[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(557 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "gẽtil[hs].*|gentil[hs].*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_19_1. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_1_29. le 2012-10-29 06:26:54.

d’Elle vers
nous, auec pouuoir de nous en asseurer. La susdite Assemblée ne se separa qu’apres auoir obtenu Breuet de Vostre
Majesté signé de sa main & des quatre Secretaires d’Estat, portant seureté de
la promesse qui nous estoit faite, que nulle maison de Gentilhomme n’auroit
le rang de Prince, ny n’en pourroit prendre la qualité; & qu’apres auoir deputé
vers Vostre Majesté, en laquelle deputation Monsieur le Mareschal
Destrée portant la parole exposa nos plaintes, ausquelles & particulierement
aux excez des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_19_1. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_1_29. le 2012-10-29 06:26:54.

pour vn mespris de vostre part, & pour
vne insensibilité de la nostre, qui augmente de iour en iour leur insolence,
dont la consequence n’est pas moindre pour vostre authorité, que pour nostre
seureté. Les Commissions données pour les Tailles, dans lesquelles les Gentils-hommes
sont compris, & celle par lesquelles nostre seureté a esté abandonnée
aux Preuosts des Mareschaux sont encores tres-essentielles. Il ne nous est
pas moins necessaire de supplier tres-humblement Vostre Majesté, de reuoquer
toutes lettres de Noblesse

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_19_1. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_1_29. le 2012-10-29 06:26:54.

de nous informer
de ses volontez par sa bouche, auant que de nous retirer de sa Cour;
afin de les communiquer à ceux qui nous ont deputé, & qui la desirent impatiemment. Il nous reste, SIRE, d’adjouster l’offre de nos personnes, de nos vies, &
de celles des Gentils-hommes de nos Bailliages, qui attendent les Ordres
de Vostre Majesté; afin qu’ils se puissent montrer dignes successeurs de ceux,
qui par la force de leurs armes ont mis la Couronne que vous portez, sur
la teste des Roys vos predecesseurs, & qui la conseruant au prix

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_1_29. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_19_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-29 06:29:16.

d’Elle vers
nous, auec pouuoir de nous en asseurer. La susdite Assemblée ne se separa qu’apres auoir obtenu Breuet de Vostre
Majesté signé de sa main & des quatre Secretaires d’Estat, portant seureté de
la promesse qui nous estoit faite, que nulle maison de Gentilhomme n’auroit
le rang de Prince, ny n’en pourroit prendre la qualité ; & qu’apres auoir deputé
vers Vostre Majesté, en laquelle deputation Monsieur le Mareschal
Destrée portant la parole exposa nos plaintes, ausquelles & particulierement
aux excez des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_1_29. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_19_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-29 06:29:16.

pour vn mespris de vostre part, & pour
vne insensibilité de la nostre, qui augmente de iour en iour leur insolence,
dont la consequence n’est pas moindre pour vostre authorité, que pour nostre
seureté. Les Commissions données pour les Tailles, dans lesquelles les Gentils-hommes
sont compris, & celle par lesquelles nostre seureté a esté abandonnée
aux Preuosts des Mareschaux sont encores tres-essentielles. Il ne nous est
pas moins necessaire de supplier tres-humblement Vostre Majesté, de reuoquer
toutes lettres de Noblesse

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_1_29. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_19_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-29 06:29:16.

de nous informer
de ses volontez par sa bouche, auant que de nous retirer de sa Cour ;
afin de les communiquer à ceux qui nous ont deputé, & qui la desirent impatiemment. Il nous reste, SIRE, d’adjouster l’offre de nos personnes, de nos vies, &
de celles des Gentils-hommes de nos Bailliages, qui attendent les Ordres
de Vostre Majesté ; afin qu’ils se puissent montrer dignes successeurs de ceux,
qui par la force de leurs armes ont mis la Couronne que vous portez, sur
la teste des Roys vos predecesseurs, & qui la conseruant au prix

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. AVIS AV MARESCHAL DE TVRENNE, SVR SON... (1650) chez Variquet (Pierre) à Paris , 24 pages. Langue : français. Le nom de l'imprimeur est au colophon.. Référence RIM : M0_478 ; cote locale : D_1_32. le 2012-04-13 16:18:20.

