[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(516 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "frond.*|fr��d.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_119. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : B_7_45. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 03:33:00.


Enfin le temps à fait ce que Mars n’auroit peu.    
Il faut pourtant ceder, c’est en vain qu’on recule,
Ils n’ont pouldre ny plomb, leurs bleds sont consommez,
Le secours vient à tard, sa force est comme nulle,
Et dans l’extremité ces frondeurs renommez,
Vont sortir glorieux sans estre desarmez:
S’ils ont versé du sang, ce n’est pas sans le vendre,
Le Soldat Mazarin s’en est bien apperceu,
Mais les voila dehors, ne pouuant plus attendre,
Enfin le temps à fait ce que Mars n’auroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. BALADES SERVANT A L’HISTOIRE DES TROVBLES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_45. Référence RIM : M0_569 ; cote locale : E_1_119. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 03:30:58.


Enfin le temps à fait ce que Mars n’auroit peu.    
Il faut pourtant ceder, c’est en vain qu’on recule,
Ils n’ont pouldre ny plomb, leurs bleds sont consommez,
Le secours vient à tard, sa force est comme nulle,
Et dans l’extremité ces frondeurs renommez,
Vont sortir glorieux sans estre desarmez :
S’ils ont versé du sang, ce n’est pas sans le vendre,
Le Soldat Mazarin s’en est bien apperceu,
Mais les voila dehors, ne pouuant plus attendre,
Enfin le temps à fait ce que Mars n’auroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. BALLADE DV MAZARIN GRAND IOVEVR DE HOC. (1649) chez Brunet (Jean) à Paris , 4 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_566 ; cote locale : B_13_63a. le 2012-04-20 04:49:56.

PARIS,
Chez IEAN BRVNET, ruë neuue sainct
Louys, au Canon Royal, proche le Palais.

M. DC. XLIX. BALLADE DV MAZARIN, GRAND
ioueur de Hoc.  
Enfin il en aura desia le forfait clAC
Et le ieune frondeur aussi ferme qu’vn rOC
Sanglera la croupiere à ce ioüeur de hOC
Dont l’auarice a mis nostre France au bissAC
Les enquestes pour luy sont pires que le tIC
Toutes ses actions s’obseruent ric a rIC,
Et contre le Senat ses fourbes sont à sEC

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

SVR L’ESTAT PRESENT
DE PARIS.

STANCES.

M. DC. LII. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT
de Paris. STANCES.  
D’VN Vers à demy serieux,
Demi Frondeur, demi Burlesque,
Ie forme vn Corps capricieux,
Qu’on ne peut nõmer que crotesque.    
Il est mis au iour dans vn temps
Si chagrin, si sombre & si louche,
Que le desir des passetemps
Gele au cœur & meurt à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

de mots,
Sans affecter ny Vers ny stile,
Abreger l’éloge des sots
Qu’adore Paris la grand ville.    
Et pour contenter mon souhait,
Et satisfaire à tout le monde.
Ie m’en vais tracer le portrait
des plus haut hupez de la Fronde.    
Quand à Paris, tout y va bien,
Le bled, le vin, tout y abonde,
Ie trouue qu’il n’y manque rien
Que des potences pour la fronde.    
Elle est pourtant moins rude au choc,
Plus modestement elle claque,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.


Et satisfaire à tout le monde.
Ie m’en vais tracer le portrait
des plus haut hupez de la Fronde.    
Quand à Paris, tout y va bien,
Le bled, le vin, tout y abonde,
Ie trouue qu’il n’y manque rien
Que des potences pour la fronde.    
Elle est pourtant moins rude au choc,
Plus modestement elle claque,
La plus part l’ont penduë au croc,
La plus part ont tourné casaque.    
Pour mieux faire la guerre à l’œil
On auoit bien pris de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

extraordinaires.    
Ce cheual a tousiours esté
De son Roy seruiteur fidelle.
Mais Marigny l’a tant hanté
Qu’il l’a rendu pisque Brousselle.    
Il est deuenu tout chagrin,
Depuis qu’il s’est mis dans la Fronde,
Quelques fois il ronge son frein,
Mais la pluspart du temps il gronde.    
Iadis il estoit familier,
De bel humeur, d’accez facile
Les gueux, le filou, l’escolier
trouuoient prés de luy leur azile.    

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.


