[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(900 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "les|des|leur.|[mst]on|[mntv].s armEe." dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, AV PALAIS ROYAL,... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi C_5_41. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : A_4_25. le 2012-10-28 02:28:48.

leuées du reste pour secourir l’Estat dans la necessité qu’il y auoit
d’entretenir les Troupes, & d’attirer à nous celles qui alloient estre licentiées
en Allemagne, qu’auirement les ennemis en profiteroient à nostre
preiudice, & in pourroient si fort grossir leurs armées, qu’il seroit impossible
de leur resister: Que les deniers des Tailles n’estoient pas vn
argent prest, qu’ils ne seroient perçeus que neuf mois aprés l’imposition, & que si l’on attendoit ce temps-là, l’Estat se trouueroit en peril.
Que le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Amelot, Jacques. HARANGVE FAITE A LA REYNE, PAR MR AMELOT... (1649) chez Langlois (Denis) à Paris , 10 pages. Langue : français. Voir aussi A_4_25. Référence RIM : M0_1564 ; cote locale : C_5_41. le 2012-10-28 02:33:43.

leuées du reste pour secourir l’Estat dans la necessité qu’il y auoit
d’entretenir les Troupes, & d’attirer à nous celles qui alloient estre licentiees
en Allemagne ; qu’duirement les ennemis en profiteroient à nostre
preiudice, & en pourroient si fort grossir leurs armées, qu’il seroit impossible
de leur resister : Que les deniers des Tailles n’estoient pas vn
argent prest, qu’ils ne seroient perçeus que neuf mois mois aprés l’imposition, & que si l’on attendoit ce temps-là, l’Estat se trouueroit en peril.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

que V. M. a fait faire sur les Iuges conseruateurs, &
parce que la Iurisdiction d’iceluy ne se prend pas par priuilege,
pour molester & vexer les parties, qui est la raison a auoir égard
à ladite Ordonnance, sinon pour la bonne administration de la
Cõpagnie, aprest des armées, lettres quel’on dépeschera au Royal
nom de V. M. il est precisement necessaire en icelle, & aussi elle
aura vn Procureur Fiscal, qu’elle nommera pour toutes ces
causes. 5. Que ledit Iuge conseruateur deliurera toutes les ordres necessaires
par lettres au

=> Afficher la page


Occurrence 4. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

les
pourra faire conduire, qui seront examinez, & ils ne seront pas
de Nation qui nous soit ennemie, & de la mesme sorte quelque
gens de guerre pour mesler auec les Portugais, & le Royaume
demeurera plus déchargé de ces leuées. 11. Et d’autant que pour des Armées de si grande importance
duquel gouuernement dépend auec l’ayde de Dieu, le bon succez
& conseruation de l’estat du Brazil, & seureté & force de ce
Royaume, il est besoin d’élire des personnes de probité
& satisfaction: que cette Assemblée fera

=> Afficher la page


Occurrence 5. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

Pilotes qui se separeront d’icelle il ne pourront plus commander
sans permission de V. M. qu’elle lui accordera ayant esté conferé
en l’Assemblée seulement; & ils seront condamnez chacun à
cent crusador qui seront apliquez pour le rachapt des captifs. 21. Que les Armées de ladite Compagnie porteront les armes Royales de V. M. dans les Enseignes de l’Admiral & vice Admiral,
& la deuise sera vne Enseigne quarée auec l’Image de l’Immaculée
Conception de la Vierge Patrone de ce Royaume, l’on
mettra aupres: Sub

=> Afficher la page


Occurrence 6. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

de V. M. Caraques
des Indes, sera declaré dans les ordres qu’ils porteront signes de
la Royale main de V. M.   22. Et pour que cette Compagnie puisse subsister & faire quelque
profit à cause de la grande despence qu’ils faut qu’ils facent
pour entretenir les armées gens de mer, & de guerre, & lesdits
Vaisseaux qui irõt & reuiendrõt auec peu de charge, pour mieux
combatre dans les occasions quy se presenteront, V. M. luy accorde
que personne ne puisse porter au Brazil des quatre sortes
de prouisions, sçauoir vins,

