[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(187 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "maire.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

confirmation desdits Articles & conditions en la mesme forme &
teneur qu’elles contiennent, sans les alterer en aucune chose. A ces
causes nous mandons & commandons à nostre Conseil & Maison
de la Suplication; aux Iuridictions de la Table de Conscience, Maires
de Ville & autres des Conseils de Guerre & outre mer, & principalement
à celuy des Finances à qui l’affaire touche & aux Gouuerneurs
& Capitaines Generaux du Brazil, Capitaines Maiors, Intendans
des Finances, President General és Chambres

=> Afficher la page


Occurrence 2. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

à la Reyne Regente, & que la déliberation commencé
le iour auparauant seroit continuée le lendemain, & enjoint
aux Preuost des Marchands & Escheuins de Paris, de donner
ordre à la seureté de la Ville, & defences à tous Gouuerneurs Capitaines, Maires & Escheuins des Villes, Ponts, Ports &
passages & à tous autres, d’empescher le passage des viures &
denrées qui seront destinées pour aporter en icelle Ville de
Paris, à peine d’en respondre en leurs noms.   Par Ordonnance du Roy, donnee à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_119. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : B_7_45. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 03:33:00.


Il estoit pour la guerre assez mal assorty,
Ses murs tous démolis, & sans parapetto,
Peu de pouldre & de plomb, & peu de bled battu
Luy fit apprehender de se voir sus peto,
Et la necessité fit ceder la vertu.    
Le Maire, à ce qu’on dit, en secret concerta
D’enuoyer promptement deuers sa Majesté
Pour luy representer l’estat de la Cité,
Ce qu’estant découuert, Conty s’en irrita,
L’enuoya prisonnier, & contre luy pesta,
Il crût par ce moyen le complot

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_119. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : B_7_45. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 03:33:00.


Et dont l’air agité, plus que d’vn éuentail,
A de mainte Pucelle esmeu le teint vermeil,
Elle a fait peur à tel, de qui le souspirail,
Se fust bien aysement bouché d’vn grain de mil,
Quel que soit son autheur, Romain, Goth, Espagnol,
Roy, Maire du Palais, Empereur, ou Consul,
Sans respecter son nom qui n’a pas eu grand vol,
Nostre grosse Pucelle en a bien dans le cul.   Enuoy à quelque Balafré.  
VOVS que la grosse Tour à rendu torticol,
Qui vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_45. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : E_1_119. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 03:30:58. re & de plomb, & peu de bled battu
Luy fit apprehender de se voir sus peto,
Et la necessité fit ceder la vertu.    
Le Maire, à ce qu’on dit, en secret concerta
D’enuoyer promptement deuers sa Majesté
Pour luy representer l’estat de la Cité,
Ce qu’estant découuert, Conty s’en irrita,
L’enuoya prisonnier, & contre luy pesta,
Il crût par ce moyen le complot

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_45. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : E_1_119. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 03:30:58.


Et dont l’air agité, plus que d’vn éuentail,
A de mainte Pucelle esmeu le teint vermeil,
Elle a fait peur à tel, de qui le souspirail,
Se fust bien aysement bouché d’vn grain de mil,
Quel que soit son autheur, Romain, Goth, Espagnol,
Roy, Maire du Palais, Empereur, ou Consul,
Sans respecter son nom qui n’a pas eu grand vol,
Nostre grosse Pucelle en a bien dans le cul.  

