[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(822 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "prix" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_19_1. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_1_29. le 2012-10-29 06:26:54.

de demander la Paix, &
d’employer nos soins & nos vies pour la faire conclurre à la satisfaction de
Vostre Majesté, & au bien du Public. Qui dans l’Estat, SIRE, a plus de droict que nous à faire cette demande,
puisque la guerre ne peut continuer qu’au prix de nostre sang, & que dans la
Paix nous deurions exercer les Charges, & faire les fonctions les plus releuées
Ce seroit Vostre seureté. SIRE, & Vostre grandeur, d’employer des
sujets Nobles incapables d’actions indignes de leur naissance. Vostre Majesté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_19_1. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_1_29. le 2012-10-29 06:26:54.

l’offre de nos personnes, de nos vies, &
de celles des Gentils-hommes de nos Bailliages, qui attendent les Ordres
de Vostre Majesté; afin qu’ils se puissent montrer dignes successeurs de ceux,
qui par la force de leurs armes ont mis la Couronne que vous portez, sur
la teste des Roys vos predecesseurs, & qui la conseruant au prix de leur sang
& de leur vie, ont merité le titre glorieux de bras droit de leur auhorité. Signé de l’ordre exprés de l’Assemblée. CHARLES D’AILLY-ANNERY.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_1_29. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_19_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-29 06:29:16.

de demander la Paix, &
d’employer nos soins & nos vies pour la faire conclurre à la satisfaction de
Vostre Majesté, & au bien du Public. Qui dans l’Estat, SIRE, a plus de droict que nous à faire cette demande,
puisque la guerre ne peut continuer qu’au prix de nostre sang, & que dans la
Paix nous deurions exercer les Charges, & faire les fonctions les plus releuées.
Ce seroit Vostre seureté, SIRE, & Vostre grandeur, d’employer des
sujets Nobles incapables d’actions indignes de leur naissance. Vostre Majesté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_1_29. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_19_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-29 06:29:16.

l’offre de nos personnes, de nos vies, &
de celles des Gentils-hommes de nos Bailliages, qui attendent les Ordres
de Vostre Majesté ; afin qu’ils se puissent montrer dignes successeurs de ceux,
qui par la force de leurs armes ont mis la Couronne que vous portez, sur
la teste des Roys vos predecesseurs, & qui la conseruant au prix de leur sang
& de leur vie, ont merité le titre glorieux de bras droit de leur auhorité. Signé de l’ordre exprés de l’Assemblée, CHARLES D’AILLY-ANNERY.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. ACTION DE GRACE A NOS SEIGNEVRS DE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_25 ; cote locale : A_2_14. le 2012-12-01 06:47:09.

leurs sont redeuables de leur bon-heur, de leur
repos; mais encore de l’accroissement de leurs richesses,
la guerre a redouté leurs Arrests, & la
fortune suit les ordres de sa volonté, combien
de pauures Marchands seroient contraints de vendre
à vil prix leurs marchandises à dessein de payer
leurs loüages, sans leur grace specialle, combien
des Artisans auroient vendus leurs meubles pour
le mesme sujet: Et combien de pauures femmes
veufues & des enfans orphelins auroient importuné
leurs amis, ou demande

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

furent reconnus si meschans, que la Nation
en fust estimée la mere de toute barbarie, trahison &
cruauté. Et que les gens de Silla (l’vn des plus cruels de son
âge) ne pouuans trouuer entre les plus inhumains de leurs
trouppes, vn qui voulust entreprendre (pour quelque prix
que ce fust) le meurtre de son ennemy Marius : ils s’adresserent
à vn Sicilien qui leur ayant promis de le faire, fut si
épouuanté de la Majesté de sa face, qu’il ne l’osa executer.
Et n’y a vn seul Autheur, de quelque estime qu’il soit, qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

aboutissent à faire acheter de nouueaux ses mécontentemens,
& que son ambition le porte au de sir d’auoir les plus grands Offices du Royaume, de commander dedans les
Prouinces, & des Villes de couurir les armes de couronnes
formées : E a quelque prix que ce soit, d’acquerir par le sac
vniuersel & totale ruine de la France, vne puissance égale
à celle de son Prince. Ie dy (comme cy-deuant) que de
condamner vn homme sans l’ouïr, sans luy faire son procés ;
c’est interuertir toutes les formes de justice