=> Afficher la page


Occurrence 7. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

ladite dénontiation, lequel le fera sçauoir aux facteurs
de ladite Compagnie, pour ce rendre parties en icelle, ne
le faisant ainsi, ladite Compagnie aura droit de pretendre contre
luy le dommage qu’il leur en pourroit resulter. 23. Que pour subuenir aux grandes despences des armées, tous
les maistres de Nauires, Carauelles, Barques & quelque autres
vaisseaux qui viendront dudit Estat en compagnie des armées
ou hors d’icelles, en quelque endroit qu’ils deschargeront ils payeront 600. reis pour chaque casse de Sucre ou Tabac;

=> Afficher la page


Occurrence 8. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

ladite Compagnie aura droit de pretendre contre
luy le dommage qu’il leur en pourroit resulter. 23. Que pour subuenir aux grandes despences des armées, tous
les maistres de Nauires, Carauelles, Barques & quelque autres
vaisseaux qui viendront dudit Estat en compagnie des armées
ou hors d’icelles, en quelque endroit qu’ils deschargeront ils payeront 600. reis pour chaque casse de Sucre ou Tabac; 300.
reis pour chaque baril, cent reis pour chaque roulle de Tabac
(qui sera hors les casses) 600. reis pour chaque balle de

=> Afficher la page


Occurrence 9. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

chargez de Moruë seche, en payant en cette ville
les droits deubs à V. M. suiuant les certificats que donneront les
Officiers des Douanes dudit Estat, auec quoy l’on fournira de
meilleure prouision ledit Estat estant nouuelle, & cela seruira
au retour de renforcer les armées & flotes, d’autant que seront
des Vaisseaux bien équipez qui viendront en cette ville chargez
de Sucres, Et pource V. M. donne permision qu’ils puissent venir
auec les mesmes équipages qu’ils auront, declarãt que quelque
autre sorte de marchandises qu’ils

=> Afficher la page


Occurrence 10. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

qu’il leur faudra pour les vitualles de ses armées. Et cas
arriuant qu’en mesme temps ils fussent occupez pour celles de
V. M. on leur en donnera pour qu’ils én fasse aussi coniointemẽt. 28. Que tous les vins qui serõt necessaires pour les gens de mer
& guerre des armées de la Compagnie, ne payeront d’entrée &
sortie d’autres droits au reuenu de V. M. que ceux qui viennent
pour l’aprest de ces armées Royales, (iusques au nombre de
500. pipes seulement) en outre ils pourront enuoyer à la Prouince
d’Alenteyo & autres

=> Afficher la page


Occurrence 11. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

guerre, paix, trefue, accords, ou par quelque autre façon dans
l’espace de temps que cette Compagnie durera, cela n’empeschera
pas la continüation d’icelle, ny qu’il y soit innoüé chose
quelconque des conditions, au contraire ladite Compagnie continuera
a enuoyer les Armées & faire toutes les prouisions necessaires
qui sont accordées, sans diminuer ny defendre aucune chose d’icelles,
& tous les auancemens qu’il pourra auoir en ladite Compagnie,
on luy en aura égard, dautant que l’on leur debvra toute la
gloire: excepté

=> Afficher la page


Occurrence 12. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

fait feu violet pour gagner les
enuirons de Paris, pour y renouueler auec volupté
toutes les hostilitez qui s’y commirent au
commencement de l’année 1649. Que pour cét effect il fait tous ses efforts
pour assembler des Troupes pour s’y acheminer
malgré les Armées commandées par Messieurs
les Princes, & se saisir de toutes les Places
qui sont sur la Riuiere de Seine, tant au dessus,
qu’au dessous de Paris, afin que couppant
les viures à cette bonne Ville, il puisse causer de
nouuelles seditions qui puissent prolonger

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. AVX FRANÇOIS FRATRICIDES, PAR VN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_9_31. Référence RIM : M0_436 ; cote locale : B_14_17. le 2012-04-20 02:38:55.

