[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(1050 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "[uv]ni[o��].*" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_19_1. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_1_29. le 2012-10-29 06:26:54.

de bouche. En vertu de quoy les mesmes oppressions ayant multiplié les souffrances
ausquelles le soulagement nous auoit esté promis, nous fusmes contraints de
nous assembler à Paris en 1651. où pour remedier à tant de desordres pressans,
il fut resolu de demander l’Vnion à Messieurs du Clergé, nous l’obtinmes
facilement de leur pieté pour la solicitation d’vn si juste dessein de concert
entre nos deux Ordres. Il fut arresté de demander à vostre Majesté par
l’entremise de monsieur le Duc d’Orleans, lors Lieutenant General de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_19_1. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_1_29. le 2012-10-29 06:26:54.

tres-humblement Vostre
Majesté de luy vouloir donner part à la consommation d’vn bien si necessaire. Tous ces bons mouuemens, SIRE, ne nous ont pû empescher d’estre blasmez de Vostre Majesté, comme nous amusans à dresser des escrits & des
projets d’vnion nullement necessaire, au lieu d’estre en ce temps proche de
nostre Roy pour chasser les estrangers de son Estat, sans qu’aucun vous aye
fait entendre qu’il y eust autre moyen pour produire le seruice que Vostre
Majesté a tesmoigné desirer de nous dans les Assemblées

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_19_1. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_1_29. le 2012-10-29 06:26:54.

rien ne peut plus solidement affermir Vostre Couronne. Ce qui nous donne la liberté de supplier tres-humblement Vostre Majesté de nous en continuer
la permission, & trouuer bon qu’elles s’establissent par des deputez de chaque
Bailliage.   L’vnion inseparable de nos interests auec les vostres, SIRE, nous donne
lieu de faire sçauoir à Vostre Majesté quelques-vns des points les plus pressans,
& qui vont à l’entiere ruine de nostre Ordre que vous estes obligez de
soustenir pour en estre soustenu seurement; Pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_1_29. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_19_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-29 06:29:16.

de bouche. En vertu de quoy les mesmes oppressions ayant multiplié les souffrances
ausquelles le soulagement nous auoit esté promis, nous fusmes contraints de
nous assembler à Paris en 1651. où pour remedier à tant de desordres pressans,
il fut resolu de demander l’Vnion à Messieurs du Clergé, nous l’obtinmes
facilement de leur pieté pour la solicitation d’vn si juste dessein de concert
entre nos deux Ordres. Il fut arresté de demander à vostre Majesté par
l’entremise de Monsieur le Duc d’Orleans, lors Lieutenant General de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_1_29. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_19_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-29 06:29:16.

tres-humblement Vostre
Majesté de luy vouloir donner part à la consommation d’vn bien si necessaire. Tous ces bons mouuemens, SIRE, ne nous ont pû empescher d’estre blasmez de Vostre Majesté, comme nous amusans à dresser des escrits & des
projets d’vnion nullement necessaire, au lieu d’estre en ce temps proche de
nostre Roy pour chasser les estrangers de son Estat, sans qu’aucun vous aye
fait entendre qu’il y eust autre moyen pour produire le seruice que Vostre
Majesté a tesmoigné desirer de nous dans les Assemblées

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Ailly-Annery, Charles d'... . HARANGVE FAITE AV ROY, Par Messieurs les... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Signature au colophon. Voir aussi B_1_29. Référence RIM : M0_1593 ; cote locale : B_19_1. Texte édité par Site Admin le 2012-10-29 06:29:16.

rien ne peut plus solidement affermir Vostre Couronne. Ce qui nous donne la liberté de supplier tres-humblement Vostre Majesté de nous en continuer
la permission, & trouuer bon qu’elles s’establissent par des Deputez de chaque
Bailliage.   L’vnion inseparable de nos interests auec les vostres, SIRE, nous donne
lieu de faire sçauoir à Vostre Majesté quelques-vns des points les plus pressans,
& qui vont à l’entiere ruine de nostre Ordre que vous estes obligez de
soustenir pour en estre soustenu seurement ; Pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_38. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_5_29. le 2012-04-13 10:43:09.

pour Monsieur le Prince
de Conty, & Madame la Duchesse de Longueuille
sa sœur, ausquels ils promettent & s’obligent de
faire ratifier le present Traicté aux mesmes conditions
qu’eux, Comme aussi pour ceux qui sont
dans leurs interests communs, d’entrer en vnion,
& de ioindre leurs forces, employer leur credit &
leurs amis pour procurer l’exclusion du C. M. hors
du Royaume, & l’esloignement de ses proches
& des adherans qui sont declarez tels pour le continuel
commerce qu’ils ont auec luy, hors de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_38. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_5_29. le 2012-04-13 10:43:09.

