[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(139 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "lang[uv]ed.*|l��g[uv]ed.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ADVERTISSEMENT POLITIQVE AV ROY. (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_41. Référence RIM : M0_458 ; cote locale : E_1_118. le 2012-12-02 14:01:27.

de
delices. Louys XIII. vostre pere, qui ne luy cedoit
point en douceur & en clemence, & qui s’estoit
de plus acquis le titre de Iuste, voulant reprimer
l’insolence de ceux de la Religion Pretenduë,
qui s’estoient fortifiez contre luy dans les
villes de Languedoc, de la Guyenne & ailleurs,
fut contraint luy mesme de venir assieger la Rochelle
comme estant le Chef des villes rebelles, &
enfermant en soy les clefs de toutes ces autres Citez.
Cette place donna tant de peine à ce grand
Monarque, qui s’estoit desia

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. ADVERTISSEMENT POLITIQVE AV ROY. (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_118. Référence RIM : M0_458 ; cote locale : A_2_41. Texte édité par Site Admin le 2012-12-02 14:02:14.

de
delices. Louys XIII. vostre pere, qui ne luy cedoit
point en douceur & en clemence, & qui s’estoit
de plus acquis le titre de Iuste, voulant reprimer
l’insolence de ceux de la Religion Pretenduë,
qui s’estoient fortifiez contre luy dans les
villes de Languedoc, de la Guyenne & ailleurs,
fut contraint luy mesme de venir assieger la Rochelle
comme estant le Chef des villes rebelles, &
enfermant en soy les clefs de toutes ces autres Citez.
Cette place donna tant de peine à ce grand
Monarque, qui s’estoit desia

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. ARTICLES PROPOSEES ET ARRESTEES EN LA... (1648) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M2_29 ; cote locale : E_1_51. le 2012-04-13 10:51:14.

Paris, sadite Majesté a reuoqué toutes les Commissions extraordinaires
qui pouuoient auoir esté expediees pour quelque
cause & occasion que ce soit, mesmes les Commissions d’Intendans
de la Iustice dans les Generalitez de ce Royaume : Eccepté
celles des Prouinces de Languedoc, Bourgongne, Prouence,
Lyonnois, Picardie & Champagne, & que les Intendans qui seront esdites Prouinces ne pourront se méler de la
leuée des deniers de sa Majesté, ny faire aucune fonction de la
jurisdiction contentieuse, mais se tenir prés les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

de des Noyers a si bien volé dans les fortifications qu’il a fait
faire, qu’il est riche de plus de quatre à cinq cens mille escus. Arnoul autre commis dudit des Noyers. Item. Ionglas Thresorier de France à Mont-pellier par plusieurs
traitez qu’il a faits en Languedoc, il demeure pres le Palais
Cardinal. Momeret Brossamin & autres leurs associez ont fait tous les traitez qui ont causé les retranchemens des rentes des tailles &
des gages, droits & reuenus des Officiets du taillon & autres, ledit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

commis & associez les nommez Malet & Prevost.   La succession de Vidal, dont la veufue demeure rue des Fossez
Mons Martre, peut bien estre mise en ce Catalogue, ledit du Vidal
ayant fait plusieurs affaires & traitez auec le Roy, notamment en la
Prouince de Languedoc, où il a esté Fermier de la Patente auec les
nõmez Pellissier & Rose, & a laissé plus d’vn million de liures de biẽ. Boudon, cy deuant Procureur à Montpellier, s’estant ietté dans les
traitez en la dite Prouince de Languedoc auec iceluy du Vidal