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

Champenois, & ruine ceux de Soissons : Il a
eu cy-deuant des presens de la Reine apres des mécontentemens.
Et par consequent il est rebelle & ambitieux, non
seulement des premiers Offices du Royaume, de commander
aux Prouinces & aux Villes, mais d’acquerir au prix du
sang des subjets du Roy, & ruine de la France, vne puissance
egale à la sienne, comme firent les Ducs de Bourgogne
& de Bretagne. Voila pas vne belle conclusion & consequence
bien necessaire ? Comme si chacun ne sçauoit pas
bien que Monsieur le Prince

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. ADVERTISSEMENT FAIT PAR MONSIEVR DE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_457 ; cote locale : A_2_4. le 2012-12-02 13:59:17.

exemples
de ta cruauté. Tu as consommé, comme moy, les plus belles années de
ta vie, à estendre les bornes de ce Royaume, & resister genereusement
aux puissants efforts des ennemis, tu as fait vn
bouclier de ta poitrine aux armées du Roy, tu as achepté
aux prix de ton sang les plus fortes places ennemies; & la
France peut encore receuoir quelque aduantage de toy, &
estre appellé le pere de ta Patrie; cette verité ne met point
en doute: Ie cognois que tu ez poussé d’ambition, de presomption,
& de gloire,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. ADVERTISSEMENT POVR MADEMOISELLE, A... (1649) chez [s. n.] à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_459 ; cote locale : A_2_23. Texte édité par Site Admin le 2012-12-02 14:13:05.

de vostre
intention vous fera conuoiter la
mienne, & quand vous irez pour
vn si iuste suiet, ie vous feray voir
de quelle recompense vous estes
digne. Ne m’ordonnez point de
demander la paix à la Reyne, c’est
à vos merites qu’elle reserue ce
prix, il ne me seroit pas bien seant
de vouloir obtenir auec des lauriers,
vn bien qui n’est deû qu’à
vostre valeur, vous deuez cõquerir
cette palme, elle sera bien plus
florissante au milieu de vos lauriers
qu’entre les mains d’vne simple
fille, outre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

l’Assemblée, & aussi pour le bon gouuernement
de la Compagnie, comme pour prendre des batteaux pour
aporter du bois, & charetes qu’ils auront à faire, lequel ils pouront faire couper, ou ils en auront besoin, payant à ceux à qui ils
apartiennent au prix qu’il vaudra, & pour obliger les
manouuriers, batteliers, tondeliers, & autres à seruir à ladite
Compagnie en leur payant leurs salaires, & l’on ne pourra leur
prendre les charpentiers & calafadeurs qui seront occupez en ses
Armees, par les Officiers

=> Afficher la page


Occurrence 12. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

audit estat du Brazil ny a ces Ports horsmis
ladite Compagnie, laquelle ils les vendront chaque pipe de vin
œillée 40000. reis; ehaque arobe de farine à 1600. reis, chaque
baril d’huille de 6. Almudes à 16000. reis: & chaque arobe de
moruë seche à 1600. reis, prix plus modique que ne valẽt de present,
& que nulle personne puisse porter enuoyer ou vendre
aucune de ces 4. sortes de prouisions, sur peine de confiscation
d’icelles & du Vaisseau qui les porteroit, aplicant le tiers au denonsciateur,
& les deux autres tiers

=> Afficher la page


Occurrence 13. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

mettra dans cette Compagnie
ne se pourront retirer durant qu’elle subsitera, mais d’autant que les
personnes qui entreront auec ces biens, ils s’en puissent seruir, ils
pourront vendre leurs parts où partie, de mesme que si s’estoit des
parties de rentes, pour le prix qui conuiendront entre eux
& il y aura vn Greffier qui aura vn liure pour en tenir registre, & en
iceluy on changera des vns aux autres au temps qu’ils leur apartiendrõt
par Contrat qu’ils presenteront à ladite assemblée, pour les faire registrer

