[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(177 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "abba[��y].*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

auons vn Texte tres singulier
dans les Decretales, qui est le Chapitre
Causam, au tiltre de Iudicijs. Il y auoit vne grande
contestation entre l’Abbé de Vendosme, &
l’Archidiacre de Chartres, pour certains droicts de
visites que l’Archidiacre pretendoit sur l’Abbaye.
La cause fut renuoyée par le Pape à l’Euesque, & à l’Archidiacre de Paris ; mais ayant esté reconneu
par la suite, que l’Archidiacre de Paris auoit vne
pretention qui approchoit vn peu de celle de l’Archidiacre
de Chartres, il fut recusé

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_1_12.. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : E_1_121. le 2012-04-29 15:14:16.

il s’est voulu
si temerairement escrimer : Si ce n’estoit que les lignes
sont à peu prés mesurées, on auroit de la peine à discerner
s’il a voulu faire des Vers ou de la Prose ; les mesures si mal
obseruées, tant de fausses rimes, comme de glaiue à vefue,
d’Abbayes à bayes, excez à François, &c. ces endroits si tu
en doute ; & au lieu d’Autels, & au lieu d’actions, &c. qui
sont des cacophonies insupportables : ces termes deterrés
& barbares, de desastreux, larmoyer, &c. & quantité de
phrases

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_121. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : C_1_12. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 15:25:42.

il s’est voulu
si temerairement escrimer : Si ce n’estoit que les lignes
sont à peu prés mesurées, on auroit de la peine à discerner
s’il a voulu faire des Vers ou de la Prose ; les mesures si mal
obseruées, tant de fausses rimes, comme de glaiue à vefue,
d’Abbayes à bayes, excez à François, &c. ces endroits si tu
en doute ; & au lieu d’Autels, & au lieu d’actions, &c. qui
sont des cacophonies insupportables : ces termes deterrés
& barbares, de desastreux, larmoyer, &c. & quantité de
phrases

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CONDVITE DV CARDINAL MAZARIN, depuis son... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 16 pages. Langue : français. Avec privilège au colophon (dernière page).. Référence RIM : M0_734 ; cote locale : B_11_33. le 2012-05-12 15:19:03.

vn marchant assez puissant &
assez fol, pour en traiter auec luy. Grand opprobre pour
nous, qui auec nos esprits éclairez, auec nos langues disertes,
& courages esleuez, auons enduré du Cardinal Mazarin
pour la dissipation de l’Estat, ce que les moynes de
ses Abbayes, n’auroient point toleré pour la degradation
d’vn petit bois. N’entendons-nous pas nos voisins, qui
nous crient. O lâche, ô infame nation! qui souffrez vn
estranger vsurpateur, ce que vos ancestres n’auroient pas dissimulé en vn Prince legitime.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CONSVLTATION CHRESTIENNE ET POLITIQVE :... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 13 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_779 ; cote locale : B_10_20. le 2012-05-20 11:52:35.

& du peu de connoissance d’vn Roy mineur,
& jeune enfant. Ce dessein luy a si heureusement reüssi, qu’on
le void maistre de la mere & du fils, possesseur de
tout l’argent de la France, joüissant d’vne infinité
de Charges & d’Abbayes, dispensateur de toutes,
les graces & de toutes les dignitez de l’Estat,
Conestable, Surintendant de la Marine, enfin
Roy en effect, qui est plus que s’il n’en auoit que
le nom, sans le Pouuoir & la Puissance. Les Princes
du sang jaloux d’vne fortune

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. COPIE DV BILLET IMPRIMÉ A S. GERMAIN EN... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_795 ; cote locale : C_1_38. Texte édité par Site Admin le 2012-05-25 02:42:49.

pour luy : & il fait voir vn exemple de moderation à present
inconnu dans cét Estat, qu’vn premier Ministre,
apres six ans d’heureuse administration, ne se trouue
auoir ny charge de la Couronne, ny Gouuernement de
Prouince, ny place, ny autre bien que quelques Abbayes
pour soustenir sa dignité. Cependant ie remarque
que ceux qui sont si emportez contre luy, & qui trauaillent
tant à animer les peuples, n’en ont autre sujet que
la fermeté qu’il a euë à ne pas conseiller au Roy qu’il se
laissast

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

Archeuesque de Tours, Epist. 18.
Non paucis declaratur priuilegiis, quantùm Ecclesiæ Beati
Martini Romani detulerint Pontifices. Priuileges
accordez à
S. Martin. Pour ce mesme respect, nos Rois ont retenu le
nom & titre d’Abbé & Chanoine de l’Abbaye de
sainct Martin de Tours. Il se void des Patentes de
Louis XI. en la qualité d’Abbé de S. Martin. Rois, Abbez
de S.
Martin. Au liure des Statuts & Recueil de l’Eglise sainct
Martin de Tours, au chapitre De potestate Abbatis,
Regis

=> Afficher la page


Occurrence 8. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

la Chappe de
S. Martin, gardée sous quelque tente, laquelle, à
cause de la Chappe, fut appellée Chappelle ; & les
Clercs, ausquels la garde en estoit commise, furent
appellez Chappellains.   Beatus Rhenanus rapporte, d’vn liure qu’il dit estre
en l’Abbaye de Noujent, ces termes : Quendam optimum
dictatorem & scriptorem in capellam suam assumpsit,
quo nomine Francorum Reges Cappam sancti Martini,
quam secum ob sui tuitionem & hostium oppressionem iugiter
in bello portabant, & sancta sua appellare solebant.

=> Afficher la page


Occurrence 9. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

honore sanctæ Waldeburgiæ Christi virginis. En
vne autre, regni 26. indict. 21. il dit, Reliquias corporis
eius (scilicet Waldeburgiæ) deferri fecimus Attiniacum, quo
nostrum situm est Palatium, & Capella constructa, sub
eius virginis memoria. Dans le Chartulaire de l’Abbaye
de la Trinité de Vendosme, est vn titre en
ces termes : Facta est huius venerabilis ædis consecratio
anno Dominicæ incarnationis 1020. per dominum Carnotensem
Episcopum. Fundata verò est, hæc eadem Ecclesia,
quæ & Capella dicitur maxima, propter pauperes

=> Afficher la page


Occurrence 10. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

Roy, sans la fiancer. Par titres du grand Pastoral de
l’Eglise de Paris, ceste charge se void exercée depuis
1116. par Anselme ou Anseaulme, & Guillaume
de Gallande : par le decez duquel, Estienne de Gallande,
Chancelier, en fut pourueu. Outre vn titre de
l’Abbaye de Morigni, an. 1120. contenant, S. Stephani
tunc temporis DAPIFERI, & Cancellarij nostri, &c.
Data per manum Stephani Cancellarij : & vn de l’Eglise
de Laon 1125. Stephano Cancellario &DAPIFERO.
I’en ay veu vn autre au Chartulaire de S. Lazare

=> Afficher la page


Occurrence 11. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

habeat vulgariter aurea nomen, dans Philippes Brito, lib. 11. Philippidos. Guillaume
Guiart en son Roman, des Royaux lignages.  
ORIFLAMME, est vne Banniere,
De Cendal rouioyant & simple,
Sans pourtraitture d’autre affaire.   Comme l’Abbaye de S. Denys, & ce qui en dependoit,
estoit en grand respect, enuers nos Rois, par
deuotion enuers S. Denys & ses compagnons : Quand
ils vouloient se seruir de l’Oriflamme, ils la receuoient
par les mains de l’Abbé, auec diuerses ceremonies.

=> Afficher la page


Occurrence 12. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

attendant
la necessité. Adioincts. I’ay inseré ce texte tout au long, à cause de l’esclaircissement
qu’il apporte aux solennitez obmises par
des Vrsins, lequel, pag. 309. Le Royalla à S. Denys en
grande deuotion, & fut baillée l’ORIFLAMME en l’Abbaye
en la forme & maniere accoustumée. Le mesme
Autheur, sous l’an 1414. Pour ce que le Seigneur D’AVMONT,
qui auoit accoustumé de porter l’ORIFLAMBE,
estoit mort, le Roy auoit assemblé son Conseil, pour sçauoir
à qui on la bailleroit : Car ON AVOIT DE

=> Afficher la page


Occurrence 13. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_7_53. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_6_35. le 2012-09-30 16:46:14.

l’eclat des plus belles actions de sa vie.   Il sera bien mal-aisé de persuader que Monsieur le Coadjuteur,
qui n’a iamais eu que le bien public deuant les yeux,
& qui pour faire trefue auec le Ministre qui en estoit l’ennemy,
a si genereusement refusé des Abbayes, des sommes
immenses & le Chappeau de Cardinal, fut si imprudent que
de trauailler au restablissement du perturbateur du repos public,
& dans vn temps qu’il auroit des armes plus puissantes
pour maintenir ses violences & son injustice : on ne croira

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DISCOVRS DES-INTERESSÉ, SVR CE QVI S’EST... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 22 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_35. Référence RIM : M1_99 ; cote locale : B_7_53. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-09-30 17:00:04.

l’eclat des plus belles actions de sa vie.   Il sera bien mal-aisé de persuader que Monsieur le Coadjuteur,
qui n’a iamais eu que le bien public deuant les yeux,
& qui pour faire trefue auec le Ministre qui en estoit l’ennemy,
a si genereusement refusé des Abbayes, des sommes
immenses & le Chappeau de Cardinal, fut si imprudent que
de trauailler au restablissement du perturbateur du repos public,
& dans vn temps qu’il auroit des armes plus puissantes
pour maintenir ses violences & son injustice : on ne croira

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. HARANGVE FAITE AV ROY, PAR LES SIX CORPS DES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1592 ; cote locale : B_3_12. le 2012-10-29 03:44:46.

Ministre est plus grande que celle des anciens
Maires du Palais, c’est que ceux-cy ne disposoient que
des Gouuernemens, Charges militaires, & que des Finances:
mais vn premier Ministre, outre ces grands aduantages,
il a encore celuy de nommer aux Eueschez
& Abbayes, au moyen desquels il attache sa fortune
le premier, & peut estre le plus fort membre de l’Estat,
à raison de la direction des ames, ce que ne pouuoient
pas faire les anciens Maires du Palais, d’autant qu’en
ce temps-là les Rois de France n’auoient encore

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08.

se trouuent plus estonnés
par le recouurement de sa santé. Le mesme iour on a eu nouuelles de la Cour
que le Roy partoit de Mantes pour Pontoise, &
que le President Molé garde des Sceaux a obtenu
pour vne de ses filles Religieuse au Monastere
de Cheles, l’Abbaye de saint Anthoine vacante
par le decez de Madame Bouthclier qui
mourut dans ledit Monastere le Mercredy 24. du
passé. Le mesme iour son Altesse Royale ayant mandé
à son Palais les Escheuins, les Colonels & plusieurs
Capitaines leur representa qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN, AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi C_1_19. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : B_11_34. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-10 08:35:15.

à gagner ou à conseruer tous ceux qui me sont necessaires,
& dont ie ne me puis passer. I’ay eu toutes les peines du
monde à retenir l’esprit de Monsieur le Duc d’Orleans, & pour l’en
dormir, il a fallu arrester le bruit & le cours de la Riuiere avec vne
Abbaye, & des pieds d’argent, faute d’autre matiere. Pour Monsieur
le Prince, comme il ne dort point, il est semblable au dragon, qui gardoit le iardin des Hesperides, il veille incessamment autour
de mon tresor, & afin qu’il soit en plus grande seureté, il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN, AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi C_1_19. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : B_11_34. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-10 08:35:15.

& vous feriez croire que vous ne le connoissez pas
bien, si vous parliez autrement. Pour Monsieur le Duc d’Orleans,
Vous sçauez bien où en est l’encloüeure, si Monsieur le
Prince vous quitte, Barbier surnommé la Riuiere ne sera pas longtemps
de vostre party. Les Abbayes que vous luy auez données,
auec les esperances du Chappeau Rouge, ne seruiront qu’à luy
faire aiguiser son rasoir pour vous faire la barbe de plus pres, &
peut-estre iusques à la couleur de vostre bonnet. Ioinct qu’il n’y
a point d’apparence, qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. LA CONIVRATION ITALIENNE CONTRE LA FRANCE,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 39 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_758 ; cote locale : B_20_46. le 2012-11-12 03:19:54.

se
trouue-t’elle parmy les impietés, sacrileges &
profanation de tant d’Eglises, & de lieux sacrez
qu’il a fait commettre par des soldats impies,
qui n’ont ny Foy ny Religion. Y a t’il de la pieté
en vn homme qui fait trafic des biens delaissez
aux Abbayes pour y entretenir le seruice diuin,
& les confere à des personnes qu’il sçait porter
ses interests ? Quel perte en vn Cardinal, qui n’a
autre pensée que celle du jeu, de la perfidie &
des Comedies.   Quelle sagesse en vn tel

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. LA REMONSTRANCE FAITE A LA REYNE PAR LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 15 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3323 ; cote locale : B_4_23. le 2012-12-25 02:54:12.

que des Prestres Moynes, les vniques Autheurs, ou du
moins fauteurs de la Tyrãnie sous laquelle ils gemissent.   C’est de ces Prelats & Predicateurs de Cour (que
l’on tient en lesse, & qui se repaissent de l’esperance,
& de la monstre des Eueschés, Abbayes & Benefices
vacants, dont Mazarin doit recompenser ses Fidelles)
qu’il se faut plaindre, comme traistres à Dieu, à l’Eglise,
& au Roy : Qui seruent les plus grands ennemis,
contre son bien, & celuy de son Peuple, au deshonneur
du Charactere &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. LA RESPONSE DV ROY A MESSIEVRS LES DEPVTEZ... (1652) chez Brunet (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3433 ; cote locale : B_12_10. le 2012-12-26 14:32:59.

fait des brigues contre luy, afin d’empescher
qu’il vint à la possession d’vne charge qu’il n’a
meritée, ny par ses seruices, ny par sa naissance.
D’autre costé, le Cardinal Mazarin, non content
de pouruoir son neueu, s’est voulu pouruoit
luy mesme d’vne Abbaye de quarante mil liures
de rente, & de la charge de Grand Ausmonier
de France, vacante par la mort de Monsieur le
Cardinal de Lion, qui sont deux friands morceaux
pour des Italiens, qui nous fait icy obseruer
vn rude ieune depuis si long-temps. D’ailleurs,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. LA SVITTE DV MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_11_4 (partie 1) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_5. le 2012-12-30 09:33:43.

ie pouuois par le motif de la
moindre raison d’Estat les faire retourner à leur
source. C’est pourquoy ie n’auois iamais de plus
grand deplaisir, que lors que son A. R. & le Prince
de Condé interessoit leur credit, pour faire
donner quelque Prieuré ou Abbaye à quelqu’vns
de leurs creatures ; parce qu’ils me frustroient
de l’esperance d’y pouuoir retenir quelque pension,
pour l’agrandissement de mes finances : Et
certainement c’est la seule raison qui me fit former
tant d’oppositions à l’Abbaye de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. LA SVITTE DV MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_11_4 (partie 1) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_5. le 2012-12-30 09:33:43.

Prieuré ou Abbaye à quelqu’vns
de leurs creatures ; parce qu’ils me frustroient
de l’esperance d’y pouuoir retenir quelque pension,
pour l’agrandissement de mes finances : Et
certainement c’est la seule raison qui me fit former
tant d’oppositions à l’Abbaye de Maymac,
que le Prince de Condé neantmoins emporta
pour vn de ses parens de la maison de Vantadour,
malgré toutes les resistances que ie fis pour l’en
empescher. Il est vray que ce petit commerce m’estoit bien
commode, en ce que ie n’auois qu’à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. LA SVITTE DV MANIFESTE DV CARDINAL MAZARIN... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 48 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_11_4 (partie 1) et B_20_11. Référence RIM : M0_2390 ; cote locale : C_11_5. le 2012-12-30 09:33:43.

neantmoins emporta
pour vn de ses parens de la maison de Vantadour,
malgré toutes les resistances que ie fis pour l’en
empescher. Il est vray que ce petit commerce m’estoit bien
commode, en ce que ie n’auois qu’à retenir vne
pension sur quelqu’vne des Abbayes que ie conferois,
pour recompenser les seruices de ceux qui
m’auoient obligé dans les occasions, sans que
pour cela ie fusse obligé de débourcer rien du mien : Ainsi ie faisois des liberalitez qui ne me
coustoient rien ; & ie donnois à ceux

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. LA SVITTE DV PARLEMENT BVRLESQVE de... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3727 ; cote locale : B_15_35. Texte édité par Site Admin le 2012-12-30 09:47:21.

pieux
Estes vous si peu soucieux ;
Du bien de nostre ieune Prince,
Dont on rend le credit si mince,
Si ce n’est que vos interests
Vous touchent vn peu de plus prests ?
La Mitre & la rouge Calotte,
Dont vostre esperance on balotte,
Les Abbayes & les Sceaux
Sont direz vous de bons morceaux,
Et meritent bien que l’on choye
La main qui tient si belle proye.
Et vous President de Nouyon,
Pourquoy ployer comme vn cyon,
Vous, qui iadis aux Assemblées,
Donniez de si rudes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2