[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(1177 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "mazari.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ARREST De la Cour de Parlement. Donné en... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_297 ; cote locale : B_7_59. le 2012-03-26 09:25:45.

ARREST De la Cour de Parlement.
Donné en faveur de Monseigneur
le Prince;
CONTRE
LE CARDINAL MAZARIN,
& ses Adherrans.

A PARIS,
Chez NICOLAS VIVENAY, en sa Boutique
au Palais.

M. DC. LI. ARREST
De la Cour de Parlement,
Donné en faveur de Monseigneur
le Prince; Contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. ARREST De la Cour de Parlement. Donné en... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_297 ; cote locale : B_7_59. le 2012-03-26 09:25:45.

& ses Adherrans.

A PARIS,
Chez NICOLAS VIVENAY, en sa Boutique
au Palais.

M. DC. LI. ARREST
De la Cour de Parlement,
Donné en faveur de Monseigneur
le Prince; Contre
le Cardinal Mazarin, & ses
Adherans. CE IOVR la Cour
toutes les Chambres
assemblées, apres auoir
ouy le recit fait
par Monsieur le Premier
President de ce qui luy a esté
dit & aux autres Deputez de ladite
Cour, de la part du Roy & de la
Reyne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. ARREST De la Cour de Parlement. Donné en... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 6 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_297 ; cote locale : B_7_59. le 2012-03-26 09:25:45.

Cependant
à la requeste du Procureur
general sera par les Conseillers Commis
par Arrest du vnziesme Mars
dernier, informé de ce que l’on a traitté d’atenter à la personne dudit
Sieur Prince, au surplus les Arrests
donnez contre le Cardinal Mazarin,
ses parens & Domestiques estrangers,
incessament executez, les nommez
Siron, Berthet & Brachet assignez
en ladite Cour pour estre ouys
par lesdits Conseillers à la requeste
dudit Procureur General sur les voyages
qu’ils ont faits, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. DISCOVRS CONTRE LE LIBELLE INTITVLÉ, LE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1105 ; cote locale : B_7_3. le 2012-09-30 07:39:28.

fort bien & sont fort persuadés de l’ambition
de M. le Prince, de tous ses mauuais
desseins, de toutes ses entreprises; il à beau
publier que tous ceux qui gouuernent à present
ont interest de le voir esloigné de la Cour,
qu’ils sont tous dans la confidence du Mazarin,
tout le monde est trop persuadé de la probité
de nos Ministres, pour croire qu’ils voulussent
entretenir la diuision dans la Maison Royalle pour
leur interest particulier, l’on sçait trop bien que
leur honneur, & leur fortune particuliere

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. DISCOVRS CONTRE LE LIBELLE INTITVLÉ, LE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1105 ; cote locale : B_7_3. le 2012-09-30 07:39:28.

plus necessaires pour la vie, soit aujourd’huy si
changé qu’il veuille employer tout son bien, hazarder
son honneur & sa vie pour conseruer le
repos & la tranquillité dans vos familles? Pour
tascher de vous attirer dans son party, il vous parle
du retour du Mazarin, sçachant que c’est là
vostre foible, & que plusieurs le craignent; Ie
vous prie de croire que ce n’est qu’vn pur artifice,
pour vous faire croire ces illusions fauces
& ridicules, luy mesmes est bien persuadé du
contraire, & souhaiteroit de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. DISCOVRS CONTRE LE LIBELLE INTITVLÉ, LE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1105 ; cote locale : B_7_3. le 2012-09-30 07:39:28.

son cœur qu’il
fust maintenant dans Paris, affin que sa reuolte fut
en quelque façon moins criminelle & fauorisée
de plus de m’escontans, son party en seroit bien
plus fort, ayant vn pretexte specieux & apparant;
mais à present qu’il est certain que le Mazarin,
dont on nous parle, n’est qu’vn fantosme qu’on
presente à nostre imagination pour nous effrayer,
& qui n’est nullement veritable, nous deuons tous
nous animer & resueiller nos courages pour atterrer
vn ennemy si déraisonnable, & qui se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. DISCOVRS DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ A... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Pièce 7 sur les 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1116 ; cote locale : B_6_30. le 2012-09-30 16:41:14.

lesdits Sieurs le Tellier, Seruient
& de Lionne, n’auoient esté éloignés du Conseil qu’en
apparence, & que ceux que l’on auoit substituez en
leur place m’estoient pour le moins aussi suspects pour
les liaisons estroites qu’ils auoient auec le Cardinal
Mazarin, ie ne pus que ie n’en témoignasse mon
ressentiment à son altesse Royale & au Parlement,
à la persuasion desquels toutefois, ie ne l’aissay pas de
me donner l’honneur d’aller rendre mes respects à
leurs Majestez; mais desquels ie fus receus auec

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

les Princes iusqu’à present.

