[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(224 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "brie" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

esloignement, contre les Bourgeois,
qui ont crié si souuent point de Mazarin, l’a porté à
faire approcher ses armées, qui ont rauagé tous les enuirons
de Paris: Il a premierement saccagé depuis Estampes
iusques à nos Faux bourgs; il a fait passer ses armées en
Brie pour la desoler; il les a logées dans la bonne France,
pour y faire la moisson deuant le temps; il veut maintenant
s’establir en vn lieu d’où il puisse gaster nos vendanges, &
fermer les passages aux viures, ayant pris le dessus & les
dessous des riuieres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

morts ses aduersaires. Le trepas deplorable de ces ieunes Seigneurs vaillans
& illustres, n’empescha pas que les Cardinalistes
n’enflassent leur courage d’orgueil de cette fatale victoire. Ils voulurent de là aller faire vne autre tentatiue
à Brie Comte Robert: mais ils y furent si outrageusement
battus, que depuis ce temps là, ils n’ont
iamais esté entreprendre aucune action de venir forcer;
& s’ils ont voulu executer quelque chose, ce n’a
plus esté, que par le stratagesme, & la surprise.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

sieur le Duc d’Orleans est la seconde
personne du Royaume, & le plus prochain parent
du Roy, son tres humble seruiteur, aussi
que le Roy, l’a institué Lieutenant Capitaine &
Gouuerneur de Paris, de l’Isle de France, & des
Pais de Champagne & de Brie, & qu’en ladite
charge & autres choses qui pourront toucher le
Bien du Roy & de son Royaume, il a esté &
s’est tousjours deliberé de se conduire par le bon
Conseil de la Cour, & d’y seruir loyaument de
tout son pouuoir.   Et pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 10 sur 11 (paginée de 97 à 114). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_20. le 2012-11-07 00:52:07.

asseurant
les Bourgeois que le Roy viendroit à Paris Lundy
prochain. Le mesme iour les Gonnessiers furent pillez
par les Soldats de l’Armee du Mareschal de Turenne,
trois cens cheuaux pris, & quelques femmes
& filles mal traittees : les villages de Brie,
dont ils ont decampé, receurent vn pareil traittement. La maison de Chantilly, qui est à Monsieur
le Prince, a esté pillee, les arbres deracinez, &
les oiseaux des volieres esgorgez, entre lesquels
a esté regretté vn Pelican auec vn autre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. IOVRNAL DE CE QVI S’EST passé... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1749 ; cote locale : B_18_9. le 2012-11-09 02:03:32.

choses qui manquent à sainct Denys outre
l’infection du grand nombre de soldats blessez
qui y sont, obligent leurs Maiestez d’en
sortir, pour n’estre pas en estat de rien entreprendre.   Les trouppes du Mareschal de Turenne qui
estoient vers Gros-bois & Brie-Comte-Robert
sur le faux bruit qu’elles eurent Vendredy
dernier 12. Iuillet, que Paris faisoit vne sortie
pour aller contr’eux, en eurent vne telle
allarme que quittans leur butin elles se sauuerent
dans la Forest de Sennar. Lundy 15. Iuillet au matin, le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. IOVRNAL DE TOVT CE QVI S’EST PASSÉ PAR... (1652) chez Montagne (Simon de la) à Paris , 7 pages. Langue : français. Coquille dans le titre: "CE QVI S’ETS PASSÉ" pour "CE QVI S’EST PASSÉ". Voir aussi B_18_7. Référence RIM : M0_1758 ; cote locale : C_5_65. le 2012-11-09 02:21:03.

retourna icy du Camp le 25.
fort incommodé, à present au lict d’vn deuoyement
& mal d’estomach, le Duc de Loraine partit
d’icy le mesme iour pour aller commander l’Armée
en sa place. Neantmoins ledit sieur Prince a fait jetté le 29.
du courant dans Brie Conte-Robert 500 hommes,
& le Roy en a fait jetter dans Lagny 600. Les lettres de Bordeaux du 23 arriuées icy le
27. portent que l’Ormée a traitté splendidement
le Prince de Conty & les Ducs d’Anguyen & de
Guyse & quelques quarante personnes de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. IOVRNAL DE TOVT CE QVI S’EST PASSÉ PAR... (1652) chez Montagne (Simon de la) à Paris , 7 pages. Langue : français. Coquille dans le titre: "CE QVI S’ETS PASSÉ" pour "CE QVI S’EST PASSÉ". Voir aussi C_5_65. Référence RIM : M0_1758 ; cote locale : B_18_7. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-09 02:22:23.

retourna icy du Camp le 25.
fort incommodé, à present au lict d’vn deuoyement
& mal d’estomach, le Duc de Loraine partit
d’icy le mesme iour pour aller commander l’Armée
en sa place. Neantmoins ledit sieur Prince a fait jetté le 29.
du courant dans Brie Conte-Robert 500 hommes,
& le Roy en a fait jetter dans Lagny 600. Les lettres de Bordeaux du 23 arriuées icy le
27. portent que l’Ormée a traitté splendidement
le Prince de Conty & les Ducs d’Anguyen & de
Guyse & quelques quarante personnes de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. LA CHASSE MAZARINE Hors des frontieres de... (1652) chez Cote (Rolin de la) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_13_59. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-09 17:18:17.

LA
CHASSE
MAZARINE
Hors des frontieres de Champagne
& Brie, Auec la deffaite de cinq cens hommes, armes
& bagage pris, & soixante prisonniers,
par les Communes des susdits païs.

Conduitte par le Marquis de
Ville-aumont, Prouençal.

A PARIS,
Chez ROLIN DE LA COTE.

=> Afficher la page


Occurrence 9. Anonyme. LA CHASSE MAZARINE Hors des frontieres de... (1652) chez Cote (Rolin de la) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_13_59. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-09 17:18:17.

des susdits païs.

Conduitte par le Marquis de
Ville-aumont, Prouençal.

A PARIS,
Chez ROLIN DE LA COTE.

M. DC. LII. LA CHASSE MAZARINE HORS
des frontieres de Champagne & Brie. Auec la deffaite de cinq cens hommes,
armes & bagages pris, & soixante
prisonniers,

Par les Communes des susdits Païs. Conduite par le Marquis de Ville-aumont,
Prouençal. Qvelques trouppes de Caualerie
ayant ceint de

=> Afficher la page


Occurrence 10. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN, AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi C_1_19. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : B_11_34. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-10 08:35:15.

confiance, si i’estois à vostre place. Les rauages
qu’il a fait exercer autour de Paris, iusques à rauir l’honneur
aux Damoiselles, souz pretexte de le leur vouloir conseruer, me
donneroit plus de defiance que de seureté. S’il n’a pas fait tenir
parole à Lagny, à Brie-comte robert, à Meudon, & en tant d’autres
endroits, pensez-vous qu’il doiue vser d’vne autre maniere enuers
vous ? Croyez-vous qu’il ne soit pas bien aise de faire sa paix
auec le Parlement, & se remettre, en vous sacrifiant à la fureur
du Peuple, dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LA MICARESME DES HARANGERES, Ou leur... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2466 ; cote locale : A_6_31. le 2012-12-16 02:31:41.

bien fait casser
des testes & i’auons perdu de bons hommes, noutre
Monsieur de Clanleu & le Duc de Rohan; & luy il a
perdu le Duc de Chastillon, qui estoit on braue
homme, & i’auons pris son Comte de Granséy ce diable
qui ne tint pas sa parolle à Brie. Dame Georgette. Ah que i’auons de braues gens, que
noutes Generaux d’armée, Dieu les conserue. Dame Paquette. Ma foy ouy, ils sont de braues gens,
noutre petit Monsieur le Prince de Conty, on dit
qu’il fait des merueilles dans le Parlement & dans

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. LA PANDORE, OV L’ASSEMBLAGE DE TOVS LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2658 ; cote locale : B_13_21b. le 2012-12-17 14:02:43.

lequel fut enfin tué par vn Laquais à Vanues, à cause d’vne garce
qu’il entretenoit.   Vn Fedeau Tresorier & Partisan riche aux
despens du bien de plusieurs Particuliers, qui
par vanité fit bastir le superbe Chasteau du Bois
le Vicomte en Brie, les Ministres pour profiter
des grands biens qu’il auoit vollez, luy firent faire
banqueroutte à ses creanciers, ce qui fut cause
qu’apres sa mort ainsi qu’on l’enterroit en l’Eglise
de sainct Mederic, quantité de Dames,
femmes de ses creanciers, luy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. LA PANDORE, OV L’ASSEMBLAGE DE TOVS LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2658 ; cote locale : B_13_21b. le 2012-12-17 14:02:43.

du Roy, si ce tyran
n’eust tiré les garnisons pour entretenir la guerre
ciuile en France. Dans laquelle l’impieté de ce miserable a esté
feconde en mal-heurs detestables, commis par
les gens de guerre qu’il aduoüe & protege, en
Picardie, Champagne, Brie, Gastinois, Sologne,
Berry, Poictou, Xaintonge, Guyenne,
Anjou, Blaisois & aux enuirons de Paris. Dans lesquels païs, on fait estat de deux cens
septante six Monasteres pillez & ruinez. Plus de quatre cens Eglises de Villages & gros
Bourgs exposez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LA PHYSIONOMIE DE LA FRANCE, OV SE VOID LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi B_20_18. Référence RIM : M0_2756 ; cote locale : B_4_27. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-18 14:16:05.