Enuoy à quelque Balafré.  
VOVS que la grosse Tour à rendu torticol,
Qui vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CANTIQVE DE REIOVISSANCE DES BONS FRANÇOIS,... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_622 ; cote locale : C_1_2. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 09:01:59.

que ces maximes nouuelles, qui tâchent
de les rendre inuisibles pour les rendre moins
aimables, et qui les veullent reduire à cette coustume
des derniers Roys de la premiere lignée
qui demeuroient tousiours enfermez dans la
molesse et dans loisiueté, pendant que les Maires
du Palais auoient vsurpé toute l’authorité. Nous sçauons bien que le dessein de nostre
auguste Reyne sera tousiours contraire à ceux
qui conceuroient de telles entreprises, et qu’elle
a le cœur et les pensées trop releuées et trop
Royalles pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CAYER CONTENANT. LES TRES-HVMBLES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 27 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_662 ; cote locale : C_1_10. le 2012-04-29 01:57:03.

ruinees, & plusieurs
Habitans d’icelle blessez & tués, mesmes des Officiers
du Parlement. Plaira semblablement à leurs Maiestés de considerer,
qu’ayant autrefois en Guienne vn Gouuerneur de
la ville de Bordeaux, vn Gouuerneur du Chasteau & vn
Maire, qui estoient autant de charges separees qui seruoient
à recompenser le merite & les seruices de plusieurs
Seigneurs, toutes ces authorités sont auiourd’huy
vnies en la personne du Gouuerneur qui en fait toutes
les fonctions, dont les mauuaises consequences

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

qu’ils ont fait registrer vne Declaration pour juger Souuerainement ; Ouy lesdits Gens du Roy, &c.
A esté arresté & ordonné, que les Lettres de ladite Cour, & les Arrests
d’icelle seront derechef enuoyez ausdits Officiers du Presidial,
Preuosté, Maire & Escheuins d’Orleans, ausquels elle enjoint de les
receuoir, faire registrer, & executer incessamment à peine d’interdiction ;
Leur fait tres-expresses inhibitions & deffences de receuoir,
deferer, & reconnoistre autres ordres contraires à ladite Cour,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.
au
Comte
d’Anjou. La continuation de la charge de Grand Maistre
& Dapifer, en la Maison des Comtes d’Anjou, est
cy-apres esclaircie. Pour l’Estendart aux

=> Afficher la page


Occurrence 11. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

Champs, à Paris : &
aussi eust enuoyé par deuers nous, ledit Robert, hoste desdits
Religieux, & fait METTRE EN L’ESCHIELLE pour cause
de certains faux serments faits pardeuant nous, ou les Maistres
dudict hostel sous nous : Et combien que le Chambrier,
& Maire de ladite Eglise, se fussent traicts par deuers
nous, & par deuers ledict Roy des Ribaux, en requerant
à eux estre rendus, & restituez lesdicts biens & hoste,
comme à eux appartenans : & depuis en ont mis, & tenu
ledict Roy des Ribaux, en procez en

=> Afficher la page


Occurrence 12. Anonyme. DIALOGVE ENTRE LE ROY DE BRONZE, ET LA... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Partie 1. Voir aussi C_7_15 (partie 2) et C_7_16 (partie 3), A_2_59 (partie 2), A_2_60 (partie 3) et E_130. Référence RIM : M0_1090 ; cote locale : C_7_14. le 2012-09-28 09:40:33.

vne plus auguste
marque : En effet si les Historiens de ce temps ne sont plus exacts
que ceux du temps passé, ce ne sera point sans béveuë que la posterité
lira dans nos Chroniques les noms de ces pestes d’Estat parmi
ceux de vos successeurs, comme nous lisons ceux des Maires du
Palais parmy ceux de vos Predecesseurs. Et ceux qui se mesleront
de renouueller l’Histoire de France, parleront d’vn Armand &
d’vn Mazarin premiers de ces noms là, plus que d’vn Louis XIII.
ou d’vn Louis XIV. Encore si la tyrannie des derniers ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DIALOGVE ENTRE LE ROY DE BRONZE. ET LA... (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_59 (partie 2), A_2_60 (partie 3), C_7_14 (partie 1), C_7_15 (partie 2) et C_7_16 (partie 3). Référence RIM : M0_1090 ; cote locale : E_1_130. le 2012-09-28 09:40:08.

vne plus auguste
marque : En effet si les Historiens de ce temps ne sont plus exacts
que ceux du temps passé, ce ne sera point sans beueuë que la posterité
lira dans nos Chroniques les noms de ces pestes d’Estat parmy
ceux de vos successeurs, comme nous lisons ceux des Maires du Palais
parmy ceux de vos Predecesseurs. Et ceux qui se mesleront de
renouueller l’Histoire de France, parleront d’vn Armand & d’vn
Mazarin premiers deces noms là, plus que d’vn Louis XIII. ou
d’vn Louis XIV. Encore si la Tyrannie des derniers ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

de leur reuolte pour se mettre à la teste d’vn party qui ne peut estre
que contraire au bien de l’Estat, au seruice du Roy, & funeste à la
gloire de nostre nation.   L’Histoire nous apprend qu’vn certain Protadius Romain de nation
ayant esté fait Maire du Palais par le Roy Theodoric à la recommandation
de la Reyne Brunechilde : cét insolent Estranger
non point pour satisfaire à son insatiable auarice & à son ambition
desreglée, que pour complaire à la passion de la Reyne qui l’auroit
eleue de la poussiere

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

de leur reuolte pour se mettre à la teste d’vn party qui ne peut estre
que contraire au bien de l’Estat, au seruice du Roy, & funeste à la
gloire de nostre nation.   L’Histoire nous apprend qu’vn certain Protadius Romain de nation
ayant esté fait Maire du Palais par le Roy Theodoric à la recommandation
de la Reyne Brunechilde : cét insolent Estranger
non point pour satisfaire à son insatiable auarice & à son ambition
desreglée, que pour complaire à la passion de la Reyne qui l’auroit
eleué de la poussiere

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

reünis à nostre Couronne, si dans trois iours,
du iour & datte des presentes, ils ne se rendent prés de
Nous, pour y rẽdre seruice & la fidelité qu’ils nous doiuent.
Faisant cependant tres-expresses inhibitions & deffences à
tous nos Officiers, Maires, & Escheuins de nos Villes & nos
autres Subjets de les recõnoistre, ny d’obeїr à leurs Ordres,
à peine de desobeїssance, & d’estre declarez, cõme Nous les
declarons en ce cas, Criminels de leze Majesté. Si donnons
en mandement à tous nos Officiers,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

reünis à nostre Couronne, si dans trois iours,
du iour & datte des presentes, ils ne se rendent prés de
Nous, pour y rẽdre seruice & la fidelité qu’ils nous doiuent.
Faisant cependant tres-expresses inhibitions & deffences à
tous nos Officiers, Maires, & Escheuins de nos Villes & nos
autres Subjets de les recõnoistre, ny d’obeïr à leurs Ordres,
à peine de desobeïssance, & d’estre declarez, cõme Nous les
declarons en ce cas, Criminels de leze Majesté. Si donnons
en mandement à tous nos Officiers,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

à peine d’estre declarez criminels de leze-Majesté, &
perturbateurs du repos public ; Et à tous Gouuerneurs de
nos Prouinces & Places, nos Lieutenans, Baillifs, Seneschaux,
Capitaines, Chefs & conducteurs de Gens de guerre, Preuosts
des Mareschaux, Maires & Escheuins de Villes, & autres
nos Officiers & Sujets, de luy donner retraite, ny entretenir
aucun commerce auec luy, par lettres, enuoy de Couriers
ou autrement : Et aux Generaux de nos Armées, de le
receuoir dans leurs Troupes, & à toutes personnes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

fassent lire, publier & enregistrer ; & à tous les
Gouuerneurs de nos Prouinces & Places, Generaux de nos
armées, Lieutenans Generaux, Baillifs, Seneschaux, Capitaines,
Chefs & Conducteurs des Gens de guerre, Officiers
de nos Armées, Preuosts des Mareschaux, Maires & Escheuins, chacun en droict soy, de tenir la main à l’execution des
presentes, selon leur forme & teneur : CAR tel est nostre
plaisir. Et afin que ce soit chose ferme & stable à tousiours,
nous auons signé ces presentes de nostre main, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. HARANGVE FAITE AV ROY A SON ARRIVEE EN la... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1581 ; cote locale : B_16_27. le 2012-10-28 04:07:57.

HARANGVE
FAITE
AV ROY A SON ARRIVEE EN
la ville de Compiegne, par le Maire
de ladite ville, sur le sujet de la paix &
de l’éloignement du Cardinal Mazarin.

Auec la response de sa Majesté.

A. PARIS,
Chez IACQVES LE GENTIL.

M. DC. LII.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. HARANGVE FAITE AV ROY A SON ARRIVEE EN la... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1581 ; cote locale : B_16_27. le 2012-10-28 04:07:57.

Cardinal Mazarin.

Auec la response de sa Majesté.

A. PARIS,
Chez IACQVES LE GENTIL.

M. DC. LII. HARANGVE
FAITE
AV ROY, A SON ARRIVEE
en sa Ville de Compiegne,
par le Maire de ladite Ville,
sur le sujet de la Paix, & de
l’esloignement du Cardinal
Mazarin. SIRE, L’arriuée de Vostre Majesté en cettte Ville, produit le mesme effet dans
le cœur de tous ses Habitans, que feroit
celle de quelque

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LES SIX CORPS DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1592 ; cote locale : B_3_12. le 2012-10-29 03:44:46.

& perils ausquels peut tomber
la personne du Roy: La raison que i’en veux donner est
appuyée sur vne question de faict, & partant inexpugnable:
Ie la tire de l’Histoire des Rois de France de la
premiere & deuxiéme Race, où il se lit que le pouuoir
des Maires du Palais estoit si grand, qu’il ne leur manquoit
que le nom de Roy, pour estre parfaitemẽt Rois,
à laquelle supréme Dignité, ils sont enfin paruenus par
leur orgueilleuse puissance, appuyée par la multitude
de leurs Creatures qu’ils auoient attachées à leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LES SIX CORPS DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1592 ; cote locale : B_3_12. le 2012-10-29 03:44:46.

par les Gouuernemens des Prouinces,
Places fortes, soit par les Charges militaires qu’ils
distribuoient à leur volonté, aussi bien que des Finances,
au moyen desquelles ils acheptoient les ames venales
qui se laissoient aller au torrent impetueux de
l’ambition de ces Maires, lesquels ont enfin esté esleuez
par la multitude de leurs Creatures à la dignité
Royalle, apres auoir confiné dans vn Cloistre leur Roy
legitime. Or est-il que l’authorité d’vn premier Ministre,
telle qu’a esté celle des Cardinaux de Richelieu &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LES SIX CORPS DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1592 ; cote locale : B_3_12. le 2012-10-29 03:44:46.

de leurs Creatures à la dignité
Royalle, apres auoir confiné dans vn Cloistre leur Roy
legitime. Or est-il que l’authorité d’vn premier Ministre,
telle qu’a esté celle des Cardinaux de Richelieu &
Mazarin, estant encore plus grande que celle des anciens
Maires du Palais, qui ne doit apprehender qu’vn
premier Ministre de cette authorité n’vsurpe, soit pour
luy, soit pour ses parens, la Couronne apres l’auoir fait
tomber de dessus la teste de son Roy pour la mettre
sur la sienne; car puis qu’vne telle perfidie a bien

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LES SIX CORPS DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1592 ; cote locale : B_3_12. le 2012-10-29 03:44:46.

doit apprehender qu’vn
premier Ministre de cette authorité n’vsurpe, soit pour
luy, soit pour ses parens, la Couronne apres l’auoir fait
tomber de dessus la teste de son Roy pour la mettre
sur la sienne; car puis qu’vne telle perfidie a bien esté
faite par les Maires du Pallais, qui pourra asseurer
qu’vn premier Ministre qui aura vne semblable authorité
que celle de ces Cardinaux, apres la perte des Princes
du Sang, n’aura pas vne semblable ambition déreiglée?
Quant à ce que i’ay auancé que l’authorité

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2