[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(316 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "instr[uv]cti[o��].*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ADVERTISSEMENT DONNÉ A MONSIEVR LE PRINCE... (1652) chez Halline (Gilles de) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M2_33 ; cote locale : B_7_35. Texte édité par Morvan Perroncel (La page 4 est illisible (trop sombre, encrage défectueux, etc.). Il conviendrait d'en récupérer le texte sur un autre exemplaire.). le 2012-12-02 09:28:49.

sous la puissance duquel fut aboly l’Empire
(non des vieux, mais des derniers Sicilien) les baptize
de cette epitette, il dit toutefois, qu’entre ceux de cette nation,
il y auoit les Druydes, habitateurs de forests, lesquels
auoient le cult de la Religion, le soin de l’instruction de la
jeunesse Gaulloise ; & qui rendoient soigneusement la Iustice,
sur les differends de leurs hommes.   Pour découurir donc desquels est cestuy-cy, il se peut juger
par le commencement de son discours, où il declare tout
appertement, Monsieur le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

pas descenduë sur la tetre pour se reuestir des passions
des hommes, mais elle demeure aussi pure
que dans le Ciel.   C’est vn vsage parmy nous, & qui est presque
inuiolable, qu’encores que par l’Ordonnance l’on
deust renuoyer l’accusé, pour l’instruction, & pour
le iugement du procez, pardeuant son luge naturel,
lors que les appellations se trouuent temeraires,
neantmoins la Cour ne le fait iamais ; l’on fait
violance à la Loy & à l’Ordonnance, de peur qu’il
ne restast quelque ressentiment au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

iniures
qu’il dit qu’on luy a voulu faire. C’est donc son interest que l’on traite, il ne faut
pas considerer s’il n’est pas partie formelle, c’est tout
de mesme que s’il l’estoit. Tous procez sont composez de deux parties. La premiere est l’instruction & les formalitez
de Iustice, qui est la moins considerable. La seconde est le fonds & le principal. Dans la procedure, il est vray que Monsieur lé
premier President ne paroist pas, pour le moins il
n’est pas ioint à Monsieur le Procureur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

demander si l’on ne sçauoit pas que Monsieur le
Marquis de la Boulaye estoit allé au logis de Monsieur de Broussel
le iour qu’il se fit quelques bruits & quelques murmures, &
s’ils n’en vouloient pas deposer. Il a aussi tesmoigné publiquement parlant de l’Instruction du
procez, que Messieurs les Commissaires de la Cour ne sçauent
pas faire des Informations, & que le Lieutenant Criminel entendoit
bien mieux cela qu’eux. Tout Paris sçait encore la familiarité & la communication qu’à
eu le nommé la Ralliere

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

vn Iuge est recusable, s’il se
trouue seulement qu’il a mangé auec vne des parties, parce
qu’il faut que la Iustice soit exempte de toutes sortes de soupçons. C’est vn vsage parmy nous, qu’encores que par l’ordonnance
l’on peust renuoyer l’accusé pour l’instruction & pour le Iugement
du procez ; pardeuant son Iuge naturel, lors que les aplations
se trouuent temeraires. Neantmoins la Cour ne le fait
iamais, l’on fait violence à la Loy & à l’ordonnance, de peur
qu’il ne reste quelque ressentiment au Iuge contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

de nostre jeune Prince, la compassion
des miseres de ses Subjets, ne luy parlant que de la
puissance absoluë & authorité Royale, sans jamais faire
mention, ny de la clemence, ny de la iustice. Ce qui nous
fait craindre que de ces premieres impressions, & maudites
instructions ne procede, non seulement nostre malheur,
mais celuy de nostre Roy, qui ne peut regner heureusement
s’il n’a l’empire sur nos cœurs, & si nous n’auons
l’honneur de sa bienueillance, ou s’il a plus d’inclination
pour la guerre que pour la paix,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. DISCOVRS CHRESTIEN ET POLITIQVE, DE LA... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français, latin. Pièce 5 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1103 ; cote locale : A_2_48. le 2012-09-30 07:30:28.