=> Afficher la page


Occurrence 14. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

les adiudicataires des Gabelles, Fermiers des Aydes
& cinq grosses Fermes, & de toutes autres Fermes du Roy
sans exception, contraints sans exception porter ou faire
porter à l’Espargne, toutes charges prealablement payées &
acquittées, les deniers prouenans du prix de leurs fermes du
quartier d’Avril 1648. & de ceux qui escherront cy-apres
suiuant leurs baux, nonobstant toutes pretendües aduances,
prests & assignations sur icelles, sans qu’aucune quittance,
mandement, rescription ou recepissé de l’Espargne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

de Police generalle en la Chambre S.
Louys, en laquelle assisteront des Officiers des Cours Souueraines,
le Preuost des Marchands & Escheuins, le Lieutenant
& autres des principaux Bourgeois Marchands de la Ville de
Paris, pour cognoistre desdits abus & regler le prix desdites
denrées & marchandises, ainsi qu’il estoit accoustumé, & s’est
pratiqué sinon depuis 15. ans.

XXIV. Seront les Offices & taxes faites sur les maisons & nettoyement
de la Ville de Paris, suprimez &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

Cour dudit iour quatorze Octobre
1648. est fait defences aux Vendeurs Controlleurs de Vins,
de receuoir & prendre plus grands droicts que les 2. tiers de ce
dont ils jouyssent à present, ce faisant qu’ils ne prendront plus
de 30. sols pour chacun muid de vin, de quelque prix qu’il soit. Le vingt trois Octobre 1648. a esté fait le Reglement general
sur la Police du Bois & du Charbon, par Messieurs les
Preuost des Marchands & Escheuins de la Ville de Paris. Par Declaration du Roy donnée à sainct Germain en Laye,
le 22.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. AV PRINCE DV SANG, SVRNOMMÉ LA CVIRASSE. ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_432 ; cote locale : C_8_36. le 2012-04-13 11:35:13.


Ce Peuple qui tousiours fidelle,
Ait plus d’amour & plus de zelle,
Qu’il en eut alors pour son Roy.    
Il adore qui le cherit,
Et deteste qui l’abandonne,
Et tous les Fils de la Couronne,
Ne sont reconnus qu’à te prix.    
Si donc tu és son Ennemy,
Comme ce Prince de Lorraine,
Qui de tous s’attire la haine,
Tu sera traicté comme luy.    
L’on estouffera ta Maison,
Que l’on noircira d’infamie,
Et si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. AVIS AV MARESCHAL DE TVRENNE, SVR SON... (1650) chez Variquet (Pierre) à Paris , 24 pages. Langue : français. Le nom de l'imprimeur est au colophon.. Référence RIM : M0_478 ; cote locale : D_1_32. le 2012-04-13 16:18:20.

s’il faut vous faire voir cette France auec des entrailles
de mere, vous coniurer de rentrer en vous-mesme, & de ne
vouloir pas permettre, qu’elle soit accusée d’auoir mis vn fils
dans le monde, qui soit son homicide, & vn sacrilege, auec
l’honneur & le prix de sa fecondité ; Il faut vous faire ressouuenir
à mesme temps, des plus cruels assauts qu’vn iuste remords
liuroit à l’ame de Coriolanus dans ses plus solides satisfactions,
autant de fois qu’il pensoit à l’amitié qu’il auoit pratiquée
de gens qui en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. AVIS AV MARESCHAL DE TVRENNE, SVR SON... (1650) chez Variquet (Pierre) à Paris , 24 pages. Langue : français. Le nom de l'imprimeur est au colophon.. Référence RIM : M0_478 ; cote locale : D_1_32. le 2012-04-13 16:18:20.

rebelle n’a plus heureusement reüssy, ny gagné plus
que luy dans l’exercice du mal. Il ne s’est pas veu seulement
paisible possesseur & joüissant de son impunité : mais il se
treuue encore qu’on luy a voulu acheter cherement ses fautes,
& mettre à prix les violemens publics de sa foy ; en
sorte qu’il ne faut plus s’estonner (apres les commoditez qu’il
a retirées de son crime) de sa longueur à la resipiscence ; parce
que son infidelité est tousiours sortie à quelque chose de
bon : Il a trouué fort reuenant le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. AVIS AV MARESCHAL DE TVRENNE, SVR SON... (1650) chez Variquet (Pierre) à Paris , 24 pages. Langue : français. Le nom de l'imprimeur est au colophon.. Référence RIM : M0_478 ; cote locale : D_1_32. le 2012-04-13 16:18:20.