M. DC. LI. DISCOVRS DES-INTERRESSÉ,
Sur ce qui s’est passé de plus considerable, depuis la liberté
de Messiers les Princes, iusqu’à present. L’ignorance du Cardinal Mazarin, & l’injuste detention de
Messieurs les Princes ayant excité des troubles dans tout le
Royaume, tout le monde auoit creu que la liberté de ces prisonniers,
dont l’innocence estoit aussi grande que leur naissance est illustre,
suyuie de l’éloignement du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

Norslinguen,
& de Lens, dans lesquelles sa valeur auoit triomphé des
plus puissans efforts des ennemis de cét Estat. Cette grande vnion
qui paroissoit entre M. le Duc d’Orleans & Messieurs les Princes,
fortifiée de la reünion de ceux que les artifices du Cardinal Mazarin
auoit diuisez par des interests differens, au preiudice du bien
public, les desirs que les vns & les autres témoignoient de vouloir restablir la confiance que la mauuaise foy du Ministre auoit ruinée,
bref ces importantes propositions que l’on faisoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14. uer leur ambition sur le de bris de la fortune des particuliers. Apres le bannissement du Cardinal Mazarin, le Parlement qui
s’estoit engagé insensiblement à demander au Roy vne Declaration,
par laquelle S. M. excluroit à l’aduenir de ses Conseils tous
les Cardinaux, soit Estranger, soit François, ayant trouué de la resistance
à la Cour, pria S. A. R. qui auoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

des Conseils du Roy, ceux qui
auoient l’honneur de composer le premier corps du Royaume, il
sembloit qu’ils eussent dessein de former vne opposition, dont les
suittes seroient sans doute fascheuses. Qu’il prioit la Compagnie de
considerer que les Party sans du Cardinal Mazarin, fomenteroient
autant qu’il leur seroit possible, les diuisions qui estoient sur le
poinct de naistre, afin d’auoir quelque specieux pretexte de dire,
que le Ministre que l’on auoit chassé, n’estoit point la pierre du
scandale public. Qu’il croyoit qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

Mais qu’il s’agissoit de l’execution d’vn arresté
de la Compagnie, & qu’il estoit iuste que le Roy accordast
vne Declaration si necessaire, & que S. A. Royale deuoit y employer
tout son credit. Les ennemis de M. le Coadjuteur, & les amis du Cardinal Mazarin
persuadez, qu’il n’auoit poussé ce premier Ministre, que pour
entrer dans sa place, & se reuestir de sa dignité, luy imputerent toutes
les difficultez que M. le Duc d’Orleans opposoit à la demande de la Declaration & croyant auoir trouué vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

opposoit à la demande de la Declaration & croyant auoir trouué vne occasion fauorable
de se vanger, persisterent à demander l’execution de l’arresté auec
autant de fermeté, qu’ils auoient autrefois defendu le cuite du
Cardinalat, les ennemis du Mazarin le ioignirent à leur party, &
creurent qu’ayant abbattu l’idole, il falloit pour la satisfaction & la
seureté publique renuerser l’idolatrie, les indifferens, & ceux qui
n’agissent que par les formes du Palais, se laisserent facilement entraisner
au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

les veritables causes des troubles presens,
& des bruits qui allarment tous les gens de bien, il fait entendre à
la Reyne que M. le Duc d’Orleans, s’est declaré son ennemy, parce
qu’il est seruiteur de Sa Majesté, & dans les interests de Monsieur
le Cardinal Mazarin, que si Sa Majesté veut l’honorer de sa
protection, il croit auoir trouué vne conioncture fauorable, pour
ruiner les Frondeurs dans le Parlement, les diuiser d’auec Messieurs
les Princes, & mettre les choses en tel estat, que les vns ou
les autres, pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

par les necessitez publiques,
& par les mauuais conseils de celuy à qui son merite auoit
donné de la ialousie. Il estoit raisonnable que pour fortifier le Conseil du Roy, on
rappellat monsieur le Chancelier, qu’vne foiblesse & lasche complaisance
du Cardinal Mazarin auoit iniustement esloigné Mais
il est mal-aysé de croire que monsieur Seruient, qui negocioit
toutes ces mutations sans la participation de monsieur le Duc
d’Orleans, & qui preuoyoit bien qu’elles luy attireroient auec iustice
son indignation, n’en eut au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

puissantes pour le dispenser de rendre l’obeïssance & le
respect que les Princes du Sang doiuent particulierement en
pareilles rencontres à l’authorité royale, on a veu naistre
depuis ce temps-là les froideurs dont les creatures & les
emissaires du Cardinal Mazarin se seruent encore à present
pour semer des diuisions & des defiances entre Monsieur le
Duc d’Orleans, & Messieurs les Princes & les Frondeurs, &
pour faire croire aux peuples que les vns & les autres trauaillent
secrettement par des negociations

