[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(940 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "Italie" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 901. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.

l’anchre ietté
Mit tout le monde en seureté :
Pas vn ne manqua de besongne,
Si l’vn appelle, l’autre cogne,
Sur tous vn tas de ieunes gars,
Qui sont d’ordinaires égrillards,
S’assemble en corps & se rallie
Dessus ce bord de l’Italie,
Cette jeunesse ne dort pas
Quand l’heure approche du repas :
De mesme accord ils vont en trouppe
Cueillir des herbes pour la souppe,
L’on m’a dit que ce fut des choux,
L’vn fait du feu de deux cailloux,
Et les frottant sur de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 902. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.

la migraine ou colique,
M’ont fait compagnie en Affrique,
Dans vn pays si mal-aisé,
Où iamais ie n’ay reposé,
Qu’entre Syrte, ou quelque autre gouffre,
Et tu veux encor que ie souffre,
Enfin ie ne perdray pas tout,
Ie tiens de l’Italie vn bout,
Vous autres Dieux & vous Deesses,
Qui nous auez serré les fesses,
Qui pour vostre propre interest
Nous tourmẽtez quand il vous plaist :
Quand mesme l’orgueilleuse Troye,
Eust esté vostre raba-ioye,
Ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 903. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.


S’il a médit de vos gallants,
Si dans Troye on porta des glands,
Contre vostre expresse deffence,
Pour chastier cette insolence,
L’auez-vous pas bloquée ? helas,
Ma Reine, ne nous tuez pas.
Et toy Prophete si iolie,
Accorde à mon sort l’Italie,
Donne moy pour asseoir mes Dieux,
Ie suis las de courre auec eux :
Alors ie iure qu’à Diane,
Et qu’à Phœbus le Diaphane,
I’y feray bastir vn Palais,
Le plus riche qui fut iamais :
Que i’y feray chommer sa feste :
Et pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 904. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.

monde,
Leur dit il, le balot de l’onde,
Æneas, pauure Iodelet,
D’Eole cét esprit folet,
Prenez vne constance neuue,
Endossez cuirasse à l’épreuue,
Courage encore pour vn moment,
Ie vous promets contentement,
Les Troyens verront l’Italie,
Et Lauinia la iolie ;
Mais las ! si tost ils n’y seront,
Que s’en retirer ils voudront,
La mer qui leur semble importune,
Sera leur que de vous plus de trois
Ie sçay que de vous plus de trois
S’y mangeront le bout des doigts,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 905. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.

trou de cheminée,
Par où peut manger vn esprit,
Comment il parle ou qu’il écrit :
Si vous esleuez des canailles,
A combien se montent vos tailles.
Si vous vous chaussez haut ou plat ;
Quels sont vos Ministres d’Estat,
Si vous les prenez d’Italie,
Si vous les triez de la lie,
Si vous endurez des Traittans,
Des Monopoleurs, des Prestans,
Ou des Intendans de Iustice,
Trosnes illustres de tout vice :
Et tant de choses qu Eneas
Pourroit vous demander là bas.
Le Ciel n’auoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 906. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.

que quelqu’vn craignant ce mal,
Eloigne vn dangereux métal :
* Soit qu’vne seconde Sybille,
Comme l’autre née en Sicille,
Dans les enfers le porte encor,
On ne sçait que deuient cét or.
La reflexion est jolie
Qu’Enée y fut par l’Italie,
Et qu’on nous aduertit sous-main,
Que nostre or tient mesme chemin.
Bref, Charon ne peut rien produire
Contre ce rameau qu’il voit luire :
Il perd iugement & raison,
Il admire le fatal don,
Que depuis tant d’ames qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 907. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.


Et ce d’vn melodieux son.    
Là du grand Teucer la lignée,
Qui s’estoit si loin prouignée,
Heros nez durant la saison,
Qu’on auoit du tout à foison,
Qu’à Troye on faisoit bonne vie,
Qu’on n’y parloit point d’Italie,
Que les Peuples estoient contents,
Bref, ce n’estoit pas en ce temps ;
Ilus, & le braue Assarace,
Et Dardan l’Autheur de sa race,
D’où sont descendus les Troyens,
En ce lieu regorgent de biens.
On voit leurs armes qui se

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 908. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.

la bonne auanture,
Tenez ce garçon si courtois,
Panché sur sa lance de bois,
Le destin veut auec la chance,
Qu’il moine le premier la dance :
C’est Syluie Albain, qui naistra,
Et qui vers les quinze ans croistra,
Le sang de Troye & d’Italie,
Aux derniers iours de vostre vie,
De ce fils vous fera present ;
Et ne treuuez vous pas plaisant,
Qu’estant né sans qu’aucun le sçache,
Dans les endroits où paist la Vache,
On le viendra prendre en vn bois,
Pour Roy, qui laissera des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 909. Laffemas, abbé Laurent de [?]. L’ENFER BVRLESQVE, OV LE SIXIESME DE... (1649) chez [s. n.] à Paris , 48 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Anvers.. Référence RIM : M0_1216 ; cote locale : C_4_3. le 2016-07-30 07:33:24.

c’est celuy tout iuste,
Dont vous disiez auparauant,
Qu’autant en emportoit le vent :
C’est le sujet que la Sibylle,
Prit de ses vers en plus de mille :
C’est celuy seul, qui doit encor
Vous ramener le siecle d’or,
Et qui sans conter l’Italie,
Qui n’est qu’vne terre iolie,
Que pour legitime il aura,
Par tout le monde regnera,
Aux Hurons, à la Martinique,
Dans l’Asie, & dans Amerique,
Par tout où le Soleil a cours,
Antipodes Topinambours,
Tant d’autres regions

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 910. Le Dru, Nicolas [signé] =... . LETTRE A MONSIEVR LE CARDINAL BVRLESQVE. (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 19 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_4_40. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1813 ; cote locale : D_2_24. (Le titre imprimé est fautif ("cadinal"). Nous l'avons rétabli.). le 2016-07-30 14:26:13.

n’ose plus faire bruit,
Et sil l’enseigne, c’est de nuit,
Il cache son Dictionaire,
Et met en terre sa Grammaire,
Et ceux quil enseignoit aussi,
N’osent pas dire, Signor si.
Pourtant ce n’est rien que furie,
On n’en veut point à l’Italie,
Mais on confond l’Italien
Auec le Sicilien.
Pour moy ie ne fais pas de mesme,
Car malgré ce peril extresme.
Et deuant tout le genre humain
I’auouë que ie suis Romain.
Ouy ie le suis, & ie me picque
D’estre tres-parfait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 911. Le Dru, Nicolas [signé] =... . LETTRE A MONSIEVR LE CARDINAL, BVRLESQVE. (1649) chez Cotinet (Arnould) à Paris , 19 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi D_2_24. Dans Choix I de Moreau. Référence RIM : M0_1813 ; cote locale : C_4_40. le 2016-07-30 14:25:18.

plus faire bruit,
Et s’il l’enseigne, c’est de nuit.
Il cache son Dictionaire,
Et met en terre sa Grammaire ;
Et ceux qu’il enseignoit aussi,
N’osent pas dire, Signor si.
Pourtant ce n’est rien que folie,
On n’en veut point à l’Italie,
Mais on confond l’Italien
Auecque le Sicilien.
Pour moy ie ne fais pas de mesme,
Car malgré ce peril extresme,
Et deuant tout le genre humain
I’auouë que ie suis Romain.
Ouy ie le suis, & ie me picque
D’estre tres-parfait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 912. Louis (XIV) de Bourbon... . LETTRE D’AVIS, Ou les sentiments de son... (1650) chez [s. n.] à Paris , 14 pages. Langue : français. Signée et datée au colophon. Référence RIM : M0_1843 ; cote locale : A_9_31. le 2016-08-03 00:33:25.

