[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(609 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "ordonne|ordonnons" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ARREST De la Cour de Parlement. Donné en... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_297 ; cote locale : B_7_59. le 2012-03-26 09:25:45.

ledit Cardinal, depuis & au préjudice
desdits Arrests; Et seront les
Domestiques estrangers dudit Cardinal,
mesmes le nommé Ondedei,
arrestez & amenez prisonniers en la
Conciergerie du Palais, pour estre
contr’eux procedé ainsi qu’il appartiendra:
Ordonne en outre que le
sieur Duc de Mœrcœur sera aduerty
par l’vn des Secretaires de la Cour
de venir prendre sa place en icelle
Lundy prochain, sur le sujet du
Voyage pretendu par luy fait vers
ledit cardinal, & Mariage auec sa
Niepce.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_52 et E_1_90 (qui ont toutes les deux le titre fautif que Moreau reproduit et la signature de "Monneraye").. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : B_11_2. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-03-27 15:44:09.

Benefices dudit
Mazarin: Fait deffenses à toutes personnes, de quelque
estat & qualité qu’ils soient, de leur donner retraite, à peine
de descheance des priuileges de Noblesse, & d’estre declarez
incapables de tenir aucunes dignitez, & Offices
Royaux. ORDONNE qu’à la diligence dudit Procureur
General du Roy, il sera informé du diuertissement d’argent en espece ou lingots faits par ledit Mazarin hors du Royaume,
ensemble des leuées des Gens de Guerre, ausquels aucuns
Baillifs & Gouuerneurs ne pourront

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT de Rennes en... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 4 pages. Langue : français. À Rennes le 18 janvier 1649 [au colophon]. Voir aussi E_1_52 et E_1_90 (qui ont toutes les deux le titre fautif que Moreau reproduit et la signature de "Monneraye").. Référence RIM : M0_345 ; cote locale : B_11_2. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-03-27 15:44:09.

Gouuerneurs ne pourront donner entrée, aide, ou
main forte, sur pareille peine, A permis & permet aux Communes
de leur courir sus au son du toxin: Et a ladite Cour
enjoint à tous les Officiers de ce ressort de tenir la main à
l’execution du present Arrest, lequel elle ordonne d’estre
publié à son de trompe, & affiché par tout où besoin sera en
la maniere accoustumée, afin que personne n’en pretende
cause d’ignorance. FAIT à Rennes, en Parlement, le dix-huitiesme
Ianuier mil six cens quarante-neuf.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE Parlement, du 8.... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 juillet 1617 [sic]. Sans page de titre. Date, lieu et imprimeur sont au colophon. Voir aussi E_1_93. Référence RIM : M0_204 ; cote locale : D_2_21b. le 2012-04-01 04:02:32.

Et
à cette fin le Procureur general du Roy fera les diligences necessaires
pour la restitution d’iceux ; A declaré & declare l’enfant nay
du mariage desdits Conchini & Galligai ignoble, & incapable de
tenir estats, offices & dignitez en ce Royaume ; Ordonne que la
maison en la quelle demeuroit ledit deffunt, prés le Louure, sera
rasée & démolie, sous le bon plaisir du Roy, & que les biens non
mouuans de la Couronne, seront vendus, & les deniers en prouenans
auec d’autres cy-dessus declarez,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE Parlement, du 8.... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 juillet 1617 [sic]. Sans page de titre. Date, lieu et imprimeur sont au colophon. Voir aussi E_1_93. Référence RIM : M0_204 ; cote locale : D_2_21b. le 2012-04-01 04:02:32.

&
non monnoyé hors le Royaume, à peine de confiscation de corps
& de biens. A declaré & declare tous Estrangers incapables de tenir
Offices, Benefices, honneurs, dignitez, Gouuernemens & Capitaineries
en ce Royaume, suiuant les Edicts & Ordonnances.
Ordonne ladite Cour que Constojoux sera pris au corps & amené
prisonnier en la Conciergerie du Palais, pour ester à droict ; & où
il ne pourra estre aprehendé, sera adjourné à trois briefs jours à son
de Trompe & cry public, à comparoir en ladite Cour, ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE Parlement, du 8.... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 juillet 1617 [sic]. Sans page de titre. Date, lieu et imprimeur sont au colophon. Voir aussi D_2_21b. Référence RIM : M0_204 ; cote locale : E_1_93. (Pièce mal transcrite. Le texte a été réinjecté. Il faut y ajouter les séparateurs de page, correctement connectés aux images (qui existent).). le 2012-04-01 04:17:01.

Et
à cette fin le Procureur general du Roy fera les diligences necessaires
pour la restitution d’iceux ; A declaré & declare l’enfant nay
du mariage desdits Conchini & Galligai ignoble, & incapable de
tenir estats, offices & dignitez en ce Royaume ; Ordonne que la
maison en la quelle demeuroit ledit deffunt, prés le Louure, sera
rasée & démolie, sous le bon plaisir du Roy, & que les biens non
mouuans de la Couronne, seront vendus, & les deniers en prouenans

page 3

auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. ARREST DE LA COVR DE Parlement, du 8.... (1649) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 8 juillet 1617 [sic]. Sans page de titre. Date, lieu et imprimeur sont au colophon. Voir aussi D_2_21b. Référence RIM : M0_204 ; cote locale : E_1_93. (Pièce mal transcrite. Le texte a été réinjecté. Il faut y ajouter les séparateurs de page, correctement connectés aux images (qui existent).). le 2012-04-01 04:17:01.

&
non monnoyé hors le Royaume, à peine de confiscation de corps
& de biens. A declaré & declare tous Estrangers incapables de tenir
Offices, Benefices, honneurs, dignitez, Gouuernemens & Capitaineries
en ce Royaume, suiuant les Edicts & Ordonnances.
Ordonne ladite Cour que Constojoux sera pris au corps & amené
prisonnier en la Conciergerie du Palais, pour ester à droict ; & où
il ne pourra estre aprehendé, sera adjourné à trois briefs jours à son
de Trompe & cry public, à comparoir en ladite Cour, ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. ARREST DE LA COVR DES AYDES. Sur la Requeste... (1648) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Du 15 décembre 1648 [au colophon].. Référence RIM : M0_150 ; cote locale : E_1_1. le 2012-04-03 15:35:56.

Receueurs
des Tailles, Taillon & autres, de commettre &
employer à l’exercice de leurs charges, aucuns particuliers
qui n’ayent serment à Iustice, le tout à peine de
concussion, interdiction, & de six mil liures d’amende
contre chacun des contreuenans. ORDONNE en
outre que le present Arrest sera registré aux Greffes
des Eslections, & publié aux Prosnes des Parroisses,
& qu’il en sera fait mention par les Commissions &
mandemens, qui seront enuoyez esdites Parroisses
lors des departemens des Tailles :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

pour les aduertir & icelle
lui ordonnera ce qu’il doit respõdre, en cas que ce soit quelque
chose qu’il ne conuienne pas deferer, la Iurisdiction qui le demandera
le pourra consulter à vostre Maiesté, afin qu’apres que
vous ayez ouy ladite Assemblée, V. M. ordonne ce qu’elle luy
plaira.   4. Que cette assemblée aura vn Iuge conseruateur auec iurisdiction
priuatiue, & inhibition & deffences à toutes Iurisdictions
de cognoistre des causes d’icelles, & des Deputez, Conseillers,
Secretaires, pouruoyeurs

=> Afficher la page


Occurrence 10. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

sadite Majesté ayant reconu par les
pleintes qui luy ont esté faites de diuerses Prouinces, que les
vexations & violences qu’on a exercées en la leuee de ses deniers,
ont esté aussi dures à sesdits sujets que les impositions :
sadite Majesté par sadite Declaration ordonne qu’il sera incessamment
estably vne Chambre de Iustice, composée de nombre
d’Officiers des Cours Souueraines, pour proceder à la recherche
desdites exactions, violances & extorsions, abus &
maluersations commises en ses Finances. Par Arrest du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. CANTIQVE DE REIOVISSANCE DES BONS FRANÇOIS,... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_622 ; cote locale : C_1_2. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 09:01:59.

vne adroite fourberie,
& vne profusion indiscrette : de là vient
que la gloire qui suit la vertu comme son ombre,
ne se peut trouuer dans vne action contraire à la
Iustice ; les plus grands Princes ou leurs Ministres
ne sçauroiẽt contreuenir à ce qu’elle ordonne
sans se deshonorer ; Et la plus haute valeur
des Conquerans quand elle est employée au soustien
de l’oppression, & du crime, ne peut passer
que pour vne force brutale, pour vne violence
interessée, & pour vn mouuement impetueux de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