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

defiances entre Monsieur le
Duc d’Orleans, & Messieurs les Princes & les Frondeurs, &
pour faire croire aux peuples que les vns & les autres trauaillent
secrettement par des negociations separées au retour
du perturbateur du repos public. Le Cardinal Mazarin est la veritable cause de nos calamitez,
c’est l’ennemy de l’Estat, personne n’en peut douter,
nous sommes obligez d’auoir du respect & de l’amour pour
tous ceux qui l’ont chassé : quiconque est assez mauuais François
pour conseiller au Roy le retour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

auec laquelle exposant sa personne
à la teste des armées du Roy, il a repoussé les ennemis, ces
illustres conquestes, par lesquelles il a augmenté le domaine
de la Couronne, les soins qu’il a pris pour appaiser les mouuemens
que la malice & les artifices du Cardinal Mazarin
auoit excitez dans le Royaume, la bonté auec laquelle il a
ramené dans l’obeïssance du Roy, ceux que le desespoir &
la persecution du Ministre en auoit fait sortir, font assez connoistre
que son Altesse Royale depuis le commencement de
la Regence iusques

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

d’ans l’esprit des peuples, & dans celuy
de Messieurs les Princes, on a tasché depuis le changement
qui s’est fait dans le Conseil, de fomenter des defiances contre
les vns, & de persuader en mesme temps aux autres que
S. A. R. negocioit secrettement auec le C. Mazarin. On a
voulu faire croire à monsieur le Duc d’Orleans que le changement
des Ministres ne s’estoit point fait sans le consentement
de Monsieur le Prince, qu’il ny auoit point consenty
sans quelque engagement particulier, que si son Altesse
Royale n’en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

par lesquels
on veut diviser monsieur le Duc d’Orleans d’auec monsieur
le Prince, & luy faire perdre l’amitié des peuples, feront
aussi peu d’impression que les premiers. On ne croira iamais
que son Altesse Royale ait si tost oublié le naturel du Cardinal
Mazarin, & de quelle ingratitude il reconnoist ses bien-facteurs
& ses ennemis reconciliez ; on ne croira iamais que
son Altesse Royale veüille par de secrettes negociations &
pour ses interests particuliers corrompre le fruit des obligations
que messieurs les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

dans le Conseil de nos Roys.
Enfin on ne pourra aisément se persuader que M. le Duc
d’Orleans apres auoir dit publiquement les chambres assemblées,
qu’il croiroit estre traistre au Roy, à l’Estat, & au Parlement,
s’il consentoit iamais au retour du Cardinal Mazarin,
voulut par quelque action contraire à vne declaration si
solemnelle ternir l’eclat des plus belles actions de sa vie.   Il sera bien mal-aisé de persuader que Monsieur le Coadjuteur,
qui n’a iamais eu que le bien public deuant les yeux,
& qui pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

tempeste,
il voulut encore s’y exposer, & pour des interests particuliers
mettre en danger la fortune de l’Estat, pour laquelle
il a si long temps & si genereusement combattu. Mais croira-t’on plus facilement que monsieur le Prince
ait traitté auec le Mazarin. Nous n’ignorons pas ce que l’on
a publié par tout que Bartet a este envoyé par madame la
Princesse palatin au C. Mazarin que depuis son retour cette
Princesse a veu fort souuent la Reyne en particulier, que sa
majesté l’a traittée fort fauorablement, qu’elle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

laquelle
il a si long temps & si genereusement combattu. Mais croira-t’on plus facilement que monsieur le Prince
ait traitté auec le Mazarin. Nous n’ignorons pas ce que l’on
a publié par tout que Bartet a este envoyé par madame la
Princesse palatin au C. Mazarin que depuis son retour cette
Princesse a veu fort souuent la Reyne en particulier, que sa
majesté l’a traittée fort fauorablement, qu’elle fait des negociations
secrettes pour messieurs les Princes que monsieur le
Prince void chez monsieur Arnault à des heures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

de la veneration pour S. A. Et nous
ne deuõs pas regler nos affectiõs au preiudice de quelques
particuliers, ny nous laisser surprẽdre par les artificieux intrigues
de ceux qui veulent faire seruir nos passions à leur ambition.
S’il traitte pour le retour du Cardinal Mazarin, il
merite d’estre blasmé par tous ceux ausquels il est redeuable
de sa liberté. Il est iuste qu’en cette occasiõ les peuples separẽt
leur amitié d’auec leur estime, & que toute la France se repente
de ce qu’elle a fait en sa faueur. Mais il est iniuste

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

à la Reine, va reueiller les
Enquestes : si les Bartes & les Brachets portent des paquets
au Cardinal, c’est luy qui les enuoye enfin selon que ses ennemis
ont beson pour leurs interests de la faueur de la Cour
ou de celle du peuple, Monsieur le Prince est tantost Mazarin
& tantost frondeur.   Le salut de l’Estat nous oblige de faire tous nos efforts
pour empescher le retour de cét indigne ministre que l’on a
banny, & la prudence veut que nous demeslions auec beaucoup
d’exactitude & de iustice, les interests

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12