[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Rechercher dans les Mazarinades

Rechercher dans le corpus des Mazarinades
(505 occurrences trouvées)

Résultat de votre recherche de l'expression "publier" dans le corpus des Mazarinades :


Occurrence 1. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

que la disposition de cela apartiendra
ausdits Generaux: & les Capitaines & Maistres de Nauires,
Marchands, seront prest toutesfois & quantes que le General,
& autres Chefs les commanderont de partir en sa Compagnie,
le feront pour lequel effet ils le fera publier quarante iours
deuant que de partir, leur manquant le iour qui déuront faire,
& celuy qu’il ne le fera pas, en compagnie de l’Armée, il ne le
pourra pas faire apres qu’elle sera sortie, si ce n’est dans celle de
l’annee suiuãte, à peine de confiscatiõ

=> Afficher la page


Occurrence 2. Anonyme. ARTICLES ACCORDEES PAR LE Roy de Portugal,... (1649) chez Besongne (Jacques) à Rouen , 26 pages. Langue : français. "Traduit du portugais en français." Signature et noms des signataires et associés dans les dernières pages et au colophon. Avec permission.. Référence RIM : Mx ; cote locale : A_2_41s. le 2012-07-17 08:41:18.

dont ils auront
besoin en deux escadres au Brazil, vne en chaque année, pour convoyer
les sucres & autres choses qui viennent de ces conquestes, le
tout suiuant & conformément aux conditions qui ont esté faictes
& afin que personne n’en ignore, nous fairons publier & afficher
cette presente Ordonnance, signé par nous tous & moy Iean Baptiste
Chaues. L’ay fait escrire à Lisbonne le 16. Mars, mil six
cens quarante neuf.   Gaspar Pacheco. Balthazar Rodriguez de Mattos, Francisci
Boeelho Chacão Gaspar Malheiro.

=> Afficher la page


Occurrence 3. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION contre Monsieur le... (1650 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 24 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656 ; cote locale : C_9_14. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 01:35:33.

ruiner l’ouurage qu’ils
auoient si heureusement commencée, voila leurs
crimes comme celuy des autres ; plus Illustres qu’eux
est d’auoir aymé le public plustost que leurs
propres interests. Les accusez ne craignent pas icy de rompre la
modestie, & de publier leurs bonnes intentions, &
la generosité de leurs sentimens, il n’y a iamais eu
d’accusez qui ne l’ayent fait en pareil rencontre,
ceux qui auoient le plus de pudeur ont pour lors
recherché leur iustification dans toutes les actions
de leur vie, leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 4. Anonyme. CAVSES DE RECVSATION proposées par Monsieur... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 15 pages. Langue : français. Sans page de titre.. Référence RIM : M0_656bis ; cote locale : D_2_39. le 2012-04-29 01:47:52.

dans l’accusation, l’on a creu ruiner l’ouurage qu’ils ont si courageusement
commancé, & se deffaire ainsi des personnes, qui
demandoient Iustice pour le public, aussi bien que pour eux-mesmes. Les accusés ne craignent pas icy de rompre la modestie, & de
publier la generosité de leurs desseins. Il n’y a iamais eu d’accusés
qui ne l’ayent fait en pareil rencontre. Tesmoing l’exemple memorable de Scipion l’Affricain, lequel ayant esté accuzé, fit incontinent
ressouuenir ses Iuges de ses victoires, de sa

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 5. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_1_12.. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : E_1_121. le 2012-04-29 15:14:16.

qui rend vn homme coupable pour l’auoir couché par escrit puisque la seule pensée en est tout à fait criminelle : &
supposé mesme qu’il ne fut pas de l’inuention de nostre
Poëte, quoy qu’il y ait bien de l’apparance, à quel dessein
publier ces abominations, qui ne font qu’irriter de plus en
plus la Iustice de Dieu desia si viuement offensée &c.    
Par ces detestables exemples,
Enseigner à ces nations
De nouuelles inuentions
Afin de profaner ses Temples.  