Ce liure, comme
beaucoup d’autres est peri par l’iniure du temps;
mais si l’on veut sçauoir quelle estoit la Loy de
l’Estat, & si c’estoient des maximes de violence
& de Tyrannie, que le Prophete exposa aux
yeux de l’Eternel, ou si c’estoient des instructions
pour bien regner: qu’on l’apprenne de
la bouche de Dieu mesme parlant à son peuple,
Deuteronome Chap. 17. Quand tu seras entré en
la terre premise & que tu diras, i’establiray vn Roy
sur moy comme toutes les nations de la terre (vous
voyez que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. DISCOVRS IMPORTANT SVR LE GOVVERNEMENT DE CE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 14 pages. Langue : français. Avec permission. Mention des lieu, éditeur et permission sont au colophon. Voir aussi C_7_43. Référence RIM : M0_1126 ; cote locale : A_2_49. le 2012-10-05 15:05:07.

de Iustice ou des
Finances, selon la qualité de l’affaire, pour auoir leur
aduis auant resoudre l’expedition; ledit Conseil des depeches
doit aussi nommer au Roy, les Gentil-Hommes & Courriers employez aux Commissions, dresser leurs
depeches & instructions en receuoir les responces &
rendre compte du tout au Roy en son Conseil d’Estat.   Pour le choix des hommes qui doiuent estre employez
aux Conseils; c’est la plus importante piece du
gouuernement pour ce que d’icelle depend absolument
tout le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. DISCOVRS IMPORTANT SVR LE GOVVERNEMENT DE CE... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 14 pages. Langue : français. Avec permission. Mention des lieu, éditeur et permission sont au colophon. Voir aussi A_2_49. Référence RIM : M0_1126 ; cote locale : C_7_43. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-05 15:02:46.

de Iustice ou des
Finances, selon la qualité de l’affaire, pour auoir leur
aduis auant resoudre l’expedition ; ledit Conseil des depeches
doit aussi nommer au Roy, les Gentil-Hommes & Courriers employez aux Commissions, dresser leurs
depeches & instructions en receuoir les responces &
rendre compte du tout au Roy en son Conseil d’Estat.   Pour le choix des hommes qui doiuent estre employez
aux Conseils ; c’est la plus importante piece du
gouuernement pour ce que d’icelle depend absolument
tout le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. DISCOVRS MONSTRANT COMBIEN LES PARTISANS ET... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_7_51. Référence RIM : M0_1128 ; cote locale : B_19_48. le 2012-10-05 15:26:10.

sont ceux qui ont plus grãd besoin du secours
du Medecin, & partant qu’estans les pites & les
plus scelerats de tous les hommes, & qu’à leur esgard
les Diables mesmes, & les damnez estoient
reputez pour des Saincts, ils auoient plus de necessité
d’instructions & de corrections, & que pour
cette seule cause il estoit tousiours aupres d’eux.
C’estoit le desir ardent qu’il auoit de les conuertir,
qui l’obligeoit de demeurer dans leur compagnie,
pour leur tenir les mesmes propos que son Precurseur
tenoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. DISCOVRS MONSTRANT COMBIEN LES PARTISANS ET... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi B_19_48. Référence RIM : M0_1128 ; cote locale : C_7_51. Texte édité par Site Admin le 2012-10-05 15:11:43.

sont ceux qui ont plus grãd besoin du secours
du Medecin, & partant qu’estans les pires & les
plus scelerats de tous les hommes, & qu’à leur esgard
les Diables mesmes, & les damnez estoient
reputez pour des Saincts, ils auoient plus de necessité
d’instructions & de corrections, & que pour
cette seule cause il estoit tousiours aupres d’eux.
C’estoit le desir ardent qu’il auoit de les conuertir,
qui l’obligeoit de demeurer dans leur compagnie,
pour leur tenir les mesmes propos que son Precurseur
tenoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_46. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : C_7_45. le 2012-10-07 15:35:34.

Duchesse de Chaulnes d’y
faire vn voyage pour le mesme suiet, croyant qu’elle
auroit plus de credit sur son esprit ; Mais ny l’vn ny
l’autre ne l’ayant contenté, & son Eminence croyant
qu’ils auoient tous deux manqué d’adresse, & mal pratiqué
ses instructions. Il resolut de lier vne conference
entre luy & Monsieur d’Hocquincour, il enuoya
de nouueaux Deputez pour la menager, le gouuerneur
de Peronne en nomma de sa part, la contestation fut
grande entr’eux, ils disputerent long temps pour conuenir
d’vn lieu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_45. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : A_2_46. le 2012-10-07 15:37:39.

Duchesse de Chaulnes d’y
faire vn voyage pour le mesme suiet, croyant qu’elle
auroit plus de credit sur son esprit: Mais ny l’vn ny
l’autre ne l’ayant contenté, & son Eminence croyant
qu’ils auoient tous deux manqué d’adresse, & mal pratiqué
ses instructions. Il resolut de lier vne conference
entre luy & Monsieur d’Hocquincour, il enuoya
de nouueaux Deputez pour la menager, le gouuerneur
de Peronne en nomma de sa part, la contestation fut
grande entr’eux, ils disputerent long temps pour conuenir
d’vn lieu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. EPILOGVE, OV DERNIER APPAREIL DV BON... (1649) chez Sara (Robert) à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Voir aussi C_7_77. Pièce 3 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1264 ; cote locale : A_3_35. le 2012-10-15 02:56:23.

en la bouche de leurs Rois de Theatre,
ne sont pas des authoritez considerables pour establir cette
puissance excessiue; au contraire, ce qui est prononcé par vn Atreus,
vn Thyestes, ou vn Tibere, doit estre abhorré par vn bon Prince: Il
faut plustost prendre langue & instruction des Philosophes, qui
auancent leurs maximes en cognoissance de cause, & sur des fondemens
de raison & d’équité. Or on n’en trouuera aucun qui approuue
cette puissance sans limites: L’vn veut qu’il y ait vn Conseil
composé de gens experimentez;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. EPILOGVE, OV DERNIER APPAREIL DV BON... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français, latin. Voir aussi A_3_35. Pièce 3 des 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1264 ; cote locale : C_7_77. le 2012-10-15 02:49:10.

en la bouche de leurs Rois de Theatre,
ne sont pas des authoritez considerables pour establir cette
puissance excessiue ; au contraire, ce qui est prononcé par vn Atreus,
vn Thyestes, ou vn Tibere, doit estre abhorré par vn bon Prince : Il
faut plustost prendre langue & instruction des Philosophes, qui
auancent leurs maximes en cognoissance de cause, & sur des fondemens
de raison & d’équité. Or on n’en trouuera aucun qui approuue
cette puissance sans limites : L’vn veut qu’il y ait vn Conseil
composé de gens experimentez ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. EXTRAICT DE L’INSTRVCTION Enuoyée par le... (1652) chez Courant (Julien) à Compiègne , 4 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1340 ; cote locale : B_16_29. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-10-20 10:11:20.

EXTRAICT
DE L’INSTRVCTION
Enuoyée par le Prince de Condé au
sieur de Saint Romain estant
de present en Champagne. A COMPIEGNE,

M. DC. LII. AVEC PRIVILEGE DE SA MAIESTE EXTRAICT DE L’INSTRVCTION
enuoyée par le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. EXTRAICT DE L’INSTRVCTION Enuoyée par le... (1652) chez Courant (Julien) à Compiègne , 4 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1340 ; cote locale : B_16_29. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-10-20 10:11:20.

DE L’INSTRVCTION
Enuoyée par le Prince de Condé au
sieur de Saint Romain estant
de present en Champagne. A COMPIEGNE,

M. DC. LII. AVEC PRIVILEGE DE SA MAIESTE EXTRAICT DE L’INSTRVCTION
enuoyée par le Prince de Condé
au sieur de S. Romain estant
de present en Champagne. IL partira du lieu où il receura cette depesche,
& se rendra le plus diligemment qu’il
pourra à Bruxelles, pour faire entendre à M.
l’Archiduc &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

ses benedictions abondamment sur sa teste, & qu’il aye
dilaté son cœur pour le rendre capable du gouuernement
de son Estat, il ne veut pas pourtant faire violence aux Ordres
communs & ordinaires de la nature, non plus qu’à la
necessité des instructions qui doiuent estre données aux
Princes dont la meilleure consiste dans l’experience des affaires
differentes, pour l’intelligence desquelles ils doiuent
estre soigneusement informez, & instruits dans la connoissance
des formes anciennes, dans l’obseruation

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. FACTVM Pour M. Bernard de Bautru Aduocat au... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1366 ; cote locale : C_5_2. le 2012-10-21 03:18:16.

seroit plus amplement informé,
cependant que l’accusé seroit mis hors des prisons à sa Caution juratoire. Mais bien qu’il soit sans exemple, que les Substituds de M. le
Procureur General puissent appeller d’vne Sentence interlocutoire qui ne va qu’à l’instruction, & à descouurir plus facilement la verité,
le Substitud au Chastelet ne pouuant pas cacher l’opiniastreté
& la chaleur qu’il a fait paroistre dans ce rencontre, en a toutefois
interietté appel ; & ce qu’il y a de plus extraordinaire & qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. FACTVM Pour M. Bernard de Bautru Aduocat au... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1366 ; cote locale : C_5_2. le 2012-10-21 03:18:16.

