[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(33 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "pignero.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. LA PHYSIONOMIE DE LA FRANCE, OV SE VOID LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_18. Référence RIM : M0_2756 ; cote locale : B_4_27. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-18 14:16:05.

qu’on luy
donnoit. Nous l’auons experimenté à nos despens,
singulierement depuis qu’il a esté fait premier
Ministre d’Estat. Car dés le commencement de son Ministere,
il fit emprisonner Monsieur le Duc de Beaufort. Il fit empoisonner à Pignerol, Monsieur le
President Barillon. Il fit retenir le Mareschal de la Motthe-Hodancourt
trois ans entiers en prison, pour le dépoüiller
de son Gouuernement, & le donner à
vne de ses creatures, il a traitté la pluspart des
Grands du Royaume du nom de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. LA PHYSIONOMIE DE LA FRANCE, OV SE VOID LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi B_4_27. Référence RIM : M0_2756 ; cote locale : B_20_18. le 2012-12-18 14:12:49.

qu’on luy
donnoit. Nous l’auons experimenté à nos despens,
singulierement depuis qu’il a esté fait premier
Ministre d’Estat. Car dés le commencement de son Ministere,
il fit emprisonner Monsieur le Duc de Beaufort. Il fit empoisonner à Pignerol, Monsieur le
President Barillon. Il fit retenir le Mareschal de la Motthe Hodancourt
trois ans entiers en prison, pour le dépoüiller
de son Gouuernement, & le donner à
vne de ses creatures, il a traitté la pluspart des
Grands du Royaume du nom de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

glorifient auec des épithetes si
pompeux & si magnifiques. Il ne fut pas plustost arriué, que le Roy pour
plaire au Cardinal de Richelieu, l’employa en
des grandes affaires. Mais pour le recompenser
de la paix de Sauoye, du traité de Cazal, de
l’achapt de Pignerole & de l’eschange de Monaco,
qu’il auoit negotié auec tant de prudence, & pour luy donner plus d’authorité dans le
Conseil où il fut appellé, & dans les charges
dont il se deuoit mesler à l’aduenir, le Roy le
voulut honnorer du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. LA SVITTE DV MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_11_4 (partie 1) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_5. le 2012-12-30 09:33:43.

dans la prise de ceste place, quelques instantes
poursuites que le Prince de Condé son parent
fit pour le luy faire donner ; afin de le reseruer
encore au mesme Paluau ? N’ay-ie pas mis
Noüaille dedans Bapaume, Broglio dans la Bassée ;
& du costé de l’Italie Pignerol, Suze & Cazal,
ne sont ils pas entre les mains de personnes
qui sont à moy ? Du costé de l’Allemagne tout
le monde sçait que i’ay mis Tilhadet & la Clamere
qui se sont entierement deuoüées à mon
seruice, dans Brissac & dans Philisbourg ; Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. LE ROY MINEVR OV PANEGYRIQVE SVR LA PERSONNE... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 208 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_3_2 (avec commentaires) dont il semble être une suite.... Référence RIM : M1_226 ; cote locale : B_3_1. le 2012-12-30 17:33:00.

des troupes en Italie, pendant
plusieurs années ; il fut
laissé à Suse aprés sa prise &
la conserua : il commanda l’Auant-garde
lors que nostre
Armée s’auãça dans le MontFerrat,
& eut tres grande part
à ses progrés : puis au siege de
Pignerol, & n’en eut pas
moins à sa Conqueste : il y fut
renuoyé pour y commander
durant la grande peste ; Et ce dernier fleau de la Diuinité,
ne pût rien sur celuy qui pouuoit
tout sur les deux autres,
dont il sembloit disposer à son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, PORTANT SVPRRESSION de... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_4. Référence RIM : M0_941 ; cote locale : E_1_109. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:45:45.

honorables du
feu Roy nostre tres-honoré Seigneur & Pere : qu’apres
auoir esprouué son affection & son addresse
dans la iournée de Cazal, où par son moyen la France
gagna vne signalée victoire sans respandre vne
seule goutte de sang ; en l’acquisition de Pignerol ;
au destachement de la Maison de Sauoye du Party
d’Espagne, & en diuerses autres negociations importantes.
Il l’enuoya son Ambassadeur en Piedmond,
le destina son premier Plenipotentiaire à la
Paix, le nomma au Cardinalat, le mit en la place du
feu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. LE BVSIRE ESTRANGER Desmonté par les... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_615 ; cote locale : B_13_43. le 2013-06-24 07:23:45.