Monsieur le Prince criminel de leze-Maiesté,
pour auoir pris les armes contre ses poursuittes. Il luy a osté le Gouuernement de Berry & de
la Ville de Bourges. Il a dépoüillé Monsieur le Prince de Conty de son Gouuernement de Champagne & de
Brie, pour le donner au Mareschal de l’Hospital
affectionné à son party.   Il a fait chasser de Prouence le Comte d’Alets,
qui en estoit Gouuerneur pour en faire pourueoir
le Duc de Mercœur qui a espousé vne de
ses Niepces. Il a fait declarer la guerre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. LA PHYSIONOMIE DE LA FRANCE, OV SE VOID LE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français. Voir aussi B_4_27. Référence RIM : M0_2756 ; cote locale : B_20_18. le 2012-12-18 14:12:49.

Monsieur le Prince criminel de leze-Maiesté,
pour auoir pris les armes contre ses poursuittes. Il luy a osté le Gouuernement de Berry & de
la Ville de Bourges. Il a dépoüillé Monsieur le Prince de Conty de son Gouuernement de Champagne & de
Brie, pour le donner au Mareschal de l’Hospital
affectionné à son party.   Il a fait chasser de Prouence le Comte d’Alets,
qui en estoit Gouuerneur pour en faire pourueoir
le Duc de Mercœur qui a espousé vne de
ses Niepces. Il a fait declarer la guerre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. LA PRISE DE CHARENTON PAR LES TROVPES du Roy... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège. Lieu, date et privilège sont au colophon.. Référence RIM : M0_2870 ; cote locale : A_1_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-23 08:09:57.

saisies:
mais la necessité des Parisiens s’estant renduë ingenieuse à rechercher
toutes les avenuës pour se faciliter l’abord des vivres,
ils se saisirent vers le quinziesme de Ianvier dernier de ce poste
abandonné & de son pont, qui leur donnoit passage dans la Brie,
d’où ils tiroyent quantité de vivres, & s’ouvroyent les chemins
d’ailleurs: Ce qui joint à la fortification qu’ils y avoyent commancée,
& à la nouvelle receuë que le sieur de Clanleu ci-devant
Mareschal de camp de l’armée du Roy, & lors l’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. LA PRISE DE CHARENTON PAR LES TROVPES du Roy... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Avec privilège. Lieu, date et privilège sont au colophon.. Référence RIM : M0_2870 ; cote locale : A_1_11. Texte édité par Site Admin le 2012-12-23 08:09:57.

cette place là, y avoient jetté deux mille hommes de renfort,
outre les mille qui y estoyent auparavant, sous ledit sieur
de Clanleu & de son regiment: ces deux mille hommes composez
des regimens de Conti, commandé par le Chevalier de Fontaine,
de celuy de Brissac, de Brie, Petitiere, Bagnols Cugnac, &
Villebois. Ce qui eust pû faire changer le dessein de l’ataque commetres
perilleuse, en presence de l’armée Parisienne, & avertis
il y avoit deux iours. Toutefois, les troupes du Roy en ce petit
nombre s’avancerent en cet

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. "A Saint-germain-en-Laye, le 3 mars" [1649], au colophon.. Référence RIM : M0_2873 ; cote locale : A_1_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-23 08:25:17.

LA PRISE
DE LA VILLE ET
CHASTEAV DE BRIE-COMTE
Robert. Les victoires les moins sanglantes
sont les plus entieres,
sur tout les civilles:
C’est en quoi cette-ci a esté
d’autant plus agreable à
Leurs Majestez, qu’elles y
ont moins perdu de sujets:
leur bonté & la raison

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. "A Saint-germain-en-Laye, le 3 mars" [1649], au colophon.. Référence RIM : M0_2873 ; cote locale : A_1_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-23 08:25:17.

aux Chefs de ses gens de guerre la liberté d’en
faire pratiquer les loix pour en punir les infracteurs
selon leur severité: Et d’autant que de
tous les postes par lesquels ces vivres pouvoient
venir à Paris il n’en restoit point d’ouvert que la
ville de Brie, grandement commode à faire
amener des bleds du païs le plus fertile de la
France, de laquelle les Parisiens, à ce sujet, s’estoyent
emparez des le commancement, & y
avoyent mis vne garnison de huit cent hommes
sous la charge du sieur Bourgoigne, outre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. "A Saint-germain-en-Laye, le 3 mars" [1649], au colophon.. Référence RIM : M0_2873 ; cote locale : A_1_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-23 08:25:17.

y avoyent retiré
leurs meubles & tous leurs bleds, sur l’espérance
que les Parisiens leur donnoyent de les acheter
plus qu’ils ne valoyent pour les mener de
là à Paris:   Cette considération fut cause que Leurs Majestez
voyant que cette ville de Brie avoit refusé
d’obeyr à leurs ordres qui leur furent portez
par le Cõmandeur de Montecler, avec trois cent
hommes de pied & cent cinquante Chevaux,
donnerent charge quinze jours apres, qui fut
le vingt-cinquiéme du passé, au Comte de Grancey
Lieutenant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. "A Saint-germain-en-Laye, le 3 mars" [1649], au colophon.. Référence RIM : M0_2873 ; cote locale : A_1_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-23 08:25:17.

vous ay ci devant parlé, & pris ensuite leurs
chasteaux de Lesigni & Villemenon: le premier,
par force, & l’autre par composition, bien que
ce dernier fust aussi fort que le premier, mais
l’exemple du precedent le fit sage, (tous deux
à vne lieuë de Brie sur le chemin de Lagny) qu’il
s’avança vers cette place de Brie avec deux pièces
de canon, & ce qu’il avoit de troupes à Lagny,
se montant à quinze cens hommes de pied
& huit cens Chevaux, l’infanterie composée
des regimens de Picardie, Anguien,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. "A Saint-germain-en-Laye, le 3 mars" [1649], au colophon.. Référence RIM : M0_2873 ; cote locale : A_1_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-23 08:25:17.

& Villemenon: le premier,
par force, & l’autre par composition, bien que
ce dernier fust aussi fort que le premier, mais
l’exemple du precedent le fit sage, (tous deux
à vne lieuë de Brie sur le chemin de Lagny) qu’il
s’avança vers cette place de Brie avec deux pièces
de canon, & ce qu’il avoit de troupes à Lagny,
se montant à quinze cens hommes de pied
& huit cens Chevaux, l’infanterie composée
des regimens de Picardie, Anguien, Col Has &
Roquebi: & la cavalerie, des regimens de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. LA PRISE DE LA VILLE ET CHASTEAV DE... (1649 [?]) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. "A Saint-germain-en-Laye, le 3 mars" [1649], au colophon.. Référence RIM : M0_2873 ; cote locale : A_1_19. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-12-23 08:25:17.

chevaux,
qui se partagérẽt à tous les Corps de cavalerie,
pour les distribuer aux cavaliers démõtez. En suite de quoy le Comte de Grancey reprit
sa marche vers Lagni: & le lendemain le
Mareschal du Plessis, vers S. Denis: ayant laissé dans Brie les sieurs de Launay Mareschal de
camp avec le régiment de Roqueby, & les compagnies
de gensd’armes de Son Eminence, celle
de S. Cecile, & des Chevaux legers de Biron.   Il n’y a eu aucun Officier du Roy mais seulement
vn Sergent, & 4 ou 5

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. LA PROMENADE OV LES ENTRETIENS D’VN... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_7_4. Référence RIM : M0_2901 ; cote locale : C_6_69. le 2012-12-24 05:43:09.

que vous aurez dans peu auec des forces tres-considerables,
& auec toutes les affections de nostre Prouince. Le P. Ie suis rauy de ces bonnes nouuelles ; mais quel dessein auez vous
dans ce Faux-bourg. Le G. Ie m’y promenois en attendant l’arriuée du conuoy de Brie, que ie
voulois voir passer. Le P. I’y suis aussi pour le mesme dessein, si vous le trouuez bon nous
nous promenerons de compagnie iusque dehors, & nous verrons auec
moins d’incommodité ce qui s’y passe. Le G. Ie le veux bien ; mais Monsieur dans vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. LA PROSPERITÉ MAL-HEVREVSE OV LE PARFAIT... (1651) chez [s. n.] à Paris , 43 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2925 ; cote locale : C_11_16. le 2012-12-24 05:50:58.

proteger, & pour donner courage à ceux qui
desiroit leur perte, ses Partisans font coure des
billets & des Gazettes, pour faire voir que paris
est aux abois, que les peuples sont sans cœur,
& que la diuisiõ est si grande parmi eux, à cause
de la prise de Brie & de Charenton, & de l’extreme
necessité de la famine qui les accable,
qu’ils ne sçauent à quoy se resoudre, enfin ils
tachent de persuader à tout le monde, qu’ils
estoient prests d’aller à S. Germain, la corde
au col, pour demander pardon à leurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3