[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(270 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "bar��.*|baro.*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS, ENSEMBLE LEVRS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_647 ; cote locale : C_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-04-20 09:26:19.

Sauuain fils d’vn bastelier d’Aramon en Languedoc, estant venu
estre lacquais en ceste ville, & en suitte fripier & vendeur de vieilles
hardes, s’estant associé & intrigué auec ledit des Combes deffunct
& autres a bien eu leffronterie dacquerir la Baronnie dudit lieu
d’Aramon qui est vne des plus anciennes & nobles terres de France
qui luy a cousté cent mille escus : & dans l’auidité qu’il a eu d’amasser
du bien par toutes sortes de voyes ayant fait vne fausseté dans
l’expedition d’vn Arrest du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

auoit à la suite des Rois leurs predecesseurs.
C’est pourquoy il ne se trouue aucune institution particuliere de vostre
Parlement, ainsi que de vos autres Cours Souueraines qui ont esté depuis
erigées, comme tenant vostredit Parlement, la place du Conseil
des Princes & Barons, qui de toute ancienneté estoient prés les personnes
des Rois, NAIS AVEC L’ESTAT. Et pour marque de ce, les
Princes & Pairs de France y ont tousiours eu seance, & voix deliberatiue ;
Aussi depuis ce temps y ont esté verifiées les Loix & Ordonnances,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

& entre autres celuy
de Paris, à vne authorité naturelle & non participée selon
les Loix fondamentales de la Monarchie ; soit à cause qu’il
à vn establissement aussi ancien que celuy de la Royauté, &
qu’il tient la place du Conseil des Princes & Barons qui de
tout temps estoient prés la Personne des Rois, comme nés
auec l’Estat ; Soit que les Souuerains luy ayent confié comme
en depost le soin & la conseruation des Loix, ausquelles ils
ont bien voulu s’assuiettir eux-mesmes, à l’exemple de Dieu,
qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. DECADANCE DE L’INIVSTE PARTI DES MAZARINS... (1649) chez Musnier (veuve d'André) à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_864 ; cote locale : A_2_39. le 2012-05-27 09:13:24.

contre vous, & nous sçauons bien que sans les
charmes du Magicien Iules, vous n’auriez pas entrepris
sa deffense contre l’authorité du Roy, la gloire de
son Parlement & la liberté de la Patrie.   Que la France vous plaint Illustres Marquis, Comtes,
Barons & Gentils-hommes, de ce que pour establir
d’eminentes fortunes, vous auez assez imprudemment
sacrifié vos seruices à ce veau d’or, à cet
infame Tyran; Elle sçait qu’il y a beaucoup de personnes
de qualité, qui ont fait vne dépence de trente
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

de trois auant
Charles VI. La Banniere de Fleurs-de-Lis. Croix-droicte,
& Croix de S. André. Cornette-blanche, & Banniere de
Fleurs-de-Lis. Escharpes blanches. L’Escuyer trenchant porte
la Cornette & l’Escharpe blanche.  

BANNIERES DES BARONS ET
CAPITAINES PARTICVLIERS. p. 59 Pannonceaux. Pennon. Affiches pour criées. Pans & morceaux
d’estoffes. Pannonceaux & Bannieres, estoient diuers.
Banniere du sieur de Bourbon, Chef de l’armée : Autres
Pennons & Estendarts. Bannieres. Pennon du

=> Afficher la page


Occurrence 6. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

Quadravesima sancti Martini, est introduit
au Concile de Mascon, enuiron l’an 581. Canon 9. Caresme de
S. Martin. La coustume du vin de la S. Martin, tirée du miracle
rapporté par Gregoire de Tours hist. lib. 5. cap. 22. est
amplement traittée par le Cardinal BARONIVS en ses Annales, ad annum 580. & finit par des termes notables :
Quod pietas docuit, prauus vsus labefactauit, vt
eius inuocatione, non ex vino miracula, vt olim, sed ebrietates
ex luxu soleant prouenire.   Vin de la
S. Martin. Les

=> Afficher la page


Occurrence 7. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.


Les MARESCHAVX oster, liurer
Soliers, & chambres deliurer,
Et ceux qui n’auoient ostex
Faire loges & tendre tres.   En vn autre lieu.  
Quant li Rois feust au deis assis,
A la Coustume del païs,
Assis sont li Barons enter,
Chacun en l’ordre de senor,
Le SENESCHAL ki auoit non
Vestu d’vne armine pelliçon,
Serui à son manger le Roi.   Autre.  
Quant lauées orent lor mains,
Et li SENESCHAVS…
Les fit aler

=> Afficher la page


Occurrence 8. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

genitorum obseruans, quando quid arduum aggredi cupiebant, ab ECCLESIA B. MARIÆ PARISIENSIS,
ad venerabile monasterium B. Dionisij, peculiaris
Franciæ Patroni, die sancti loannis antè portam
Latinam, & cum suo primogenito domino Duce Guyenniæ,
& Baronum multitudine deuotissimé accessit, & inter Missarum
solemnia gloriosissimo Martyri supplicauit, vt prosperum
iter suum faceret, ad gloriam regni & honorem : in
signum celeris profectionis, vexillum gloriosi Martyris, quod
AVRIFLAMMA dicitur, ab annis multis

=> Afficher la page


Occurrence 9. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

du Duc d’Aquitaine la bende
& Enseigne du Comte d’Armignac, en delaissant sa noble
& gentille Enseigne, que luy, & ses predecesseurs Rois
de France auoient tousiours portée en armes : C’est à sçauoir,
la DROICTE CROIX-BLANCHE, dont moult de
notables Barons, Cheualiers, & autres loyaux anciens seruiteurs
d’iceluy, & aussi du Duc d’Aquitaine, furent assez
mal-contens, disant que pas n’appartenoit à la tres-excellente
& baute Majesté Royale, de porter l’enseigne de si
poure Seigneur comme estoit le Comte

=> Afficher la page


Occurrence 10. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

du Roy en la ville
de Rouën, Hauart, l’Escuyer trenchant, monté sur
vn grand destrier, portoit vn Pennon de veloux azuré,
à quatre Fleurs-de-Lis : Mais à l’entrée de Bayonne
il n’est point parlé de luy. BANNIERES
DES BARONS ET
CAPITAINES PARTICVLIERS. OVTRE les Bannieres, & Estendarts
Royaux, marques de l’authorité absoluë,
les riches Barons, & Capitaines particuliers
de Gensdarmes, auoient leurs
Bannieres ou Pennons, qui pourroient fournir grand
sujet de

=> Afficher la page


Occurrence 11. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

quatre Fleurs-de-Lis : Mais à l’entrée de Bayonne
il n’est point parlé de luy. BANNIERES
DES BARONS ET
CAPITAINES PARTICVLIERS. OVTRE les Bannieres, & Estendarts
Royaux, marques de l’authorité absoluë,
les riches Barons, & Capitaines particuliers
de Gensdarmes, auoient leurs
Bannieres ou Pennons, qui pourroient fournir grand
sujet de discours, par les rencontres, qui se voyent
dans les Histoires, mesmes de Froissard : comme, de
LEVER BANNIERE, vol. I. c. 7. 241. & vol. 2.

=> Afficher la page


Occurrence 12. Anonyme. HISTOIRE REMARQVABLE DE LA VIE ET MORT... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1649 ; cote locale : A_4_12. le 2012-11-03 08:53:01.

fait aucune
chose digne de loüange. Ie me figure qu’il
en sera de Mazarin ainsi que de cet insolent
Gascon, dont ie veux escrire l’Histoire; car elle
nous apprend que tout fut pacifié en Angleterre,
que le Roy se reconcilia auec ses Princes & Barons,
& qu’il vesquit en grande vnion auec la
Reyne sa femme. Dieu qui a tousiours tesmoigné
prendre vn soin extréme du trône de nos
Rois, ne nous refusera pas la mesme grace, dans
vn temps où l’insolence Estrangere voulant abuser
de la puissance d’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. HISTOIRE REMARQVABLE DE LA VIE ET MORT... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1649 ; cote locale : A_4_12. le 2012-11-03 08:53:01.

Edouard repassant en Angleterre auec sa nouuelle
Espouse, quoy que tous les Grands du
pays s’efforçassent à l’enuy, à qui leur feroit le
plus d’honneur, Gauerston fut le mieux receu.
Le iour que le Roy & la Reyne deuoient
estre Couronnez, les Comtes & Barons
traiterent ensemble des affaires de l’Estat,
& supplierent le Roy que Gauerston fust chassé
du Royaume. A quoy ne voulant consentir,
ils so delibererent d’empescher son Couronnement,
& pour lors le Roy poussé par la crainte,
leur promit, & iura

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. HISTOIRE REMARQVABLE DE LA VIE ET MORT... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1649 ; cote locale : A_4_12. le 2012-11-03 08:53:01.

est
d’Eglise; & la Couronne & autres ornemens
Royaux par les Seigneurs, selon leurs rang &
dignité. Le Roy s’estant persuadé qu’il n’auoit
point d’homme de plus grand merite que
son Fauory, luy fit porter la Couronne, & aux
Comtes & Barons la Croix, la Verge, les Esperons
& les Espées, dont le Clergé & le
peuple furent iustement irritez. Apres mille
autres insolences qu’il commit à l’endroit des
plus considerables du Royaume, l’an mil trois
cens dix, & le deuziesme du regne du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. HISTOIRE REMARQVABLE DE LA VIE ET MORT... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1649 ; cote locale : A_4_12. le 2012-11-03 08:53:01.

places, ou bien les enuoyoit aux marchans
d’outre mer pour ses vsures, viennent au Roy
sans faire bruit, le suplier qu’il luy plaise desormais
de traiter les affaires de son Royaume qui
auoient grand besoin d’estre reglées, par le
conseil de ses Barons, afin d’obuier aux dangers
eminens qui menaçoient son Estat. Vaincu
par leur importunité il leur promit de garder,
& maintenir tout ce qu’ils ordonneroiẽt. Assẽblée
tenuë il fut ordonné, que le Roy chasseroit
de son pays, selon le commandement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. HISTOIRE REMARQVABLE DE LA VIE ET MORT... (1649) chez Vigne (Nicolas de La) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1649 ; cote locale : A_4_12. le 2012-11-03 08:53:01.

de iour en iour, les Seigneurs leuerent
vne puissante armée, non pas contre
leur Prince, mais seulement pour se rendre
Maistres de Gauerston, & en faire iustice. Il
fut assiegé dans le Chasteau de Scardebourg,
& fut contraint de se mettre entre les mains
des Barons. Gerston eut la teste tranchée
comme vn violateur des loix, & comme vn
perturbateur du repos public.   Iuge mon cher Lecteur, si ce n’est pas là vne
veritable peinture de Mazarin, & s’il n’est pas
vray de dire, que les iugemens de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. ILLVSTRISSIMI, ET EXCELLENTISSIMI IACOBI... (1650) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : latin. Référence RIM : M0_1683 ; cote locale : A_9_6. le 2012-11-04 02:35:21.

ILLVSTRISSIMI,
ET EXCELLENTISSIMI
IACOBI
MONTIS ROSARVM
MARCHIONIS
Comitis de Kincairne, Domini
de Græme, Baronis de
Monte Dio, &c. GVBERNATORIS VICARII,
& copiarum omnium, terrâ marique in Regno
Scotiæ, pro Majestate Regia supremi
Imperatoris, DECLARATIO
AD SCOTOS 

PARISIIS,
Apud GVILLEIMVM SASSIER, Typographum Regis,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. IMPRECATION COMIQVE, OV LA PLAINTE DES... (1649) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1687 ; cote locale : C_4_35. le 2012-11-06 09:11:06.

que dame destinnée
Contre nous se fut obstinée,
Et par funestes accidens
Commença de monstrer les dens
Belle rose que l’on reuere
Comme vn S. qu’on ne feste guere,
De Villiers, Lespy, Beauchasteau
Sçauant comme vn cheual moreau,
Baron dont la grande esloquence
A contenté toute la France,
Et tous mes autres compagnons,
Nous ressemblons les champignons,
Qui n’estans (pour chose tres seure)
Cueillis & en temps & en heure,
Pourrissent, ou faute d’humeur
Deuiennent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 sur 11 (paginée de 43 à 56). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_14. le 2012-11-07 00:34:37.

en duel, & Duc de Beaufort,
que la Cour veut faire condamner, à raison du
duel auec le Duc de Nemours. Mais le Duc de
Beaufort a presenté Requeste au Parlement de
Paris, en tour cas il ne se soucie pas beaucoup de
toutes leurs procedures. Le 9. du courãt le Baron de Clinchamp Lieutenant
General en l’Armee des Princes, partist
d’icy pour aller reprendre l’exercice de sa charge,
ayant esté guery de ses blesseures Le sieur du
Fretoir premier Escuyer de Madame Duchesse
d’Orleans, l’a accompagné. Mardy matin 10.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 9 sur 11 (paginée de 77 à 94). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_19. le 2012-11-07 00:43:44.

Sedan, & que de là il doit
aller vers le Roy. Le mesme iour du Samedy, le bagage des
Princes partit. Le lendemain Dimanche au matin, 13. du
courant Monsieur le Prince de Cõdé, les Ducs de Lorraine, & Vvitemberg, Prince de Tarante,
le Baron de Chrinchamp, prirent congé de
son A. R. & apres leurs adieux accompagnez
d’Ambrassades & de protestations mutuelles
d’vn entiere & parfaite intelligence, partirent
de Paris, entre onze heures ou midy, laissant vn
regret à la plus part des Parisiens

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 11 sur 11 (paginée de 117 à 130). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_21. le 2012-11-07 00:58:23.

est accusé d’auoit voulu par
addresse faire signer à son Altesse Royale des
choses qui luy sont prejudiciables & aux gens
de bien.   Son A. R. fut visitée le mesme iour d’vn grand
nombre de Noblesse du pays de la Beausse & de
Chartres, & le Baron de la Ferté Gouuerneur de
Chartres, fit offre à son Altesse Royale de son
seruice, & l’asseura qu’il seroit le bien venu dans
la Ville de Chartres. Le mesme iour les Deputez de la Ville de Soissons,
sont venus au Louure pour demander du
secours disant

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 11 sur 11 (paginée de 117 à 130). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_21. le 2012-11-07 00:58:23.
la Messe à N. Dame, la Reine

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 8 sur 11 (paginée de 57 à 74). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_18. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-07 01:04:22.

de ladite amende, les meubles des delinquents
seront saisis & vendus au son du Tambour.   Sur les 4. heures apres midy du mesme iour,
parurent au de là de la Riuiere de Seine, du costé
d’Ablon, vn Regiment d’Infanterie & quelque
Caualerie que le Baron de Baradas cõmandoit.
Le Sieur Valon Colonel du Regiment du Languedoc,
les ayant reconnus voulut aller donner
auec son Regiment & demanda quelque Caualerie
pour le soustenir, mais le Comte de Tabanes,
luy ayant contesté que c’estoit à luy de les
aller

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 5 sur 11 (paginée de 59 à 72). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_15. le 2012-11-07 01:12:05.

auec eux, & que sa charge de grand Escuyer a esté
donnee au Prince Thomas. De Bourdeaux le 9. Septembre, 1652. Il y a deux iours que l’argent que le Roy d’Espagne
enuoyoit pour soldoyer l’armee, a esté
deliuré & conuerti en nostre monnoye par le
Baron de Vateville, lequel s’est bien trouué de
cette lezine. On met les vaisseaux qui sont sur
cette riuiere en estat d’aller à la mer, les fournissant
de toutes choses necessaires. Les Rochelois ont enuoyé apres le partement du Duc de Vendosme
des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08. , Conseiller en la Grand
Chambre, à l’instruction du procez. Apres ces
choses, son Altesse Royale fit sçauoir ce qui s’estoit passé le vingt quatriesme au Palais Royal, &
representa à la Cour qu’il estoit necessaire d’y

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3