pour deliurer
le public du danger où il l’a voulu plusieurs fois precipiter
de luy oster sa force & son venin. Il luy prit Sedan au
lieu de sa teste : Ie trouue que c’est peu, apres n’auoir iamais
pû racheter celle du Duc de Montmorancy, le plus illustre
Gentilhomme de son Royaume, par les plus belles pierreries de sa Couronne, qu’il eust données d’vn tres-bon cœur,
s’il eust pû empescher le decry de son Gouuernement dans
vne si riche effusion de ses graces, & n’eust pas donné sujet
de dire aux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CAYER CONTENANT. LES TRES-HVMBLES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 27 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_662 ; cote locale : C_1_10. le 2012-04-29 01:57:03.

ou desmolies, & les
materiaux portez à Cadillac, il a degradé les biens des
personnes les plus considerables, & des Officiers les plus
qualifiez : contre la foy des traittez, il a fait pendre des
soldats, brusler & ruiner des maisons, emprisonner des
Gentilhommes depuis la paix du sieur d’Argenson &
de Monsieur l’Archeuesque de Bordeaux.   Ces entreprises & ces violences de Monsieur d’Espernon,
d’auoir de son authorité priuée sans aucune declaration
de leurs Maiestez, entrepris vne guerre contre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. CAYER CONTENANT. LES TRES-HVMBLES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 27 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_662 ; cote locale : C_1_10. le 2012-04-29 01:57:03.

a commis des
violences contre tous les ordres, a fait persecuter les
Euesques, maltraitter les Officiers, assassiner dans les
villes & au milieu des ruës à Agens & Bordeaux des
personnes considerables, emprisonner de son authorité
priuee des Ecclesiastiques, des Gentils hommes de
naissance & autres particuliers, viure ses gardes sur
le peuple, & ne s’en seruir que pour venger ses passions,
ruiner par eux & autres gens de guerre les lieux & les
villes qui ont des attaches à des personnes qu’il n’ayme
pas,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. CAYERS DES REMONSTRANCES FAITES AV ROY ET A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_663 ; cote locale : A_9_40. le 2012-04-29 02:04:49.

la chicane de leurs parties. Que le Parlement ne seroit pas seulement interdit
durant six mois, comme il eust esté par le Semestre,
mais qu’il resteroit sans fonction durant toute l’année,
puis que tous les Criminels, tous les mauuais
Payeurs & tous les Gentils hommes qui ont accoustumé
de tyrannizer leurs pauures Subjets: C’est à dire,
en vn mot, toutes les personnes qui donnent matiere
d’exercer la Iustice, ont suiuy à dessein M. le
Comte d’Allais, pour pouuoir éuiter ou reculer par
des Euocations la peine

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

Abbayes, n’auroient point toleré pour la degradation
d’vn petit bois. N’entendons-nous pas nos voisins, qui
nous crient. O lâche, ô infame nation! qui souffrez vn
estranger vsurpateur, ce que vos ancestres n’auroient pas dissimulé en vn Prince legitime. Gentils hommes regardez
vos peres, & considerez vos enfans, imitez ceux là, & laissez
bon exemple à ceux cy.   5. Nous sçauons aussi que le Cardinal Mazarin, pour faire
croire à la Reyne qu’il n’auoit point de retraite asseurée
hors de France, à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi A_2_58 (partie 1), D_2_34 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : C_5_32. le 2012-05-27 03:08:32.

associez,
& en donnent vint mille escus de pots
de vin au Cardinal & promettent d’entretenir
ses singes d’habits & de noix. Vnion de la noblesse Antitabourettiere :
sa requeste presentée au Conseil par le Mareschal
de 1’Hospital, ses lettres aux gentilshommes
des Prouinces pour les couuier de
s’vnir auec eux. Les Tabourettiers ont recours au Prince & au Duc de Longueuille leurs protecteurs :
Responce de la l’anterne du Conseil
d’enhaut aux Antitabourettiers qui
n’en estans pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_5_32 (partie 1), D_2_34 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : A_2_58. le 2012-05-27 03:10:14.

associez,
& en donnent vint mille escus de pots
de vin au Cardinal & promettent d’entretenir
ses singes d’habits & de noix. Vnion de la noblesse Antitabourettiere:
sa requeste presentée au Conseil par le Mareschal
de l’Hospital, ses lettres aux gentilshommes
des Prouinces pour les couuier de
s’vnir auec eux. Les Tabourettiers ont recours au Prince & au Duc de Longueuille leurs protecteurs:
Responce de la l’anterne du Conseil
d’enhaut aux Antitabourettiers qui
n’en estans pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_58 (partie 1), C_5_32 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : D_2_34. le 2012-05-27 03:11:45.