Imposts, subsides, & autres
payements: Ie trouve la France tres-fertile en deniers,
& tres-mal payez ceux qui la servent. Il est
vray que des seize millions à la fois, envoyez de
Paris à Rome, pour bastir des Palais, soubs pretexte
de payer des recreuës en Italie, ne nous permettent
pas, non plus que cent quatre-vingts domestiques,
sans compter mille esclaves qui vivent de ses biens-faits,
quoy qu’il n’en aye point d’entretenir nos
armées de Flandres, non plus que celle de Catalogne.
Il n’y a pas iusques â la maison

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 913. S. D. S. M. / Laffemas, abbé... . PROCEZ BVRLESQVE ENTRE MR LE PRINCE ET... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore), Maucroy (Estienne) à Paris , 38 pages. Langue : français. Avec permission. Portrait gravé de Louis de Bourbon en page 4.. Référence RIM : M0_2884 ; cote locale : C_8_37. le 2016-07-30 07:29:38.

testament riche, & fameux,
Où ne mit aucuns legs pieux,
Celuy qui n’aguere en ce monde,
Commanda terre, & brida l’onde,
Faisant regner en cet Estat
Son souuerain Cardinalat :
Aussi croy que ne l’aimoient mie
Beaucoup de Gents de l’Italie,
Non plus que le peuple Lorrain,
A cause de son Souuerain,
Que cet Armand espouuantable
A mis en estat deplorable ;
L’ayant hors de Nancy ietté,
Et s’il l’eust pris, l’eust etesté :
Il fit piece pourtant bien

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 914. Anonyme. LE MERCVRE DE LA COVR, CONTENANT Le Combat... (1652) chez [s. n.] à Paris , 31 pages. Langue : français, latin, italien. Partie 4 sur 5. Ensemble de B_18_1 à B_18_5. Dans Choix II de Moreau (extrait).. Référence RIM : M0_2452 ; cote locale : B_18_4. le 2017-06-29 13:49:43.

sagesse, & à la fin verra bien que les Frondeurs
n’ont pas tant de tort que vous leur en donnez.   Maz. Ie ne doute pas de ce que vous dites, mais
quand ie n’auray plus affaire d’eux, ie les enuoyeray
bien dormir. Nous auons toutes sortes de
moyens en Italie pour nous deffaire du monde, cependant
qui tenet teneat possessio valet, les premiers
ont tousiours l’auantage. Les François cherchent
la faueur, ils adoreroient le Diable s’il estoit Ministre. Le sieur B. Il est vray qu’ils sont de ces idolatres
du temps de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 915. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_5_29, D_2_13, E_1_65, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : C_3_22. le 2017-06-29 02:07:30.

valet de carreau dans le Hoc Mazarin. Il ne parle qu’indiscrettement,
il écorche le François, & ses comparaisons ne sont que
de mechaniques dans ses harangues. Il n’a pour Conseillers
que des infames, pour domestiques que des criminels de France,
ou des bandis d’Italie, pour intrigues que des garces & des filoux,
pour amis que des volleurs & des blasphemateurs, des
joueurs & des bouffons, qui ne connoissent rien, & qui sont indignes
de prendre aucune part en nos affaires. Auec ces belles perfections il nous enleue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 916. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_65. le 2017-06-29 02:08:57.

valet de carreau dans le Hoc Mazarin. Il ne parle qu’in discrettement,
il écorche le François, & ses comparaisons ne sont que
de mechaniques dans ses harangues. Il n’a pour Conseillers
que des infames, pour domestiques que des criminels de France,
ou des bandis d’Italie, pour intrigues que des garces & des filoux,
pour amis que des volleurs & des blasphemateurs, des
joueurs & des bouffons, qui ne connoissent rien, & qui sont indignes
de prendre aucune part en nos affaires. Auec ces belles perfections il nous enleue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 917. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS, A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 16 pages. Langue : français. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Sans les notes de marge en latin des autres éditions. Voir aussi A_5_29, C_3_22, E_1_65, E_1_66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : D_2_13. le 2017-06-29 02:19:06.

le Valet de Carreau dans le
Hoc Mazarin ? Il ne parle qu’indiscrettemẽt, il écorche le François,
& ses comparaisons ne sont que de mechaniques dãs ses harãgues.
Il ná pour Conseillers que des infames, pour domestiques que
des criminels de France oú des bandis d’Italie, pour intrigues que
des garces & des filoux, pour amis que des volleurs & des blasphemateurs,
des joüeurs & des bouffons, qui ne connoissent rien, &
qui sont indignes de prendre aucune part à nos affaires. Auec ces belles perfections il nous enleue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 918. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. partie 1. Voir aussi A_5_29, C_3_22, D_2_13, E_1_65, A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : E_1_66. le 2017-06-29 02:08:11.

valet de carreau dans le Hoc Mazarin. Il ne parle qu’indiscrettement,
il écorche le François, & ses comparaisons ne sont que
de mechaniques dans ses harangues. Il n’a pour Conseillers
que des infames, pour domestiques que des criminels de France,
ou des bandis d’Italie, pour intrigues que des garces & des filoux,
pour amis que des volleurs & des blasphemateurs, des
joueurs & des bouffons, qui ne connoissent rien, & qui sont indignes
de prendre aucune part en nos affaires. Auec ces belles perfections il nous enleue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 919. Anonyme. LETTRE DV CHEVALIER GEORGES DE PARIS. A... (1649) chez Boisset (Nicolas) à Paris , 18 pages. Langue : français, latin. Signature de "Georges de Paris" et informations éditoriales au colophon. Voir aussi C_3_22, D_2_13, E_1_65 et 66 (partie 1), A_5_8 (partie 2) et E_1_32 (partie 3). Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_2099 ; cote locale : A_5_29. le 2017-06-29 02:18:00.

valet de carreau dans le Hoc Mazarin. Il ne parle qu’indiscrettement,
il écorche le François, & ses comparaisons ne sont que
de mechaniques dans ses harangues. Il n’a pour Conseillers
que des infames, pour domestiques que des criminels de France,
ou des bandis d’Italie, pour intrigues que des garces & des filoux,
pour a mis que des volleurs & des blasphemateurs, des
joueurs & des bouffons, qui ne connoissent rien, & qui sont indignes
de prendre aucune part en nos affaires. Auec ces belles perfections il nous enleue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 920. Anonyme. SVITTE DES MAXIMES MORALES ET CHRESTIENNES. (1649) chez Besongne (Cardin) à Paris , 30 pages. Langue : français. Partie 2. Avec permission (reproduction au colophon). Voir aussi A_6_8 (partie 1), C_6_6 (partie 1) et C_6_7 (partie 2).. Référence RIM : M0_2427 ; cote locale : A_6_9. le 2017-06-29 08:05:41.

tenus d’obeïr. Et
c’est en vertu de ce deuoir, que nos Roys ne se sont pas
contentez de maintenir les droits & les libertez de l’Eglise
dans leur estat: Mais en toutes sortes de rencontres
ont leué de grandes armées & passé les Alpes, pour aller
en Italie deffendre les droits & les immunitez de sainct
Pierre, contre les Princes & les Empereurs, qui s’efforçoient
de les vsurper ou les diminuer.  

VII. Apres les interests de Dieu par la religion, & ceux de
l’Eglise

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 921. Anonyme. SVITTE DES MAXIMES MORALES ET CHRESTIENNES. (1649) chez Besongne (Cardin) à Paris , 30 pages. Langue : français. Partie 2. Avec permission (reproduction au colophon). Voir aussi C_6_6 (partie 1), A_6_8 (partie 1) et A_6_9 (partie 2).. Référence RIM : M0_2427 ; cote locale : C_6_7. le 2017-06-29 08:06:19.

tenus d’obeïr. Et
c’est en vertu de ce deuoir, que nos Roys ne se sont pas
contentez de maintenir les droits & les libertez de l’Eglise
dans leur estat : Mais en toutes sortes de rencontres
ont leué de grandes armées & passé les Alpes, pour aller
en Italie deffendre les droits & les immunitez de sainct
Pierre, contre les Princes & les Empereurs, qui s’efforçoient
de les vsurper ou les diminuer.  

VII. Apres les interests de Dieu par la religion, & ceux de
l’Eglise

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 922. Fouquet de Croissy, Antoine... . LE COVRRIER DV TEMPS APPORTANT CE QVI SE... (1649) chez Sansonius (Jean) [?] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Mention au colophon: "A Amsterdam ce Septembre chez Iean Sausonius." Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_825 ; cote locale : C_1_47. le 2017-06-29 09:11:12.

remonstre dans le
dernier conseil, le bon-heur qu’à la Suede de s’en
trouuer separée sans qu’on luy puisse reprocher aucune
defection. Il a representé la perte que les François ont
fait de tous leurs alliez, des Hollandois, des Princes d’Allemagne,
de ceux d’Italie, des Ducs de Modene, & de
Mantouë, la foiblesse des Conseils du Ministre qui gouuerne,
l’abaissement de l’authorité Royale, les guerres
intestines dans les principales Prouinces, la resistance
que les peuples apportent à tout ce qui vient de la part du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 923. Fouquet de Croissy, Antoine... . LE COVRRIER DV TEMPS APPORTANT CE QVI SE... (1649) chez Sansonius (Jean) [?] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Mention au colophon: "A Amsterdam ce Septembre chez Iean Sausonius." Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_825 ; cote locale : C_1_47. le 2017-06-29 09:11:12.

les Ambassadeurs d’Espagne de leur donner parolle
formelle & precise, & pouuoir d’asseurer ceux de France
qu’ils consentoient au nom de leur Maistre que le
Roy tres Chrestien retint toutes les places conquises en
Flandres sans en excepter aucune, toutes celles d’Italie
mesme Portolongone, & Piombino si affectionnées
par son Eminence & regardées cõme vne retraire ; que
sadite M. eust la liberté de mettre vne garnisõ de Suisses dans Cazal qui garderoit cette place quinze ans durant
pour la seureté du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 924. Fouquet de Croissy, Antoine... . LE COVRRIER DV TEMPS APPORTANT CE QVI SE... (1649) chez Sansonius (Jean) [?] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Mention au colophon: "A Amsterdam ce Septembre chez Iean Sausonius." Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_825 ; cote locale : C_1_47. le 2017-06-29 09:11:12.

paix si glorieuse, & qui reparoit les desaduantages de
tous les traitez precedens ; Messieurs les Estats s’obligeroient
de garentir ce traite en quelque lieu qu’on en fit
la rupture quoy qu’ils soient destachez des interests
que la France peut auoir en Allemagne, en Italie, en
Espagne, & qu’ils ne semblent deuoir prendre part
qu’à ce qui se passe en Flandres ; Ils veulent remonstrer
au Parlement pour la reputation de leur Estat, & la iustification
de leur conduite, qu’ils n’ont aduancé que
par degrez & par

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 925. Fouquet de Croissy, Antoine... . LE COVRRIER DV TEMPS APPORTANT CE QVI SE... (1649) chez Sansonius (Jean) [?] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Mention au colophon: "A Amsterdam ce Septembre chez Iean Sausonius." Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_825 ; cote locale : C_1_47. le 2017-06-29 09:11:12.

leurs personnes la Iustice,
& le peu qui reste de liberté au peuple, & estouffer par cet exemple celle que les autres compagnies du
Royaume taschent de maintenir dans leurs suffrages, il
rapelle les troupes destinées pour la Catalogne & pour
l’Italie, deliure les commissions qu’il a receuës depuis
peu de la Cour, arreste à Cadillac tous les vaisseaux qui
veulent venir icy, se saisit des passages pour nous affamer,
fait les degats & brusle toutes nos maisons, se
promettant qu’il sera protegé par le Cardinal

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 926. Fouquet de Croissy, Antoine... . LE COVRRIER DV TEMPS APPORTANT CE QVI SE... (1649) chez Sansonius (Jean) [?] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Mention au colophon: "A Amsterdam ce Septembre chez Iean Sausonius." Dans le Choix I de Moreau.. Référence RIM : M0_825 ; cote locale : C_1_47. le 2017-06-29 09:11:12.

des Pays bas : luy mesme vouloit bien qu’on
creust que surpassant de beaucoup la reputation & le
merite de son predecesseur sa seule démarche alloit faire
oublier la gloire de toutes ses actions : que sçauoit
esté peu au Cardinal de Richelieu passant en Italie, d’auoir
pris Pignerolle en douze iours à la veuë de trois armees,
allant du costé d’Espagne d’auoir ruiné les factiõs
de la Cour, deffait les armées des ennemis, asseuré la
Catalogne, soumis le Roussillon & pris l’importante
ville de Perpignan :

