[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(23 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "enterrement" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. HISTOIRE DE MAGDELAINE BAVENT, Religieuse du... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 80 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1640 ; cote locale : B_5_56. le 2012-11-03 02:10:56.

estre guerie, puis
qu’il étoit exhumé, & moy sortie. Plusieurs m’ont attribué d’avoir
esté la cause de cette exhumation de Picard : Mais ils ne sont pas bien informez de l’affaire, & ils parlent trop precipitamment,
Il est vray que depuis l’enterrement de Picard, je croyois voit
toûjours vn Diable à l’Autel au lieu d’vn Prestre : je voyois la grille
comme pleine de Demons : je ne pouvois dicerner l’Hostie sinon
lors qu’on me la donnoit en la bouche. Davantage j’avois eu
deux enlevemens divers aupres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 2. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 4 sur 11 (paginée de 43 à 56). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_14. le 2012-11-07 00:34:37.

on ne sçait encores si c’est pour S Germain, ou
pour Amyens, ou pour Peronne. Les Maladies sont tres dangereuse en cette
Ville, & se trouue iusques à cinq cents malades
nouris aux despens d’vne seule Parroisse. Il est
arriué qu’vn Bourgeois accompagnant l’enterrement
d’vn de ses amis à la Paroisse de Sainct
Germain de l’Auxerois, tomba mort dans le Cimetiere. De Bourdeaux le 29. Aoust, 1692. L’Armée Nauale du Duc de Vendosme, s’est
retiré ayant pris la route vers les costes de Bretaigne,
pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 3. Anonyme. LA TRES-ELOQVENTE HARANGVE FVNEBRE QVI FVT... (1649) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 17 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_5_45. le 2012-12-30 15:44:25.

LA
TRES-ELOQVENTE
HARANGVE
FVNEBRE
QVI FVT PRONONCEE PAR
LE P. LEON CARME, A L’ENTERREMENT
DV PERE IOSEPH
CAPVCIN,
Fort entendu & employé aux affaires d’Estat aupres du
Cardinal de Richelieu. Sacramentum Regis abscondere bonum est opera autem Dei
reuelare & confiteri honorificum est.

A PARIS
Chez NICOLAS

=> Afficher la page


Occurrence 4. Anonyme. LA TRES-ELOQVENTE HARANGVE FVNEBRE QVI FVT... (1649) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 17 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_5_45. le 2012-12-30 15:44:25.

confiteri honorificum est.

A PARIS
Chez NICOLAS BESSIN, Imprimeur & Libraire, au Palais,
en l’allée S. Michel.

M. DC. XLIX. HARANGVE FVNEBRE
qui fut prononcée par le P. Leon Carme, à
l’enterrement du Pere Ioseph Capucin, fort
entendu & employé aux affaires d’Estat aupres
du Cardinal de Richelieu. CE n’est pas vne piece d’eloquence
que i’entreprends auiourd’huy, mais
vn hommage que ie rends à la plus
parfaite & à la plus

=> Afficher la page


Occurrence 5. Anonyme. LE TEMPERAMENT AMPHIBOLOGIQVE DES TESTICVLES... (1651) chez [s. n.] à Cologne , 8 pages. Langue : français, latin. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3758 ; cote locale : E_1_42. le 2013-12-28 14:17:53.

de Moneau,
Est si fort aimé dans la France,
Qu’on en voudroit auoir la peau,
Pour en garnir vne potance ;
Et le reste de vostre côrs,
Seroit en pompes honorables
Encévely à tous les diables,
Comme vous auez nos Tresors :
Ce magnifique Enterrement, plus à souhaiter qu’il n’est à plaindre,
Réjoüiroit tous les François, d’vn retour qu’ils pourroient bien craindre.   MEDECINE POVR MESSIRE IVLE
MAZARIN, Ordonnée par Maistre IAN CHAPOLI
son Medecin ordinaire, ce 24. May

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. OBSERVATIONS CVRIEVSES, SVR L’ESTAT ET... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Denis), Langlois (Jacques) à Paris , 31 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_40. Référence RIM : M0_2568 ; cote locale : A_6_85. le 2013-02-22 05:02:28.

nombre de
huict, qui sont tous de la grand’Chambre, s’achetent tous
600000. liures. Les Offices de Conseiller valent 120000. liures. Dans les ouuertures du Parlement le 12. Nouembre, &
aux Assemblées publiques, ils portent la robbe rouge, comme
aussi aux enterremens des Roys, pour monstrer l’authorité
des Roys viuante en leurs personnes. LA CHAMBRE DES COMPTES. Ces Messieurs ont leur Iurisdiction destachée du Parlement,
establie souuerainement pour cognoistre, iuger,
& decider, clorre &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. OBSERVATIONS CVRIEVSES, SVR L’ESTAT ET... (1649) chez Alliot (Gervais), Langlois (Denis), Langlois (Jacques) à Paris , 36 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi A_6_85. Référence RIM : M0_2568 ; cote locale : C_6_40. le 2013-02-22 05:06:56.