associez,
& en donnent vint mille escus de pots
de vin au Cardinal & promettent d’entretenir
ses singes d’habits & de noix. Vnion de la noblesse Antitabourettiere :
sa requeste presentée au Conseil par le Mareschal
de l’Hospital, ses lettres aux gentilshommes
des Prouinces pour les couuier de
s’vnir auec eux. Les Tabourettiers ont recours au Prince & au Duc de Longueuille leurs protecteurs :
Responce de la l’anterne du Conseil
d’enhaut aux Antitabourettiers qui
n’en estans pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

protegé de
Dieu & de ses Anges, se ioignirent encore les Ducs
d’Elbœuf & de Beaufort, de Boüillon, de Cardone
la Mothe Hodancourt, le Prince de Marsillac, les Marquis
de la Boulaye, de Vitry, de Narmontier, & tant
d’autres Seigneurs de marque, & de Gentils hommes,
qu’à cette heure là Paris n’eut pas peur de perir
sans assistance. Cette Cour de sainct Germain, qui paroissoit n’agueres,
& si grosse, & superbe, deuint presque vn desert
en vn moment; car à la reserue du Chancelier

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

& nous sçauons bien que sans les
charmes du Magicien Iules, vous n’auriez pas entrepris
sa deffense contre l’authorité du Roy, la gloire de
son Parlement & la liberté de la Patrie.   Que la France vous plaint Illustres Marquis, Comtes,
Barons & Gentils-hommes, de ce que pour establir
d’eminentes fortunes, vous auez assez imprudemment
sacrifié vos seruices à ce veau d’or, à cet
infame Tyran; Elle sçait qu’il y a beaucoup de personnes
de qualité, qui ont fait vne dépence de trente
à quarante mil liures

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DIALOGVE BVRLESQVE DE GILLES LE NIAIS ET DV... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_30. Référence RIM : M0_1072 ; cote locale : A_2_43. le 2012-09-28 05:15:02.

en or. Gilles. Quoy? A cette heure si vn Partisan nous voyoit toy ou
moy, il nous changeroit en or. Spacamon. Oüy: il a fallu que nos Maistres ayent desboursé argent
pour auoir permission de nous faire ioüer en public, aussi
nous sommes deuenus Gentils-hommes depuis qu’on se sert
d’vn mesme cachet pour seeller les Lettres de Noblesse, &
celles des Operateurs. Gilles. Mais comment feriez-vous, Seignor Spacamon, si vous
estiez Partizan, pour emporter vos meubles, vos terres, &
vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DIALOGVE BVRLESQVE DE GILLES LE NIAIS ET DV... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_43. Référence RIM : M0_1072 ; cote locale : C_7_30. le 2012-09-28 05:17:05.

en or. Gilles. Quoy ? A cette heure si vn Partisan nous voyoit toy ou
moy, il nous changeroit en or. Spacamon. Oüy : il a fallu que nos Maistres ayent desboursé argent
pour auoir permission de nous faire ioüer en public, aussi
nous sommes deuenus Gentils-hommes depuis qu’on se sert
d’vn mesme cachet pour seeller les Lettres de Noblesse, &
celles des Operateurs. Gilles. Mais comment feriez-vous, Seignor Spacamon, si vous
estiez Partizan, pour emporter vos meubles, vos terres, &
vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DIALOGVE CONTENANT LA DISPVTE ET L’ACCORD... (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1073 ; cote locale : C_2_53. le 2012-09-28 05:23:22.

vramy seulement
Qui marmote ses patenostres
Pour elle ainsi que pour les autres
Et qui tient tousiours en ses mains.
Grenade, ou la vie des Saints.
Deuant son foyer accroupie
Pretendoit secher la roupie
Qui dans ce temps coule du nez
Des plus gentils enfarinez :
Lors que cette grande Diablesse
Pleine de force, & de finesse
Qui iure comme vn charretier
Car ainsi le veut son mestier
Qui porte au lieu d’vne quenoüille
Vn fer qui iamais, ne se roüille
Et se coiffe d’vn morion

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_46. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : C_7_45. le 2012-10-07 15:35:34.

escadrons à la
teste desquels trente ou quarante caualliers venoient
en bon ordre, il fit ioindre ses amis qu’il fit aussi marcher
à la teste de ses gens de guerre. Ces deux troupes
n’estoient plus esloignées de cinq cẽs pas, quãd le Cardinal
Mazarin enuoya vn Gentilhõme demãder à Monsieur
d’Hocquincour s’il vouloit faire faire alte à ses
deux escadrons, & auancer auec ses amis, & qu’il luy offroit de venir auec pareil nombre. Il accepta la
condition, & s’aborderent en cet estat, ils se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DISCOVRS SVR L’ENTREVEVE DV CARDINAL... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_45. Référence RIM : M0_1145 ; cote locale : A_2_46. le 2012-10-07 15:37:39.

escadrons à la
teste desquels trente ou quarante caualliers venoient
en bon ordre, il fit ioindre ses amis qu’il fit aussi marcher
à la teste de ses gens de guerre. Ces deux troupes
n’estoient plus esloignées de cinq cẽs pas, quãd le Cardinal
Mazarin enuoya vn Gentilhõme demãder à Monsieur
d’Hocquincour s’il vouloit faire faire alte à ses
deux escadrons, & auancer auec ses amis, & qu’il luy offroit de venir auec pareil nombre. Il accepta la
condition, & s’aborderent en cet estat, ils se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. EXAMEN SVR LES AFFAIRES DV TEMPS. (1649) chez Huot (Claude) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1321 ; cote locale : A_2_62. le 2012-10-17 14:27:24.

les dompter. La maxime
de la politique s’estend à celle de l’œconomique,
& c’est la mesme chose que de voir vn monarque
les armes à la main contre ses sujets, que de voir
vn maistre se battre contre son valet. Messieurs les
Ministres sçauent bien pourquoy les Gentils hommes
ne veulent pas tirer l’épée contre les roturiers,
ils feront l’application de ces exemples, aprés que ie
leur auray dit auec la voix publique, que les combats
ont tousiours passé pour des ieux de hazard, &
que comme l’on n’estimeroit pas

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. EXECVTION REMARQVABLE, De trois meschants... (1650) chez Beauplet (David) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1325 ; cote locale : B_9_7. le 2012-10-19 16:38:25.

EXECVTION
REMARQVABLE, De trois meschants scelerats qui ont
esté rompus à la Croix du Tiroir,
pour auoir tué & assassiné
les Gentils-hommes de Monseigneur
le Duc de Beaufort croyans
s’attaquer à sa personne si cherie
de touts les François.

A PARIS,
Chez DAVID BEAVPLET, demeurant contre le Pont
S. Michel, à l’entrée de la ruë de la
Huchette, à la Corne de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. EXECVTION REMARQVABLE, De trois meschants... (1650) chez Beauplet (David) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1325 ; cote locale : B_9_7. le 2012-10-19 16:38:25.

à l’entrée de la ruë de la
Huchette, à la Corne de Cerf.

M. DC. XXXXX. EXECVTION
REMARQVABLE, De trois meschants scelerats
qui ont esté rompus à la
Croix du Tiroir, pour auoir
tué & assassiné les Gentilshõmes
de Monseigneur le
Duc de Beaufort, croyans
s’attaquer à sa personne si
cherie de tous les François. IE desire traicter le plus succinctement
qu’il me sera
possible, dans ce discours
l’Attentat commis enuers la
personne de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. EXECVTION REMARQVABLE, De trois meschants... (1650) chez Beauplet (David) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1325 ; cote locale : B_9_7. le 2012-10-19 16:38:25.

le plus succinctement
qu’il me sera
possible, dans ce discours
l’Attentat commis enuers la
personne de Monseigneur
le Duc de Beaufort, par
vne trouppe de Voleurs; qui
ont osé, temerairement, & par vne suscitation
diabolique, faire violence aux Gentils-hommes d’honneur de sa suite: lesquels furent attaquez
par ces scelerats, qui rencontrans le Carrosse de
leur Maistre, à vn soit, dans la ruë S. Honnoré,
qui fut ie vingt neufiesme d’Octobre. Lors,
ces meschans hommes, mais plustost lyons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6