à croire que Monsieur le Prince qui souffre auec ioye
sa detention se sente iamais obligé à des moyens si violents
qui retarderont tous les bons mouuemens inspirez pour sa liberté, & qu’il aymeroit mieux n’en auoir point du
tout, que d’en auoir au prix de celle de toute la France, & de
tout le sang qui se pourroit verser dans vne guerre ciuile. Il
ne faut point douter qu’il ne fut rauy qu’on luy procurast par
des remedes plus doux, vn bien qu’il sousmettra de toute son
ame au repos d’vn maistre, dont il a fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. AVX FRANÇOIS FRATRICIDES, PAR VN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_9_31. Référence RIM : M0_436 ; cote locale : B_14_17. le 2012-04-20 02:38:55.

2. Esd. 4. 15. Act. 10. 1. v. 22. v. 33. v. 7. 2. Mach. 15.
25. 2. Mach. 12.
22. Ce sont ces causes qui vous obligent plus que toute
autre profession d’estre tousiours bien auec Dieu,
conseruer son amitié, & le prix inestimable de sa grace,
l’estimant le plus riche trhesor, la pretention la
plus haute, la fortune la plus éleuée qui puisse frapper
icy bas nos yeux, occuper nos pensées, animer
nos desirs, & posseder nos cœurs. C’est aussi le moyen
de faire que vos armes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. AVX FRANÇOIS FRATRICIDES, PAR VN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_17. Référence RIM : M0_436 ; cote locale : B_9_31. (Page de titre en page 2; numérotation jusqu'à 15 (Moreau idem).). le 2012-04-20 02:46:40. . Act. 10. 1 v. 22. v. 33. v. 7. 2. Mach. 13
25. 2. Mach. 12
12. Ce sont ces causes qui vous obligent plus que toute
autre profession d’estre tousiours bien auec Dieu,
conseruer son amitié, & le prix inestimable de sa grace,
l’estimant le plus riche trhesor, la pretention la
plus haute, la fortune la plus éleuée qui puisse frapper
icy bas nos yeux, occuper nos pensées, animer
nos desirs, & posseder nos cœurs. C’est aussi le moyen
de faire que vos armes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

en faueur de cinq où six femmes ses bonnes amies qu’il a
enrichies extremement en diuers temps par des moyens illicites,
& lors qu’il n’a pû faire croiser ledit remboursement sur le
fonds du Roy, il a baillé les fermes & traitez de sa Majesté à vil
prix à ses maltotiers confidens ; à la charge de satisfaire audit
remboursement, & mesme à ceux des rentes de son heau-pere
le Camus & de toute sa famille : de sorte que par ce moyen il a
excroqué aux Finances du Roy plus de 14. millions de liures.   Tubœuf

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

au Roy, tiroient des remboursemens
du double, c’est à dire deux millions huit cens mille liures,
& pour ceste difference de quatorze cens mille liures, l’on
prenoit pretexte d’amortir au profit du Roy cent mille liures
de rente sur les tailles qui pouuoient valoir au prix courant enuiron
trois cens mille liures ; tellement que l’on faisoit perdre
au Roy vnze cens mille liures qui estoient partagées entre lesdits
pretendus presteurs & l’Intendant & ses cõmis aussi voit
on que ledit Iubert qui n’a iamais eu deux mille escus de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

natures, en faueur de cinq ou six femmes ses bonnes
amies en diuers temps, qu’il a enrichis extremement par ces
moyens illicites, & lors qu’il n’a pû faire croire ledit remboursement
sur le fond du Roy, il a baillé les fermes & traitez
de sa Majestez à vil prix à ses Maltotiers confidens, à la
charge de satisfaire audit remboursement, & mémes à ceux
des rentes, de son beau pere le Camus, & de toute sa famille,
en sorte que par ces moyens il a escorqué aux finances du
Roy plus de quatorze millions de liures.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9