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

notamment en la
Prouince de Languedoc, où il a esté Fermier de la Patente auec les
nõmez Pellissier & Rose, & a laissé plus d’vn million de liures de biẽ. Boudon, cy deuant Procureur à Montpellier, s’estant ietté dans les
traitez en la dite Prouince de Languedoc auec iceluy du Vidal &
autres, a fait plusieurs affaires qui ont mesme causé de grandes seditions
dans la Prouince & s’est enrichy excessiuement, il demeure
rue des Bons enfans du costé des petits Champs. La succession de Paget est d’autant plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

pupublic, entr’autres les Greffes & notifications, taxes d’aisez dans les prouinces & autres de ceste qualité, ledit Portier demeure ruë
Mont-martre.   Bossuel qui demeure en la mesme ruë, est Fermier des Gabelles de
Lyonnois & Languedoc, auec les nommez, Terrat, chory, Lombart,
Chalanges & autres, & ont consommé de taxes tous les Officiers
desdites Gabelles pendant le temps de leur Bail, afin de profiter de
leurs ruenus, outre plusieurs autres affaires qu’ils ont faites, notamment
ledit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

esté le confident
& associé dudit Combes, où de pauure garçon venu de Senlis
n’ayant pas vaillant cent escus, il a acquis de tres-grands biens, en
sorte qu’il passe auiourd’huy pour vn des plus riches hõmes de Paris. Sauuain fils d’vn bastelier d’Aramon en Languedoc, estant venu
estre lacquais en ceste ville, & en suitte fripier & vendeur de vieilles
hardes, s’estant associé & intrigué auec ledit des Combes deffunct
& autres a bien eu leffronterie dacquerir la Baronnie dudit lieu
d’Aramon qui est vne des plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

dans les
consignations qu’ils s’y sont extrémement enrichis. La succession de Guiloty l’vn des interessez aux Gabelles
pour bien estre comprise en ces recherches. La succession de Fieubet n’en doit pas estre exempte, sçachant
que de pauure garçon venu de Languedoc, il est mort puissamment
riche pour auoir manié les deniers du Roy, & l’on peut
iuger des grands biens qu’il a laissez par l’article suiuant. La succession de Lambert fils d’vn Procureur des comtes commis
dudit Fieubet, peut contribuer plus d’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

à sa fille en mariage vn million de liures. Muissal pauure petit lacquais de Morin a si bien agy à l’exemple
d’vn si bon maistre, qu’à force de pilleries il s’est extremement
enrichy. Flautiau pauure garçon de Tours, à present Fermier de la Patẽte
du Languedoc a fait si grand nombre de traitez à l’exemple
de bonneau son maistre, qu’il est tres puissamment riche. Pallu l’aisné & Pertelle payeur des rentes, ont fait le semblable
tant aux sous Fermes du pied fourché & des Aydes qu’en plusieurs
traitez &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

de Desnoyers, a si bien
vollé dans les fortifications qu’il a fait faire, qu’il en est riche
de plus de quatre à cinq cens mil écus. Arnoul autre Commis dudit Desnoyers. Item Longlas Thresorier de France à Montpellier, pour
plusieurs traittez qu’il a fait en Languedoc, il demeure prés
le Palais Cardinal. Monnerot, Brossamin & autres leurs associez, ont fait
tous les traitez qui ont causé les retranchemens des rentes,
des tailles, & des gages, droits & reuenus des Offices
du Taillon, & autres, ledit Monnerot

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

Commis & Officiers les nommez
Mallet & Preuost. La succession de Vedal dont la veufue demeure ruë du
Fossé Montmartre, peut bien estre comprise en ce Catalogue,
ledit Vedal ayant fait plusieurs affaires & traittez auec
le Roy, notamment en la Prouince de Languedoc, où il a
esté Fermier de la Patente auec les nommez Pellisier &
Rose, a laissé plus d’vn million de biens. Boudon cy-deuant Procureur à Montpellier, s’estant iettez
dans les traittez en ladite Prouince de Languedoc auec
iceluy du Vidal & autres,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

auec
le Roy, notamment en la Prouince de Languedoc, où il a
esté Fermier de la Patente auec les nommez Pellisier &
Rose, a laissé plus d’vn million de biens. Boudon cy-deuant Procureur à Montpellier, s’estant iettez
dans les traittez en ladite Prouince de Languedoc auec
iceluy du Vidal & autres, a fait plusieurs affaires, qui ont
mesmes causé de grandes seditions dans la Prouince, s’est
aussi enrichy excssiuement, il demeure ruë des Bons-Enfans,
du costé des petits Champs. La succession de Pager est