& pertes qu’ils pourroient auoir fait en consequence de celuy-cy, & particulierement d’empescher
qu’il ne soit donné atteinte à l’obseruation de la
Declaration du 22. Octobre 1648. & pour cét effet
ils sont conuiez d’entrer en la presente Vnion
& de concourir aux fins pour lesquelles elle est
establie.   7. Le C. M. qui a tousiours gouuerné en effet,
quoy qu’il fust banny en apparence, ayant empesché
l’Assemblée des Estats generaux, dont le
Roy auoit promis la conuocation au 8.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_38. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_5_29. le 2012-04-13 10:43:09. dans la présente Vnion. 8. Son Altesse Royalle & Monsieur le Prince ne
pouuant tenir pour legitime ny reconnoistre le
Conseil qui a esté estably par le C. M. vn de ceux
qui le composent, ayant acheté son employ auec
vne notable somme d’argent qu’il a donnée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_38. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_5_29. le 2012-04-13 10:43:09.

de la Paix generalle, & qu’ils
n’en prendront aucune à l’aduenir auec aucuns
Princes Estrangers, quelle n’ait esté iugée auantageuse
au seruice du Roy & de l’Estat, par le Parlement
& personnes principalles qui entreront dans
la presente Vnion. 10. Et afin que les plus mal intentionés & les personnes
plus attachées à la fortune dudit C. M. Son
Altesse Royalle & Monsieur le Prince ont estimé à
propos de declarer expressement par cet article qu’ils n’ont autre interest que celuy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_5_29. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_13_38. le 2012-04-13 10:45:10.

pour Monsieur le Prince
de Conty, & Madame la Duchesse de Longueuille
sa sœur, ausquels ils promettent & s’obligent de
faire ratifier le present Traicté aux mesmes conditions
qu’eux, Comme aussi pour ceux qui sont
dans leu s’interests communs, d’entrer en vnion,
& de ioindre leurs forces, employer leur credit &
leurs amis pour procurer l’exclusion du C. M. hors
du Royaume, & l’esloignement de ses proches
& des adherans qui sont declarez tels pour le continuel
commerce qu’ils ont auec luy, hors de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_5_29. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_13_38. le 2012-04-13 10:45:10.

& pertes qu’ils pourroient auoir fait en consequence de celuy-cy, & particulierement d’empescher
qu’il ne soit donné atteinte à l’obseruation de la
Declaration du 22. Octobre 1648. & pour cét effet
ils sont conuiez d’entrer en la presente Vnion
& de concourir aux fins pour lesquelles elle est
establie.   7. Le C. M. qui a tousiours gouuerné en effet,
quoy qu’il fust banny en apparence, ayant empesche
l’Assemblée des Estats generaux, dont le
Roy auoit promis la conuocation au 8.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_5_29. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_13_38. le 2012-04-13 10:45:10.

ont d’interest,
qu’ils protestent n’estre autres que ceux du Roy &
de l’Estat, à leur decision, dont il sera dressé vn
Edit perpetuel & irreuocable pour estre ver fié
dans le Parlement de Paris, & dans tous ceux qui
seront entré dans la presente Vnion. 8. Son Altesse Royalle & Monsieur le Prince ne
pouuant tenir pour legitime ny reconnoistre le
Conseil qui a esté estably par le C. M. vn de ceux
qui le composent, ayant acheté son employ auec
vne notable somme d’argent qu’il a donnée

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. ARTICLES ET CONDITIONS DONT SON ALTESSE... (1652) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_5_29. Référence RIM : M0_424 ; cote locale : B_13_38. le 2012-04-13 10:45:10.

de la Paix generalle, & qu’ils
n’en prendront aucune à l’aduenir auec aucuns
Princes Estrangers, quelle n’a testé iugée auantageuse
au seruice du Roy & de l’Estat, par le Parlement
& personnes principalles qui entreront dans
la presente Vnion. 10. Et afin que les plus mal intentionés & les personnes
plus attachées à la fortune dudit C. M. Son
Altesse Royalle & Monsieur le Prince ont estimé à
propos de declarer expressement par cet article qu’ils n’ont autre interest que celuy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. AVIS AV MARESCHAL DE TVRENNE, SVR SON... (1650) chez Variquet (Pierre) à Paris , 24 pages. Langue : français. Le nom de l'imprimeur est au colophon.. Référence RIM : M0_478 ; cote locale : D_1_32. le 2012-04-13 16:18:20.

nomen extabunt
tua
illa pestifera
intercessio
nominabitur.
Cic 2.
Phil. Mais peut-estre, Monsieur, que ie me trompe, & que vous
n’auez en cecy que des cõsiderations honnestes qui regardent
le bien vniuersel ? Peut-estre que par cette vnion vous entẽdez
de porter la paix par tout le monde, & procurer vn bien egalement
vtile aux vns & aux autres, qu’ils n’osent pourtant desirer
ny esperer, parce qu’ils ont peur en le demandant de
l’obtenir comme vne grace, & d’en retenir la moindre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. CANTIQVE DE REIOVISSANCE DES BONS FRANÇOIS,... (1649) chez Remy (veuve de Jean) à Paris , 20 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_622 ; cote locale : C_1_2. Texte édité par Site Admin le 2012-04-20 09:01:59.

la guerre
Ciuile & de toutes les calamitez qu’elle entraisne
apres soy. Et au lieu qu’il sembloit que
le Royaume des Fleurs de Lys alloit dechoir de sa premiere splendeur ; nous le verrons bien tost
au dessus de tous les Empires du monde, par cette
vnion parfaite qui sera desormais entre le
Souuerain & ses Sujets ; Son arriuée est le sceau
& le tesmoignage le plus asseuré de son affection
enuers son Peuple, & le plus sacré lien qui puisse
ioindre les cœurs à son amour, & les obliger à
vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS.... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_626 ; cote locale : B_20_41. (Mauvaise numérotation des images des pages (page de titre en p. 5). À modifier.). le 2012-04-20 09:15:40.

le trou honteux
Du plus grand Mazarin du monde.    
Tel qui faisoit de l’arrogant,
Qui prenoit le monde à partie,
A l’heure est plus souple qu’vn gant,
Et ne songe qu’à sa sortie.    
Tel qui parloit pour l’vnion
De toutes les Cours Souueraines,
Donne au diable l’opinion,
Aux Autheurs les fievres quartaines.    
Tel qui fit des Vers pour Coulon,
Auec dessein de le deffendre,
Le laisseroit tout de son long,
Et mesme aideroit à le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. CARTEL AVX BONS FRANCOIS, POVR LA MAIORITÉ... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_642 ; cote locale : B_1_10. le 2012-04-20 09:18:14.


Pour l’Estat de son Souuerain,
Ce Heros au delà du Rhin,
Qui porta le nom de la France,
Y doit estre en magnificence,
Enfin on ne peut voir iamais
Vn plus serme projet de paix,
En voyant la Maison Royalle
Dans cette vnion sans esgale.    
Par ce iour si fort desiré,
Nostre repos est asseuré,
La Paix va fleurir sur la terre,
Et le noir flambeau de la guerre,
Doit estre esteint dans peu de iours,
Et nos maux finiront leur cours,
On ne verra

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. CAYER CONTENANT. LES TRES-HVMBLES... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 27 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_662 ; cote locale : C_1_10. le 2012-04-29 01:57:03.

retourner
vne seconde fois contre la foy d’vne parolle donnee, il
y desarme les Habitans, pour quel suiect, que pour y
bastir comme il a fait vne Citadelle & mesnager cette
piece à son aduantage pendent les desordres de l’estat.
Sa presence à Bordeaux & son vnion auec le Parlement
estoit ce qui pouuoit empescher la naissance de tous
desordres, apres y auoir donné tous les ombrages possibles
de ses desseins contre cette ville, s’estre saisi des
Citadelles de Puymirol, & de Bourg, auoir fait de grands
magazins d’armes,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi A_2_58 (partie 1), D_2_34 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : C_5_32. le 2012-05-27 03:08:32.