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 6. Anonyme. CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ,... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 11 pages. Langue : français. Voir aussi E_1_121. Référence RIM : M0_674 ; cote locale : C_1_12. Texte édité par Site Admin le 2012-04-29 15:25:42.

sacrilege,
qui rend vn homme coupable pour l’auoir couché par escrit puisque la seule pensée en est tout à fait criminelle : &
supposé mesme qu’il ne fut pas de l’inuention de nostre
Poete, quoy qu’il y ait bien de l’apparance, à quel dessein
publier ces abominations, qui ne font qu’irriter de plus en
plus la Iustice de Dieu desia si viuement offensée &c.    
Par ces detestables exemples,
Enseigner à ces nations
De nouuelles inuentions
Afin de profaner ses Temples.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 7. Anonyme. CREATION DE DIX CONSEILLERS NOVVEAVX AV... (1652) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_841 ; cote locale : B_15_6. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-05-27 02:37:36.

& desaduoüez, se font Parlement
d’eux-mesmes, se donnent des patentes, les verifient,
les enregistrent dedans le Gref de leurs valets, &
prononcent vn seul Arrest les Chambres assemblées à
Pontoise, le 7. iour d’Aoust 1652. qu’ils font imprimer
& publier, afin que toute l’Europe sçache, qu’il y en a
bien de vuides & à loüer dedans ce Parlement imaginaire,
& qu’il faut auoir la ceruelle bien creuse pour se
persuader qu’vn Cõseiller faussaire au coin d’vne Grange,
vn autre en vn autre, & trois

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 8. Anonyme. DE LA NATVRE ET QVALITÉ DV PARLEMENT DE... (1652) chez Preuveray (François) à Paris , 72 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_857 ; cote locale : B_15_32. le 2012-05-27 07:50:17.

ces
faux freres pensionnaires du Mazarin, en quel estat seroit
cette Capitale aujourd’huy ? qui en seroit le Maistre ? qui en
seroit le Roy ? Si Henry IV. a dit mille & mille fois qu’il deuoit
sa Couronne à ces sages Magistrats ; Louis XIV. son petit
fils doit publier le reste de ses iours, que sans eux il n’y auroit
plus de Paris, ny peut-estre de France pour luy. C’est pourquoy en leur donnant le nom de Peres du peuple,
& de Conseruateurs de la Patrie, il faut authoriser & ratifier tout ce qu’ils ont si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 9. Anonyme. DECLARATION DV ROY, PORTANT INIONCTION A... (1652) chez Courant (Julien) à Pontoise , 7 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_928 ; cote locale : B_15_21. Texte édité par Site Admin le 2012-08-11 09:17:07.

seruira de signification
comme faite à leurs propres personnes. SI DONNONS EN MANDEMENT,
à nos Amez & feaux Conseillers, les Gens tenans nostre
Cour de Parlement de Paris, transferé à Pontoise, que ces
presentes Lettres ils ayent à faire enregistrer, lire, & publier
besoin sera, & tout ce qu’elles contiennent garder & obseruer.
Enjoignons à nostre Procureur General de faire pour l’execution
de nostre Volonté toutes les poursuites & diligences necessaires :
CAR tel est nostre plaisir. En tesmoin dequoy Nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 10. Anonyme. DISCOVRS ADDRESSÉ AVX SOLDATS FRANCOIS.... (1649) chez Sevestre (Louis) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1101 ; cote locale : C_7_50. le 2012-11-27 14:41:32.

C’est la gloire de ce Royaume d’auoir vn tel Maistre
de qui la Noblesse & Superiorité n’a point de pareil en toute la
terre habitable.   A-t’on remarqué dans ces occurrences que le Parlement ait jamais
ouuert la bouche pour agrandir sa cõdition, & pour publier
ou faire valoir sa Dignité qui n’est point à mépriser en telles rencontres ?
Autrefois le Senat Romain, comme l’on void dans Tite
Liue, apres l’expulsion des Roys sceut bien faire distinction de ces
deux mots, Authorité & Puissance, celle-cy estant pour

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 11. Anonyme. DISCOVRS CONTRE LE LIBELLE INTITVLÉ, LE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1105 ; cote locale : B_7_3. le 2012-09-30 07:39:28.

croyés, ne le sont pourtant
pas à ce point pour se laisser gaigner par le
faux esclat de vos ridicules pretextes, ils sçauent
fort bien & sont fort persuadés de l’ambition
de M. le Prince, de tous ses mauuais
desseins, de toutes ses entreprises; il à beau
publier que tous ceux qui gouuernent à present
ont interest de le voir esloigné de la Cour,
qu’ils sont tous dans la confidence du Mazarin,
tout le monde est trop persuadé de la probité
de nos Ministres, pour croire qu’ils voulussent
entretenir la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 12. Anonyme. DISCOVRS DE DEVX AVEVGLES SVR LA PAIX, ET... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1112 ; cote locale : C_7_54. le 2012-09-30 09:01:51.

dire
à vn Monsieur qui estoit dans vn Carosse, qui
a dit à quelque autre en passant que tout estoit
signé & arresté, & pour témoignage de cela il
m’a donné vn sols marqué, ces gens là sçauent
bien tout ce qu’il se passe ; mesmes j’ay
entendu publier quelque Declaration du Roy,
auec les Articles de la Paix. Thibaut. Pourueu que cela soit vray tout sera bien,
& pourueu qu’elle soit à nostre auantage, au
moins les pauures gens pourront gaigner leur
vie, & chacun dans sa condition ;

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 13. Anonyme. DISCOVRS DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ A... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Pièce 7 sur les 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1116 ; cote locale : B_6_30. le 2012-09-30 16:41:14.

vous-prie,
auec quel artifice estoit tissuë la trame que me vouloient
tendre mes ennemis, & comme ils voulurent
abuser de la parole Royale, & de ce qu’il y a de
plus auguste & de plus saint, afin de se maintenir
& me mieux surprendre. Ils firent publier cette Declaration seulement la
veille de la Majorité du Roy, afin d’oster par ce moyen à son Atesse Royale & à moy, le temps de
faire aucun changement dans le Conseil, & d’en
exclure ceux qui par leurs dangereuses maximes
taschent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 14. Anonyme. DISCOVRS DE MONSIEVR LE PRINCE DE CONDÉ A... (1651) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Pièce 7 sur les 52 de Carrier. Référence RIM : M0_1116 ; cote locale : B_6_30. le 2012-09-30 16:41:14.

par leurs dangereuses maximes
taschent d’obseder continuellement l’esprit de leurs
Majestez, ce qu’ils preuoyoient infailliblement deuoir
estre fait, si trois semaines auparauant on eut
leué les justes deffiances que i’auois d’entrer dans le
Conseil, en faisant publier cette Declaration que
i’auois tant demandée.   Il faut que i’auouë, Messieurs, que cette Declaration
m’estoit en apparence extrémement auantageuse,
mais en effet ce n’estoit qu’vn leurre, afin de
me faire tomber auec moins de soupçon dans le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 15. Anonyme. DISCOVRS FAISANT VOIR Tout ce qui s’est... (1652) chez [s. n.] à Paris , 19 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1122 ; cote locale : B_13_44. le 2012-06-22 01:50:46.

encore que le Cardinal
se soit retiré à Boüillon il ne laisse pas d’enuoyer
iournellement au Conseil du Roy, composé
de ses adherans, les ordres de ce qu’ils
auront à faire pour mal-traitter Messieurs les
Princes, le Parlement & la ville de Paris, faisant
publier des Amnisties & abolitions conditionnées
de tout ce qui s’est passé durant ces
troubles, à la reserue de ceux qu’il veut perdre,
& faire desarmes les Princes trois iours
apres sa publication, afin qu’ayant posé les
armes & congedié leur

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 16. Anonyme. DISCOVRS Sur plusieurs points cachés &... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1151 ; cote locale : B_15_18. le 2012-10-07 15:26:19.

de reconnoistre ny
l’Autheur, ny le lieu d’où il estoit enuoyé.
Neantmoins aprés l’auoir leu, & ayant reconnu
qu’il ne pouuoit venir que d’vn très-fidele
François, qui sçait dignement reuerer
le Roy & ses Princes ; I’ay osé à ce subjet
le publier. En quoy i’ay creu seruir le public,
puis qu’il n’est remply que des choses
necessaires pour vne tranquillité vniuerselle
dans ce Royaume : laquelle par la Grandeur
du courage de nos grands Princes, &
par leur Prudence & Fidelité, rendront cét

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 17. Anonyme. DISCOVRS Sur plusieurs points cachés &... (1652) chez [s. n.] à Paris , 24 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1151 ; cote locale : B_15_18. le 2012-10-07 15:26:19.