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

affaires tres preiudiciables au public, entr’autres les
Greffes des Notifications, taxes d’Aysez dans les Prouinces
& autres de cette qualité, ledit Portier demeure ruë
de Montmartre. Bossu qui demeure en la mesme ruë, est Fermier des gabelles
de Lyonnois, Languedoc, auec les nommez Terrat, Chory, Lambert, Chalanges & autres, ont consomme
des taxes tous les Officiers desdites Gabelles, le temps
de leur Bail & profits de leurs reuenus, outre plusieurs autres
affaires qu’ils ont faites, notamment ledit Bossu,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

confident & associez dudit de Combes, ou de pauure garçon
venu de Senlis, n’ayant pas vaillant cent escus, il a acquis
de tres-grands biens, en sorte qu’il passe auiourd’huy
pour vn des plus riches hommes de Paris. Sauuain fils d’vn Batelier d’Arramon en Languedoc estant
venu a estre Laquais en ceste ville, & en suitte Frippier vendeurs
de vieilles hardes, s’estant associez & intrigué auec
ledit de Combes, deffunct & autres, a si bien
revssi, qu’entre les grands biens qu’il possede, il a bien eu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

dans les Consignations, qu’ils s’y sont extrememẽt enrichy La succession de Gilloty l’vn des interressez aux Gabelles peut
bien estre compris en ces recherches. La succession de Fiembet, n’en doit pas estre exempte, chacun
scachant que de pauure garçon venu de Languedoc, il est mort
puissamment riche pour auoir manié les deniers du Roy, & l’on
peut iuger des grands biens qu’il a laissez par la comparaison de
l’article suiuant. De Castil Tresorier de l’Espargne & Floreucau. La fuccession de Lãbert fils d’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

donne en mariage vn million de liures à sa fille. Muissat pauure
petit La quais de Morin a si bien agy à l’exemple d’vn si bon maistre,
qu’a forces de pilleries, il s’est entierement enrichy. Fleriau pauure garçon de Tours, à present fermier de la Patente
de Languedoc, a fait si grand nombre de traictez à l’exemple
de Bonneau son maistre qu’il est très puissamment riche. Pallu laisné & Parcelle, Payeur des rentes, ont fait le semblable,
tant aux sous-fermiers des pied-fourché & des Aydes, qu’en plusieurs
traictez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

Fermiers des entrées, neant.
Ce sont bonnes gens qui ont avancé le prix de leur
ferme, lors que i’enuoiay de l’argent à V. E. au
au mois de Nouembre de l’année derniere, & puis ils
sont fort bons amis de Monsieur de Bordeaux Intendant. De la Patente du Languedoc, cent cinquante mil
liures. De la ferme des Gabelles de Lyonnois, neant. Le sieur Terrat qui en est fermier, nous a avancé
quatre-vingt mil liures, lors que nous estions à Tours,
quoy qu’il soit Thresorier de monsieur le Duc d’Orleans. De la ferme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_12_50. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_13_42. le 2012-09-28 09:14:55.

la ferme des Gabelles de Provence & Dauphiné,
neant. Le sieur Amat qui en est fermier, a avancé le paix
de son bail, & il sera protegé par les Parlemens de Provence & Dauphiné, où il a plusieurs parens.   De la ferme des Gabelles de Languedoc, neant.
Le sieur Bossuet qui en est fermier n’en doit rien pour
cette année, & il ne veut plus faire d’auances. De la ferme du fer, trente mil liu. De la ferme des cinq grosses fermes par estimation
cinq cens mil liures. Mais pour cela il faut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

Fermiers des entrées, neant.
Ce sont bonnes gens qui ont avancé le prix de leur
ferme, lors que i’enuoiay de l’argent à V. E. au
au mois de Nouembre de l’année derniere, & puis ils
sont fort bons amis de Monsieur de Bordeaux Intendant. De la Patente du Languedoc, cent cinquante mil
liures. De la ferme des Gabelles de Lyonnois, neant. Le sieur Terrat qui en est fermier, nous a avance
quatre-vingt mil liures, lors que nous estions à Tours,
quoy qu’il soit Thresorier de Monsieur le Duc d’Orleans. De la ferme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DIALOGVE DV CAR. MAZARIN, ET DV MARQVIS DE... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_42. Référence RIM : M0_1087 ; cote locale : B_12_50. le 2012-09-28 09:16:48.

De la ferme des Gabelles de Provence & Dauphiné, neant. Le sieur Amat qui en est fermier, a avancé le prix
de son bail, & il sera protegé par les Parlemens de Provence & Dauphiné, où il a plusieurs parens.   De la ferme des Gabelles de Languedoc, neant.
Le sieur Bossuet qui en est fermier n’en doit rien pour
cette année, & il ne veut plus faire d’auances. De la ferme du fer, trente mil liu. De la ferme des cinq grosses fermes par estimation
cinq cens mil liures. Mais pour cela il faut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

seulement le desordre ;
mais toute occasion de broüillerie à l’advenir. Cependant
le Parlement a envoyé vn Courrier expres au Roy pour l’asseurer
de son entiere obeissance. Le Parlement de Thoulouze a fait dire & escrit au Roy, qu’il
maintiendroit tout le Languedoc dans vn plein calme, & qu’il donneroit en cette occurence des preuves d’vne fidelité inviolable.   Il n’y a eu que Roüen seul, que les cabales du Duc de. Longueville
ont porté à nous imiter ; mais quel secours pouuons-nous
en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

seulement le desordre;
mais toute occasion de broüillerie à l’advenir. Cependant
le Parlement a envoyé vn Courrier expres au Roy pour l’asseurer
de son entiere obeïssance. Le Parlement de Thoulouze a fait dire & escrit au Roy, qu’il
maintiendroit tout le Languedoc dans vn plein calme, & qu’il donneroit en cette occurence des preuves d’vne fidelité inviolable.   Il n’y a eu que Roüen seul, que les cabales du Duc de Longueville
ont porté à nous imiter; mais quel secours pouuons-nous
en attendre?

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 10 sur 11 (paginée de 97 à 114). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_20. le 2012-11-07 00:52:07.

accompagné de 30. Cheuaux pour Limours, &
disoit on qu’il alloit declarer à son A. R. de la
part du Roy qu’il eust à venir en Cour, pour
prendre sa place dans le Conseil d’autres tiennent
que son A. R. auoit ordre de se retirer dans
son Gouuernement de Languedoc, ce qui n’a
pas beaucoup d’apparence, on asseure que son
A. R. a fait responce quelle vouloit sçauoir la
cause pour laquelle on l’auoit chassé de sa Maison,
mais c’est pour luy faire signer l’acte par lequel
il reconce à tous les traitez qu’il a

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 8 sur 11 (paginée de 57 à 74). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_18. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-07 01:04:22.

& vendus au son du Tambour.   Sur les 4. heures apres midy du mesme iour,
parurent au de là de la Riuiere de Seine, du costé
d’Ablon, vn Regiment d’Infanterie & quelque
Caualerie que le Baron de Baradas cõmandoit.
Le Sieur Valon Colonel du Regiment du Languedoc,
les ayant reconnus voulut aller donner
auec son Regiment & demanda quelque Caualerie
pour le soustenir, mais le Comte de Tabanes,
luy ayant contesté que c’estoit à luy de les
aller attaquer, disant que le commandement luy
appartenoit, dans cette

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2