[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(14 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "h[iy][uv]ern.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. INSTRVCTION FAITE AV PEVPLE DE PARIS PAR VN... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M1_129 ; cote locale : B_16_15. le 2012-11-06 10:01:01.

ne rentrez iamais dans Paris que les Lauriers &
les Palmes à la main. Si vous manquez ce coup : Si Thurenne eschape
du lieu ou il est : ne pense plus a la Paix que
comme à vn bien desesperé : Attendez toute
sorte de desolation des deux Armees qui hiuerneront
dans nostre voisinage, qui obsederont
tous nos passages, qui ruïneront nostre commerce,
& qui nous assiegeront dans Paris ; ou le petit
Peuple qui mourra de faim se iettera sur le bon
Bourgeois : ou personne ne viura en seureté : iamais
nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 9 sur 11 (paginée de 77 à 94). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_19. le 2012-11-07 00:43:44.

pour faire la
Paix Generale, & deslors on sceut que Monsieur
le Prince auoit resolu de partir & se rendre
à son Armee ; mais on faisoit diuers iugements
sur son partement : les vns disant qu’il
deuoit se saisir des meilleures places de Picardie
pour hyuerner & remettre vne puissante Armee sur pied au renouueau : d’autres qu’il
alloit à Bruxelles : & d’autres qu’il a fait sa Paix
auec la Cour, & qu’on entretient les Troupes
aupres de Paris, afin d’obliger les Parisiens à receuoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 11 sur 11 (paginée de 117 à 130). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_21. le 2012-11-07 00:58:23.

& Dimenche prochain se trouuer
à la chasse du Roy le iour de sainct Hubert,
grand Patron des Chasseurs, & de là tous viendront
ensemble à Paris. On asseure aussi que
son Altesse Royale a rerité ses Troupes de l’Armee
du Prince & qu’elles doiuent aller hyuerner
en Auuergne, & que la Cour a resolu de pousser le Prince à bout, s’il ne t’accommode
bien tost, ayant esté proposé pour faire cét accommodement,
que le Prince remette entre
les mains du Roy, Stenay, Clermont & Iamets,
& qu’on

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE DE CREIL, Par les... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2871 ; cote locale : B_7_47. le 2012-12-23 08:19:00.

entre
Dammartin & Villers Cotterets, Il fut tenu Conseil de guerre audit lieu de Chantilly,
pour auiser aux moyens de se fournir de lieu
de retraite & de passages pour faciliter la
subsistance des trouppes en cas qu’elles fussent
obligées d’hyuerner, & que la paix ne se
conclud: Apres plusieurs auis, où quelques
vns opinoient pour faire auancer toutes les
troupes du costé de Soissons, & se saisir de ladite
Ville, & d’autres pour le siege de Senlis,
il fut resolu de sommer cette Ville, qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. LETTRE D’VN PICARD A SON AMY, Contenant... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_82. Référence RIM : M0_1891 ; cote locale : C_3_93. le 2014-05-20 03:08:41.

troubles suscitez
à Paris & autres lieux du Royaume, mais helas ?
c’est vn mal qui ne fait que commencer, & qui ne
doit pas si tost finir. Les apparences en sont telles
qu’il est aisé de voir que l’armée est dans ces deux
Prouinces comme si elle vouloit hyuerner. Le refus
que fit il y a quelques sepmaines Monsieur
d’Hocquincourt Gouuerneur de Peronne, d’admettre
en ladite Ville le Regiment des Gardes, à
donné lieu de promettre le Gouuernement dudit
Sieur d’Hocquincourt, à Erlacq, qui a esté depuis
peu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. LETTRE D’VN PICARD A SON AMY, Contenant... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_3_93. Référence RIM : M0_1891 ; cote locale : A_5_82. le 2014-05-20 03:09:59.

troubles suscitez
à Paris & autres lieux du Royaume, mais helas?
c’est vn mal qui ne fait que commencer, & qui ne
doit pas si tost finir. Les apparences en sont telles
qu’il est aisé de voir que l’armée est dans ces deux
Prouinces comme si elle vouloit hyuerner. Le refus
que fit il y a quelques sepmaines Monsieur
d’Hocquincourt Gouuerneur de Peronne, d’admettre
en ladite Ville le Regiment des Gardes, à
donné lieu de promettre le Gouuernement dudit
Sieur d’Hocquincourt, à Erlacq, qui a esté depuis
peu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. MANIFESTE OV RAISONNEMENT SVR LES AFFAIRES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 26 pages. Langue : français. Avec permission. Prétendument traduit de l'espagnol. Voir aussi C_6_1. Référence RIM : M0_2398 ; cote locale : A_6_6. le 2014-06-29 03:12:32.

