[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(24 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "cathEdra.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 80 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1640 ; cote locale : B_5_56. le 2012-11-03 02:10:56.

que le corps dudit Picard & ledit Boullé, seront ce jourd’huy delivrez à l’Executeur
des Sentences criminelles, pour estre trainez sur des clais par les
ruës & lieux publics de cette ville, & estant ledit Boullé devant la principale
porte de l’Eglise Cathedrale Nostre Dame, faire amende honorable, teste,
pieds nuds & en chemise, ayant la corde au col, tenant vne torche ardante du
poids de deux liures, & là demander par don à Dieu, au Roy, & à la Iustice.
Ce fait estre trainez en la place du Vieil marché, & là

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Semaine 6 sur 11 (comme B_18_16, mais paginée de 58 à 74). Voir aussi B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : C_12_6. le 2012-11-07 01:28:04.

Germain, mais fort peu adioustent foy à ce discours. Cette sepmaine le Parlement de Paris donna
vn Arrest notable, portant cassa ion d’vne Sentence
des Requestes de l’Hostel, renduë contre
le sieur Louis Machon, Archidiacre & Chanoine en l’Eglise Cathedrale de Thoul, qui s’est iustifié
du crime à luy imposé, & fait connoistre l’iniustice
& la violence de ceux qui le vouloient sacrifier,
s’il n’eust fait voir son innocence par son
manifeste   Le mesme iour fut teneu conseil dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 6 sur 11 (paginée de 57 à 74). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Voir aussi C_12_6. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_16. Texte édité par Site Admin le 2012-11-07 01:24:04.

Germain, mais fort peu adioustent foy à ce discours. Cette sepmaine le Parlement de Paris donna
vn Arrest notable, portant cassation d’vne Sentence
des Requestes de l’Hostel, renduë contre
le sieur Louis Machon, Archidiacre & Chanoine en l’Eglise Cathedrale de Thoul, qui s’est iustifié
du crime à luy imposé, & fait connoistre l’iniustice
& la violence de ceux qui le vouloient sacrifier,
s’il n’eust fait voir son innocence par son
manifeste.   Le mesme iour fut teneu conseil dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. LA PRISE DV CHASTEAV DE NEVFBOVRG: Avec la... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye [?] , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. "À Saint-germain-en-Laye, le 16 mars", au colophon.. Référence RIM : M0_2877 ; cote locale : A_1_22. le 2012-12-23 16:17:36.

en ayant esté faite le Mardy neufiesme du courant sur
les huict heures du matin que cette Compagnie en Corps, conduite
par les officiers de ville, & suivie d’vne foule extraordinaire
de peuple accourüe de plusieurs endroits de la Normandie,
se trãsporta en l’Eglise Cathédrale du lieu: D’où, apres quelques
priéres faites au Chœur d’icelle, elle fut reconduite processionnellement
par tout le Clergé & lesdits officiers de ville en
l’Eglise des Cordeliers: où elle entendit la Messe du S. Esprit: A
l’issuë de laquelle

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. LE FLEAV DE L’ESPRIT DE DIEV, SVR LES... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1399 ; cote locale : B_10_29. le 2013-07-20 11:51:37.

encore
de plus la veritable nourrice. Les anciẽs Decrets,
& les anciennes constitutions de l’Egise y auoiẽt
voulu donner ordre, non seulement par des bõnes
ordonnãces : mais encore par des nouueaux
soins, en mettant des nouueaux Officiers en chaque
Eglise Cathedrale, & en chaque Eglise Collegiale,
neanmoins cela n’empescha pas que les Ecclesiastiques ne fussent aussi ignorans que de
coustume : tellement que leurs mœurs corrompus
leur auoient donné vn tel desdein du Ministere
où ils estoient appellez,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. LE MEMOIRE DES PLVS REMARQVABLES PIECES... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_2444 ; cote locale : D_2_1. le 2013-09-21 05:48:56.

que les Parisiens auoient conçeu, qu’elle n’estoit bien
aise de la victoire obtenuë en Flandre proche de la ville
de Lens en Artois par l’armée du Roy, conduite par Monsieur le
Prince dessus l’Archeduc Léopold, fit chanter le Te Te Deum dans l’Eglise
Nostre-Dame Cathedralle de la ville de Paris, plus magnifiquement
que iamais, il y auoit des gardes depuis le Palais Cardinal,
iusques dans le Paruis Nostre-Dame, dequoy se voulant se preualoir
à l’issuë de cette ceremonie, l’on fut au logis de Monsieur de
Broussel comme il disnoit,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. LE PREMIER MERCVRE DE COMPIEGNE DEPVIS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_4_54_02 (partie 2). Référence RIM : M0_2850 ; cote locale : C_4_54_01. le 2013-10-18 16:00:43.

que pour son seruice
On bastit soudain dans ce lieu,
Il se plaist fort à seruir Dieu,
Toutes les Faictes solemnelles
Pour luy tesmoigner ses grands zelles,
Il assiste durant le iour
Auec la fuite de sa Cour,
Au seruice, qui dans l’Eglise
Cathedralle l’on solemnise
I’honnore sa deuotion.
Et i’admire l’affection
Qu’il porte à son vnique frere.
Le Duc d’Anjou, dont l’on espere
Que le bras guerrieres & puissant
Le rendra Maistre du Croissant,
Ce ieunes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. SVITTE ET DOVZIESME ARRIVÉE DV COVRIER... (1649) chez Haye (Rolin de La) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission. Partie 12 de 12, de C_1_40_01 à C_1_40_12. Voir aussi E_1_126 (partie 3). Référence RIM : M0_830 ; cote locale : C_1_40_12. Texte édité par Site Admin le 2013-03-06 00:56:39.

de Condé & de Conty, & Madame
la Duchesse de Longueville s’entreuirent à Chaliot, où Monsieur
le Duc de Boüillon fut salüer Monsieur le Prince de Condé. L’apres-disnée du mesme iour, le Te Deum a esté chanté en l’Eglise
de Nostre-Dame, Cathedrale de la Ville de Paris, où Messieurs des
Cours Souueraines, & Officiers de la Ville ont assisté, & en suitte les
Canons de la Ville & de l’Arsenal ont tiré plusieurs fois, & le soir des
feux allumez par les ruës de la Ville & Faux bourgs. Le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Fresnoy, I. du [signé]. L’ESPOVVENTABLE vision apparuë sur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi A_3_38 et C_10_48. Référence RIM : M0_1270 ; cote locale : C_7_78. le 2013-02-05 10:29:38.

bonne place Ie continueray
à vous dire le reste : cette vision a duré plus de trois heures,
& a esté veuë deux ou trois iours consecutifs à pareille
heure, iusques à ce qu’il fut dit que Messieurs les
Chanoines de l’Eglise sainct Gatian, qui est la Cathedralle
de la ville, se ioignans auec ceux de sainct Martin,
iroient en Procession sur le lieu & y porteroient
quelques Reliques des plus reuerées, sçauoir de sainct
Martin & de sainct Gatian, puis apres les Paroisses &
aussi les communautez Religieuses y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Fresnoy, I. du [signé]. L’ESPOVVENTABLE vision apparuë sur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi C_7_78 et C_10_48. Référence RIM : M0_1270 ; cote locale : A_3_38. le 2013-02-05 10:32:21.

bonne place. Ie continueray
à vous dire le reste: cette vision a duré plus de trois heures,
& a esté veuë deux ou trois iours consecutifs à pareille
heure, iusques à ce qu’il fut dit que Messieurs les
Chanoines de l’Eglise sainct Gatian, qui est la Cathedralle
de la ville, se ioignans auec ceux de sainct Martin,
iroient en Procession sur le lieu & y porteroient
quelques Reliques des plus reuerées, sçauoir de sainct
Martin & de sainct Gatian, puis apres les Paroisses &
aussi les communautez Religieuses y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Fresnoy, I. du [signé]. L’ESPOVVENTABLE vision apparuë sur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 3 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi A_3_38 et C_7_78. Référence RIM : M0_1270 ; cote locale : C_10_48. le 2013-02-05 10:34:17.

bonne place Ie continueray
à vous dire le reste : cette vision a duré plus de trois heures,
& a esté veuë deux ou trois iours consecutifs à pareille
heure, iusques à ce qu’il fut dit que Messieurs les
Chanoines de l’Eglise sainct Gatian, qui est la Cathedralle
de la ville, se ioignans auec ceux de sainct Martin,
iroient en Procession sur le lieu & y porteroient
quelques Reliques des plus reuerées, sçauoir de sainct
Martin & de sainct Gatian, puis apres les Paroisses &
aussi les communautez Religieuses y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. LES QVATRE NOVVELLES TRAHISONS DESCOVVERTES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2936 ; cote locale : B_12_36. le 2014-02-23 15:27:20. que le C. traitte le Mariage
de ses deux Niepces auec le Duc de Candal,
& le Marquis de la Melleraye, 20. que sa
retraitte à Metz, est impossible veu l’opposition
que le Chapitre de l’Eglise Cathedrale a
fait sur sa permutation pretenduë alleguant ledit
Chapitre ses Priuileges qui sont que la nomination
de leur Euesque leur appartient que
le Roy Henry le Grand, leur a confirmé ce Priuilege
leur ayant demandé ladite Euesché pour
Monseigneur Henry de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

s’en repentoit, & en demandoit
pardon à Dieu, au Roy & à la iustice ; Et les theses furent publiquement
lacerées, ce qui fut executé en la presence des
commissaires de la cour en l’assemblée des docteurs à ce appellez
par le son de la cloche ; thomas Blanzy Cathedrant
du Bachelier, y assista aussi teste nuë. Libertez de
l’Eglise Gallic.
tom. 1.
fol. 447. Decret. Eccles.
Gallic.
lib. 5. tit. 4.
cap. 8. En l’an 1599. deux moines Iacobins du Conuent de Gand en
Flandres, l’vn nommé Charles

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

de pouuoir consacrer, conferer les ordres, ny autres Sacremens,
comme inhabiles à toutes sortes de fonctions Ecclesiastiques. Conc. Gall.
tom. 2. fol.
567. Ebbo Archeuesque de Rheims qui estoit le plus criminel de
tous, montant en chaire dans l’Eglise Cathedrale de saint
Estienne de mets, declara hautement en presence de l’Empereur,
des Euesques, du clergé, & de tout le peuple, que meschamment,
iniustement, & malicieusement il auoit deposé
Louys le Debonnaire, auquel il presenta sa condamnation signée
de sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. RECIT VERITABLE DE TOVT CE QVI S’EST FAIT... (1650) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. Daté du 28 mars 1650 au colophon. . Référence RIM : M0_3018 ; cote locale : A_9_28. le 2014-08-10 10:17:59.

de la ville, qui a reputation
d’estre l’vn des meilleurs de la France, qui
s’y est estudié & exercé pour son plaisir, & y reussit
parfaitement. Leurs Maiestez y prirent grand
plaisir, & toute la Cour. Le lendemain Dimanche le Roy retourna en la
Cathedralle à la Messe, la Reyne alla aux Benedictins
en l’Abbaye de S. Iulian hors la ville, elle y communia, puis y desieuna, & retourna deuant
la grande place de la Cathedralle, où le Roy vint
à pied, & là monta dans le carrosse de la Reyne.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. RECIT VERITABLE DE TOVT CE QVI S’EST FAIT... (1650) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission. Daté du 28 mars 1650 au colophon. . Référence RIM : M0_3018 ; cote locale : A_9_28. le 2014-08-10 10:17:59.

grand
plaisir, & toute la Cour. Le lendemain Dimanche le Roy retourna en la
Cathedralle à la Messe, la Reyne alla aux Benedictins
en l’Abbaye de S. Iulian hors la ville, elle y communia, puis y desieuna, & retourna deuant
la grande place de la Cathedralle, où le Roy vint
à pied, & là monta dans le carrosse de la Reyne.
Apres que les compagnies se furent presentées à
Leurs Maiestez, pour leur desirer vn heureux voyage,
elles partirent de la ville sur les vnze heures
pour Noyers, arriuerent à Monbert le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. RELATION VERITABLE DE CE QVI S’EST FAIT ET... (1649) chez Henault (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_8_75. Référence RIM : M0_3202 ; cote locale : C_9_26. le 2014-08-14 11:42:48.

ce qu’ils disoient, & ayant entendu qu’vn d’eux auoit
dit : Voicy la derniere ruë, nous n’auons plus rien à visiter, il eust à mesme
temps vne inspiration qui luy dit : que c’estoit vne trahison. Il court
de ce pas à Sainct Sauueur, qui est l’Eglise Cathedrale, d’où cette Procession
estoit desia partie, donner auis de ce qu’il auoit entendu. On
prend l’allarme là dessus ; on court arrester la Croix qui alloit sortir de la
ville ; & à mesme temps ils se veulent saisir des trois derniers Consuls qui
assistoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. RELATION VERITABLE DE CE QVI S’EST FAIT ET... (1649) chez Henault (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_26. Référence RIM : M0_3202 ; cote locale : A_8_75. le 2014-08-14 11:45:07.

d’escouter ce qu’ils disoient, & ayant entendu qu’vn d’eux auoit
dit: Voicy la derniere ruë, nous n’auons plus rien à visiter, il eust à mesme
temps vne inspiration qui luy dit: que c’estoit vne trahison. Il court
de ce pas à Sainct Sauueur, qui est l’Eglise Cathedrale, d’où cette Procession
estoit desia partie, donner auis de ce qu’il auoit entendu. On
prend l’allarme là dessus; on court arrester la Croix qui alloit sortir de la
ville; & à mesme temps ils se veulent saisir des trois derniers Consuls qui
assistoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

lors que leurs ennemis les obligeoient à quitter
leur domaine, & le lieu ordinaire de leur residẽce ? Excellẽtes
marques de
de la Pieté
de nos
Roys. Nos Roys
ont fait batir,
& renter
en Frãce,
plus de
20. Eglises
Cathedrales,
plus de
60. Magnifiques
Abbayes,
plus
de 50 Hospitaux.
Sãs
cõpter les
donations
faites aux
païs Estrãgers. Les Royaumes
de Naples
& de
Sicile, auec
leurs depẽdances,
ont
esté donnés

=> Afficher la page


Occurrence 20. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

sous les deux Especes, (comme les
Prestres) à leur Sacre, à l’heure de la mort, & vne
autre fois à leur deuotion. Ils ne nomment pas
seulement les Ecclesiastiques, aux premiers Benefices
des Royaumes, mais peuuent tenir quelques
Prebandes, dans les plus Notables Cathedrales
de France, comme de Lyon, d’Orleans, &
autres.   Bel eloge
que les
Souuerains
Pontifes
donnẽt aux
Roys de
France. Annal.
France, ad
Ann. 797. Philippe VI. fût surnommé le Catholique,
par les

=> Afficher la page


Occurrence 21. La Mère de Dieu, Pierre de... . LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. (1647) chez Henault (Mathurin) à Paris , 290 pages. Langue : français, latin. Avec privilège.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_1_1. le 2014-03-12 11:42:09.

Bologne, & vne partie de la
Lombardie, ne soient des presens des Roys de
France, & des effects de leur magnificence. Il
faut que nos Souuerains soient bien puissans, puis
qu’ils peuuent donner des Royaumes, sans estre
prodigues. Les plus riches Eglises Cathedrales
d’Italie, & de ce Royaume, ont esté bâties, &
fondées par nos Monarques ; & quand les hommes
se tairont, les pierres publieront à la posterité
leur Royale Liberalité : Les Abbayes, les Hospitaux,
les Colleges, les Seminaires,

=> Afficher la page


Occurrence 22. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Escrite à Monsieur le Duc... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise [?] , 8 pages. Langue : français. Datée du 15 octobre 1652 à Mantes et signée en page 5. Voir aussi C_12_21. Référence RIM : M0_2153 ; cote locale : B_5_7. le 2014-06-08 10:38:15.

ennemis que le massacre se fera.   Messieurs de Paris, il n’appartient qu’à la
Cour de faire des seditions comme il faut, le
Palais Royal doit estre le rendez vous des factieux,
il faut mettre à leur teste vn Conseiller
Prestre & chanoine de l’Eglise Cathedrale,
homme de ceruelle s’il en fut iamais dans le
Conseil des Mazarins, il faut qu’il monte en chaire,
qu’il presche l’honneste assemblée qui y a esté conuoquée, qu’il fasse prendre du papier, &
que ce qu’il y a d’infames

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Louis (XIV), De Guénégaud... . LETTRE DV ROY, Escrite à Monsieur le Duc... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise [?] , 8 pages. Langue : français. Datée du 15 octobre 1652 à Mantes et signée en page 5. Voir aussi B_5_7. Référence RIM : M0_2153 ; cote locale : C_12_21. le 2014-06-08 10:41:11.

ennemis que le massacre se fera.   Messieurs de Paris, il n’appartient qu’à la
Cour de faire des seditions comme il faut, le
Palais Royal doit estre le rendez vous des factieux,
il faut mettre à leur teste vn Conseiller
Prestre & Chanoine de l’Eglise Cathedrale,
homme de ceruelle s’il en fut iamais dans le
Conseil des Mazarins, il faut qu’il monte en chaire,
qu’il presche l’honneste assemblée qui y a esté conuoquée, qu’il fasse prendre du papier, &
que ce qu’il y a d’infames

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Marigny, Jacques Carpentier... . TARIF DV PRIX DONT on est conuenu dans vne... (1652) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 15 pages. Langue : français. Dans Choix II de Moreau. Référence RIM : M0_3752 ; cote locale : B_11_16. le 2017-06-29 14:02:13.

au sien particulier,
dans l’execution d’vne si haute entreprise, &
digne d’vne recompense eternelle, la somme de quatre cent mille liures sera donnée à
ses heritiers, & outre ce, luy sera fait vn
Tombeau deuant le grand Autel de l’Eglise
Cathedrale de Paris, deuant lequel sera entretenuë
eternellement vne lampe aux dépens
du public.   Que si tous ceux qui sont inuitez par ce present
memoire, fait pour le bien du seruice du
Roy & du Royaume, ne pouuoient heureusement
executer leurs genereux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice