[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(414 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "ma[ij]oritE" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_119. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : B_7_45. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 03:33:00.

SERVANT A L’HISTOIRE
DES TROVBLES ADVENVS
EN BERRY.

SVR L’ARRIVÉE DE MONSIEVR
le Prince à Bourges, au mois
de Septembre 1651.  
LORS que le Grand Condé de Paris s’absenta,
Et ne voulut pas estre à la Majorité,
Il craignit iustement d’estre encore arresté
Et sa prudence, ainsi, ce malheur éuita.
Bourges fut son Azyle, ou chacun protesta,
Qu’il s’estimoit heureux de suiure son party;
On promit d’obeïr au Prince de Conty,
D’abord on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_45. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : E_1_119. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 03:30:58.

SERVANT A L’HISTOIRE
DES TROVBLES ADVENVS
EN BERRY.

SVR L’ARRIVÉE DE MONSIEVR
le Prince à Bourges, au mois
de Septembre 1651.  
LORS que le Grand Condé de Paris s’absenta,
Et ne voulut pas estre à la Majorité,
Il craignit iustement d’estre encore arresté
Et sa prudence, ainsi, ce malheur éuita.
Bourges fut son Azyle, ou chacun protesta,
Qu’il s’estimoit heureux de suiure son party ;
On promit d’obeïr au Prince de Conty,
D’abord on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CANTIQVE DE REIOVISSANCE DES BONS FRANÇOIS,... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_622 ; cote locale : C_1_2. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 09:01:59.

entierement glorieuse ; & en mesme temps
calmer les orages de la France pour la remettre
dans vne glorieuse tranquilité ; afin d’auoir le
contentement & l’honneur de remettre entre les
mains du Roy, (lors qu’il aura atteint l’année de
sa Maiorité) son Estat aussi florissant & triomphant,
comme vous l’auez receu des mains du
feu Roy, auec ceste augmentation de gloire
pour vous, que vous ayant esté laissé engagé
dans vne guerre estrangere, vous le luy rendrez
pacifique dedans & dehors, ses

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.

CARTEL
AVX BONS
FRANCOIS,
POVR LA MAIORITÉ
DV ROY.

A PARIS,
De L’IMPRIMERIE de la Veufue I. GVILLEMOT, ruë des
Marmouzets, proche l’Eglise de la Magdeleine.

M. DC. LI. CARTEL AVX BONS
François pour la Majorité du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.

POVR LA MAIORITÉ
DV ROY.

A PARIS,
De L’IMPRIMERIE de la Veufue I. GVILLEMOT, ruë des
Marmouzets, proche l’Eglise de la Magdeleine.

M. DC. LI. CARTEL AVX BONS
François pour la Majorité du Roy.  
ENFIN voicy venir la feste,
Que chacun des Subjets s’appreste
De voir le plus puissant des Rois
Assis sur le trosne des Loix
Pour y commander en puissance,
En grandeur & magnificence,
Et marquer sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.

pour la Majorité du Roy.  
ENFIN voicy venir la feste,
Que chacun des Subjets s’appreste
De voir le plus puissant des Rois
Assis sur le trosne des Loix
Pour y commander en puissance,
En grandeur & magnificence,
Et marquer sa Majorité
Par vne entiere authorité.    
Apres que les maux de la guerre,
Se sont fait sentir sur la terre,
Suiuis de cent mille malheurs,
Mille peines, mille douleurs,
Esperons de voir les nuages,
Qui faisoient naistre tant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.


Quand en ce pompeux a ppateil,
Diuin brillant & magnifique,
Il se fit voir sous le portique
Du Palais où regne le iour,
Il parut moins qu’en cette Cour,
Nous verrons en ce iour paroistre
Ce grand Roy qui se fait connoistre
En estat de Majorité
Auecque tant de Majesté.    
Sus donc que chacun se prepare
A cette action belle & rare,
Tel fut jadis moins à cheual
Sur le superbe Bucephal,
Ce grand Conquerant de la terre,
Si le Dieu qui commande en guetre,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.


Braues Bourgeois on vous conuse
De bien menager vostre vie,
Beuuants à la santé du Roy,
Et que chacun deuant chez soy
Fasse allumer le feu de ioye,
Pour le bien que le Ciel enuoye,
En faisant que sa Maiesté
Est enfin en maiorité.    
Il ne doute pas que vos ames
Ne soient bien ardentes des flammes,
De tres fideles citoyens
Il sçait bien que tous vos moyens,
Vos familles & vos fortunes,
Sont des offrandes trop communes,
Et trop indignes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.


A calmer les seditions,
A maintenir dans la Prouince
Les Loix, & la raison du Prince
Par la force de vos Arrests,
GRAND SENAT rendez vos respects
A ce Prince tant adorable,
Qui par sa conduite admirable
Au poinct de sa Majorité,
Va remettre en authorité
Son authorité Souueraine
Sous la conduite de la Reyne.
Dont les soins au bien de l’Estat
Rendront le Roy le Potentat
Le plus grand Monarque du monde
C’est icy que tout bien abonde
En ce iour de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.


A ce Prince tant adorable,
Qui par sa conduite admirable
Au poinct de sa Majorité,
Va remettre en authorité
Son authorité Souueraine
Sous la conduite de la Reyne.
Dont les soins au bien de l’Estat
Rendront le Roy le Potentat
Le plus grand Monarque du monde
C’est icy que tout bien abonde
En ce iour de Majorité,
En ce iour plein d’authorité,
Où se void que chacun s’appreste
D’en bien solenniser la feste.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

est la recompense
de vostre trahison. C’est donc sans raison que vous
auez attaqué Monsieur le Prince ; c’est sans raison que
vous dittes que sa sortie n’a point apporté la Paix à l’Estat,
ç’a esté vous qui l’auez troublée en conseillant auparauant
la majorité du Roy le retour du Mazarin, on sçait les resistances
genereuses que M. le Prince y apporta, & qu’enfin
il fut contrainct pour asseurer sa liberté & sa vie, à se retirer
de la Cour. Le gouuernement de Guyenne estoit ce vne recompense
ou plutost

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

de luy oster la
liberté que vos predecesseurs luy auoient perpetuellement accordée, de
leur representer ce qu’elle iugeroit vtile pour le bien de leur Estat. Nous
osons dire à vostre Majesté, que c’est vn mauuais Conseil qu’on luy
donne, de commencer Pannée de sa Majorité par tant de commandemens
de puissance absoluë, & de l’accoustumer à des actions dont les
bons Rois comme vous, Sire, n’vsent iamais que rarement, &c. Monstrelet qui n’a point ignoré nos Maximes, appelle le
Parlement de Paris, Conseil Royal, dans son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

conseruateurs
de leurs peuples & de leurs sujets. Estant certain qu’on ne
sçauroit tirer aucun auantage de ses propres ruines, & qu’il
est monstrueux en toute sorte de façon, qu’vn jeune Roy
commence à marquer la premiere année de son Regne, & de
sa Majorité, par le carnage & le massacre de ses propres suiets,
sans qu’on puisse les accuser d’autre chose sinon qu’ils sont
nés François & innocens ; Cædibus suorum surgit Rex Imperaturus,
& à suppliciis Regnum auspicatur, eam tantum ob causam, quia
sui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DISCOVRS DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ A... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Pièce 7 sur les 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1116 ; cote locale : B_6_30. le 2012-09-30 16:41:14.

que me vouloient
tendre mes ennemis, & comme ils voulurent
abuser de la parole Royale, & de ce qu’il y a de
plus auguste & de plus saint, afin de se maintenir
& me mieux surprendre. Ils firent publier cette Declaration seulement la
veille de la Majorité du Roy, afin d’oster par ce moyen à son Atesse Royale & à moy, le temps de
faire aucun changement dans le Conseil, & d’en
exclure ceux qui par leurs dangereuses maximes
taschent d’obseder continuellement l’esprit de leurs
Majestez, ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DISCOVRS DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ A... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Pièce 7 sur les 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1116 ; cote locale : B_6_30. le 2012-09-30 16:41:14.

& me contentay d’écrire vne Lettre à
Sa Majesté, que ie luy fis rendre par le Prince
de Conty mon frere, par laquelle ie luy témoignois
le vif ressentiment que i’auois d’estre forcé de m’éloigner
de sa personne pendant l’action celebre de fa Majorité, de laquelle i’estois certain que mes ennemis
se vouloient preualoir contre ma personne.   I’écriuis en mesme temps à son Altesse Royale,
& luy fis voir la passion que i’auois, que toutes
choses se terminassent par vn accommodement; &
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

Declaration, par laque le Sa Majesté persuadera qu’elle
ferme la porte à Monsieur le Cardinal, & luy oste les esperances
du retour, que cette Declaration ne peut en aucune façon preiudicier
aux bonnes intentions qu’elle a pour luy, puisque le Roy dans sa Majorité la pourra reuoquer & destruire par vn autre toute
contraire, que par ce moyen elle gagnera le Parlement, & le
tourner a contre Monsieur le Coadjuteur, que Monsieur de Chasteau
neuf, ne refuse de seeller cette Declaration, que de peur de
se donner l’exclusion

