est fermier, nous a avancé
quatre-vingt mil liures, lors que nous estions à Tours,
quoy qu’il soit Thresorier de monsieur le Duc d’Orleans. De la ferme des Gabelles de Provence & Dauphiné,
neant. Le sieur Amat qui en est fermier, a avancé le paix
de son bail, & il sera protegé par les Parlemens de Provence & Dauphiné, où il a plusieurs parens.   De la ferme des Gabelles de Languedoc, neant.
Le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

lors que nous estions à Tours,
quoy qu’il soit Thresorier de monsieur le Duc d’Orleans. De la ferme des Gabelles de Provence & Dauphiné,
neant. Le sieur Amat qui en est fermier, a avancé le paix
de son bail, & il sera protegé par les Parlemens de Provence & Dauphiné, où il a plusieurs parens.   De la ferme des Gabelles de Languedoc, neant.
Le sieur Bossuet qui en est fermier n’en doit rien pour
cette année, & il ne veut plus faire d’auances. De la ferme du fer, trente mil liu.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

avances qu’il a
faictes à vostre Eminence. Peut-estre qu’on pourra encore tirer, à cause du
Taillon, & des ponts & chaussees, vn million. Des Parties Casuelles, neant. De la Province de Bourgongne par estimation,
deux cent mil liures. De la Provence par estimation, cent cinqante
mil liures. De la Bretagne par estimation, quatre cent mil liu.
Somme six millions neuf cens mil liu. Et des fermes, six cens quatre-vingt mil liu. Mazarin, Il me manque doncques deux millions quatre cens vingt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

cinquante mil
liures. De la ferme des Gabelles de Lyonnois, neant. Le sieur Terrat qui en est fermier, nous a avance
quatre-vingt mil liures, lors que nous estions à Tours,
quoy qu’il soit Thresorier de Monsieur le Duc d’Orleans. De la ferme des Gabelles de Provence & Dauphiné, neant. Le sieur Amat qui en est fermier, a avancé le prix
de son bail, & il sera protegé par les Parlemens de Provence & Dauphiné, où il a plusieurs parens.   De la ferme des Gabelles de Languedoc, neant.
Le sieur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

mil liures, lors que nous estions à Tours,
quoy qu’il soit Thresorier de Monsieur le Duc d’Orleans. De la ferme des Gabelles de Provence & Dauphiné, neant. Le sieur Amat qui en est fermier, a avancé le prix
de son bail, & il sera protegé par les Parlemens de Provence & Dauphiné, où il a plusieurs parens.   De la ferme des Gabelles de Languedoc, neant.
Le sieur Bossuet qui en est fermier n’en doit rien pour
cette année, & il ne veut plus faire d’auances. De la ferme du fer, trente mil liu.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

avances qu’il a
faictes à vostre Eminence. Peut-estre qu’on pourra encore tirer, à cause du
Taillon, & des ponts & chaussees, vn million. Des Parties Casuelles, neant. De la Province de Bourgongne par estimation,
deux cent mil liures. De la Provence par estimation, cent cinqante
mil liures. De la Bretagne par estimation, quatre cent mil liu, Somme six millions neuf cens mil liu. Et des fermes, six cens quatre-vingt mil liu. Mazarin, Il me manque doncques deux millions quatre cens vingt

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DIALOGVE D’VN BATELIER, D’VN VIGNERON,... (1650) chez [s. n.] à Orléans [?] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_2_23. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-28 07:38:13.

auet vne dans la forest de Moutauban, par ou sortit
Regnault & ses freres Allard, Guichard & Richard sur le cheual
Bayard, & puis deffirent tous quatre deux mil hommes. C’estoit le
bon tẽps, les Princes estint forts, parce qui l’estint bons, tesmoins
Pierre de Prouence, Richard sans peur, Iean de Paris, Rolland le
furieux, Oger le Dannois, Maugis d’Aigremont, les douze pairs
de France, & bin d’autres, car i’ay leu tout cela, & mesme Amadis
de Gaule, que Maistre Caneton m’a presté : c’estoient des Princes
ceux-là,

=> Afficher la page


Occurrence 24. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

contre les Arrests du Parlement ;
le Parlement émeu, & en jalousie de l’Assemblée
de la Noblesse ; de nouuelles Factions excitées
dans les Prouinces, ou fomentées par le
mesme esprit qui les auoit formées ; les Traittez
faits auec Bourdeaux, & auec la Provence sans
execution ; toute l’Armée liguée pour s’opposer à
l’execution des Arrests qui auoient renouuellé les
Ordonnances contre les violences, & les brigandages
de quelques Troupes ; le commandement
de toutes nos forces déposées entre les mains

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. FICTION, L’HEVREVX succez du voyage que le... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Page de titre en page 2.. Référence RIM : M0_1384 ; cote locale : C_4_31. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-10-24 14:53:14.

dedans le Purgatoire,
De voir parler quelqu’vn qui soit tasché de gloire,
Ne tardons plus icy, n’y fait pas bon pour nous
Ditte, comme auez vous éuité leur courroux ?
Allons, allons nous en, il fait meilleur en France,
Et principalement au fond de la Prouence,
Où l’on a des citrons pour vn peu moderer
Les extrémes chaleurs qu’il y faut endurer,
Mais dans ces lieux icy, nul citron, point d’orange
Allons, retirons-nous : car la chaleur nous mange,
Allons chercher ailleurs du rafraischissement,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4