Nous auons soin de la reputation, qui
nous deffend de prostituer l’honneur de nostre nation, & le
nostre particulier; nous suiuons la Religion, qui ne permet
pas qu’on risque la bonne eternité, pour seruir au mauuais
temps: Nous exerçons la generosité, qui nous ordonne de
nous opposer à la ruyne de nostre pays: nous obeyssons aux
regles de la prudence, qui preuoit & predit, qu’en vain
on s’assemble, on delibere, on harangue, on discourt, on
arreste, on depute, on remonstre, on rapporte, on confere,
on negotie, on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

de sa capacité, & des
soins qu’elle prend de faire fidellement & correctement
imprimer les Pieces, Ouurages & Relations qui luy
sont enuoyées pour son seruice. Son Altesse Royalle
luy a permis de porter la qualité de son Imprimeuse ordinaire.
Veut & ordonne qu’elle soit employée dans les
Estats des Officiers de sa Maison, & qu’elle joüisse des
Honneurs, Priuileges, Franchises, Libertez & Droits
que ses autres Domestiques. Faisant Son Altesse Royalle
defenses à tous Imprimeurs & autres, d’imprimer

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

ce qui est contre l’ordre & equité, & fait à dessein
de troubler le repos & tranquillité publique, & renuerser le commerce
d’entre les fideles suiets du Roy ; La matiere mise en deliberation, Ladite
Cour toutes les Chambres assemblées, a ordonné & ordonne que
tous lesdits Contracts & obligations & autres actes faits & passez en
cette Ville entre tous particuliers & Communautez, vaudront & seront
executez comme bien & legitimement faits, nonobstant tous iugemens
& lettres à ce contraires ; Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

en presence du Roy, de la Reine, &c. & des sieurs Presidens
& Conseillers de ladite Cour de Parlement de Paris transferé à Pontoise, mandez pour cet effet, &c. Conclusions du Procureur general
du Roy : Tout consideré ; LADITE COVR a ordonné & ordonne
que lesdites Lettres seront Registrées, &c. & qu’il sera donné
aduis du present Arrest aux autres Parlemens, & enuoyé autant de
ladite Declaration & Translation. Fait en Parlement les Chambres
assemblées, tenu à Pontoise le 7. Aoust 1652. Signé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

qui n’en a qu’vne, & où ils ne sont pas nombre pour en
composer vne comme ils font & doiuent faire à Paris, où ils
sont trente tout au moins. Quant aux impossibilitez, elles se voyent en lisant, & la
Patente & les Actes qui sont en suite, en ce qu’on ordonne
le dernier Iuillet au Parlement de Paris, qui est composé de
deux ou trois mille Officiers de se rendre à Pontoise dedans
trois jours, puisque le 6. Aoust ensuiuant on enregistre sa
translation imaginaire, & que toute cette ville qui est trop
petite pour loger

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

en s’obligeant à l’execution de
ce qu’il nous a promis, voulant par sa Iustice infinie qu’elles
soient reciproquement obligatoires entre luy & ses creatures,
accomplissant de son costé ce qu’il nous a promis, en satisfaisant
du nostre à ce qu’il nous ordonne, & qu’il demande
de nous. Les Souuerains qui ne peuuent pas estre plus
justes, plus sages, plus grands ny plus jaloux de leur puissance
& de leur authorité, peuuent-ils demander plus de pouuoir
que le Roy des Rois, ny plus d’empire que celuy qui
peut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

afin que
leurs crimes & leurs maluersations n’en soient plus éclairées
& descouuertes, sont d’vn sentiment bien contraire à celuy
du grand Charles-Quint, qui donnant vn dernier conseil à
son fils Philippe II. pour regner saintemẽt & heureusement,
luy ordonne, que ne pouuant estre par toutes les Villes, ny
les Prouinces les plus importantes de ses Estats, il fit en sorte
qu’il y fut tousiours veu par son authorité & sa Iustice, la
déposant entre les mains de personnes de si grande integrité
& vertu, que ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