charge de grand Maistre ou Surintendant
des Tabourets, laquelle a esté mise en party
par trois Fripiers de meubles de bois associez,
& en donnent vint mille escus de pots
de vin au Cardinal & promettent d’entretenir
ses singes d’habits & de noix. Vnion de la noblesse Antitabourettiere :
sa requeste presentée au Conseil par le Mareschal
de 1’Hospital, ses lettres aux gentilshommes
des Prouinces pour les couuier de
s’vnir auec eux. Les Tabourettiers ont recours au Prince & au Duc de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 1. Voir aussi C_5_32 (partie 1), D_2_34 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : A_2_58. le 2012-05-27 03:10:14.

charge de grand Maistre ou Surintendant
des Tabourets, laquelle a esté mise en party
par trois Fripiers de meubles de bois associez,
& en donnent vint mille escus de pots
de vin au Cardinal & promettent d’entretenir
ses singes d’habits & de noix. Vnion de la noblesse Antitabourettiere:
sa requeste presentée au Conseil par le Mareschal
de l’Hospital, ses lettres aux gentilshommes
des Prouinces pour les couuier de
s’vnir auec eux. Les Tabourettiers ont recours au Prince & au Duc de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DE LA GVERRE DES TABOVRETS, LIVRE PREMIER.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_58 (partie 1), C_5_32 (partie 1) et C_4_2 (partie 2). Référence RIM : M0_1525 ; cote locale : D_2_34. le 2012-05-27 03:11:45.

charge de grand Maistre ou Surintendant
des Tabourets, laquelle a esté mise en party
par trois Fripiers de meubles de bois associez,
& en donnent vint mille escus de pots
de vin au Cardinal & promettent d’entretenir
ses singes d’habits & de noix. Vnion de la noblesse Antitabourettiere :
sa requeste presentée au Conseil par le Mareschal
de l’Hospital, ses lettres aux gentilshommes
des Prouinces pour les couuier de
s’vnir auec eux. Les Tabourettiers ont recours au Prince & au Duc de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

& Alliez ont eu de ces charges. Charge du Seneschal au
Royaume de Ierusalem.  

ORIFLAMME OV ESTENDART
DE S. DENYS. pag 31. Nom d’ORIFLAMME. Ceremonies pour receuoir l’Oriflamme.
Oriflamme autresfois portée par le Comte du Vexin.
Vnion du Comté du Vexin à la Couronne. Oriflamme
est commise aux plus vaillans. Attachée au col. Mise
au bout d’vne lance. Serment de celuy qui la reçoit. Titre
iustifiant la possession du Comte du Vexin. Origine de
l’Oriflamme. Dignité de l’Oriflamme. De quelle

=> Afficher la page


Occurrence 24. Anonyme. DES ANCIENNES ENSEIGNES ET ESTENDARTS DE... (1637) chez Richer (Estienne) à Paris , 77 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_1. le 2012-09-26 14:48:50.

digne d’vn
choix si noble, se confessoit, prenoit l’Eucharistie, &
sur icelle faisoit serment solennel de la fidellement
garder pendant sa vie. La guerre finie, l’ORIFLAMME
estoit reportée à S. Denys par les Rois mesmes, comme
il se verra cy-apres.   Vnion du
Comté du
Vexin à la
Couronne. Oriflamme
est commise
aux plus
vaillans. Attachée
au col. Au bout
d’vne lance. Serment de
celuy qui la
reçoit. Pour monstrer, qu’auant le delaissement fait au Roy

=> Afficher la page


Occurrence 25. Anonyme. DEVXIESME ET DERNIERE REQVESTE PRESENTÉE A... (1652) chez Hardouin (Louis) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1068 ; cote locale : B_5_27. le 2012-09-28 04:48:46.

resolution tres-genereuse, Vostre Altesse
Royale, Messieurs les Princes, la Cour de Parlement,
& la plus saine & meilleure partie des
Bourgeois de la Ville & Faux Bourgs de Paris,
ne conspirent qu’à s’entretenir en vne bonne &
constante vnion, pour contraindre les adherans
du Cardinal Mazarin à fournir aux frais
d’vne armée si necessaire pour ce deffaire de cét
ennemy; que si nous sommes si mal-heureux,
de n’estre oüys ny considerez en nos plaintes &
tres-humbles Remonstrances, nous nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11