  L’accusé soustient donc, sauf correction de la Cour, qu’il ne faut
que la simple deduction de la procedure, pour monstrer qu’il n’y a
rien eu que de violent & de precipité dans l’action de l’appellant,
& dans sa conduite, que toute l’instruction a esté vne cabale, qui
se ruine d’elle-mesme, & par les circonstances du procez. Premierement dans la forme de l’emprisonnement, la Cour est
tres-humblement suppliee de considerer les mauuais traitemens
faits à la personne de l’accusé, qui est vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. FACTVM Pour M. Bernard de Bautru Aduocat au... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_1366 ; cote locale : C_5_2. le 2012-10-21 03:18:16.

& le decret que l’on rapporte à present
sont des pieces visiblement supposees qui ont esté faites apres
coup, & lors que l’on tenoit l’accusé dans les fers & dans la prison. La seconde nullité dans la forme est la precipitation visible dans
l’instruction du procez, il a esté obserué dans le fait, que l’interrogatoire,
la confrontation, & tout le reste, à esté fait dans trois
heures. Que l’accusé ayant esté pris sur les huict à neuf heures du
soir, l’on auoit passé vne partie de la nuict pour acheuer vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 80 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1640 ; cote locale : B_5_56. le 2012-11-03 02:10:56.

Monsieur Gauffre ; me traittoit en
possedée, & je le trompay d’importance ; car je la contrefis, pour
luy donner le passe-temps qu’il cherchoit ; & j’imitay parfaitement
ce que j’avois veu pratiquer aux filles & à la Sœur Barré, sa
grande sainte, sans instructions à l’oreille, ni de luy ni d’autres, devant
les exorcismes, encore que je le reprisse aigrement apres d’abuser
ainsi de son Maistre & du mien, qui étoit au tres saint Sacrement,
lequel il tenoit en cette action ; luy repetant tout ce qu’il
m’avoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 80 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1640 ; cote locale : B_5_56. le 2012-11-03 02:10:56.

du 25. Ianvier seroit executé selon sa forme & teneur : Ce
faisant, que le Greffier sera contraint par corps d’apporter ou enuoyer lesdites charges & informations au Greffe de l’Officialité,
sur lesquelles sera procedé par ledit Official de Paris à l’instruction
& iugement du procés, à la charge du cas priuilegié pour l’instruction
duquel le Lieutenant Criminel dudit Chastelet de Paris assistera,
l’ayant à cét effet sa Majesté commis, sauf l’appel de la Sentence
ressortira au Parlement de Paris, auquel entant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 80 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1640 ; cote locale : B_5_56. le 2012-11-03 02:10:56.

le Greffier sera contraint par corps d’apporter ou enuoyer lesdites charges & informations au Greffe de l’Officialité,
sur lesquelles sera procedé par ledit Official de Paris à l’instruction
& iugement du procés, à la charge du cas priuilegié pour l’instruction
duquel le Lieutenant Criminel dudit Chastelet de Paris assistera,
l’ayant à cét effet sa Majesté commis, sauf l’appel de la Sentence
ressortira au Parlement de Paris, auquel entant que besoin
seroit, Sa Majesté en auroit attribué toute Cour, Iurisdiction

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 80 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1640 ; cote locale : B_5_56. le 2012-11-03 02:10:56.

dudit Parlement, & tous
autres qui se trouueront saisis desdites charges & informations, seront
contrains par emprisonnement de leurs personnes, de les renuoyer
incessamment au Greffe de l’Officialité ; sur lesquelles sera
procedé par ledit Official de Paris à l’instruction & Iugement dudit
procés concernant la Mere Françoise ; à la charge du cas priuilegié :
Pour l’instruction duquel assistera le Lieutenant Criminel du Chastelet
de Paris, auquel entant que besoin est, Sa Majesté en a d’abondant
attribué toute Cour,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4