Onziesme Fondement. Les Consistoires de Catalogne, sur ces doutes,
& pour la seureté de leurs costes Maritimes,
continuellement & par plusieurs fois, ont supplié
sa Maiesté, qu’il luy pleust enuoyer vn nombre de
Galeres; pour hyuerner en plusieurs ports de Catalogne:
Mais le Cardinal l’a tousiours empesché,
estimant dauantage que lesdites Galeres hyuernassent
sans profit dans les ports de la France, que
de preseruer la Catalogne contre les inuasions
des pirates & ennemis, lesquels tant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. MANIFESTE OV RAISONNEMENT SVR LES AFFAIRES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 26 pages. Langue : français. Avec permission. Prétendument traduit de l'espagnol. Voir aussi C_6_1. Référence RIM : M0_2398 ; cote locale : A_6_6. le 2014-06-29 03:12:32.

leurs costes Maritimes,
continuellement & par plusieurs fois, ont supplié
sa Maiesté, qu’il luy pleust enuoyer vn nombre de
Galeres; pour hyuerner en plusieurs ports de Catalogne:
Mais le Cardinal l’a tousiours empesché,
estimant dauantage que lesdites Galeres hyuernassent
sans profit dans les ports de la France, que
de preseruer la Catalogne contre les inuasions
des pirates & ennemis, lesquels tant ceux de Saragoce,
Alfaquiers, & Maliorgues, ont fait diuerses
prises de vaisseaux & barques de Catalans, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. MANIFESTE OV RAISONNEMENT SVR LES AFFAIRES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 26 pages. Langue : français. La pièce commence en page 2. Avec permission. Prétendument traduit de l'espagnol. Voir aussi A_6_6. Référence RIM : M0_2398 ; cote locale : C_6_1. le 2014-06-29 03:16:28.

Onziesme Fondement. Les Consistoires de Catalogne, sur ces doutes,
& pour la seureté de leurs costes Maritimes,
continuellement & par plusieurs fois, ont supplié
sa Maiesté, qu’il luy pleust enuoyer vn nombre de
Galeres ; pour hyuerner en plusieurs ports de Catalogne :
Mais le Cardinal l’a tousiours empesché,
estimant dauantage que lesdites Galeres hyuernassent
sans profit dans les ports de la France, que
de preseruer la Catalogne contre les inuasions
des pirates & ennemis, lesquels tant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. MANIFESTE OV RAISONNEMENT SVR LES AFFAIRES... (1649) chez Noël (François) à Paris , 26 pages. Langue : français. La pièce commence en page 2. Avec permission. Prétendument traduit de l'espagnol. Voir aussi A_6_6. Référence RIM : M0_2398 ; cote locale : C_6_1. le 2014-06-29 03:16:28.

costes Maritimes,
continuellement & par plusieurs fois, ont supplié
sa Maiesté, qu’il luy pleust enuoyer vn nombre de
Galeres ; pour hyuerner en plusieurs ports de Catalogne :
Mais le Cardinal l’a tousiours empesché,
estimant dauantage que lesdites Galeres hyuernassent
sans profit dans les ports de la France, que
de preseruer la Catalogne contre les inuasions
des pirates & ennemis, lesquels tant ceux de Saragoce,
Alfaquiers, & Maliorgues, ont fait diuerses
prises de vaisseaux & barques de Catalans, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. RECIT VERITABLE DE TOVT CE QVI S’EST FAIT... (1652) chez Polletier (Noël) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3021 ; cote locale : B_6_17. le 2014-08-10 10:26:31.

aux portes d’icelles; & n’y a que
la Forest entre Senlis, & le pont saincte Maxence de deux lieuës en largeur. Ceste
Armée voudroit bien auoir ceste Ville de
Senlis pour luy seruir de place d’armes, ce
qui fait croire que leur intention est d’hyuerner
en ce pays-là.   Messieurs de la Ville ont choisi quatre
personnes, deux de Iustice & deux Escheuins
pour Deputez, qu’ils ont enuoyé au
Roy, remonstrer à sa Majesté le dessein que
ceste Armée estrangere a d’assieger la Ville,
&

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. RELATION VERITABLE, DE CE QVI S’EST PASSÉ... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3209 ; cote locale : B_9_33. le 2014-08-16 02:28:56.

par le Comte de Ligneuille
son Lieutenant General, qui doiuent passer
par le Barrois en Bassigny, & marcher vers l’armée de
son Altesse Royale. Le premier corps d’armée arriué en Franche-Comté,
est venu d’Alsace où le Duc Charles les auoit enuoyez
hyuerner, ce dernier sort du pays de Liege, &
prennent deux differentes routes en leur marche pour
la France. Qui est malheur bien grand de ce que l’on est contraint
de faire, ainsi entre des armées estrangeres au
Royaume qui n’y peuuent causer que de la ruine,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

à se retrancher à ces dix ou douze endroits, dont j’ay parlé,
ainsi donc il falloit que ces gens de guerre se logeassent à la campagne.
Or quoy que Monsieur le Prince de Conty eust fait diminuer le nombre
des trouppes que les années precedentes auoient accoustumé d’hyuerner
en ce païs de dix-huit Cornettes de Cauallerie, & de soixante Compagnies
d’Infanterie, & qu’il se fust opiniastré a obtenir auec vne extresme
difficulté cette descharge qui apportoit grand bien à la Prouince ; Neantmoins
comme le rafraischissement que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Bourbon-Condé, Anne... . APOLOGIE POVR MESSIEVRS LES PRINCES, ENVOYEE... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 87 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_126 ; cote locale : B_6_48. le 2016-08-11 07:16:04.

& hors de la disposition de Monsieur
mon frere : que le reste de ses Trouppes a esté dispersé en des Prouinces
éloignées, que peu sont venuës en Bourgogne, & que ses gardes
mesmes qui n’auroient pas deu quitter sa personne, s’il auoit eu quelque
dessein, ont hyuerné en Limosin.   Il n’y a donc nulle reflexion à faire sur vne circonstance qui est purement
imaginaire, ny aucun lieu d’interpreter mal le soing que ce Prince a
pris de tenir ses Places en bon estat. I’ay bien souuent oüy dire qu’on auoit
puny des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice