[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(287 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "brig��.*|brigan.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

Monarchies du monde & on
peut à bon droit donner le premier rang au fait de la fidelité, aussi bien qu’en celuy de la
valleur aux Subiets de ce Royaume: puis que
nous voyons auiourd’huy que toute la France
ayme mieux souffrir les Piratteries & brigandages
qui se commettent iournellement,
tant sur les Mers, que sur les Terres qui sont
de ses dependances que de se porter aux extremitez
d’aucune desobeissance.   L’on ne doute point que ce ne soit auec vn
regret tres-sensible que S. A. R se soit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. AVIS DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE TVRENNE ET... (1652) chez Guérard (Jean) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_507 ; cote locale : B_5_22. le 2012-04-13 16:47:48.

de Montereau,
Melun, Corbeil & autres lieux, par le moyen
desquels il se puisse rendre Maistre de la Nauigation,
& par consequent faire condescendre
les habitans de cette bonne Ville de gré ou de
force a souffrir la continuation de ses iuifueries
& autre brigandages.   C’est pourquoy, sauf le meilleur auis du public,
auquel l’Autheur de cet escrit soubmet
entierement le sien. Il seroit à propos que son Altesse Royalle
auant que d'attendre les extremitez & les douteux
euennemens d’vne bataille, se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

le dessein contre eux ne laisse pas d’estre de tres-perilleuse
consequence. L’on y a engagé les Sindics des Rentiers, parce
qu’ils auoient trauaillé vtilement pour le public,
qu’ils auoient donné des moyens pour empescher
la continuation des brigandages & des diuertissemens
de deniers, qui se font tous les iours par les
Fermiers, par les Receueurs & par les Traittans,
& l’on a esté iusques à ce point de malice, que de
vouloir persuader au peuple que leurs trauaux &
leur conduite n’estoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

parmy les gens d’honneur, des
gens que l’on a pris depuis cette celebre accusation,
auoir tous esté repris de Iustice les vns bannis
de leur pays, les autres condamnez à mort par
defaut & coutumace, pour des rapts qualifiez
D’autres pour des vols & des brigandages. Voila :
les tesmoins que l’on oppose, ou plustost que l’on
suppose à des Princes, à des Prelats d’vne vertu Eminente,
à des Magistrats de la plus haute integrité
qui fut iamais, à des personnes publiques, qui
se sont tousiours acquittez de leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

d’autres personnes, qui ne sont pas si illustres que l’on a
aussi enueloppées dans la mesme accusation. L’on y a engagé les Scindics des Rentiers, parce qu’ils ont
trauaillé vtilement pour le public, qu’ils ont donné des moyens
pour empescher la continuation des brigandages, & des diuertissemens
de deniers qui se font tous les iours par les Fermiers,
par les Receueurs, & par les Traitans. Et l’on a esté iusques à
ce point de malice, de vouloir persuader au peuple, que leurs trauaux
& leurs conduittes n’estoient

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

sac & de corde, des Sociando,
des Cantos, des sieurs de la Comette, des Pichons, des Marcassins,
des Gorgibus, qui ont tous esté repris de Iustice. Les vns bannis de leurs pays. Les autres condamnés à mort
pour des Rapts qualiffiez. D’autres pour des vols & des brigandages. Mais s’y l’on considere aussi la façon auec laquelle on a preparé
cette accusation, l’on ne peut pas trouuer estrange les
soupçons & les deffiances des accusés. Ces tesmoins sont gens a qui l’on à donné des lettres de Cachet,
signées

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CHANTS ROYAVX, SVR L’EMINENCE, ET SVR LES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 10 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_684 ; cote locale : C_2_28. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 03:01:26.

chasseriez sans nul retardement
C’et Estranger charcuitier de la France.    
Vous auez tant de vaillants personnages
Qui pourront bien vous seruir de support ?
Hé ! pourquoy donc quitter vos auantages ?
Pour endurer ces piteux brigandages
Que l’on vous fait sans raison, & à tort.
Voyés vous pas qu’il vous fait cet outrage,
Pour satisfaire à sa cruelle rage,
Et qu’apres tout, sa traistre passion
Vous contraindra par force & violence,
De laisser viure à sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

au saint Siege, ce qui est monstrueux
en vn Cardinal, qui a entrepris encore depuis peu
de se broüiller auec Rome, pour faire connoistre, qu’il ne
pouuoit estre en seureté dans le sejour ordinaire des personnes
de sa condition, non plus qu’à Venise; ayant par
ses brigandages violé son serment de noble Venitien: ny
en Allemagne, où il est tenu pour vn infame affronteur, ny
en Piedmont, apres l’auoir abandonné aux Espagnols, où
ils ont pris Trin, & vont prendre Crescentin, qui bloquent
Cazal, & contraignent le Duc de Sauoye

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. CONSEIL NECESSAIRE DONNÉ AVX BOVRGEOIS de... (1649) chez Besogne (Cardin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_760 ; cote locale : C_1_32. le 2012-05-12 15:49:58.

que d’entreprendre le gouuernement de l’Estat le
plus florissant de l’Europe, & qu’il est estrange de ce qu’il a duré
si long-temps par des foiblesses & des tolerances qui donneront
de l’estonnement à la posterité. Son Ministere n’a esté qu’vn
brigandage continuel & apres auoir despouïllé la France de ses richesses,
quand il a veu que le Parlement luy faisoit obstacle, céte
ame auare a consulté tous les Demons pour esleuer sa tyrannie
au supreme degré, pour maintenir le Commerce des Partisans &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

se deschire luy-mesme,
que la Maison Royale est en diuision, que les peuples
sont accablez de misere, que la justice est violentée &
n’est plus reconnuë, que la Religion deperit tous les
iours, que les blasphemes, les sacrileges, les incestes,
les violences, les brigandages, & toutes sottes de crimes
se commettent impunément par tout ; il faut pour
remedier doucement à tant de desordres, que le Mazarin
sorte du Royaume, suiuant la Declaration de Sa Majesté
verifiée dans tous les Parlements, & chasser le Cardinal
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_53. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : C_7_10. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:08:12.

qu’vn Demon indiscret
leur a baillé, qu’ils deuoient bien tost estre secourus
par la venuë de Iules Mazarin, suiuy d’vne
trouppe de canaille de Maltotiers, Monopoleurs,
donneurs d’Aduis, porteurs d’Arrests, & de Quittances,
Habeleurs, Partisans, Traittans, Brigans,
Voleurs, Harpies, Engence de Viperes, Tygres,
Inhumains, Barbares, Sanguinaires, Antropophages,
Peste du monde, maudits de Dieu & des hommes,
Monstre de la Nature. Charges de toutes
maledictions, exilez par Arrest des Parlemens,
prests à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DECRET INFERNAL CONTRE IVLES MAZARIN ET TOVS... (1649) chez Noël (François) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_10. Référence RIM : M0_961 ; cote locale : A_2_53. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-17 16:13:07.

qu’vn Demon indiscret
leur a baillé, qu’ils deuoient bien tost estre secourus
par la venuë de Iules Mazarin, suiuy d’vne
trouppe de canaille de Maltotiers, Monopoleurs,
donneurs d’Aduis, porteurs d’Arrests, & de Quittances,
Habeleurs, Partisans, Traittans, Brigans,
Voleurs, Harpies, Engence de Viperes, Tygres,
Inhumains, Barbares, Sanguinaires, Antropophages,
Peste du monde, maudits de Dieu & des hommes,
Monstre de la Nature. Charges de toutes
maledictions, exilez par Arrest des Parlemens,
prests à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DERNIERE ET TRES-IMPORTANTE REMONSTRANCE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_14_50. Référence RIM : M0_1020 ; cote locale : B_4_25. le 2012-09-23 16:23:21.

victime Royale, puis que vous n’estes
pas moins grand que Conchinne, & que vous
semblez auoir dessein de monstrer que c’est vn tribut
solemnel que doit vostre Italie à la vangeance
de nos Rois deuenus Majeurs. Pensez combien de concussions, de voleries, de
brigandages, de meurtres, d’assassinats, de violemens,
d’incendies, de sacrileges & de prophanations
des lieux Saints, se font par vostre conseil ou par vostre
ordre, & considerez qu’vn homme quel qu’il
soit, auquel il reste encor quelque sentiment

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DERNIERE ET TRES-IMPORTANTE REMONSTRANCE A... (1652) chez [s. n.] à Paris , 20 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_4_25. Référence RIM : M0_1020 ; cote locale : B_14_50. le 2012-09-23 16:25:42.

victime Royale, puis que vous n’estes
pas moins grand que Conchinne, & que vous
semblez auoir dessein de monstrer que c’est vn tribut
solemnel que doit vostre Italie à la vangeance
de nos Rois deuenus Majeurs. Pensez combien de concussions, de voleries, de
brigandages, de meurtres, d’assassinats, de violemens,
d’incendies, de sacrileges & de prophanations
des lieux Saints, se font par vostre conseil ou par vostre
ordre, & considerez qu’vn homme quel qu’il
soit, auquel il reste encor quelque sentiment

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DISCOVRS CHRESTIEN ET POLITIQVE, DE LA... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français, latin. Pièce 5 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1103 ; cote locale : A_2_48. le 2012-09-30 07:30:28.

Peuples.   L. Reg. 8. Ibidem. Iudicabit
nos Rex noster
& egredietur aute
nos & pugnabit
bella nostris
pro nobis. Mais toutesfois, disent les flateurs des Princes,
ces Hypocrites de Cour, qui couurent leurs
concussions & leurs brigandages du sacré nom
de la Royauté le droit du Roy, disoit Samuel, sera
de prendre vos femmes & vos filles, de decimer vos vignes & vos blez: Et pleust à Dieu qu’on en fut
demeuré là, pour donner à ses Fauoris & à ses Eunuques.
Et par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DISCOVRS CHRESTIEN ET POLITIQVE, DE LA... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français, latin. Pièce 5 des 52 de Carrier.. Référence RIM : M0_1103 ; cote locale : A_2_48. le 2012-09-30 07:30:28.

Pyrates ne
pourroient pas subsister.   C’est pourquoy on ne pourroit trop s’estonner
si l’on voyoit des personnes sacrées, au moins
par leur Charge & leur dignité, & qui font profession
publique du Christianisme, consentir
à des maximes que les brigans rejettent entre-eux,
que les Payens ont detestées, & que la verité
eternelle condamne par tous ses Oracles;
Si ce n’est peut-estre qu’on veüille dire que celuy
lequel expose sa vie pour son troupeau, &
qui par excellence est appelle le bon

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DISCOVRS DE LA CLEMENCE ET DE LA IVSTICE, AV... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_21a. Référence RIM : M0_1114 ; cote locale : C_7_49. le 2012-09-30 16:14:33. & n’a rien, & celui-la
meurt de faim qui n’est riche que de ce qui luy est deub. Double impuissance au
debiteur & au creancier. Tout est ruine. Tout est dans les coffres d’vn brigand : &
cependant ces harpies tous les iours crochettent ceux du pauure Bourgeois, dans
lesquels l’air est la seule chose qui reste. Cruelle barbarie ! ils veulent toutefois
qu’on leur donne ce qu’ils demandent : & si quelqu’vn refuse par impuissance, ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DISCOVRS DE LA CLEMENCE ET DE LA IVSTICE, AV... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_49. Référence RIM : M0_1114 ; cote locale : D_2_21a. le 2012-09-30 16:16:48.

les esprits qui craignent pour
leurs corps, en craignent pour leurs biens. Celuy-cy doit & n’a rien, & celui-la
meurt de faim qui n’est riche que de ce qui luy est deub. Double impuissance au
debiteur & au creancier. Tout est ruiné. Tout est dans les coffres d’vn brigand : &
cependant ces harpies tous les iours crochettent ceux du pauure Bourgeois, dans
lesquels l’air est la seule chose qui reste. Cruelle barbarie ! ils veulent toutefois
qu’on leur donne ce qu’ils demandent : & si quelqu’vn refuse par impuissance, ils

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

de gens d’honneur & de qualité qui se trouuent
à la teste des trouppes en signant vne vnion, n’ayant point fait
de reflexion sur les suittes qu’elle peut auoir, & qu’ils n’ayent point
consideré qu’ils se rendent complices, des incendies, des meurtres,
des brigandages & de tous les crimes qu’ont commis tant d’infames
qui des-honorent leur profession ? est-il possible qu’ils n’ayent
point fait de reflexion sur le dessein que le Cardinal a fait de se seruir
de leur reuolte pour se mettre à la teste d’vn party qui ne peut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

de gens d’honneur & de qualité qui se trouuent
à la teste des trouppes en signant vne vnion, n’ayant point fait
de reflexion sur les suittes qu’elle peut auoir, & qu’ils n’ayent point
consideré qu’ils se rendent complices, des incendies, des meurtres,
des brigandages & de tous les crimes qu’ont commis tant d’infames
qui des-honorent leur profession ? est-il possible qu’ils n’ayent
point fait de reflexion sur le dessein que le Cardinal a fait de se seruir
de leur reuolte pour se mettre à la teste d’vn party qui ne peut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DISCOVRS POLITIQVE AVX VRAIS MINISTRES... (1649) chez Pont (Pierre du) à Paris , 7 pages. Langue : français. La page de titre porte la date fautive de 1669. Voir aussi C_7_47. Référence RIM : M0_1134 ; cote locale : A_2_51. le 2012-10-05 15:38:47.

la
Iustice est le sacré lien de la societé humaine, elle les en a rendu depositaires, & a mis ce precieux gage entre leurs mains pour en estre les
iustes dispensateurs. Que seroit-ce aussi des Royaumes & des Empires?
sans la Iustice, sinon qu’autant de brigandages. Vn Empereur
aussi sage que prudent, disoit, encores que ie puisse tout, il n’y a
pourtant que les choses iustes qui me soient permises, & estimoit celuy-là
seul digne du gouuernement, qui estoit le meilleur & le plus
iuste de ceux à qui il commandoit.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DISCOVRS POLITIQVE AVX VRAIS MINISTRES... (1649) chez Pont (Pierre du) à Paris , 7 pages. Langue : français. La page de titre porte la date fautive de 1669. Voir aussi A_2_51. Référence RIM : M0_1134 ; cote locale : C_7_47. le 2012-10-05 15:42:52.

la
Iustice est le sacré lien de la societé humaine, elle les en a rendu depositaires, & a mis ce precieux gage entre leurs mains pour en estre les
iustes dispensateurs. Que seroit-ce aussi des Royaumes & des Empires ?
sans la Iustice, sinon qu’autant de brigandages. Vn Empereur
aussi sage que prudent, disoit, encores que ie puisse tout, il n’y a
pourtant que les choses iustes qui me soient permises, & estimoit celuy-là
seul digne du gouuernement, qui estoit le meilleur & le plus ;
iuste de ceux à qui il commandoit.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

par le
mesme esprit qui les auoit formées ; les Traittez
faits auec Bourdeaux, & auec la Provence sans
execution ; toute l’Armée liguée pour s’opposer à
l’execution des Arrests qui auoient renouuellé les
Ordonnances contre les violences, & les brigandages
de quelques Troupes ; le commandement
de toutes nos forces déposées entre les mains de
personnes entierement deuoüées au Cardinal ; de
nouveaux sujets de défiãces dans la maison Royale ;
les continuels voyages faits à Cologne, mesme
par vn Pair de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

cette mes intelligence, ne peuuent estre autre,
que le dégast des Campagnes, l’incẽdie
des Villes & des Bourgs, le pillage des maisons,
le massacre des innocens, le violement
des vierges, la prophanation des
Temples, les Sacrileges, les rapines & les
brigandages, la violence, la confusion &
le desordre, les iniustices ausquelles la necessité
engage les deux partis ; la surcharge
des peuples, l’appauurissement des riches,
la misere des villageois, les Peres &
les Meres destituez du secours de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

les loix soient
sans force ou regne la violence ; que l’audace
de tout entreprendre est le fruict empoisonné
de ce tronc corrompu & que quelque
digue que la paix oppose enfin à ce torrent,
elle ne peut empescher l’inondation
d’vne infinité d’impies, de brigands & de
meurtriers, qui sont tousiours les funestes
reliques de son passage ; Apresquoy, François
qui de part & d’autre iettez de l’huile
dedans ce feu qui est prest de nous consommer,
ne faut-il pas que vous soyez dans
le dernier aueuglement ? Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3