[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(98 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "d[u-v]El|d[u-v]Els|d[u-v]Eli.*|d[u-v]Elli.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. DISCOVRS ADDRESSÉ AVX SOLDATS FRANCOIS.... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1101 ; cote locale : C_7_50. le 2012-11-27 14:41:32.

en bataille
Et des rencontres vehemens
Font choquer d’estoc & de taille
Les plus paisibles Elemens.    
Son fourier c’est Mars le planete
Roulant en son globe cruel
Et de sa sanglante etiquete
Marquant les places du duel.    
L’Air fait en hault son tintamare
Elancé contre des rochers
Et tout d’vn coup l’Onde barbare
Brise les Nefs & les Nochers.    
Le froid pouuant nourir la flame
Nourit contre elle des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 sur 11 (paginée de 43 à 56). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_14. le 2012-11-07 00:34:37.

point voulu donner
de passe port, les Deputez des Princes, des
Cours Souueraines & de l’Hostel de Ville, ny sont point allez.   Le Parlement le Pontoise, par ordre de la
Cour, trauaille au Procez du Duc de Richelieu,
lequel s’est battu en duel, & Duc de Beaufort,
que la Cour veut faire condamner, à raison du
duel auec le Duc de Nemours. Mais le Duc de
Beaufort a presenté Requeste au Parlement de
Paris, en tour cas il ne se soucie pas beaucoup de
toutes leurs procedures. Le 9. du courãt le Baron

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 sur 11 (paginée de 43 à 56). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_14. le 2012-11-07 00:34:37.

& de l’Hostel de Ville, ny sont point allez.   Le Parlement le Pontoise, par ordre de la
Cour, trauaille au Procez du Duc de Richelieu,
lequel s’est battu en duel, & Duc de Beaufort,
que la Cour veut faire condamner, à raison du
duel auec le Duc de Nemours. Mais le Duc de
Beaufort a presenté Requeste au Parlement de
Paris, en tour cas il ne se soucie pas beaucoup de
toutes leurs procedures. Le 9. du courãt le Baron de Clinchamp Lieutenant
General en l’Armee des Princes, partist
d’icy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Semaine 6 sur 11 (comme B_18_16, mais paginée de 58 à 74). Voir aussi B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : C_12_6. le 2012-11-07 01:28:04.

Duc de Beaufort aussi informa la Cour des violences
que le pretendu Parlement de Pontoise
lui preparoit, le voulant condamner, nonobstant
ces Lettres d’abolition qu’il auoit obtenues
de la Cour, ayant fait paroistre au Procureur
du Roy sa iustification touchant son duel contre
son beau frere deffunct, le Duc de Nemours :
sur quoy la cour dõna Arrest que lesdites Lettres
seroient tenuës pour bonnes & valables & censees
comme scelees, bien que les Sceaux n’y fussent
pas apposez, & toutes les procedures faites
ou à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 6 sur 11 (paginée de 57 à 74). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Voir aussi C_12_6. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_16. Texte édité par Site Admin le 2012-11-07 01:24:04.

Duc de Beaufort aussi informa la Cour des violences
que le pretendu Parlement de Pontoise
lui preparoit, le voulant condamner, nonobstant
ces Lettres d’abolition qu’il auoit obtenues
de la Cour, ayant fait paroistre au Procureur
du Roy sa iustification touchant son duel contre
son beau frere deffunct, le Duc de Nemours :
sur quoy la cour dõna Arrest que lesdites Lettres
seroient tenuës pour bonnes & valàbles & censees
comme scelees, bien que les Sceaux n’y fussent
pas apposez, & toutes les procedures faites
ou

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08. , Conseiller en la Grand
Chambre, à l’instruction du procez. Apres ces
choses, son Altesse Royale fit sçauoir ce qui s’estoit passé le vingt quatriesme au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08.

à Mercredy
prochain 2. d’Octobre. Apres ces choses, il fut
procedé au iugement de M. de Beaufort lequel
ayant appellé par vn des Greffiers du Parlement
fut enquis par M. de Nesmond s’il n’auoit obtenu
des lettres d’abolition au suiet du duel dont il est
question, y ayant respondu qu’oüy, & estant
retiré, & Monsieur Bechefer ayant dit ses conclusions,
& s’estant retiré fut rendu, par lequel M.
le Duc de Beaufort fut renuoyé quitte & absous
des cas à lui imposez, condamnez à quatre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. IOVRNAL DE TOVT CE QVI S’EST PASSÉ PAR... (1652) chez Montagne (Simon de la) à Paris , 7 pages. Langue : français. Coquille dans le titre: "CE QVI S’ETS PASSÉ" pour "CE QVI S’EST PASSÉ". Voir aussi B_18_7. Référence RIM : M0_1758 ; cote locale : C_5_65. le 2012-11-09 02:21:03.

& resolu que
Monsieur Talon Aduocat General, se transporteroit
vers le Roy pour luy faire la mesme supplication
& asseurer Sa Majesté de l’obeyssance du Parlement,
on y parla des informations faites par le Lieutenant de la Connestablie sur le duel du Duc
de Beaufort, lesquelles le Parlement ne trouuant pas
dans les formes quoy qu’il eust receu ses lettres de
remission le Lundy precedent, ordonna qu’elles seroient
faites par des Conseillers de la Cour pour y
estre fait droit : Il y eut aussi Arrest portant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. IOVRNAL DE TOVT CE QVI S’EST PASSÉ PAR... (1652) chez Montagne (Simon de la) à Paris , 7 pages. Langue : français. Coquille dans le titre: "CE QVI S’ETS PASSÉ" pour "CE QVI S’EST PASSÉ". Voir aussi C_5_65. Référence RIM : M0_1758 ; cote locale : B_18_7. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-09 02:22:23.

& resolu que
Monsieur Talon Aduocat General, se transporteroit
vers le Roy pour luy faire la mesme supplication
& asseurer Sa Majesté de l’obeyssance du Parlement,
on y parla des informations faites par le Lieutenant de la Connestablie sur le duel du Duc
de Beaufort, lesquelles le Parlement ne trouuant pas
dans les formes quoy qu’il eust receu ses lettres de
remission le Lundy precedent, ordonna qu’elles seroient
faites par des Conseillers de la Cour pour y
estre fait droit : Il y eut aussi Arrest portant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. LA DECADANCE DES MAVVAIS MINISTRES... (1649) chez Coulon (veuve d'Antoine) à Paris , 9 pages. Langue : français. Page de titre en page 2. Avec permission.. Référence RIM : M0_865 ; cote locale : C_7_2. Texte édité par Site Admin le 2012-11-12 13:47:35.

deffunct ; ce calomniateur pensant ainsi s’emparer de l’authorité
Royale, & bastir les fondemens de son pouuoir sur la ruyne de ses
deux personnes Royales, fut mis en Iustice à l’instance de Iean
Duc de Brabant qui fit vn voyage exprés en France, où il offrit le
duel à celuy qui voudroit maintenir que la Reyne sa sœur eut commis
le crime qui luy estoit imposé : lors ce Monstre sorty de l’Enfer
pour persecuter les innocens, par vne sentẽce trop douce fut condamné
d’estre pendu, ce qui fut executé aux Halles de cette Ville.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LA POLITIQVE SICILIENNE, OV LES PERNICIEVX... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 34 pages. Langue : français. Signé: Le Génie des Provinces de France.. Référence RIM : M0_2817 ; cote locale : A_9_26. le 2012-12-23 01:29:53.

s’en vange contre Monsieur
le Prince. Enfin Paris peut-il souffrir que ce traistre fasse renaistre
si hardiment des vieilles querelles pour tascher de
faire perir son Protecteur; j’entends Monsieur de Beaufort, qui vient d’estre appellé encore vne fois en duel par le Duc de
Candale pour l’affaire des tuilleries, & ce n’est que par les
ordres secrets de ce voleur, qui fait agir son neueu pretendu
pour tascher de perdre nostre bien-facteur, promettant
à ce ieune Agent plus de beurre que de pain, pour l’obliger
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. LA RENCONTRE D’VN GASCON ET D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3346 ; cote locale : C_9_61. le 2012-12-25 15:07:27.

& il nous
fallut sauber à Cadillac chez lou Duc d’Espernon mon
Cousin, quittant ainsi, & amour & Maitresse. Le Poit. Que de monde vous auez tué, M. le Marquis
sans estre en peine ! Le Gas. Que distes-bous, sans estre en peine ! tous ces
duels m’ont raby plus de cinq à six ans de liberté, & plus
de vingt-mille libres de rebenu, pour outenir mes graces
& contenter mes parties cibiles. Le Poit. Le Roy vous a t’il bien voulu donner tant de
graces ? Le Gas. Iou ay l’honneur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. LA RENCONTRE D’VN GASCON ET D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3346 ; cote locale : C_9_61. le 2012-12-25 15:07:27.

voulu donner tant de
graces ? Le Gas. Iou ay l’honneur d’estre son parent, & puis
toutes mes querelles ont esté ioustes de mon costé, ie
bous beus dire le reste. Le Poit. Ie lis les Amadis de Gaule, quand ie vous entends
parler de tant de duels, de valeur, & de courage :
mais puis que vous le voulez bien, voyons donc comme
vous débroüillastes cette derniere. Le Gas. C’estoit fait que de moy, si l’on m’eut attrapé :
tous les plus vrabes de la Probince se mirent en campagne
pour me chercher,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LA RENCONTRE D’VN GASCON ET D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3346 ; cote locale : C_9_61. le 2012-12-25 15:07:27.

ie resolus de iuo ne me point faire connoistre à eux,
de crainte d’estre importuné d’accepter quelque éminẽte
charge. Pour mes gens, & mon équipage, tout bint vien
à von port iusques prés du camp, mais par la mort de
mon Escuyer qui m’aboit serbi en mes dix duels, qui fut
attaqué, & tué par vne troupe d’Ennemis, tout me fut bolé ;
car le reste de ce naufrage s’estant boulu sauber se trouba
entre les mains des Espagnols, qui s’en emparerent.
C’est pourquoy bous me boyez si mal monté, & si mal
bestu. Six

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

auec eux de cette belle extraction,
qui nous est commune. Puis que vous m’auez fait voir aussi
que je dois à leur sang l’honneur de toutes mes conquestes; aidez
moy, je vous prie, à trouuer le moyen de le mesnager, & voyons
s’il y a point quelque remede pour les duels. L. G. SIRE, Cette maladie qui paroist incurrable, & qui a pris
force par vn long vsage en l’imagination de la Noblesse, se doit
traitter (ce me semble) comme celle des Hypocondres, en adherant
en quelque sorte aux fausses opinions du malade; & partant je

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

interessez
par leur honneur propre, & par la societé de leur employ, de deuenir
les amis communs des deux parties, & de ne leur permettre pas
de se battre, sans quelque legitime fondement. Quand je considere
comme s’est pû naturaliser en nous cette manie de duels, je
ne la puis conceuoir que comme vn second peché originel de nôtre
Nation. Premierement, la ciuilité de nos combats tesmoigne
assez, qu’en cette action nous ne sommes point alterez de sang
humain; Que si c’est pour la reputation qu’on se bat, il arriue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

reputation qu’on se bat, il arriue souuent
que qui pense s’enrichir de l’honneur d’autruy, s’appauurit
du sien; & l’vsurpation que nous en voulons faire dans vne injuste
querelle, tesmoigne combien est grande nótre necessité de ce
costé-là. Au surplus, le duel n’est qu’vne vertu de gladiateur, &
nous ne pouuons faire le dénombrement de nos combats, sans le
faire de nos bijarreries. Car en effet, les querelles ne sont rien autre
chose qu’vne impuissance actiue ou passiue en la societé de la
vie ciuile. Pour conclusion,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

le veut estre, quoy qu’on s’apperçoiue
bien, qu’ils ne sont considerables que comme ces fameux
Escueils qui n’ont de la reputation que par le nombre des naufrages
qu’ils ont causé.   L. R. Ce que vous dites est le plus beau du monde; mais si on
oste les duels, comment est-ce que la Noblesse pourra tesmoigner
son courage? L. G. Dans vos armées, SIRE. L. R. Et s’il n’y a point de guerre? L. G. S’il n’y en a point, est-il juste de souffrir entr’eux vne
guerre ciuile, pour satisfaire à cette furieuse

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Fortin, Pierre (sieur de La... . CATECHISME ROYAL. (1650) chez Coulon (veuve d'Antoine) [au colophon] à Paris , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_653 ; cote locale : A_9_2. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-05-20 08:11:50.

fussent plus soigneux que les autres, de se signaler aux
occasions de mon seruice. Puis que leurs fausses maximes sont si
contraires au vray honneur, & au bien de mon Estat, j’aurois beaucoup
de joye de les en auoir des-abusez. L. G. SIRE, Outre cette manie de duels, nôtre Noblesse s’est
laissée preoccuper d’vne autre, qui n’est gueres moins extrauagante;
qui est, Que l’exercice de la Iustice est tellement inferieur à celuy
des armes, qu’vn Gentilhõme est soupçonné de déroger, quand
il seroit mesmes employé aux plus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anactofile [signé]. L’OYSEAV DE RIVIERE, OV LE TOVRNOY NAVAL.... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 40 pages. Langue : français, latin. En 88 pièces en 9 vers burlesques.. Référence RIM : M0_2587 ; cote locale : C_8_13. Texte édité par Site Admin le 2013-06-10 08:50:02.

la victoire,
Pour auoir tous deux esté boire,
Ils se consolerent tous deux :
Ils nagent mieux que leur Nacelle,
Sans Callebasses sous l’aisselle :
Leur bras, auiron naturel,
Qui fut trop, & trop peu fidelle,
Fend l’onde, & retourne au duel.  

LII.  
D’vne fougue de Capitan,
QVICHOT sous soy fait trembler l’onde ;
Sa mine rogue, & furibonde,
Seroit eau beniste à Sathan.
Le grand POLEXANDRE se braque,
Dessus sa petite Carraque,
Pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LE COMBAT FVRIEVX DE DEVX ITALIENS. EN VERS... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_713 ; cote locale : C_2_35. Texte édité par Site Admin le 2013-07-01 15:51:07.

propre à de tels combats,
Mais chargez de plastron, plus qu’vn mulet, de bas,
Coëffez d’vn feutre mol qui pour couurir leur creste,
Cache vn bonnet de fer qu’on nomme vn pot en teste,
La rondache s’ensuit, l’instrument deffensif,
Sert plus dans leurs duëls que lengin offensif.
En cét arroy guerrier ces contre-faits atletes
Courent au champ de Mars se battre sans trompettes.
Pourpoinct bas, quelque sot, c’est bien pour s’animer,
Ils sont là pour se battre & non pour s’enrumer ;
Pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2992 ; cote locale : B_9_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-10-20 15:47:20.

LE
RECIT
DV DVEL
Deplorable entre Messieurs le
Duc de Beaufort & de
Nemours. Auec ce qui s’est passé dans le Luxembourg entre
Monsieur le Prince & le Comte de Rieux.

A PARIS,
Chez SIMON le PORTEVR.

M. DC. LII.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2992 ; cote locale : B_9_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-10-20 15:47:20.

Duc de Beaufort & de
Nemours. Auec ce qui s’est passé dans le Luxembourg entre
Monsieur le Prince & le Comte de Rieux.

A PARIS,
Chez SIMON le PORTEVR.

M. DC. LII. LE RECIT DV DVEL
deplorable entre Messieurs le Duc
de Beaufort & de Nemours. Auec ce
qui s’est passé dans le Luxembourg entre
Monsieur le Prince & le Comte
de Rieux. Qvelque reuolution qui se trouue
qu’il y a cinq ou six mille ans qu’il roule
sous vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2992 ; cote locale : B_9_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-10-20 15:47:20.

exercent toute leur barbarie.
Nous auons ressenty le plus dangereux
de ses tiaicts dans la perte d’vn Heros
lequel a esté malheureusement tué par
vn beau Frere qu’on peut dire estre innocent
& criminel. Les loix de l’honneur
permettent non seulement le duël
mais encore le commandement Vn
homme ne passera que pour poultron qui
l’aura refusé ou qui n’aura pas fait vn appel
ayant tesmoigné le sentir picqué
contre vn autre. C’est icy l’antonomie
la Iustice & de la Noblesse. Le souuerain deffend des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2992 ; cote locale : B_9_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2013-10-20 15:47:20.

Beaufort
l’auoient seruy en cette occasion, &
le Comte de Villairs & de Busy ont esté
du costé du Duc de Nemours dont le premier
a esté tué & le second blessé.   La nouuelle estant respanduë par la
ville de malheureux succez de ce duël
vn chacun en a tesmoigné vn ressentiment
incroyable; mais principallement
dans l’Hostel de Nemours & dans l’Hostel
de Condé ou le corps du Deffunct fut
porté. Les malheurs viennent tousiours en
croupe apres ce desastre il en ait pensé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Toutes les occurrences