[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(41 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Iesuittes" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. CATALOGVE DES PARTISANS. ENSEMBLE LEVR... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_646 ; cote locale : D_1_47. le 2012-04-20 09:43:14.

que d’vn Notaire. Demons Commis dudit Galland à present, & qui demeuroit
il y a six mois en la ruë du Temple, prés la ruë
Chappon, d’oû il est deslogé pour éuiter le pillage de sa
maison, & est allé demeurer en la Cousture de S. Catherine
prés les Iesuittes, & se fait appeller Vicomte d’Andreselle,
qui est vne terre considerable qu’il a acquis depuis
peu, outre sondit Office, qui luy couste quatre cens mil liures,
sans compter plusieurs autres biens qu’il possede, tant
en rentes constituées, qu’immeuble,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. CODICILE TRES-VERITABLE DE IVLES MAZARIN... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_706 ; cote locale : B_12_53. Texte édité par Site Admin le 2012-05-12 05:50:42.

cens mil liures, afin que par leurs prieres,
jeusnes & disciplines, Dieu me comble de ses benedictions. Ie donne & legue la somme de cens mil liures
que le Senat de Naples me doit, à des pauures filles
nubiles, laquelle dite somme sera distribuée par
les Peres Iesuites, comme ils iugeront à propos. En dernier lieu, le donne & legue au grand Hostel-Dieu la somme de quatre cens mil liures,
que ma grande Niepce sera tenuë de bailler & deliurer
entre les mains de Messieurs les Administrateurs
& Recteurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. CONTRIBVTION D’VN BOVRGEOIS DE PARIS, Pour... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_790 ; cote locale : C_1_37. le 2012-05-25 02:28:04.

iuste ; de la vindrent toutes ces larmes,
& toutes ces desolations. La Guerre ciuile qui s’est esmeuë
depuis trois iours, n’est point de cette qualité : elle n’est
point problematique : Il ne faut point assembler de Concile,
pour en decider la controuerse. Les Iesuites, & la Sorbonne
sont d’accord sur cet article. Que l’on porte iuger ce differend
aux Scythes, & aux nations les plus barbares, il n’y en a pas
vne qui ne determine facilement que c’est vne brutalité insupportable
d’abandonner tout vn Royaume à la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. LA RVADE D’VN POVLAIN QVI A FAICT TREMBLER... (1651) chez [s. n.] à Paris , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3564 ; cote locale : C_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-12-29 08:09:26.

de peur qu’on ne pense que l’interest fait parler. Ie luy ay veu faire vne ruade contre le Clergé
dans la Chappelle du Roy en presence de toute la Cour
sur le differant que tout le monde sçait que Monseigneur
l’Archeuesque de Sens, auoit contre les Iesuites du College
de Sens, Monseigneur l’Archeuesque d’Ambrun,
ayant voulu aualler le poil à ce Poulain & le traiter auec
toute la douceur que l’on peut frotter & estriller vn Poulain
il s’emporta auec tant de chaleur que la Compagnie
en demeura toute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Douet, J.. LA CONSOLATION DES BONS, ET LA DEFFENSE de... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signé au colophon: "I. DOVET E. S. D. R.".. Référence RIM : M0_772 ; cote locale : B_6_4. le 2012-11-12 03:38:13.

qui ont la qualité & le
merite de porter de tels bonnets ; dautant qu’il me semble
que cette raison hieroglyfe sus alleguée, suffit assez
pour signifier tout cela, & voire dauantage, que l’on
pourroit encore dire & rapporter icy. Si l’on dit que les Iesuites n’ont que trois cornes à
leurs bonnets quarrez, l’on respondra, Que ces Reuerends
Peres le font pour plusieurs bonnes raisons. Premierement, pource qu’au temps de leur institution, qui
a commencé dans ce Royaume, l’on ne portoit en France
les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Douet, J.. LA CONSOLATION DES BONS, ET LA DEFFENSE de... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre. Signé au colophon: "I. DOVET E. S. D. R.".. Référence RIM : M0_772 ; cote locale : B_6_4. le 2012-11-12 03:38:13.