qui fut iamais, allant
pour conquerir la Perse ne laissa pas le gouuernement
de son Estat à cette Reine, mais à Antipater son fidel seruiteur,
quelque antipatie qu’il sceut estre entre luy & elle. Louis XI. le plus Politique & le plus circumspect de nos
Rois, ordonne à son fils par son Testament, de ne se pas seruir
de sa mere en ses affaires, parce, dit-il, qu’elle estoit
Estrangere. Et de fraische memoire le Duc de Lorraine,
grand pere du Duc Charles d’auiourd’huy, fut tant trauaillé
par sa mere, fille du Roy de Dannemark,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

qu’elle auoit mis en depost
dans les Eglises, & ce auec tant de rigueur & de captiuité, qu’elle ne pouuoit faire vn pas ny dire vn mot, que par le
congé & le consentement de trois hommes qu’il luy donna
pour la gouuerner.   Si Dieu ordonne de quitter son pere & sa mere, pour suiure
& secourir sa femme, le Roy ayant espousé sa Couronne,
ayant son Domaine pour dot, & ses sujets pour enfans qu’il
ne peut des-heriter, il est incomparablement plus obligé
d’abandonner sa mere qui ne leur est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DECLARATION DV ROY, PORTANT INIONCTION A... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 7 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_928 ; cote locale : B_15_21. Texte édité par Site Admin le 2012-08-11 09:17:07.

de la joüissance & vente d’iceux, appliquez
au payement & entretenement de nos gens de guerre. Et
afin que l’exemple de leur punition empesche à l`aduenir tous nos
autres Officiers & subjects de tomber dans de semblables crimes,
Nous auons ordonné, & ordonnons, que leurs Offices seront &
demeureront pour iamais supprimez, sans qu`ils puissent reuiure
pour quelque cause & occasion que ce soit, en faueur d`eux, leurs
resignataires ou heritiers. Et d’autant qu’il ne seroit pas raisonnable
que ceux qui ont obtenu des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DECLARATION DV ROY, PORTANT INIONCTION A... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 7 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_928 ; cote locale : B_15_21. Texte édité par Site Admin le 2012-08-11 09:17:07.

à present Reuoqué, & Reuoquons lesdites
Suruiuances, & auons supprimé & supprimons lesdits Offices :
Et attendu la difficulté qui se rencontre de faire signifier la presente
Lettre de Declaration à tous les Particuliers interessez,
Nous auons ordonné, & ordonnons, que la publication qui en
sera faite dans ladite ville de Pontoise, seruira de signification
comme faite à leurs propres personnes. SI DONNONS EN MANDEMENT,
à nos Amez & feaux Conseillers, les Gens tenans nostre
Cour de Parlement de Paris, transferé à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DECLARATION DV ROY, PORTANT INIONCTION A... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 7 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_928 ; cote locale : B_15_21. Texte édité par Site Admin le 2012-08-11 09:17:07.

ladite Commission, & ne vont à ladite
Cour rendre raison de ce qui aura esté par eux faict, auquel cas
qu’il en seroit de nouueau deliberé : Ladite Declaration, Conclusions
du Procureur General du Roy, la matiere mise en deliberation,
LADITE COVR A ORDONNÉ’ET ORDONNE,
Que ladite Declaration sera Registrée au Greffe d’icelle, & copie
d’icelle enuoyée par tous les Bailliages de ce Ressort, pour y
estre leuës, publiées, registrées, gardées, obseruées & executées
selon sa forme & teneur, dont les Substituts du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

droicts de pretentions qu’il y a eu iusques à present,
lesquels nous cassons & annulons, pour s’en
estre ledit Mazarin rendu indigne par la deprauation
de sa vie desbordée. Et à ce que, par vne effronterie
intolerable, il ne vueille forcer nos portes ;
nous ordonnons que toutes les aduenuës de
nos Prouinces, seront fortifiées de puissans ramparts,
armez des plus terribles armes de nos Arcenauls. Item, Que Charon leue la bonde aux eauës
boüeuses de l’Acheron ; Et si l’infection de ces
Cloaques &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

droicts de pretentions qu’il y a eu iusques à present,
lesquels nous cassons & annulons, pour s’en
estre ledit Mazarin rendu indigne par la deprauation
de sa vie desbordée. Et à ce que, par vne effronterie
intolerable, il ne vueille forcer nos portes;
nous ordonnons que toutes les aduenuës de
nos Prouinces, seront fortifiées de puissans ramparts,
armez des plus terribles armes de nos Arcenauls. Item, Que Charon leue la bonde aux eauës
boüeuses de l’Acheron; Et si l’infection de ces
Cloaques &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données