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 927. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

ce Ministre d’Estat, elle cognoistra clairement
qu’elle n’en a receu aucun bon ny fidele seruice, qu’il a abusé
de sa bonté, & qu’il n’a eu pour fin dans toute son administration,
que de satisfaire à ses passions & à son interest particulier. Toute
l’Italie l’a publié, & le publie encores, qui transportée d’étonnement
de voir cét homme tenir le timon de cét Empire, regarde auec mépris
& indignation les mouuemens déreglez de son esprit, incompatibles
auec la prudence & la sagesse. Les contradictions &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 928. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

conduite
de son frere, qui poussé d’vne furieuse & enragée ambition, fut si
imprudent & temeraire de dire tout haut dans l’anti-chambre de sa
S. qu’elle seroit reduite, contre son gré mesme, à le faire Cardinal;
dautant que le Turc entrant en Italie, comme l’on apprehendoit
qu’il ne fist alors, la France ne donneroit aucun secours contre les
ennemis de la Foy, s’il n’estoit compris dans la premiere promotion.
Cette façon d’agir des deux freres irrita tellement l’esprit du Pape,
qu’il declara hautement

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 929. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

de son humeur,
qui luy a fait faire en si peu de temps des choses si contraires
les vnes aux autres; & telle legereté d’esprit en chose de si haute importance
n’est pas compatible auec le bon sens que doit auoir vn
premier Ministre d’Estat. Les Princes d’Italie, dont le moindre
n’auroit pas voulu se seruir de luy pour Intendant de ses affaires domestiques,
bien loin de luy donner l’administration de son Estat,
ont jusques icy consideré la France auec estonnement; & n’ont encores
pû comprendre comment V. M. & les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 930. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

du sang auiez
confié la conduite de l’Estat à ce Ministre, par eux tenu trop foible
pour soustenir le faix d’vne si grande Monarchie. Ie supplie aussi
tres-humblement V. M. de considerer la suite des actions du Cardinal
Mazarin, & de ses entreprises en Italie. Non content d’auoir
arresté le cours des poursuites du Pape contre les Cardinaux Barberins,
il voulut en l’année 1646. luy faire peur par l’approche des
armées du Roy aux frontieres de l’Estat de l’Eglise. Il se propose
donc la conqueste des places maritimes

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 931. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

peur par l’approche des
armées du Roy aux frontieres de l’Estat de l’Eglise. Il se propose
donc la conqueste des places maritimes de la Toscane, occupées
par les Espagnols, & il fit commencer le Prince Thomas par le siege
d’Orbitelle. Les plus sages Politiques d’Italie, aussi bien que les
nostres, ne pouuoient comprendre quelle vtilité la France receuoit
de telles entreprises, qui luy faisoient abandonner la Catalogne, &
ses autres plus importantes affaires; & les plus calir-voyans, qui connoissoient
la vanité & la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 932. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

la Catalogne, &
ses autres plus importantes affaires; & les plus calir-voyans, qui connoissoient
la vanité & la legerete de cet homme, ne trouuoient point
d’autres motifs de cette impertinente entreprise, qu’vn dessein du
Cardinal de monstrer à toute l’Italie qu’il estoit tout-puissant en
France, & qu’il estoit en son pouuoir de joüer à trois dez la bonne
fortune de cette Monarchie. Ainsi donc pour donner de la terreur
au Pape, il se conduisit en cette expedition auec autant d’imprudence
& manque de jugement,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 933. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

joüer à trois dez la bonne
fortune de cette Monarchie. Ainsi donc pour donner de la terreur
au Pape, il se conduisit en cette expedition auec autant d’imprudence
& manque de jugement, qu’il en auoit conceu l’idée. Deux
mois deuant le siege d’Orbitelle, toute l’Italie sçauoit que les armées
de France y deuoient venir; ce qui donna le temps & le moyen
aux Espagnols de s’apprester pour les y receuoir. Et il ne faut pas que
V. M. s’estonne, si le Cardinal Mazarin a tenu ses affaires si peu secrettes,
veu qu’ayant tout le fort

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 934. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

par le Turc,
qui se plaignirent que par cette entreprise temerairement formée &
mal conduite, ils se trouuoient frustrez du secours des galeres de
Monsieur le Grand Duc, & des leuées de gens de guerre, qu’ils eussent
pû faire sur les Estats de quelques Princes d’Italie. Le Cardinal
Mazarin, qui n’a iamais eu pour veritable fin de toutes ses actions
que l’exaltation de sa gloire & de son nom, & principalement dans
l’Italie, ne voulut pas en demeurer là. Il fallut que la France fist encores
vn effort, & remist vne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 935. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

Duc, & des leuées de gens de guerre, qu’ils eussent
pû faire sur les Estats de quelques Princes d’Italie. Le Cardinal
Mazarin, qui n’a iamais eu pour veritable fin de toutes ses actions
que l’exaltation de sa gloire & de son nom, & principalement dans
l’Italie, ne voulut pas en demeurer là. Il fallut que la France fist encores
vn effort, & remist vne armée nauale en estat. Il est vray que ce
second dessein reussit mieux que le premier, par les conquestes de
Piombin & Portolongone, mais certes peu vtiles à la France, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 936. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

à la France, & qui
donnerent le moyen aux Espagnols de sauuer Lerida, & d’y faire
perir vne armée conduite par Monsieur le Comte d’Harcourt. Iusques
à present l’on ne s’est point apperceu que ces conquestes ayent
empesché le commerce de l’Espagne auec l’Italie, & les hommes &
l’argent passent aussi commodément de Cartagene & de Cadis dans
les costes de Naple & de Genes, que si nous n’estions point les maistres
de ces deux places, qui coustent beaucoup d’hommes & d’argent
à entretenir, & dont le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 937. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

tumultes. Ie ne veux pas examiner en ce lieu le traité
fait auec Monsieur de Modene l’an 1647. non plus que les raisons
qui porterent ce Prince à accepter le Generalat de l’armée de Vostre
Majesté, ny aussi s’il est veritable, que les autres Princes d’Italie approuuerent
son action, pour se deliurer de la crainte qu’ils auoient de
l’enuoy d’vn General François, tel que Monsieur le Prince ou Monsieur
le Comte d’Harcourt, qui eussent agy à leur façon accoustumée.
Ie ne veux remarquer autre chose que la démarche des

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 938. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

son attente,
pour empescher l’accomplissement du Traité, il adjousta de
nouuelles propositions & demandes. Façon d’agir qui ne conuient
qu’à vn trompeur, ou à vn ignorant, qui n’entend pas les affaires
qu’il manie. Apres auoir fait declarer aux Princes d’Italie par les
Ministres de Vostre Majesté, que la France restitueroit pleinement
Casal à Monsieur de Mantoüe apres la ratification du Traité de
Munster, il s’aduisa d’vn moyen pour d’autant plus esloigner la paix;
qui fut de leur faire dire, Que la France desiroit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 939. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

ordinaire du Cardinal Mazarin,
& Italien comme luy; les papiers duquel font foy, qu’il en a disposé
iusques à vingt-sept millions de liures portez en dépense pour les
affaires de V. M. & autres sept millions, dont le Cardinal a disposé,
& les a fait passer en Italie. Chose inoüye, & desordre abominable,
qu’vn estranger qui n’a presté aucun serment au Roy ny à ses Officiers,
ait la disposition de ses finances. Ce qui ne peut auoir esté fait
que par la collusion du sieur d’Emery, qui outre ce desordre en a
continué

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 940. Le Solitaire [signé] =... . ADVIS D’ESTAT A LA REYNE, Sur le... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. Signé au colophon: "LE SOLITAIRE, du désert, 1 février 1649.". Référence RIM : M0_498 ; cote locale : A_2_16. le 2017-04-29 13:21:17.

de telles impressions & si funestes conseils, ny qu’elle voulust faire
perdre au Roy par vn infame traicté ce que l’on a pû conseruer par
vne paix honorable à la France. Il n’y a qu’vn moyen de restablir les
choses; Que V. M. renuoye le Cardinal Mazarin en Italie, où il a
fait transporter plusieurs millions de vos Finances, & de celles de
vos peuples; qu’il ioüisse des delices & des voluptez aux despens
de la France, de laquelle il a tant tiré de sang & de larmes pendant
son ministere. Qu’elle s’establisse vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10