& encore moins à Venise, dont la Seigneurie
a tousiours esté ennemie des traistres
& ne les peut souffrir, il changea de dessein.   Il fit venir le Prince Thomas en Cour depuis
sept ou huict mois sur la resolution de
choisir sa retraicte à Casal, ou à Pignerol, ou à
Auignon, iugeant ce Prince luy estre necessaire
pour l’escorter auec les caualiers qu’il
choisiroit, afin d’asseurer sa personne par les
chemins qu’il luy conuiendroit tenir pour se
rendre en l’vn de ces trois lieux. Pour Casal, le Cardinal

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. LE BVSIRE ESTRANGER Desmonté par les... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_615 ; cote locale : B_13_43. le 2013-06-24 07:23:45.

dependans & plus proches de
Mantouë, selon les propositions qui s’en sont
faites depuis quelques années. Ces considerations
firent perdre l’enuie au Cardinal de
s’aller enfermer dans Casal, qui estoit sur le
poinct d’estre assiegé.   Au regard de Pignerol, qui est au Roy, il
ne croyoit pas y pouuoir demeurer en toute
liberté & franchise, à moins que d’y commander
en qualité de Gouuerneur pour sa
Majesté, ne voulant point auoir de Superieur
aupres de luy, ce qui feroit que la garnison
Françoise qui y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. LE GRAND COMBAT DV PARLEMENT, ET DV CONSEIL... (1652) chez Ricard (Le Bossu) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1506 ; cote locale : B_10_15. le 2013-07-27 16:32:24.

tout entier, puis qu’il n’vse
pas moint de l’autorité du Prince. Vn nouueau Cardinal
de Retz, venu tout en vne nuict, n’a pas sitostarriué,
qu’il a voulu briguer par ses ruses ordinaires, dans
le Conseil de Son Altesse, que le Cardinal Mazarin
se retiroit à Pignerol, & que la Reine se retiroit du
Conseil, pour sonder l’esprit de ce Prince, par vne
complaisance in digne & ridicule de flaterie du Cardinal
Mazarin. Le Parlement n’a pas esté exempt de
ses flateries ordinaires, puis qu’il a voulu abbatre leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. L’HOMME QVI NE CRAINT RIEN, ET QVI DIT... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1660 ; cote locale : A_3_79. Texte édité par Site Admin le 2013-02-06 16:21:57.

à la fin contraints de se rendre, & de croire aux miracles,
dont ils n’auoient iamais autrefois voulu ouïr parler. Cette ville soumise à l’obeïssance de son Prince, le Genie
de l’Estat fait passer les Alpes à son Maistre, fausse le
pas de Suze, prend Pignerol, passe sur le ventre des forces
du Duc de Sauoye secourut Mantouë & Cazal, que l’Empereur,
& le Roy d’Espagne auoient conioinctement assiegé. De cette expedition, il tourne vers Nancy, l’assiege, le
prend, & conquit toute la Lorraine; de là on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. D. VV.. LE HERAVLT FRANCOIS, OV LE PARANYMPHE DE... (1649) chez Henault (Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 1. Voir A_3_69 (partie 2).. Référence RIM : M0_1624 ; cote locale : A_3_68. le 2013-08-11 10:37:53.

en cette campagne:
les Estrangeres se renouuellerent auec le Printemps, qui fit le
commencement de 1630. le Cardinal de Richelieu passant les
Monts en qualité de Generalissime des armées de sa Maiesté; ce Capitaine
fut commandé pour ce voyage, fut à la prise de Pignerol, & de Briqueras; & bien que le General reprit peu de temps aprés le
chemin de France, il ne sortit point d’Italie que la ville de Cazal ne
fut deliurée.   A l’attaque du Pont de Carignan, qui fust vne des plus belles
actions du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Scudéry, [?] de [signé]. L’OMBRE DV GRAND ARMAND. (1643) chez Sercy (Nicolas de) à Paris , 11 pages. Langue : français. N'est pas un autre exemplaire de: A_6_45, B_13_17 et C_6_41 (malgré le titre, en partie identique).. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_5. Texte édité par Site Admin le 2013-06-09 10:47:14.

la guerre,
Ma gloire s’estendit iusqu’au bout de la terre.
Casal trois fois sauué, par mon prudent conseil,
Esleua mon renom plus haut que le Soleil :
Et comme i’eus tousiours la vertu pour compagne,
La vertu triompha de l’orgueil de l’Espagne.
Pignerol par mes soings, & par mes grands exploits,
Ouure encor l’Italie aux armes des François :
Et ne m’arrestant point dans ceste illustre voye,
Des rochers de Piedmont, aux rochers de Sauoye,
Ie fais passer vn Prince aussi Grand que cheri,

=> Afficher la page


Occurrence 13. Anonyme. LES RAISONS OV LES MOTIFS VERITABLES DE LA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_5. Référence RIM : M0_2967 ; cote locale : A_8_19. le 2014-02-24 09:50:01.

peuples, dont il auoit esté le Pere & le
veritable conseruateur.   Ce sacrifice n’eut pas esté parfait s’il n’eut esté sanglant, &
si la victime n’eut esté entierement consommée. Apres auoir
donc fait conduire cét illustre Heros dans le Chasteau de Pignerole
sans aucune formalité de Iustice, & contre les Loix
les plus generales du Royaume, qui deffendent ces emprisonnemens
violens, & que l’on mene les prisonniers en des
Prouinces estrangeres, & pendant qu’on entretenoit le Parlement
& la famille

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LES RAISONS OV LES MOTIFS VERITABLES DE LA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 26 pages. Langue : français. Voir aussi A_8_19. Référence RIM : M0_2967 ; cote locale : C_9_5. le 2014-02-24 09:55:43.

peuples, dont il auoit esté le Pere & le
veritable conseruateur.   Ce sacrifice n’eut pas esté parfait s’il n’eut esté sanglant, &
si la victime n’eut esté entierement consommée. Apres auoir
donc fait conduire cét illustre Heros dans le Chasteau de Pignerole
sans aucune formalité de Iustice, & contre les Loix
les plus generales du Royaume, qui deffendent ces emprisonnemens
violens, & que l’on mene les prisonniers en des
Prouinces estrangeres, & pendant qu’on entretenoit le Parlement
& la famille

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. PROCEZ DES VERITABLES HABITANS DE LA VILLE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2886 ; cote locale : C_12_48. le 2014-07-21 06:45:53.

Capitaine general de cette dite Ville. Godin sieur de Monstrueul, Conseiller audit Siege. Dauy, Aduocat, Escheuin. Lanier, Seigneur de la Guerche, premier President audit Siege Presidial. Lanier, Seigneur de S. Lambert, President audit Siege. Eueillard, Seigneur de Pignerolle, President au Siege de la Preuosté. Camus. Avril, sieur de Ballée. Gourreau, Conseiller audit Siege Presidial. Verdier, aussi Conseiller audit Siege Presidial : Tous Conseillers & Escheuins perpetuels
de cét Hostel, & maistre Mathieu Thomas Procureur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. PROPOSITION DEMANDÉE AV ROY par le Cardinal... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2912 ; cote locale : C_12_50. le 2014-07-21 08:17:20.