vne année à la Chambre de l’Edict, &
les quatre derniers demeurent à la Tournelle. Les Offices de Conseiller valent 120000. liures. Dans les ouuertures du Parlement le 12. Nouembre, &
aux assemblées publiques, ils portent la robbe rouge, comme
aussi aux enterremens des Roys, pour monstrer l’authorité
des Roys viuante en leurs personnes. LA CHAMBRE DES COMPTES. CES Messieurs ont leur Iurisdiction destachée du Parlement,
establie souuerainement pour cognoistre, iuger,
& decider, clorre &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. SECONDE PARTIE DV MERCVRE DE LA COVR,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français, latin. Partie 2 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_2. le 2013-02-09 15:59:30.

son corps à
Sainct Merry, ses boyaux à Sainct Lazare, vulgairement
S. Ladre, & son chef à Sancto Montis
Fulconio, comme vne relique tres riche qu’il
donne à cedit lieu, à la Requeste de Messieurs de
Parlement. Et pour le regard de son seruice & enterrement,
il entend qu’on mette à chacun chapiteau des torches,
vne hache d’arme, peinte auec cette deuise,
ferro & igne, qu’il y ayt quatre Mareschaux de France, habillez en penitens à la mode d’Italie,
& suiuis de plus de 4000. pleureurs,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. LETTRE A MADAMOISELLE DE V. ESTANT A LA... (1649) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1811 ; cote locale : C_4_47. le 2014-04-21 04:29:40.

pardon, le zele m’emporte,
Ie peche parlant de la sorte,
Et si i’en dis encore vn mot,
Ie passeray pour Huguenot.    
Aux Disciples de sainct Ignace,
Ainsi que ceux de la besace,
Il fait de nouueaux reglements
D’assister aux Enterrements,
Aux Processions ; chanter Messe
Et les Vespres, dont leur adresse
S’est exempté pour des cas
Que tout le monde ne sçait pas.
De plus sa Saincteté ordonne,
Et l’on tient la chose fort bonne,
Que tous les sexes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. OBSERVATIONS PIEVSES, SVR LA MORT DE LA... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2569 ; cote locale : B_16_24. le 2014-07-07 04:58:20.

les accidens qui ont suiuy la
condamnation de la Mareschale d’Ancre, pour connoistre
s’il y a lieu de croire quelle peut estre la cause
de la guerre & des calamitez que nous souffrons depuis
si long temps ! Ce qui est rapporté cy dessus de
la transslation & enterrement d’vn de ses os ne doit
pas estre pris pour vne chose indifferente non plus
que ce qui est dit de ses belles dispositions à la mort. Mais que dirons nous de l’incendie du Palais, siege
ordinaire du Parlement, où elle auoit esté iugée, le
feu y prit le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. TESTAMENT DE FEV MONSEIGNEVR L’EVESQVE DE... (1652) chez Petit (Pierre Le) à Paris , 4 pages. Langue : français. Daté du 7 mars 1652 au colophon.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_10_28. le 2014-10-12 04:38:57.

cette grace de leur
trop respectueuse misericorde dans quelque
coin de l’Eglise le moins specieux & moins incommodé
à l’Eglise. Et quoy que j’honore de
tout mon cœur les saintes Ceremonies de l’Eglise,
neantmoins je ne desire aucune superfluitez à
mon Enterrement ; mais seulement ce qui sera de
la pure necessité. Que mon déplorable Corps soit
cousu dans vn linceul simple, grossier, enfermé &
cloüé dans vn commun Cercueil ou Biere de bois & non de plomb, afin qu’il soit plûtost pourry &

=> Afficher la page


Occurrence 12. Anonyme. TESTAMENT DE FEV MONSEIGNEVR L’EVESQVE DE... (1652) chez Petit (Pierre Le) à Paris , 4 pages. Langue : français. Daté du 7 mars 1652 au colophon.. Référence RIM : Mx ; cote locale : B_10_28. le 2014-10-12 04:38:57.

de plomb, afin qu’il soit plûtost pourry &
reduit en poudre, couuert d’vn drap mortuaire
dont l’on se sert pour les Pauures de l’Hspital sans
en chercher vn plus exquis. Et que l’on ne fasse
audit Hospital aucune plus grande despence ou
ceremonie qu’à l’Enterrement & aux Obseques
que l’on a de coustume de faire aux funerailles
d’vn des Chappelains de la Maison, du nombre
desquels je suis, & tiens ce tiltre & cette qualité à
tres-grand honneur estant ma joye & ma couronne
au Seigneur. Ie veux que tout

=> Afficher la page


Occurrence 13. Anonyme. TESTAMENT DE MONSIEVR LE CARDINAL DVC DE... (1642 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 12 pages. Langue : français. Sans page de titre. Daté du 23 mai 1642 et signé au colophon.. Référence RIM : Mx ; cote locale : D_1_4. le 2014-10-12 04:46:09.

seule on peur faire son
salut, sont maintenant glorieux en Paradis. Lors que mon ame sera separée de mon corps, ie desire & ordonne qu’il soit
enterré dans la nouuelle Eglise de Sorbonne de Paris, laissant aux executeurs de
mon Testament cy-apres nommez de faire mon enterrement & funerailles
ainsi qu’ils l’estimeront plus à propos. Ie veux & ordonne que tout l’or & l’argent monnoyé que ie laisseray lors de
mon decez, en quelque lieu qu’il puisse estre, soit mis és mains de M. la Duchesse
d’Eguillon ma Niepce,

=> Afficher la page


Occurrence 14. Anonyme. TRAICTE DE PAIX ENTRE SA MAIESTÉ... (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 32 pages. Langue : français, espagnol, néerlandais. Jouxte la copie imprimée à Bruxelles. Daté du 30 janvier 1648 et signé au colophon. Voir aussi C_10_37. Référence RIM : M0_3798 ; cote locale : A_7_62. le 2014-10-12 05:19:10.

Roy de la Grande
Bretagne, par le dernier Traicté de Paix, & articles secrets,
faits auec le Connestable de Castille.

XVIII. Ledit Seigneur Roy donnera au plustost la prouision
necessaire, à ce que soient ordonnées places honnorables,
pour l’enterrement du corps de ceux qui du costé
desdits Srs. Estats viendront à deceder sous l’obeïssance
dudit Seigneur Roy.

XIX. Les Sujets & Habitans des Païs dudit Seigneur Roy,
venans és Païs & Terres desdits Srs. Estats, deuront au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. TRAICTÉ DE PAIX ENTRE SA MAIESTÉ... (1649) chez Crocq (Jean du) à Paris , 34 pages. Langue : français, espagnol, néerlandais. Jouxte la copie imprimée à Bruxelles. Portrait gravé de Philippe IV roi d'Espagne en page 4. Daté du 30 janvier 1648 et signé au colophon. Voir aussi A_7_62. Référence RIM : M0_3798 ; cote locale : C_10_37. le 2014-10-12 05:15:51.

Roy de la Grande
Bretagne, par le dernier Traicté de Paix, & articles secrets,
faits auec le Connestable de Castille.

XVIII. Ledit Seigneur Roy donnera au plustost la prouision
necessaire, à ce que soient ordonnées places honnorables,
pour l’enterrement du corps de ceux qui du costé
desdits Srs. Estats viendront à deceder sous l’obeïssance
dudit Seigneur Roy.

XIX. Les Sujets & Habitans des Païs dudit Seigneur Roy,
venans és Païs & Terres desdits Srs. Estats, deuront au

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Loret, Jean [?]. QVATRIESME GAZETTE DV TEMPS. EN VERS... (1652) chez [s. n.] à Paris , 6 pages. Langue : français. Partie 4 sur 8. Ensemble de B_18_23 à B_18_30.. Référence RIM : M0_1471 ; cote locale : B_18_26. le 2014-07-21 14:56:06.

de guerre.
Dedans saint Germain Lauxerrois
Iadis Parroisse de nos Roys,
Suruint vne estrange auanture
Car en mettant en sepulture
Vn corps mort Vendredy matin
Vn certain, Bourgeois son voisin
Assistant pour dernier office
A l’enterrement & seruice
Par vn triste & funeste sort
Tomba luy mesme royde mort,
Plusieurs d’abord eurent croyance
Que c’estoit vne defaillance,
Mais quand on l’eut bien regardé
On le iugea tres decedé,
De cét homme donc on peut

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Loret, Jean [?]. SVITE DE LA GAZETTE DV TEMPS. EN VERS... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Partie 2 sur 8. Ensemble de B_18_23 à B_18_30.. Référence RIM : M0_1471 ; cote locale : B_18_24. le 2014-07-21 14:57:31.

les Masles que les femelles,
Tant Bourgeoises, que Damoiselles,
Ainsi que les autres Estez,
N’ont point esté de tous costez
Respirer l’air des pourmenades,
Le nombre est fort grand des malades,
Et l’on ne voit à tous momens
Que quantité d’Enterremens,
De gens morts de la frévre chaude
Qui n’espargnes Germain ny Claude,
Denys, Raymond, Albert, Hubert,
Lambert, Robert, ny Dagobert,
Guillaume, Gaultier, ny Garguille,
Ny Luc, ny Marc, ny Iean, ny Gille,
De plus les maux originels

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. S. D. N. [signé] / Suzanne... . LETTRE DE CONSOLATION A MONSEIGNEVR LE DVC... (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 6 pages. Langue : français. Signée "Susanne de Nervese" au colophon.. Référence RIM : M0_1918 ; cote locale : A_5_40. le 2014-05-24 08:52:39.

qu’au reste du monde des Seigneurs
de Leui; & s’il le tire promptement de
ce sejour perilleux; c’est par excés d’amour
pour la pureté de leurs mœurs: Il est vray,
MONSEIGNEVR, & j’estime que de mesme
qu’il y a vn Pseaume dans l’Eglise pour l’enterrement
des Ames pures, il y en deuroit auoir
pour ses suprémes Seigneurs de Leui: Mais ce
que les hommes ne vous rendent pas, les Anges
vous les reseruent, ils chantent dans tous
leurs Cœurs & Legions le merite de vos œuures,
& la joye de vos

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.

que le meslogne,
&c. 3 Il n’y a autre
finesse sinon
que le meneur
de Me. Saintot
ayant voulu espouser
sa suiuante,
elle dit
qu’il auoit les
cuisses trop
noires. On ne s’estonna pas de voir cét Amour Constant
à l’enterrement d’vn homme qui le haissoit si
fort : car c’est sa coustume (au moins à ce qu’il iure)
de durer iusques au tombeau, de vaincre mesme la
mort, & de se perpetuer comme vn Phœnix dans
les cendres de la personne aymée, apres auoir esté
comme vn Phœnix

=> Afficher la page


Occurrence 20. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_6_79. le 2014-07-31 15:45:13.


Le destin permet qu’elle arriue
De s’enterrer là toute viue,
Et d’accompagner à la mort
Voiture qu’elle ayma si fort.
Or maintenant ie vous demande
Si cette miserable bande
Ne pouuoit pas honnestement
S’excuser de l’enterrement.   La representation de Voiture paroissoit enfin
couronnée de laurier, & portée sur les espaules de
huict beaux garçons : C’estoient les ieux & les ris
qui l’auoient accompagné pendant sa vie : mais les
ris estoient melancholiques,

=> Afficher la page


Occurrence 21. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.

que ie meslogne,
&c. 3. Il n’y a autre
finesse sinon
que le meneur
de Me. Saintot
ayant voulu espouser
sa suiuante,
elle dit
qu’il auoit les
cuisses trop
noires. On ne s’estonna pas de voir cét Amour Constant
à l’enterrement d’vn homme qui le haissoit si
fort : car c’est sa coustume (au moins à ce qu’il iure)
de durer iusques au tombeau, de vaincre mesme la
mort, & de se perpetuer comme vn Phœnix dans
les cendres de la personne aymée, apres auoir esté
comme vn Phœnix

=> Afficher la page


Occurrence 22. Sarasin, Jean-François [?]. LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 26 pages. Langue : français, latin, espagnol, italien. Référence RIM : Mx ; cote locale : C_6_60. le 2014-11-29 02:19:54.


Le destin permet qu’elle arriue
De s’enterrer là toute viue,
Et d’accompagner à la mort
Voiture qu’elle ayma si fort.
Or maintenant ie vous demande
Si cette miserable bande
Ne pouuoit pas honnestement
S’excuser de l’enterrement.   La representation de Voiture paroissoit enfin
couronnée de laurier, & portée sur les espaules de
huict beaux garçons : C’estoient les ieux & les ris
qui l’auoient accompagné pendant sa vie : mais les
ris estoient melancholiques,

=> Afficher la page


Occurrence 23. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.


Grand Prince, remply de valeur,
Au nom du iour, de vostre pere,
De vostre tante & vostre mere,
Où si vous en desirez plus,
Au nom du petit Iulus.
Prenez pitié de ma detresse,
Et souffrez qu’à vous ie m’adresse,
Pour faire mon enterrement,
Vous le pouuez bien aisément ;
Enquestez-vous du port Veline,
Mon corps y fait piteuse mine :
Ou si par chemins inconnus,
Que vous auriez sçeu de Venus,
(Car vous ne passez pas à nage)
Par vn guay, par quelque passage,
Que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice