[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(1270 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "parti[sz]a.*|parti[sz]ã.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, AV PALAIS ROYAL,... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_41. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : A_4_25. le 2012-10-28 02:28:48.

les particuliers soubs le nom du Prince, & le
Prince mesme soubs pretexte de l’acquitter enuers les particuliers:
Ces marchands d’iniquité, qui font trafic des afflictions
d’autruy, & qui establissent leur fortune sur les fleaux de Dieu, En fin ces Partisans, qui sont les Ennemis irreconciliables de
l’Estat, puis qu’ils ne peuuent trouuer l’auancement de leurs
affaires que dans sa ruine. Ce sont là les seuls qui ont esté exempts
du pesant fardeau, dont ils ont accablé tout le reste.   V. M. peut iuger que la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, AV PALAIS ROYAL,... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_41. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : A_4_25. le 2012-10-28 02:28:48.

esté exempts
du pesant fardeau, dont ils ont accablé tout le reste.   V. M. peut iuger que la guerison de nos maux n’est encore que
dans l’esperance & dans le souhait des gens de bien, & que l’on
n’a pas coupé la racine des malheurs publics, puisque ces Partisans
sont tousiours les Maistres des Reuenus du Roy, & que l’on
veut mettre en party les Tailles des années à venir. Autrefois nous auions cette consolation dans nos maux qu’ils
n’estoient que temporels & passagers, & que les Edicts ne portoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, PAR MR AMELOT... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_25. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : C_5_41. le 2012-10-28 02:33:43.

les particuliers soubs le nom du Prince, & le
Prince mesme soubs pretexte de l’acquitter enuers les particuliers :
Ces marchands d’iniquité, qui font trafic des afflictions
d’autruy, & qui establissent leur fortune sur les fleaux de Dieu, En fin ces Partisans, qui sont les Ennemis irreconciliables de
l’Estat, puis qu’ils ne peuuent trouuer l’auancement de leurs
affaires que dans sa ruine. Ce sont là les seuls qui ont esté exempts
du pesant fardeau, dont ils ont accablé tout le reste.   V. M. peut iuger que la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, PAR MR AMELOT... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_25. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : C_5_41. le 2012-10-28 02:33:43.

esté exempts
du pesant fardeau, dont ils ont accablé tout le reste.   V. M. peut iuger que la guerison de nos maux n’est encore que
dans l’esperance & dans le souhait des gens de bien, & que l’on
n’a pas coupé la racine des malheurs publics, puisque ces Partisans
sont tousiours les Maistres des Reuenus du Roy, & que l’on
veut mettre en party les Tailles des années à venir. Autrefois nous auions cette consolation dans nos maux qu’ils
n’estoient que temporels & passagers, & que les Edicts ne portoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. A MONSIEVR DE BROVSSEL CONSEILLER DV ROY AV... (1649) chez Noël (François) à Paris , 4 pages. Langue : français. Voir aussi C_2_22. Référence RIM : M0_5 ; cote locale : E_1_115. le 2012-12-01 06:23:35.

menaçoit nos iours d’vn funeste naufrage :
Pilote genereux de l’Empire Gaulois
Sans l’art industrieux de ta sage conduite
Serions nous pas captifs dans les iniustes loix
D’vne troupe de gens que l’Enfer à produite.    
Iniustes Partisans, qui bruslans d’auarice,
Bannissez la vertu pour establir le vice,
Et ne vous repaissez que du sang des humains :
Larrons, audacieux, impudens, heretiques,
Retiendrez vous tousiours nos tresors dans vos mains
Sans vouloir soulager nos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

à la diminution des autres, pour estouffer tous genres de
crimes, au scandale de la France. Vous mesmes dites que les
Officiers font des rapines, mais où sont ceux que vous auez
faict punir ; A-il este veu aux temps passez des pensionnaires
du Clergé des associez des partisans tenir des premieres
charges ; A il esté prins des hardiesse d’establir des imposts
sur le seau & contraindre les subiects du Roy a prendre des
Officiers imaginaires, pour en tirer vn million de liures ? A-il
esté du temps du feu Roy verifié en la Chambre des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

crées depuis 1640. ausquels n’a esté pourueu demeureront
supprimez.

XIV. Et afin que la Iustice soit administrée auec l’honneur & integrité
requise : Qu’à l’aduenir, il ne pourra estre receu dans les
Cours Souueraines, aucuns Traittans, Partisans, leurs cautions,
associez & interessez auec eux, n’y leurs enfans & gendres, encores qu’ils eussent esté receus auparauant en autres
Cours Souueraines, sans qu’aucun en puisse estre dispencé.  

XV. Que les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

par les
Commis qui seront par eux preposez à chaque ouuerture de
greniers, suiuant les Edicts & Declarations des années 1594.
1594. 1599. & 1637.

XVI. Afin que sa Majesté & les creanciers des Comptables & Fermiers,
Traittans, Partisans, leurs cautions associez & interessez
ne puissent estre frustrez comme il est aduenu, tous biens de
quelques nature que ce soit, mesme les Offices qui se trouueront
leur appartenir mis sous noms empruntez : ensembles ceux
donnez à leurs enfans en mariage ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

que ie faisois
courir en cette conjoncture, ne leurs permettoient pas
de croire que leur party peut estre impunement fulminé
par leurs Arrests. Auec ces artifices, SIRE, pour le reüssi desquels,
i’estois vigoureusement secondé par le reste des partizans du Card. M. i’ay fait languir Paris dans vne
indiferance, qui luy a tousiours fait regarder auec égalité
les deux contraires partis; & i’assure V. M. que i’y
auois si prudemment ménagé ma cõduite, que i’estois
à la veille d’y renuerser toute la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

ie luy auois fait supposer, l’obiet des affections
& des complaisances de tous les peuples.   V. M. connut assez par les sentimens que ie luy en
escriuis, que cette arriuée n’estoit pas beaucoup fauorable
au restablissement du C. M. & qu’outre que les
partisans de ce Prince se rendroient beaucoup plus audacieux
par sa presence, qu’ils ne l’auoient esté pendãt
son absence; ie me craignois encor que le Parlement,
qui ne bransle iamais que par les mouuemens publics,
seroit pour espouser plus ouuertement ses interests;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

Prince. Quoy que mes pressentimens ne fussent que trop biẽ
fondés, comme il n’a que trop paru dans leur suitte, ie
me resolus neanmoins de ne m’oublier point dans cette
occasion, & de soliciter vigoureusement tout ce que
le C. Mazarin auoit d’amis & de partizans dans Paris,
pour les obliger de suiure leur pointe auec la mesme force & la mesme chaleur qu’ils auoient fait esclatter
par le passé; Et de ne considerer point M. le Prince que
comme vn ennemy qui donnoit plus de prises à leurs
efforts par sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.
& que c’estoit desormais vn crime d’Estat que de s’interesser
dans Paris pour le restablissement d’vn Ministre
dont les armes venoient fraischement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

s’y
sont oposées; & faisant perdre courage aux premiers,
de se sousleuer, pendant qu’en despit de toutes nos
precautions, ils voyoient passer son armée triomphante
par les ruës de Paris.   Apres cette victoire, SIRE, M. le Prince est inuincible:
les Partisans du C. M. qui se sont veus forcés par
vne poignée de braues, ne doutent plus que le Ciel
n’ayt lancé ces maledictions dans leur party, & qu’il
ne soit entierement resolu de seconder tous les desseins
de celuy qu’ils ont veu triompher, lors qu’il estoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL,... (1652) chez Hardy (Guillaume) à Paris , 17 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_545 ; cote locale : B_2_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 02:34:08.

que de la fouler plus superbement que
tous autres; & le nom de M. le P. est auiourd’huy si generallement
respecté de tous les Parisiens, qu’on ne
peut seulement pas se faire voir en public sans danger,
a moins qu’on n’y paroisse marqué au charactere de
ses Partisans. C’est en veuë de cette connoissance que i’ay de toutes
les affaires qui se passent dans Paris, que ie me suis
resolu de porter hardiment vne derniere parolle à V.
M & de luy dire sans aucune complaisance à ses premieres
inclinations, qu’il n’est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

ET LA REINE REGENTE SA MERE.
PAR LE TRIO MAZARINICQVE.
POVR DIRE ADIEV A LA FRANCE. EN VERS BVRLESQVES. Premiere entrée. Mazarin vendeur de Baume. Seconde entrée. Ses deux Niepces deux danseuses de
corde. Troisiéme entrée. Les Partisans Arracheurs de dents. Quatriéme entrée. Mazarin crieur d’oublie. Cinquiéme entrée. Sa grandè Niepce Maquerelle. La cadette Garce. Sixiéme entrée. Les Partisans leueurs de manteaux.

GRAND BALLET. Le Trio

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

deux Niepces deux danseuses de
corde. Troisiéme entrée. Les Partisans Arracheurs de dents. Quatriéme entrée. Mazarin crieur d’oublie. Cinquiéme entrée. Sa grandè Niepce Maquerelle. La cadette Garce. Sixiéme entrée. Les Partisans leueurs de manteaux.

GRAND BALLET. Le Trio Mazarinique representant les figures des sept
Planettes.

A PARIS,
Chez CLAVDE MORLOT, ruë de la Bucherie, aux
vieilles Estuues.

M. DC. XLIX. AVEC

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.


Mais on se tromperoit fort bien,
En cela nous n’entendons rien,
Nous voulons le mestier apprendre,
Afin de sçauoir bien entendre,
Celui-là qu’auec l’homme seul,
On pratique sous le linseul.   TROISIESME ENTREE. Les Partisans faisans les arracheurs de dents.  
Par des raisons tres-equitables,
Nous voulons paroistre semblables,
A ces grands Arracheurs de dents,
Car nous sommes plus impudents,
Et mentons auec plus d’audace,
Que toute cette belle race,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

nostre pucelage,
Selon l’estime de la Cour,
Mais il peut estre de retour,
Nous auons trop d’esprit encore,
Pour garder ce qui nous deuore,
Et nuit aux filles de quinze ans,
Qui veulent se passer le temps,   SIXIESME ENTREE. Les Partisans representans les leueurs de manteaux.  
O Que nostre industrie est bonne,
Nous meritons vne couronne,
Tissuë des plus lauriers vers,
Qui se trouuent dans l’Vniuers,
Depuis nostre Sentence iuste,
Que nostre Parlement Auguste,
A

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. BALLET DANCÉ DEVANT LE ROY, ET LA REINE... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_571 ; cote locale : C_2_19. le 2012-04-20 07:45:35.

les leueurs de manteaux.  
O Que nostre industrie est bonne,
Nous meritons vne couronne,
Tissuë des plus lauriers vers,
Qui se trouuent dans l’Vniuers,
Depuis nostre Sentence iuste,
Que nostre Parlement Auguste,
A fait contre nous Partisans,
Qui tirannisions les païsans,
Nous auions conçeu cette enuie,
Afin de gagner nostre vie,
De nous rendre Arracheurs de dents,
Mais vous sçauez les accidents,
Que courrent ces pauures belitres,
Qui nous donnent leurs mesmes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

CATALOGVE
DES
PARTISANS,
ENSEMBLE LEVRS
Genealogies.

CONTRE LESQVELS ON
peut & on doit agir pour la contribution aux dépenses
de la guerre presente.

M. DC. XLIX. CATALOGVE
DES
PARTISANS ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

DES
PARTISANS,
ENSEMBLE LEVRS
Genealogies.

CONTRE LESQVELS ON
peut & on doit agir pour la contribution aux dépenses
de la guerre presente.

M. DC. XLIX. CATALOGVE
DES
PARTISANS ;
ENSEMBLE LEVRS GENEALOGIES.

CONTRE LESQELS ON PEVT ET
ON DOIT AGIR POVR LA CONTRIBVTION
aux despenses de la Guerre presente. LA succession de Cornuel cy-deuant Intendant des Finances.
Cornuel son frere cy deuant Thresorier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

lacquais, & nonobstant
ceste noble compagnie de Gabeleurs aux despens des deniers
du Roy, acquiert des Marquisats & autres Terres considerables
par les voleries qu’ils font sur lesdites Gabelles & sur les
taxes sur les Officiers d’icelle, dont ils se sont faits partisans,
mesmes sur les rentes de la Ville qu’ils ont fait retrancher, & en
ont fait consommer le fonds iusques à plus de vingt-cinq ou
trente millions depuis dix ans. Marin est fils d’vn Paysan de Bourgogne, & entr’autres traitez qu’il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

traittez celuy des Courtiers de Bordeaux,
où il s’est extrémement enrichy auec ses associez, il demeure
aux Marais. De Vic, qui demeure au faux bourg S. Germain, a fait plusieurs
traittez, notamment en la Prouince de Normandie. Le Chancelier a esté partisan des bouës, & de tous les partis.
son bisayeul estoit Apotiquaire, son ayeul Procureur, a esté en
terré sous les Charniers de S. Seuerin, où estoit son epitaphe.
qui a esté tiré par force. Le Gros, qui demeure ruë Gille Seine,
a fait plusieurs traittez, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

CATALOGVE
DES
PARTISANS.

ENSEMBLE
LEVR GENEALOGIE
& extraction, vie, mœurs
& fortunes.

M. DC. LI. CATALOGVE
DES PARTISANS. Ensemble leur Genealogie & extraction, vie,
mœurs &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

CATALOGVE
DES
PARTISANS.

ENSEMBLE
LEVR GENEALOGIE
& extraction, vie, mœurs
& fortunes.

M. DC. LI. CATALOGVE
DES PARTISANS. Ensemble leur Genealogie & extraction, vie,
mœurs & fortunes. LA succession de Cornuel, cy-deuant Intendant des
finances. Cornuel son frere, cy-deuant Thresorier de l’extraordinaire
de la guerre, qui demeure ruë des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13