.

  PROPOSITION
DEMANDÉE AU ROI
par le Cardinal Mazarin, pour
se retirer en l’un des cinq
lieux suiuans ; Savoir,
Venise, Auignon, Cazal,
Pignerolle et Sedan.

A PARIS,
Chez LOVYS HARDOVIN, ruë S. Victor.

M. DC. LII. Auec Permission de Son Altesse Royale. PROPOSITION DEMANDÉE
au Roy par le Cardinal Mazarin,
pour se retirer en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. PROPOSITION DEMANDÉE AV ROY par le Cardinal... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2912 ; cote locale : C_12_50. le 2014-07-21 08:17:20.

ruë S. Victor.

M. DC. LII. Auec Permission de Son Altesse Royale. PROPOSITION DEMANDÉE
au Roy par le Cardinal Mazarin,
pour se retirer en l’vn des cinq lieux suiuans ;
Sçauoir, Venise, Auignon, Cazal,
Pignerolle & Sedan. LE Cardinal Mazarin considerant que
le trouble qui agite auiourd’huy la France,
est à son sujet, & qu’il luy est impossible
d’y pouuoir viure d’oresnauant auec seureté
de sa personne, voyant l’Vnion de la Ville

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. PROPOSITION DEMANDÉE AV ROY par le Cardinal... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2912 ; cote locale : C_12_50. le 2014-07-21 08:17:20.

que la paix
generale ne s’est point faite, & de tous les
mal-heurs qui s’en sont ensuiuis, & lui permettre
de se retirer en lieu où il puisse viure
en toute asseurance & liberté : Sçauoir,   A Venise. A Auignon. A Cazal. A Pignerolle. A Sedan. Ou en tel autre qu’il plaira à sa Maiesté luy
commander, & où il aura tousiours l’affection
portée à son seruice pour la grande
obligation qu’il a à sa Majesté de l’auoir vn si
long-temps maintenu & protegé contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. REPROCHES DE L’OMBRE DV CARDINAL DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3458 ; cote locale : C_11_28. le 2014-08-29 15:19:15.

peuple, qui declamoient contre
les Edicts, & s’opposoient à leur verification, il y en eut
aucuns qui ressentirent les effets de sa cruelle vengeance,
& qu’il fit bannir ou mourir de mort violente ; comme
entr’autres le President Barillon, qu’il fit enuoyer à Pignerol,
où il mourut enfin d’vn poison lent, au iugement
des Medecins, & le President Gayan, qui mourut aussi
de mort violente & soudaine, par le mesme mauuais
conseil. Les mesmes Ombres blasment l’insolence du Cardinal
Mazarin : C’est qu’apres la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. SOMMAIRE DES ARTICLES DE LA PAIX GENERALE... (1648) chez Hotot (Gilles), Frémont (Gabriel) à Orléans , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_3685 ; cote locale : D_1_8. le 2014-10-04 15:56:04.

contre son seruice. 46. L’Empereur & l’Empire cédent & transportent audit Roy Tres-Chrestien
& à ses successeurs le droict direct de Segneurie Souveraine & tous
autres droits que Sa Majesté Imperiale & le Sacré Empire Romain pouvoient
avoir sur Pignerol. 47. Sa Majesté Imperiale tant pour soy que pour toute la Maison d’Austriche
& l’Empire, renoncent a tous les droicts de proprieté, seigneurie possession
& jurisdiction, qu’ils auoyent en la ville de Brissac, au Landgrauiat de la
haute & basse

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. La Mothe-Houdancourt (Henri... . SECOND FACTVM, OV DEFENSES DE MESSIRE... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 56 pages. Langue : français, italien. Avec permission et privilège. Partie 2. Voir aussi A_4_4 (partie 1), A_4_6 (partie 3), A_4_7 (partie 4) et A_4_8 (partie 5). Référence RIM : M0_2849 ; cote locale : A_4_5. Texte édité par Site Admin le 2014-07-20 10:20:56.

recommencerent la Campagne suiuante,
qui fut celle de 1630. le Roy enuoyant Monseigneur le Cardinal
Duc de Richelieu Generalissime delà les Monts: le Regiment
de Pfalsbourg que cõmandoit Mr de la Mothe fut choisi
pour estre de son Armée, & assista aux prises de Pignerol & de
Briqueras: & apres que son Eminence fut repassé en Sauoye où
estoit le Roy, il ne laissa pas de demeurer en Italie, iusques à la
leuée du siege de Cazal. A l’attaque du Pont de Carignã, Messieurs les Ducs de Montmorency
& de la Force

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Latour,? (capitaine) [?]. LETTRE DV CAPITAINE LA TOVR CONTENANT LA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi C_3_48 (édition différente). Page 3 numérotée 7 par erreur (correction manuelle sur l'original).. Référence RIM : M0_2083 ; cote locale : A_5_14. le 2014-06-02 03:20:03.

il sauua vne honteuse & entiere
deffaite que sur la France, à laquelle il enuia vne victoire certaine.
Et quant à la Sauoye, elle a accepté la protection de la France,
auant que le Cardinal fut dans les affaires, & lors que le feu Duc
de Sauoye laissa volontairement Pignerol entre les mains du Roy,
il vint de son propre mouuement chercher dans l’amitié & la faueur
de nostre Monarque, le repos & la seureté, dont l’Espagne
n’auoit pû le faire iouïr: mais quand les seruices du Cardinal Mazarin
nous auroient esté vtiles en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Latour,? (capitaine) [?]. LETTRE DV CAPITAINE LA TOVR CONTENANT LA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_14. Référence RIM : M0_2083 ; cote locale : C_3_48. le 2014-06-02 03:12:21.

vne
honteuse & entiere deffaite que sur la France, à laquelle
il enuia vne victoire certaine. Et quant à la
Sauoye, elle a accepté la protection de la France,
auant que le Cardinal fut dans les affaires, & lors
que le feu Duc de Sauoye laissa volontairement Pignerol
entre les mains du Roy, il vint de son propre
mouuement chercher dans l’amitié & la faueur
de nostre Monarque, le repos & la seureté, dont l’Espagne n’auoit pû le faire iouïr : mais quand les
seruices du Cardinal Mazarin nous auroient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Rivière, Antoine. LES DERNIERES ACTIONS ET PAROLES DE MONSIEVR... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1030 ; cote locale : A_3_23. le 2014-02-04 15:58:59.

LES
DERNIERES ACTIONS
ET PAROLES DE
MONSIEVR LE PRESIDENT
DE
BARILLON,

DECEDÉ A PIGNEROL
LE TRENTIESME AOVST
mil six cens quarante-cinq. PAR LE R. P. ANTOINE RIVIERE,
Docteur de Paris, Prieur & Vicaire General
au Conuent de S. Augustin, à Pignerol.

DEDIÉES A MONSIEVR L’ESNÉ,
Conseiller du Roy, & Auditeur en sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Rivière, Antoine. LES DERNIERES ACTIONS ET PAROLES DE MONSIEVR... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1030 ; cote locale : A_3_23. le 2014-02-04 15:58:59.

ET PAROLES DE
MONSIEVR LE PRESIDENT
DE
BARILLON,

DECEDÉ A PIGNEROL
LE TRENTIESME AOVST
mil six cens quarante-cinq. PAR LE R. P. ANTOINE RIVIERE,
Docteur de Paris, Prieur & Vicaire General
au Conuent de S. Augustin, à Pignerol.

DEDIÉES A MONSIEVR L’ESNÉ,
Conseiller du Roy, & Auditeur en sa Chambre
des Comptes à Paris.

A PARIS,
Chez SEBASTIEN MARTIN, ruë S. Iean de Latran,
prés le College Royal.

M. DC. XLIX. AVEC

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Toutes les occurrences