Saul, & omnis populus qui erat cum
eo, & venerunt vsque ad locum certaminis ; & ecce versus fuerat
gladius vniuseuiusque ad proximum suum, & cædes magna
nimis. Saul voyant le trouble que Ionatas auoit excité
dans le Camp des Philistins, s’écria auec toute son
armée ; & ils se porterent iusques au lieu du Combat : Et
ô merueille, les Philistins s’entrechoquans, auoient tourné
la pointe de leurs espées les vns contre les autres, dont
ils firent d’eux-mesmes vn grand & horrible carnage ; & si
bien cela arriua

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. AVX FRANÇOIS FRATRICIDES, PAR VN... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_14_17. Référence RIM : M0_436 ; cote locale : B_9_31. (Page de titre en page 2; numérotation jusqu'à 15 (Moreau idem).). le 2012-04-20 02:46:40.

Saul, & omnis populus qui erat cum
eo, & venerunt vsque ad locum certaminis ; & ecce versus fuerat
gladius vniuscuiusque ad proximum suum, & cædes magna
nimis. Saul voyant le trouble que Ionatas auoit excité
dans le Camp des Philistins, s’écria auec toute son
armée ; & ils se porterent iusques au lieu du Combat : Et
ô merueille, les Philistins s’entrechoquans, auoient tourné
la pointe de leurs espées les vns contre les autres, dont
ils firent d’eux-mesmes vn grand & horrible carnage ; & si
bien cela arriua

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

des fourberies, dés le premier iour de
son restablissement dans la Cour, il reprit sa place & sa
qualité nouuelle en France de premier Ministre: voulut
tout seul definir toutes choses; renuersa les resolutions prises;
conduisit la Cour là où il luy plût; disposa des Armées
& des Finances; presida aux despesches, ou plustost les dicta;
euoqua tout à sa connoissance, distribua les Benefices,
les Dignitez, les Charges, les Offices & les employs, non
seulement agissant, mais parlant en Souuerain: disant, le vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

profanation des Temples, des Prestres meurtris
ou chassez, des Vierges dédiées à Dieu, des filles & femmes
violées, des bourgs & villages bruslez, des paysans
massacrez, & generalement de toute sorte de barbaries: la
discipline n’estant point obseruée dans les armées, ny la
police gardée à la suite de la Cour; son passage estant marqué
par les incendies, par les ruines, par la famine, & par
les maladies contagieuses: l’abondance n’ayant paru que dans la maison du Cardinal Mazarin, auquel nous pouuons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

vne Tyrannie & vne vsurpation de l’autorité
legitime ? vous disiez hautement, que la deffense à laquelle
M. le Prince estoit reduit, estoit vn pretexte pour
brouiller l’Estat, que le Mazarin estant hors le Royaume
on ne deuoit pas au seul bruit de son nom mettre des Armées
en Campagne, & se figurer des phantosmes pour les
détruire, si en ce temps on eust touché aux deniers publics,
quel iugement auroit on fait de cette action, ne l’eut on
pas estimée criminelle, n’eut-on pas delà pris occasion de
faire des predictions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

mauuais conseils ont esté le gage de
vostre parole ; & que vostre chapeau a esté la recompense
de vostre entremise ?   A vous entendre dire, si vos Conseils eussent esté suiuis,
la guerre seroit terminée, vous n’estiez pas d’aduis que le
commandemẽt des armées fut donné au Duc de Beaufort
pour son incapacité au fait de la guerre, s’est il iamais veu
vne ingratitude semblable à la vostre, de reconnoistre si
mal la protection que ce Prince vous a renduë ? pouuez-vous
bien desaduoüer que vous ne tenez pas de luy & de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

de vos ancestres, & retenez l’esprit
de leur trafic, vous reconnoissez mal les bien faits, parce
que vous n’en sçauez pas le prix ; mais au moins il falloit
traitter ce Prince auec plus de iustice, & vous n’en eussiez
pas receu tant de honte. Si on obligeoit les Generaux d’armées
à gagner des batailles, à forcer les Villes, & detruire
la puissance des Ennemis, il ne s’en trouueroit point à ce
prix là, toutesfois vous vouliez que le Duc de Beaufort le
fit, il s’est comporté auec toute la diligence & l’experience

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. CONTRE-VERITEZ DV VRAY, ET DV FAVX DV... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_789 ; cote locale : B_10_16. Texte édité par Site Admin le 2012-05-20 15:32:44.

efforts, auoit il pas donné les ordres necessaires
pour asseurer la place, & la mettre hors de peril ? plus
le Mareschal de Turenne s’y est attaché, & plus il a perdu de
soldats, & s’il n’eust point si tost leué le siege, il y auroit
perdu le reste de son armée : vous estiez assez fasché de ce
mauuais succez, & d’auoir la honte de voir auorter de soy-mesme
vne entreprise si temeraire. Ne dites donc pas que
cependant Monsieur le Prince fit des Traitez secrets auec la Cour ;
si toutes les fois que l’on a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

Pennons & Estendarts. Bannieres. Pennon du Roy de France.
Banniere. Aucuns portoient Pennon & Banniere. Fanon.
Gonfanon. Fanons au bout des lances des Rois : Aussi des
particuliers. CHAPPE
DE
ST MARTIN. LES ARMEES ROYALES, ont autresfois
eu diuers Estendars, ou Enseignes,
selon les temps. Le plus ancien, dont la
memoire soit passée iusques à nous, a
esté celuy des Fleurs-de-Lis ; duquel neantmoins l’esclat
a esté obscur cy par la rencontre d’autres plus nobles :

=> Afficher la page


Occurrence 22. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

Palatij nostri, potentiores causas
sine nostra iussione finire præsumat, sed tantùm ad Pauperum
& minus potentum iustitias faciendas sibi sciat esse vacandum.   L’exercice plus noble, plus haut de ceste charge
de Seneschal & Dapifer, est au commandement
DES ARMEES, dont ceux qui ont escrit ne rapportent
exemple ny autorité. Le procez verbal de Hugues
de Cleeries, De cœtero Comes. (scilicet Andegauens.)
appellatur Maior in Francia, propter retutelam
quam facit in exercitu Regis. Ce que Fauchet rapporte
à la garde &

=> Afficher la page


Occurrence 23. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

d’Alexandre. Et mande à Alexandre qu’il chadele les gris. Philippes Mousk, qui a escrit en vers l’histoire generale
de France, iusques au regne de S. Louis, confond
& rend synonimes les noms de Seneschal & Mareschal,
& leur baille la conduite des armées Royales. Seneschal
& Mareschal.  
HVE LI GRANS ot ce non cil,
Si fu fais SENESCHAVX de France
Apres son pere sans doutance.   Ailleurs, parlant de Hugues Capet, fils de Hugues le
Grand.  
Hugues-Capet ses

=> Afficher la page


Occurrence 24. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

sans nul desroy,
Quar il en estoit MARESCAVX,
Et fu sages, preus & loyaux.   Voila donc trois exercices attachez à la dignité du
DAPIFER, Seneschal, ou Mareschal. 1. Le soin de la
maison, du manger & table du Roy. 2. La conduite des armées. 3. Exercice de iurisdiction. Ils sont tous
trois remarquez par S. Bernard, Epitre 78. en laquelle
il se plaint d’vn Ecclesiastique, pourueu de plusieurs
dignitez, lequel affectoit le nom & l’exercice de la
charge de DAPIFER : & en sa conduite remarque

=> Afficher la page


Occurrence 25. Anonyme. DEVXIESME ET DERNIERE REQVESTE PRESENTÉE A... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1068 ; cote locale : B_5_27. le 2012-09-28 04:48:46.

parmy tant de pauure peuple qui se
trouue auiourd’huy dans Paris; à quoy il est
grandement important de pourueoir, & d’aller au deuant, & que de plus, l’esperance se perd
de pouuoir faire la recolte des biens qui sont à
la Campagne, à cause des armées qui l’a ruinent,
& qui se continuëra tant que le Cardinal Mazarin
sera en France: Ce qui nous a donné sujet
de reïterer nos tres-humbles Remonstrances à
Vostre Altesse Royale, ensemble les mesmes
propositions, d’vn armement que les Bourgeois
de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10