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

le Royaume, retirés vous, perdés
l’esperance du retour & allez en paix. Mais quoy l’esprit du Cardinal Mazarin qui meut tout
le Conseil, inspire bien d’autres sentimens, il faut dire à
la Reyne qu’il n’y a point d’obstacles qui puissent resister
à la maiorité du Roy, & parce que le Parlement
temoigne de la constance à maintenir ses deliberations & de l’amour pour le soulagement des peuples qui l’ont seconde lors
qu’il a proscript cét estranger qui les tyrannisoit, il faut faire des
cabales contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

est le plus ferme appuy de l’authorité Royalle, qu’elle doit
fermer les conseils aux mauuais conseils de ceux qui pour leur interest
particulier luy persuadent de rappeller le Cardinal Mazarin que
l’on a chassé durant sa minorité, que ce doit estre le premier pas de
sa Maiorité, & qu’il doit accabler sous le faix de son authorité absolue
tous ceux qui s’opposeront à cette resolution. Que sa Majesté
considere qu’en l’Estat oû l’on void auiourd’huy la France, il est
impossible de luy rendre le lustre qu’elle a perdu, & la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

en voulant auec trop de seuerité punir des
coupables, que c’est à la clemence & non à la rigueur de pacifier les
Estats, que les guerres ciuiles ont troublés, Enfin que sa Majesté
sçache que l’amour des Peuples qui la doit accompagner au Trosne
le iour de sa Majorité, n’en doit point estre chassé par la iuste apprehension
du retour de leur Ennemy, & que pour regner heureusement,
elle doit commander à ses peuples comme vn bon pere à ses
enfans, bien loing de se faire craindre par des sujets desesperez ;
voila quels

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

Declaration, par laquelle Sa Majesté persuadera qu’elle
ferme la porte à Monsieur le Cardinal, & luy oste les esperances
du retour, que cette Declaration ne peut en aucune façon preiudicier
aux bonnes intentions qu’elle a pour luy, puisque le Roy dans sa Majorité la pourra reuoquer & destruire par vn autre toute
contraire, que par ce moyen elle gagnera le Parlement, & le
tournera contre Monsieur le Coadjuteur, que Monsieur de Chasteau
neuf, ne refuse de seeller cette Declaration, que de peur de
se donner l’exclusion

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04. bien d’autres sentimens, il faut dire à
la Reyne qu’il n’y a point d’obstacles qui puissent resister
à la maiorité de Roy, & parce que le Parlement
temoigne de la constance a maintenir ses deliberations & de l’amour pour le soulagement des peuples qui l’ont secondé lors
qu’il a proscript cét estranger qui les tyrannisoit, il faut faire des
cabales contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

est le plus ferme appuy de l’authorité Royalle, qu’elle, doit
fermer les conseils aux mauuais conseils de ceux qui pour leur interest
particulier luy persuadent de rapeller le Cardinal Mazarin que
l’on a chassé durant sa minorité. que ce doit estre le premier pas de
sa Maiorité, & qu’il doit accabler sous le faix de son authorité absolue
tous ceux qui s’opposeront à cette resolution. Que sa Majesté
considere qu’en l’Estat oû l’on void auiourd’huy la France, il est
impossible de luy rendre le lustre qu’elle a perdu, & la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

en voulant auec trop de seuerité punir des
coupables, que c’est à la clemence & non à la rigueur de pacifier les
Estats, que les guerres ciuiles ont troublés, Enfin que sa Majesté
sçache que l’amour des Peuples qui la doit accompagner au Trosne
le iour de sa Majorité, n’en doit point estre chassé par la iuste apprehension
du retour de leur Ennemy, & que pour regner heureusement,
elle doit commander à ses peuples comme vn bon pere à ses
enfans, bien loing de se faire craindre par des suiets desesperez ;
voila quels

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. DISCOVRS FAISANT VOIR Tout ce qui s’est... (1652) chez [s. n.] à Paris , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1122 ; cote locale : B_13_44. le 2012-06-22 01:50:46.

Parlons auec raison sans chaleur de foye &
sans passion, le Parlement de Paris a-il tort
de consentir, auec Messieurs les Princes, voire
toute la France, de faire executer la Declaration
du Roy, leuë & publiée, & registrée en
l’acte solemnel de la Majorité de sa Majesté en
son Parlement de Paris, le 7. de Septembre de
l’an 1651. portant, Que le Cardinal s’esloigneroit
& sortiroit hors de France, terres &
pays de l’obeyssance du Roy, sans esperance
d’y retourner: Et contre vne Declaration si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

peut-il douter de cette verité ?
S’imagine-t’il que l’on ait oublié le ressentiment
de l’authorité qu’il a donné par sa presence,
& par ses suffrages aux Arrests qui l’ont
exilé ? Se persuade-t’il que l’on conçoiue des
esperances de cette Majorité prochaine, seulement
contre les Parlements & contre le peuples,
& qu’on luy vueille sous le Roy Majeur,
laisser l’vsage d’vne authorité dont on publie
qu’il a si fort abusé pendant la minorité ? Ainsi
la seureté de Monsieur le Prince estant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5