pour leurs ennemis, & directement contraires à la sainte
Doctrine & Tradition anciẽne & approuuée de l’Eglise,
quoy qu’vne grande partie du Clergé, des Docteurs de
Sorbonne & de nos Euesques suiuent & enseignent la
mesme doctrine. Les Iesuites ont toutes les Vniuersitez
Humanistes de France ; celle de Paris principalement
qui leur sont contraires en ce poinct-cy, entr’autres
d’improuuer leurs Escoles & Colleges, pour ce seulement
qu’ils y attirent la plus grande partie des Escoliers
de ce

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. LE BON BOVRGEOIS DE LA PARROISSE DES SAINCTS... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_584 ; cote locale : B_17_7. le 2013-06-11 15:04:05.

que vous, Messieurs, à conseruer cette mesme authorité,
ie ne doute point que vous ne soyez des premiers
à la maintenir nette comme le bassin d’vn barbier & sans equiuoques, puisque l’Aduocat Orthodoxe
& Catholique les blasme fortés Iesuites, suiuant les
memoires addressez à l’assemblée du Clergé par Monsieur
&c. pour la reception du Concile de Trente, auec
ampliation de l’authorité du Pape & de la Iurisdidiction
des Ecclesiastiques, sauf, dit il, à modifier les
Canons du Celibat en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. LE CARACTERE DV ROYALISTE A AGATHON. (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 34 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_633 ; cote locale : B_17_20. le 2013-06-24 08:45:26.

chalumeau.   Train de
Mr. le
Prince
trop magnifique
pendant le
düel d’vne
mere. Fait largesse
d’argent
sur
les Ports
& places
publiques. Le iour
de la Peutecoste
fait
ses deuotions
aux
Iesuittes
de saint
Louys, &
le soir va
au Iardin
du Roy,
où vn de
ses valets
de pied
ayant porté
vne
Musette
ce Prince
fit danser
les Bourgeoises
qui
y estoient
tandis que
quelques
Seigneurs
de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. LE PATER DES IESVITES. Iouxte la Copie... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français, latin. Iouxte la Copie Imprimée à Leyde.. Référence RIM : M0_2736 ; cote locale : C_8_22. Texte édité par Site Admin le 2013-09-30 12:43:28.

LE
PATER
DES
IESVITES.

Iouxte la Copie Imprimée à Leyde.

M. DC. XXXXIX. LE PATER
DES IESVITES.  
PHILIPPES Roy de tous les hommes,
Nous ne serons iamais muets,
De confesser tous que nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. LE PATER DES IESVITES. Iouxte la Copie... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français, latin. Iouxte la Copie Imprimée à Leyde.. Référence RIM : M0_2736 ; cote locale : C_8_22. Texte édité par Site Admin le 2013-09-30 12:43:28.

LE
PATER
DES
IESVITES.

Iouxte la Copie Imprimée à Leyde.

M. DC. XXXXIX. LE PATER
DES IESVITES.  
PHILIPPES Roy de tous les hommes,
Nous ne serons iamais muets,
De confesser tous que nous sommes
Les chers enfans, & que tu és.   Pater noster.  
Ainsi la trouppe Iesuitique
Pour les biens faits receus

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. LE PATER DES IESVITES. Iouxte la Copie... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français, latin. Iouxte la Copie Imprimée à Leyde.. Référence RIM : M0_2736 ; cote locale : C_8_22. Texte édité par Site Admin le 2013-09-30 12:43:28.

LE PATER
DES IESVITES.  
PHILIPPES Roy de tous les hommes,
Nous ne serons iamais muets,
De confesser tous que nous sommes
Les chers enfans, & que tu és.   Pater noster.  
Ainsi la trouppe Iesuitique
Pour les biens faits receus de toy,
Chante incessamment ce cantique
Bien heureux Philippe ô grand Roy.   Qui es Cœlis.  
Que Iean Chastel maudite engeance
Par nous si bien catechisé,
Pour massacrer le Roy de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. LE POVR ET CONTRE DE LA MAIORITÉ DES ROYS,... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 36 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2834 ; cote locale : B_1_7. le 2013-10-18 15:29:36.

cela elle fit trancher la teste à la Reyne Marie
Stuard, femme de François II. Roy de France ;
Fist executer le Duc de Northumbelland, le
Comte d’Essex, & quelques autres. Assista les
Prouinces vnies contre le Roy d’Espagne : fist
mourir quelques Iesuittes, & rengea les Irlandois
à son obeissance.   Eudorie, femme de l’Empereur Arcadius,
ordonna tousiours de tous les affaires de l’Empire,
mesmes du viuant de son mary, comme
n’en estant pas si capable qu’elle. Zenobie, Reine des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. LE QV’ASTV-VEV de la Cour. Ou les contre... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2941 ; cote locale : A_7_11. le 2013-10-20 10:17:39.