Il reconnut fort bien dés lors
Que ce cheual n’estoit pas beste,
Et que ce sage & digne Corps,
N’auoit point de meilleure teste,    
Ce bruit naissant en sa faueur
Fut confirmé par sa requeste
De forme & de stile Frondeur,
Mais qui partoit de bonne teste.    
Cette piece a fait trop declat,
Elle est de trop grande importance
Pour ne luy donner pas son plat,
Et pour la passer sous silence.    
Ie laisse là la forme à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

droits
Qu’on a veu battre la Campagne.    
Mais pour ne point parler en l’air,
Si vous voulez ie suis des vostres,
Mais ie veux estre Duc & Pair,
Est ce à l’instar de beaucoup d’autres.    
Vous verrez si ie fronderay,
Si l’effect respond à la monstre,
Vous verrez de quel train i’iray
En tous lieux en toute rencontre.    
Dés qu’il eut parlé de fronder,
On battit des mains, on fit feste,
Quelques-vns eurent beau gronder
On

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

Pair,
Est ce à l’instar de beaucoup d’autres.    
Vous verrez si ie fronderay,
Si l’effect respond à la monstre,
Vous verrez de quel train i’iray
En tous lieux en toute rencontre.    
Dés qu’il eut parlé de fronder,
On battit des mains, on fit feste,
Quelques-vns eurent beau gronder
On entherina sa requeste.    
Chacun depuis ioüe au plus fin,
Et tâche à suiure ce fidele,
Chacun met de l’eau dans son vin,
Et ne veut plus estre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

fit feste,
Quelques-vns eurent beau gronder
On entherina sa requeste.    
Chacun depuis ioüe au plus fin,
Et tâche à suiure ce fidele,
Chacun met de l’eau dans son vin,
Et ne veut plus estre rebelle.    
Ce Frondeur de sens racourcy,
Ne plus ne moins que de la taille,
Commence à se demettre aussi,
Et le papier brusle la paille.    
Il craint ce qu’il a merité,
Et qu’vn iour toute sa famille
Ne soit plus qu’il n’a souhaitté,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

charné,
Cét ame fait à la cronuelle.    
Cét insolent, cet harangueur
Aura bien du fil à retordre,
Si iamais Iustice à vigueur,
Et si l’on sort de ce desordre    
Le pauure Coulon est à cu,
La fronde espuise ses pocheres,
Il ne sera plus que cocu
Quand il aura payé ses debtes.    
Mais pour te donner en détail,
Le plus laid reste de la Fronde,
Il me faut depeindre Portail,
Il n’est Frondeur qu’il ne confonde.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

l’on sort de ce desordre    
Le pauure Coulon est à cu,
La fronde espuise ses pocheres,
Il ne sera plus que cocu
Quand il aura payé ses debtes.    
Mais pour te donner en détail,
Le plus laid reste de la Fronde,
Il me faut depeindre Portail,
Il n’est Frondeur qu’il ne confonde.    
Ce bouc pourry püant comme ail,
Ce visage fait à l’antique,
Où la barbe fait vn aimail
D’vne rougeur sudorifique.    
Ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.


Le pauure Coulon est à cu,
La fronde espuise ses pocheres,
Il ne sera plus que cocu
Quand il aura payé ses debtes.    
Mais pour te donner en détail,
Le plus laid reste de la Fronde,
Il me faut depeindre Portail,
Il n’est Frondeur qu’il ne confonde.    
Ce bouc pourry püant comme ail,
Ce visage fait à l’antique,
Où la barbe fait vn aimail
D’vne rougeur sudorifique.    
Ce ligueur, ce fils de ligueur,
Fils dassassin, & fils de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

plus traitable.    
Quant au petit Monsieur Daurat,
Ce haranguenr qui faisoit rage,
Sa Politique a pris vn rat,
Et commence à ployer bagage.    
Le braue & l’illustre Bitaut
Adoucit vn peu son Génie,
Et ne fronde que comme il faut
Pour l’honneur de la Compagnie.    
Monsieur le President Charton
A trop auant la fronde en l’ame,
Il chante tout d’vn mesme ton,
Et ne sçauroit changer sa gamme.    
Le venerable

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.


Et commence à ployer bagage.    
Le braue & l’illustre Bitaut
Adoucit vn peu son Génie,
Et ne fronde que comme il faut
Pour l’honneur de la Compagnie.    
Monsieur le President Charton
A trop auant la fronde en l’ame,
Il chante tout d’vn mesme ton,
Et ne sçauroit changer sa gamme.    
Le venerable Poncarré
A bien changé de batterie,
Il voudroit auoir enterré
Les Frondeurs & la fronderie.    
Ny pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

 
Monsieur le President Charton
A trop auant la fronde en l’ame,
Il chante tout d’vn mesme ton,
Et ne sçauroit changer sa gamme.    
Le venerable Poncarré
A bien changé de batterie,
Il voudroit auoir enterré
Les Frondeurs & la fronderie.    
Ny pour son frere ny pour soy
Il n’a pas sceu faire son compte,
Il ne veut plus estre qu’au Roy,
Si fort son depit le surmonte.    
Ce ieune mignon d’estourdy,
Ce fils de ce fameux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

le President Charton
A trop auant la fronde en l’ame,
Il chante tout d’vn mesme ton,
Et ne sçauroit changer sa gamme.    
Le venerable Poncarré
A bien changé de batterie,
Il voudroit auoir enterré
Les Frondeurs & la fronderie.    
Ny pour son frere ny pour soy
Il n’a pas sceu faire son compte,
Il ne veut plus estre qu’au Roy,
Si fort son depit le surmonte.    
Ce ieune mignon d’estourdy,
Ce fils de ce fameux rebelle,
A

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

party ne reüssit,
Il change aussi tost de brisée.    
Il n’est pas iusques au sieur Fouquet,
A qui le depart d’vne Altesse
N’ait bien r’abatu le caquet,
Et changé les tons de rudesse.    
Enfin la fronde est au roüer,
Elle ne va plus que d’vne aisle,
Les Princes en font leur ioüer,
Et le peuple se raille d’elle.    
Mais des Frondeurs les plus rusez,
Les Autheurs du bruit & de noise,
Depuis peu se sont aduisez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.


N’ait bien r’abatu le caquet,
Et changé les tons de rudesse.    
Enfin la fronde est au roüer,
Elle ne va plus que d’vne aisle,
Les Princes en font leur ioüer,
Et le peuple se raille d’elle.    
Mais des Frondeurs les plus rusez,
Les Autheurs du bruit & de noise,
Depuis peu se sont aduisez
D’aller froidement à Pontoise.    
La peur en a bien ramenez
De la fierté de leurs pensées,
Des esprits les plus obstinez.
Les folles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

froidement à Pontoise.    
La peur en a bien ramenez
De la fierté de leurs pensées,
Des esprits les plus obstinez.
Les folles ardeurs sont passées.    
Tel qui faisoit le depiteux
Contre la Cour, & pour la fronde,
Qui baiseroit le trou honteux
Du plus grand Mazarin du monde.    
Tel qui faisoit de l’arrogant,
Qui prenoit le monde à partie,
A l’heure est plus souple qu’vn gant,
Et ne songe qu’à sa sortie.    

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.


Enfin on n’y voit rien de beau,
On n’y voit rien que de funeste,
Les plaisirs sont dans le tombeau,
La douleur suruit & nous reste.    
Ie t’escris de ce monument,
Mon ame dans le dueil plongée,
Et qui pour comble de tourment
Renonce d’estre soulagée.    
Car de trauailler à la Paix
Par les intrigues de la Fronde,
C’est vouloir auec des œufs frais
Abbatre le Globe du monde.  

FIN.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.


Qui regna iamais sur les cœurs,
Ouy? François montrez vos ardeurs,
Voicy la plus belle iournée,
Du siecle la plus fortunée.    
Sus donc que vos cœurs soient vnis,
Que tous soupçons en soient bannis,
Plus de Mazarins, plus de Fronde,
Qu’on n’entende plus dans le monde
Prononcer ces noms odieux,
Employez vos cœurs & vos yeux
A considerer ce Monarque,
Qui va faire languir la Parque,
En reduisant ses ennemis
Par force ou par crainte soûmis,
A

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

l’a traité de mespris lors qu’on en parloit auec respect ; ayant
esté proposé dans vne Conference de renuoyer pardeuant luy
vn different Ecclesiastique, ou Madame l’Abbesse de Chelles
auoit interest. Il dit, Que c’estoit vn beau renuoy que de les renuoyer
à la Fronde, que la Fronde ne pouuoit pas porter iusques à
Chelles. Monsieur le Coadjuteur estant allé chez Monsieur le premier
President pour se plaindre de l’entreprise que Monsieur
l’Euesque de Bayeux son fils auoit faite en qualité de Tresorier
de la Saincte

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

de mespris lors qu’on en parloit auec respect ; ayant
esté proposé dans vne Conference de renuoyer pardeuant luy
vn different Ecclesiastique, ou Madame l’Abbesse de Chelles
auoit interest. Il dit, Que c’estoit vn beau renuoy que de les renuoyer
à la Fronde, que la Fronde ne pouuoit pas porter iusques à
Chelles. Monsieur le Coadjuteur estant allé chez Monsieur le premier
President pour se plaindre de l’entreprise que Monsieur
l’Euesque de Bayeux son fils auoit faite en qualité de Tresorier
de la Saincte Chapelle, sur la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6