la guerre. I’ay veu Monsieur de Nemours en dessein
de venir querir Madame sa femme durant ces suspensions d’armes,
& vouloir emmener le Roy à Lyon, pour les bons offices
que les Lyõnois rendirẽt à deffunct Mõsieur son pere. I’ay veu
Madame de Senecey blasmer les Iesuites de flatterie, ne les
vouloir plus ouïr, & prendre contr’eux le party des Iansenistes,
I’ay veu Madame sa fille ne le porter plus haut, mespriser le
tabours que la Reine luy auoit donné, & faire ester de dessus
son carrosse la Couronne de Prince. I’ay veu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. LE ROMAN DES ESPRITS REVENVS A S. GERMAIN.... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 16 pages. Langue : français. Voir aussi C_9_86. Sur l'imprimé à Paris.. Référence RIM : M0_3559 ; cote locale : E_1_78. le 2013-12-09 13:51:11.

la guerre. I’ay veu Mõsieur
de Nemours en dessein de venir querir Madame sa femme durant
ces suspensions d’armes, & vouloir emmener le Roy à Lyon,
pour les bons offices que les Lyõnois rendirent à deffunct Monsieur
son pere. I’ay veu Madame de Senecey blasmer les Iesuites de flatterie,
ne les vouloir plus ouyr, & prendre contr’eux le party des Iansenistes.
I’ay veu Madame sa fille ne le porter plus haut, mespriser le
tabours que la Reine luy auoit donné, & faire oster de dessus son carrosse
la Couronne de Prince. I’ay veu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. LES PROPOSITIONS QVE LE CARDINAL MAZARIN... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2922 ; cote locale : C_11_15. Texte édité par Site Admin le 2013-02-15 09:30:18.

m’a querelle, à deux
des plus apparens de leur corps ; & bien ie laisseray
de les appuyer, afin de leur laisser la liberté toute entiere de les punir : N’est ce pas pour les
auoir chassé du confessional du Roy, afin d’y donner
entrée aux Iesuites leurs plus grands ennemis :
comme ces derniers ny sont entrez que par
ma faueur ils en sortiront par ma haine si le Clergé
me la veut prescrire pour vne condition : N’est
ce pas enfin pour auoir troqué les Benefices
comme des cheuaux, pour auoir acheté

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. LES REGRETS DE L’ABSENCE DV ROY. (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_3079 ; cote locale : C_8_45. le 2014-02-24 15:12:36.

de supposts,
La France n’a point tant d’imposts,
Le grand Turc tant de concubines,
Les roses n’ont point tant d’espines ;
L’Automne n’a point tant de fruicts,
Les Caues n’ont point tant de muids :
Vn barbet tant de banbeloques,
Vn Iesuite tant d’equiuoques ;
Les ioüeurs n’ont tant de sermens.
La Flandre tant de passement ;
Nevers n’a point tant fait de verres
Le froid n’émeut tant de catherres,
Moulins n’a point tant de cizeaux,
Et Chastelleraut tant de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18. dit-il à la Iesuite, qu’il n’est pas suiet du Roy ; Si est-ce neantmoins
que le Fils de Dieu mesme en fut accusé sur trois Chefs
differens deuant vn Iuge seculier & payen, qu’il ne recusa
point, au contraire confirma son authorité par sa parole, en
luy disant ; Non haberes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

hisi
de France,
tom. 4. en la
vie de Henry
IV. Le cardinal d’Ossat escriuant de Rome du 25. Ianuier 1595.
à Monsieur de Villeroy, touchant l’aduis qu’il luy auoit donné
de la blessure du Roy Henry IV. par Iean Chastel escholier
des Iesuites, & disciple du p. Guignard son regent, qu’on accusoit
de l’auoir instigué & suborné pour faire ce detestable
coup ; & qu’en ayant parlé au pape, & de la procedure que le
parlement faisoit contre ledit p. Guignard, sa Saincteté luy
respondit,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

& disciple du p. Guignard son regent, qu’on accusoit
de l’auoir instigué & suborné pour faire ce detestable
coup ; & qu’en ayant parlé au pape, & de la procedure que le
parlement faisoit contre ledit p. Guignard, sa Saincteté luy
respondit, Que si ce Iesuite se trouuoit coupable, il estoit raisonnable
de le punir. d’Ossat en
ses Lettres. Le feu Roy louis XIII. fit faire le procés criminel au p. Antoine
Sanctarelle Iesuite, en l’an 1626. pour auoit publié des
propositions contre l’authorité des princes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

que le
parlement faisoit contre ledit p. Guignard, sa Saincteté luy
respondit, Que si ce Iesuite se trouuoit coupable, il estoit raisonnable
de le punir. d’Ossat en
ses Lettres. Le feu Roy louis XIII. fit faire le procés criminel au p. Antoine
Sanctarelle Iesuite, en l’an 1626. pour auoit publié des
propositions contre l’authorité des princes souuerains, dans
vn liure qu’il escriuit en latin touchant la puissance du pape ;
dans lequel il soustenoit qu’il auoit pouuoir de deposseder
l’Empereur, & de punir les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

des puissances souueraines ordonnées
& establies de dieu, sousleuement des sujets contre leurs Princes, &
substraction de leur obeissance. Ordonne qu’il sera laceré & bruslé en la
cour du palais par l’executeur de haute iustice, & que le Prouincial des
Iesuites, les recteurs des trois maisons qu’ils ont à paris, & trois anciens
peres de leur ordre seront mandez pour venir le lendemain matin
à la cour pour y estre ouys. Auquel jour le p. Coton Prouincial
s’estant presenté auec les six autres peres, fut interrogé sur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

responses declara vn sentiment
tout contraire à icelles, & mesme en donna sa declaration
par escrit souscripte de sa main, & de quinze autres des
principaux de la compagnie, laquelle est rapportée toute entiere
dans les autheurs sus-alleguez en marge. Mercure Iesuite,
ann.
1626. fol.
835. & 860.
Duplex hist.
de France,
tom. 5. en la
vie de Louis
XIII. Le premier iour d’avril ensuiuant, la Sorbonne censurant
ce mesme liure, declara que sa doctrine estoit nouuelle, fausse,
& erronée,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

des sujets du Roy ?
comme si vous ignoriez à quel poinct l’a esté monsieur de Seruion,
pour empescher la conclusion de la paix generale à munster ; & que sans estre infidelles au Roy & à son estat, monsieur
le Tellier, monsieur de lionne, le P. Polin Iesuite mesme
confesseur de sa Majesté, & d’autres que ie ne veux pas nommer
pour estre assez connus, seroient esloignés de la cour &
sans employ il y a long-temps. Que ne fait pas encore tous les
jours ce cardinal pour gagner & corrompre les officiers de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. OBSERVATIONS VERITABLES ET DES-INTERESSEES,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 160 pages. Langue : français, latin. Table des matières en pages 5-6; avertissement de l'imprimeur au lecteur en page 8. Notre page 9 est numérotée 1 dans l'original (cet écart de 8 se maintient jusqu'à la fin de la pièce).. Référence RIM : M0_2574 ; cote locale : B_11_23. le 2014-07-08 14:38:18.

l’obeïssance à ses limites ; il y en a qui pechent
plus en se sousmettant, qu’ils ne feroient en desobeïssant ; Si ce qu’on nous demande est iniuste, nous pouuons le refuser auec
iustice ; l’obeïssance aueugle n’est que pour les cloistres, où les
Iesuites, & iamais pour les Compagnies politiques & Souueraines,
autrement les remonstrances, les modifications & les
refus qu’ils font de verifier tant d’Edits & tant de Declarations,
seroient autant de crimes & de rebellions.   Il n’y a point de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. D. B. [signé] / Cyrano de... . LE GAZETTIER DES-INTERESSÉ, ET LE TESTAMENT... (1649) chez Brunet (Jean); Morlot (Claude) à Paris , 20 pages. Langue : français. Sur l'imprimé à Paris. Signature en page 18. Autre édition que: A_3_72 (partie 1) et C_5_24 (partie 1).. Référence RIM : M0_1466 ; cote locale : E_1_58. le 2014-12-10 12:46:37.

trois cens mil liures, afin que
par leurs prieres, ieusnes & disciplines, Dieu me comble de ses benedictions. Ie donne & legue la somme de cent mil liures que le Senat de Naples me
doit, à des pauures filles nubiles, laquelle dite somme sera distribuée par les
Peres Iesuites, comme ils iugeront à propos. En dernier lieu, Ie donne & legue au grand Hostel Dieu, la somme de quatre
cens mil liures, que ma grande Niepce sera tenuë de bailler & deliurer
entre les mains de Messieurs les Administrateurs & Recteurs dudit Hostel
Dieu

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 26. D. L. N. P. [signé]. LETTRE D’VN ECCLESIASTIQVE A VN EVESQVE,... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Signé au colophon.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_10_32. le 2014-05-06 16:47:43.

ne soit nullement necessaire
de sçauoir, qu’elle est precisément la grace auec laquelle
on fait le bien, lors qu’il est seulement question de resoudre,
si Dieu est prest de soy de la donner à celuy qui n’agit
pas. Aussi il est tres-constant que, & les Iesuites, & les
Dominiquains, & les Cordeliers, & les Docteurs de Paris, &
en vn mot tous les Theologiens Catholiques s’accordent
en ce point tenant pour vne verité de foy, que celuy qui n’accomplit
pas la Loy de Dieu, la peut accomplir, & qu’il

=> Afficher la page


Occurrence 27. Gondi, Jean-François Paul /... . SERMON DE S. LOVIS ROY DE FRANCE, FAIT ET... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M4_79 ; cote locale : C_10_11. le 2014-10-04 15:18:33.

FAIT ET PRONONCÉ DEVANT
le Roy & la Reyne Regente sa Mere. PAR MONSEIGNEVR L’ILLVSTRISSIME
& Reuerendissime I. F. Paul de Condy Archèuesque de
Corinthe, & Coadjuteur de Paris :

A PARIS DANS L’EGLISE DE S. LOVIS
des PP. Iesuites, au iour & Feste dudit saint
Louis, l’an 1648.

A PARIS,

M. DC. XLIX. SERMON
DE S. LOVIS
ROY DE FRANCE, FAIT ET PRONONCÉ DEVANT LE ROY
& la Reyne Regente sa Mere, par Monseigneur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Gondi, Jean-François Paul /... . SERMON DE S. LOVIS ROY DE FRANCE, FAIT ET... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M4_79 ; cote locale : C_10_11. le 2014-10-04 15:18:33.

DE S. LOVIS
ROY DE FRANCE, FAIT ET PRONONCÉ DEVANT LE ROY
& la Reyne Regente sa Mere, par Monseigneur l’Illustrissime
& Reuerendissime I. F. Paul de Condy Archeuesque
de Corinthe, & Coadjuteur de Paris, à Paris dans l’Eglise
de saint Louis des Peres Iesuites au iour & Feste dudit
S. Louis, l’an 1648.

IN NOMINE PATRIS, † ET FILII, ET
Spiritus sancti. Amen. Audi, fili mi, disciplinam Patris tui. au chap. 1. des Prouerbes. SIRE, I’apporte auiourd’huy aux pieds du Crucifix

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Griveau, Martin [signé]. LETTRE D’VN DOCTEVR DE L’VNIVERSITÉ DE... (1649) chez Gasse (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Signée au colophon. Voir aussi A_5_24. Référence RIM : M0_1862 ; cote locale : C_3_68. le 2014-05-06 16:40:53.

& que si nous
ne sommes pas dans vne extresme abondance, nous sommes
pour le moins bien éloignez de la disette.   On dit bien plus. On nous assure icy, que vostre Maiesté,
selon sa bonté & sa pieté ordinaire, regrette quelquefois le
Donjon des Peres Iesuites qu’on luy a iuré estre abattu par le
Canon de la Bastille, & cependant on n’en a pas tiré vn seul
coup, & il n’y a rien de si entiere que le Donjon de cette Eglise
dont vous auez daigné plaindre la ruine. Quoy qu’il en soit
Madame, ces Temples que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Griveau, Martin [signé]. LETTRE D’VN DOCTEVR DE L’VNIVERSITÉ DE... (1649) chez Gasse (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Signée au colophon. Voir aussi C_3_68. Référence RIM : M0_1862 ; cote locale : A_5_24. le 2014-05-06 16:44:05.

& que si nous
ne sommes pas dans vne extresme abondance, nous sommes
pour le moins bien éloignez de la disette.   On dit bien plus. On nous assure icy, que vostre Maiesté,
selon sa bonté & sa pieté ordinaire, regrette quelquefois le
Donjon des Peres Iesuites qu’on luy a iuré estre abattu par le
Canon de la Bastille, & cependant on n’en a pas tiré vn seul
coup, & il n’y a rien de si entiere que le Donjon de cette Eglise
dont vous auez daigné plaindre la ruine. Quoy qu’il en soit
Madame, ces Temples que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Montmorancy, C. de [signé]. LETTRE DE MADAME la Princesse Doüairiere de... (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 59 pages. Langue : français. De Chilly le 16 mai 1650. Signée et datée au colophon.. Référence RIM : M0_1954 ; cote locale : B_4_22. (La première page numérique est vide.). le 2014-05-25 09:24:45.

luges, attendri le
cœur de quelques vns de mes ennemis, & fait verser des
larmes sur ma misere à la pluspart des bons Bourgeois de
Paris ; quand à mon reueil le premier jour de May, j’appris
par Madame la Duchesse de Chastillon, & puis par
le Pere Tiersault Iesuite mon Confesseur, la mort de Mademoiselle
de Dunois, fille de Madame de Longueuille,
decedée depuis 5. ou six jours à Chantilly, mort qui m’auoit
esté sagement dissimulée, de peur que regrettant la
perte de ma petite fille, ie me rendisse incapable de solliciter

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Rivière, Antoine. LES DERNIERES ACTIONS ET PAROLES DE MONSIEVR... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1030 ; cote locale : A_3_23. le 2014-02-04 15:58:59.

que ie luy fisse compagnie.   Il passa le quatriesme du mesme mois aux RR. PP.
de sainct Dominique, où on celebroit la Feste de ce
grand Sainct: là, il fut en communauté disner auec les
Religieux; Il fut entretenu toute l’apresdinée par le
R. P. Haillan, Iesuite, iusques aux Vespres, où il assista,
& en suite à la Predication. Le septiesme, qui est le iour de sainct Donat, Patron
de la grande Eglise de cette Ville, bien que sa fiévre
le pressast plus asprement que de coustume, il
voulut y aller à la Messe; là,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Rivière, Antoine. LES DERNIERES ACTIONS ET PAROLES DE MONSIEVR... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1030 ; cote locale : A_3_23. le 2014-02-04 15:58:59.

cinq heures
du matin, pour effectuer ce dont nous estions conuenu;
mais on me fit entendre à l’entrée de sa chambre,
que Monsieur Poncet Medecin l’ayant trouué plus
mal, auoit preuenu mon dessein, & que dés vne heure
apres minuict il estoit allé aux RR. PP. Iesuites, d’où
il auoit amené le R. P. Haillan, qui l’auoit confessé,
que peu de temps apres Monsieur Saluaï Grand Vicaire
de cette Ville, luy auoit administré ses Sacremens,
& sur le rapport qu’on me fit, ie ne regretté iamais rien
tant que de n’y auoir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Rivière, Antoine. LES DERNIERES ACTIONS ET PAROLES DE MONSIEVR... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1030 ; cote locale : A_3_23. le 2014-02-04 15:58:59.

qu’il fust d’vn temperament sanguin, &
prompt, il n’y eut iamais rien de si patient; ce n’estoient
qu’excuses, & que prieres, & souuent ses domestiques
rougissoient honteux de ses abbaissemens. Monsieur de Seuigny, & le Reuerend Pere Haillan,
Iesuite, voyant qu’il affoiblissoit insensiblement, le
solliciterent de vouloir declarer l’estat de ses affaires,
& ses dernieres volontez; mais sans s’esmouuoir, il leur
respondit, que l’estat present ou il estoit ne luy permettoit
pas de faire aucune disposition,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Rivière, Antoine. LES DERNIERES ACTIONS ET PAROLES DE MONSIEVR... (1649) chez Martin (Sébastien) à Paris , 32 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1030 ; cote locale : A_3_23. le 2014-02-04 15:58:59.

assez long-temps, & les attachant fixement sur vn
crucifix que ie luy presentois, il le baisa plusieurs fois,
& ne destacha du depuis sa veuë de dessus cét objet
adorable.   Les recommandations de l’ame estant acheuées,
le R. P. La boucquet, Iesuite, luy fit baiser quelques
Medailles d’vne singuliere Indulgence, pour ceux
qui peuuent prononcer de bouche ou de cœur ce
doux Nom de IESVS. Bien que la nature fut aux derniers efforts, son esprit
neantmoins demeura tousiours égal, les conuulsions
ont

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_5_29, D_2_13, E_1_65, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : C_3_22. le 2017-06-29 02:07:30.

nostre honte, m’a
fait sçauoir son origine chez vn cabaretier de ses parens en la
ville de Palerme, à mon retour de Malthe. I’y sceus la banqueroute
de son pere qui estoit chapelier & boutonnier de son mestier,
& comme il se retira à Rome où le P. Iulio Mazarini Iesuite
son frere le mit en condition. Il y vola beaucoup pour amasser
vn peu de bien : il y maria quelques filles, & mit son fils aupres
du Connestable Colone. De-là il passa au seruice du Cardinal
Antonio Barberin, & n’y eut pas le rang que l’on eut donné

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_65. le 2017-06-29 02:08:57.

honte, m’a
fait sçauoir son origine chez vn cabaretier de ses parens en la
Ville de Palerme, à mon retour de Malte. I’y sceus la banque-routte
de son pere qui estoit chapelier & boutonnier de son mestier,
& comme il se retira à Rome où le P. Iulio Mazarini Iesuitte
son frere le mit en condition. Il y vola beaucoup pour amasser
vn peu de bien : il y maria quelques filles, & mit son fils aupres
du Connestable Colone. De-là il passa au seruice du Cardinal
Antonio Barberin, & n’y eut pas le rang que l’on eut donné

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 16 pages. Langue : français. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Sans les notes de marge en latin des autres éditions. Voir aussi A_5_29, C_3_22, E_1_65, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : D_2_13. le 2017-06-29 02:19:06.

nostre honte, m’a fait scauoir son origine chez vn
Cabarettier de ses parens en la Ville de Palerme, à mon retour de
Malte, i’y sçeus la banqueroute de son Pere qui estoit Chapelier &
Boutonnier de son mestier, & comme il se retira à Rome où le P.
Iusio Mazarini Iesuitte son frere le mit en condition : Il y vola beaucoup
pour amasser vn peu de bien : il y maria quelques filles, & mit
son fils auprés du Connestable Colone. Delà il passa au seruices du
Cardinal Antonio Barberin, & ny eut pas le rang que l’on eust donné
à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

nostre honte, m’a
fait sçauoir son origine chez vn cabaretier de ses parens en la
ville de Palerme, à mon retour de Malte. I’y sceus la banqueroute
de son pere qui estoit chapelier & boutonnier de son mestier,
& comme il se retira à Rome où le p. Iulio Mazarini Iesuite
son frere le mit en condition. Il y vola beaucoup pour amasser
vn peu de bien : il y maria quelques filles, & mist son fils aupres
du Connestable Colone. De-là il passa au seruice du Cardinal
Antonio Barberin, & n’y eut pas le rang que l’on eut donné

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_3_22, D_2_13, E_1_65 et 66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : A_5_29. le 2017-06-29 02:18:00.

nostre honte, m’a
fait sçauoir son origine chez vn cabaretier de ses parens en la
ville de Palerme, à mon retour de Malte. I’y sceus la banqueroute
de son pere qui estoit chapelier & boutonnier de son mestier,
& comme il se retira à Rome où le p. Iulio Mazarini Iesuite
son frere le mit en condition. Il y vola beaucoup pour amasser
vn peu de bien: il y maria quelques filles, & mist son fils aupres
du Connestable Colone. De-là il passa au seruice du Cardinal
Antonio Barberin, & n’y eut pas le rang que l’on eut donné

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Bussy-Rabutin, Roger de [?]. CATECHISME DES COVRTISANS DE LA COVR DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Dans le Choix II de Moreau.. Référence RIM : M0_651 ; cote locale : C_1_9. le 2017-06-29 12:13:56.

qu’vn impie ? Vn Demon incarné. Qu’est-ce qu’vn Predicateur ? Vn homme dont on croit la parolle sans
suiure son conseil. Qu’est-ce qu’vn Moine ? L’épouuantail des enfans & le miroüer de
deuotion. Qu’est-ce qu’vn Iesuite. Vn sage Politique qui se sert adroittement
de sa Religion. Qu’est-ce qu’vn Roy. Vn homme qui est tousiours trompé, vn
maistre qui ne sçait iamais son mestier. Qu’est-ce qu’vn prince. Vn criminel que l’on n’ose

=> Afficher la page
=> Afficher la notice