quelques esprits
tenebreux, ne pouuant souffrir l’éclat & la
vertu de ses belles intelligences, qui donnent le
bransle au Ciel de la France, voyant que la force
leur manquoit pour resister à ces mouuemens,
ont eu recours à de tres-pernicieux écrits, faisant
publier ces sanglans & iniustes libelles contre Vostre
Majesté, qui ont esté promptement estouffez
par la plume des doctes & iudicieux esprits. Et
comme leur malice n’a point eu de bornes, se
voyans chassez comme des Harpies, ils ont pris
leur vol d’vn autre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 18. Anonyme. DISCOVRS SVR LE SVIET DES DEFIANCES DE... (1651) chez Vivenay (Nicolas) à Paris , 24 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1150 ; cote locale : B_6_14. Texte édité par Site Admin le 2012-10-07 16:28:49.

maximes du
Cardinal Mazarin & ses Valets regneront à la
Cour, il y en a qui trauaillent à releuer ces Idoles
de Faueur, parce que celuy qui les abbat ne
leur est pas agreable, ne se souuenans plus qu’ils
ont esté les premiers à luy jetter de la bouë, & à publier
de viue voix & par écrit, qu’ils estoient indignes
de la veneration & du culte qu’on leur
rendoit. Que si Monsieur le Prince, qui a veu que nonobstant
les paroles solemnelles données & inserées
dans les Registres de tous les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 19. Anonyme. DISCOVRS VERITABLE SVR LE GOVVERNEMENT DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Voir aussi C_7_42. Référence RIM : M0_1153 ; cote locale : A_2_44. Texte édité par Site Admin le 2012-10-08 06:24:06.

l’amitié & l’estime du feu Roy,
fut fait Vice-roy de Catalogne & ensuite Duc
de Cardonne, où il commanda auec de si honnorables
& si auantageux succez pour la France, &
vne si entiere satisfaction des Catelans, que la rage
mesme estoient forcées à publier sa gloire, &
sa renommée; mais cõme le loup d’Esope querela
la brebis & luy voulut faire croire qu’elle troubloit
le ruisseau ou il vouloit boire, quoy qu’elle
fut bien au dessous du courant de l’eau, pour auoir
pretexte de la deuorer; ainsi cét

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 20. Anonyme. DISCOVRS VERITABLE SVR LE GOVVERNEMENT DE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_44. Référence RIM : M0_1153 ; cote locale : C_7_42. le 2012-10-08 06:26:11.

l’amitié & l’estime du feu Roy,
fut fait Vice-roy de Catalogne & ensuite Duc
de Cardonne, où il commanda auec de si honnorables
& si auantageux succez pour la France, &
vne si entiere satisfaction des Catelans, que la rage
mesme estoient forcées à publier sa gloire, &
sa renommée ; mais cõme le loup d’Esope querela
la brebis & luy voulut faire croire qu’elle troubloit
le ruisseau ou il vouloit boite, quoy qu’elle
fut bien au dessous du courant de l’eau, pour auoir
pretexte de la deuorer ; ainsi

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 21. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

d’obeïr à la
presente Declaratiõ, & de tenir la main à ce qu’elle soit executée
de point en point selon sa forme & teneur. CAR TEL
est nostre plaisir, EN TEMOIN dequoy nous auons fait
mettre nostre sel à ces presentes, que nous auons fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres-honnorée
Dame & Mere presente, où estoient aussi nostre
tres amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre tres cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs,
& Pairs Officiers de nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 22. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_5 et D_2_5. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : E_1_110. le 2012-10-08 08:43:32.

avoit resolu d’envoyer cachetée
à la Reyne, la Lettre de celuy de Paris, si elle luy eust este presentée. Il n’y a rien de si faux que l’Arrest imprimé & publié dans Paris,
comme donné par le Parlement de Bretagne contre le Cardinal ;
on y devoit plûtost publier les défenses tres expresses qu’il
a faites de lever des gens de guerre dans la Province, autrement
que sur les Commissions du Roy qu’il a en mesme temps envoyé
asseurer de sa parfaite obeїssance : Cependant la plus veritable
consequence qu’on puisse tirer à

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 23. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

d’obeïr à la
presente Declaratiõ, & de tenir la main à ce qu’elle soit executée
de point en point selon sa forme & teneur. CAR TEL
est nostre plaisir, EN TEMOIN dequoy nous auons fait
mettre nostre sel à ces presentes, que nous auons fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres-honnorée
Dame & Mere presente, où estoient aussi nostre
tres amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre tres cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs,
& Pairs, Officiers de nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 24. Anonyme. DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 20 pages. Langue : français. Voir aussi D_2_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : A_1_5. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-08 08:46:43.

avoit resolu d’envoyer cachetée
à la Reyne, la Lettre de celuy de Paris, si elle luy eust esté presentée. Il n’y a rien de si faux que l’Arrest imprimé & publié dans Paris,
comme donné par le Parlement de Bretagne contre le Cardinal;
on y devoit plûtost publier les défenses tres-expresses qu’il
a faites de lever des gens de guerre dans la Province, autrement
que sur les Commissions du Roy qu’il a en mesme temps envoyé
asseurer de sa parfaite obeïssance: Cependant la plus veritable
consequence qu’on puisse tirer à mon

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 25. Anonyme. ELOGE ROYAL PRESENTÉ A SA MAIESTÉ sur la... (1649) chez Lesselin (Alexandre) à Paris , 7 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1208 ; cote locale : C_7_65. le 2012-12-26 07:27:36.

d’employ à cét Apollon
& à ces doctes Pucelles, qui vous sont icy representées,
c’est pourquoy ie laisse ce sujet illustre à ces
belles Muses. Cette occupation est bien digne d’elles,
mais apres tout ie pense qu’elles ne seront pas
moins empeschées à publier vos merites, qu’elles le
sont à present à tesmoigner la ioye publique de vos
Peuples, qui par ses acclamations continuelles la
fait esclatter, quoy qu’imparfaitement. Pleust à
Dieu, ô grand Prince, que vous peussiez lire iusques
au fond de nos cœurs qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 26. Anonyme. ENIGMES SVR LE TE DEVM QV’ON A CHANTÉ,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 7 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1220 ; cote locale : C_7_76. le 2012-10-14 06:40:14.

executeurs de vos commandemens. Tibi Cœli. Les Cieux qui roulent sous vous. Et vniuersæ potestates. Et toutes les puissances qui dependent de vostre diuine
Majesté. Iucessabili voce proclamant. Ne cessent point d’entonner vos loüanges, & de publier
par tout. Sanctus. Que vous estes le Sainct des Saincts qui sont au tour de
vous, & non pas de ceux qui sont sur terre veu que le nombre
en est si petit, & qu’on n’y voit plus que trahisons. Dominus. Que vous estes le vray Seigneur,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 27. Anonyme. EXPOSITION ET EXPLICATION DES DEVISES,... (1649) chez Estienne (Antoine) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1336 ; cote locale : C_7_83. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-10-20 09:35:58.

glorifie dans
la possession de son Prince. Ces Muses, & par leurs gestes & par leurs visages,
tesmoignent la ioye qu’elles ont de voir tant de matiere
pour estre employées à celebrer les vertus de nostre
Monarque : Car elles qui sont Déesses, se plaisent à publier
les faicts heroïques des Dieux. Parmy les Muses paroissent plusieurs trophées d’armes,
qui sont là bien posées auec cette Inscription, Gaudet enim virtus testes sibi iungere Musas,

La Vertu veut auoir pour témoins les neuf Muses. ET

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 28. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

& estrangers,
de rentrer
dans ce Royaume :
Et à tous
Officiers & autres,
de les y
souffrir. SI donnons en mandement à nos amez & feaux Conseillers,
les Gens tenans nosdites Cours de Parlemens, Que ces
presentes ils fassent lire, publier & enregistrer ; & à tous les
Gouuerneurs de nos Prouinces & Places, Generaux de nos
armées, Lieutenans Generaux, Baillifs, Seneschaux, Capitaines,
Chefs & Conducteurs des Gens de guerre, Officiers
de nos Armées, Preuosts des Mareschaux, Maires &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 29. Anonyme. EXTRAICT DES REGISTRES DV PARLEMENT,... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 50 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_1351 ; cote locale : B_11_29. Texte édité par Site Admin le 2012-10-20 11:10:13.

pouuons
dire qu’il a tellement surpris sa bonté, que nous oserions asseurer,
que celuy qui tantost par sa colere, & tantost par sa peur, a
souuent blessé vostre authorité, ne luy a jamais fait vne playe si
mortelle ; il a creu qu’il la gueriroit, lors qu’il a fait publier par les
siens, ou inseré dans vne Declaration qu’il a dressée luy-mesme, &
tient encore cachée, que vostre Majesté auroit esté forcée d’accorder
celle qui le traite comme autheur de la continuation de la guerre,
des pirateries, & de tous les desordres

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 30. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

du
Parlement & des Ministres de son temps. puis
qu’il estoit le plus intelligent & le plus employé
de tous, assure dans son Histoire, liu. 2. chap. 14.
Que Louys XI. ayant traitté à Peronne auec le Duc de
Bourgogne, il desire retourner à Paris pour faire publier
leur appoinctement en la Cour de Parlement, pour ce que
c’est la coustume de France d y publier tous accords, autrement
ne seroient de nulle valeur. En vain cét auguste
Senat auroit-il le Roy pour chef, les Princes
du sang, les Ducs & Pairs, & les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 31. Anonyme. EXTRAIT DES REGISTRES DE PARLEMENT. Touchant... ([s. d.]) chez [s. n.] à [s. l.] , 31 pages. Langue : français. Sans page de titre. Voir aussi B_5_20 avec page de titre, dont cette pièce serait la suite. Mais titre différent et sans nom d'auteur ni signature.. Référence RIM : M0_1354 ; cote locale : B_14_5. le 2012-10-20 10:58:46.

le plus employé
de tous, assure dans son Histoire, liu. 2. chap. 14.
Que Louys XI. ayant traitté à Peronne auec le Duc de
Bourgogne, il desire retourner à Paris pour faire publier
leur appoinctement en la Cour de Parlement, pour ce que
c’est la coustume de France d y publier tous accords, autrement
ne seroient de nulle valeur. En vain cét auguste
Senat auroit-il le Roy pour chef, les Princes
du sang, les Ducs & Pairs, & les Officiers
de la Couronne pour Conseilliers & pour associés, si les affaires d’Estat

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 32. Anonyme. HARANGVE PRONONCÉE LE 9. Auril 1651. SVR LA... (1651) chez Pont (Pierre du) à Paris , 11 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1611 ; cote locale : D_1_42. le 2012-11-02 15:12:21.

de le faire ; mais il ne leur a pas voulu faire
croire qu’ils luy fussent plus obligez qu’à ceux qui les gouuernent,
& qui ont tousiours l’œil à les garantir de tous les dangers
qui leur peuuẽt arriuer de dedans & de dehors le Royaume ;
il n’a pas fait publier les seruices qu’il leur rendoit ; il les a aymé
plus que soy-mesme, & plus que sa famille ; mais il n’a pas
voulu en estre aymé iusqu’à l’excez, en sorte que l’amour qu’ils eussent eu pour luy, eust pû faire tort & partager celuy

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 33. Anonyme. INSTRVCTION ROYALE, OV PARADOXE SVR LE... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 32 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_1710 ; cote locale : B_2_29. le 2012-11-06 10:53:27.

contraint de se former vn superieur,
afin qu’il empeschast qu’on ne fit iniure aux infirmes,
& qu’il protegeast ses subjets contre toute sorte
de tyrannies ce qui n’est que trop confirmé par
le témoignage de l’Escriture sainte. Caleb au liure de Iosué fit publier dans le camp
des peuples de Dieu que celuy qui les deliureroit
des tyrans & des assassins qui habitoient dans la ville
de Cariath-sepher auroit sa fille Axa en mariage: de sorte que Othoniel ayant forcé la place, mis au
fil de l’épée toute cette

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 34. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 8 sur 11 (paginée de 57 à 74). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_18. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-11-07 01:04:22.

où ils furent interrogez par Messieurs le
Meusnier & l’Aisné Conseiller, & chargerent
la veufue de feu Guerin, Aduocat du Conseil,
demeurant dans l’Isle Nostre Dame, d’auoir distribué
de l’argent à plusieurs personnes pour
aller dans le Palais publier semblables discours.
Sur quoy fut informé contre ladite veufue, laquelle
s’est refugiee dans l’Euesché, & a esté
descouuert qu’elle auoit fait plusieurs voyages à
la Cour. Son Altesse presenta à la Compagnie
le Duc de Guise, qui tesmoigna auoit

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 35. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 5 sur 11 (paginée de 59 à 72). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_15. le 2012-11-07 01:12:05.

ils sont les interpretes, obligent les sujets de rendre
au Souuerain. Que sa Majesté proteste vouloir
donner la Paix a ses suiets pour paruenir à
celle de toute la Chrestienté, qu’elle n’a rien obmis
de son costé pour l’vne & pour l’autre, ayant
fait publier vne Amnistie generale, & ayant sacrifié
ses ressentiments pour le repos public,
qu’elle desire auec impatience retourner à Paris,
& a donné ordre de preparer son Chasteau de S.
Germain pour y aller au premier iour ; mais qu’il
est necessaire que les

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 36. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Semaine 6 sur 11 (comme B_18_16, mais paginée de 58 à 74). Voir aussi B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : C_12_6. le 2012-11-07 01:28:04.

Le mesme iour vingt-vn du courant, le Cardinal
de Retz venant de visiter son Pere, qui est
Prestre de l’Oratoire dans leur Maison au Faux-bourg
S. Iacques, r’entrant dans la Ville dit au
Capitaine qui estoient en garde que pour certain
dans la sepmaine on entendroit publier la
Paix dans Paris, & que le Te Deum en seroit
chanté dans Nostre Dame, & que si cela n’arriuoit,
il vouloit qu’on dit & qu’on fit de luy ce
qu’on voudroit. Le mesme iour de Samedy, la Reine d’Angleterre
arriua en cette Ville auec le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 37. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 6 sur 11 (paginée de 57 à 74). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Voir aussi C_12_6. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_16. Texte édité par Site Admin le 2012-11-07 01:24:04.

Le mesme iour vingt-vn du courant, le Cardinal
de Retz venant de visiter son Pere, qui est
Prestre de l’Oratoire dans leur Maison au Fauxbourg
S Iacques, r’entrant dans la Ville dit au
Capitaine qui estoient en garde que pour certain
dans la sepmaine on entendroit publier la
Paix dans Paris, & que le Te Deum en seroit
chanté dans Nostre-Dame, & que si cela n’arriuoit,
il vouloit qu’on dit & qu’on fit de luy ce
qu’on voudroit. Le mesme iour de Samedy, la Reine d’Angleterre
arriua en cette Ville auec le

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 38. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08. faisoit commandement de mettre en execution les ordres qui auoient esté donnez à Pontoise
le dix septiesme, & de faire publier l’Amnistie
pour les Bourgeois & Habitans de Paris,
& la faire afficher par les Carrefours. Sur quoy
ledit Lieutenant receut commandement de
communiquer au Parlement tous les pacquets
qu’ils receuroit de la Cour, & deffenses lui furent
faites de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 39. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08.

publier l’Amnistie
pour les Bourgeois & Habitans de Paris,
& la faire afficher par les Carrefours. Sur quoy
ledit Lieutenant receut commandement de
communiquer au Parlement tous les pacquets
qu’ils receuroit de la Cour, & deffenses lui furent
faites de publier & afficher ledit Amnistie.   Le Dimanche 29. les Deputez des six Corps
des Marchands ayant eu leurs passe ports de son
Altesse Royale, partirent huict, à heures du matin
pour Pontoise au nombre de soixante & dix,
tant Drapiers, Epiciers, Merciers,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 40. Anonyme. IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS... (1652) chez Porteur (Simon Le) à Paris , 20 pages. Langue : français. Partie 7 sur 11 (pagination à revoir). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_17. (Des pages 6 à 20, non-correspondance entre texte et image. À reprendre ou réordonner. Ordre des pages dans l'original numérique: - pages 3-4, numéro 3 et 4; - page 5, numéro 79; - pages 6 et 7 sont redondantes dans l'exemplaire lui-même, la suite de la page 5 est donc en: - page 8, numéro 80; - pages 9 à 12, numéros 81 à 84; - pages 11 à 20, numéros 45 à 54.). le 2012-11-07 01:52:08.

il oublie ses interests
par vne Amnistie generale il donne la paix & le
repos à son Royaume Qu’il se sont obligé outre
des deuoirs infinis, particulierement de ce qu’il
a pleu à sa Maiesté de luy addresser cette Amnistie,
comme vn office de pieté pour la faire publier
dans la ville & dans tout le Diocese. Ce
qu’il auroit fait tres volontieres pour obeyr à ses
commandements n’estoit que deja cette Declaration
Royale estoit si publique que personne
ne la peu ignorer & qu’il auroit crainte de diminuer
l’estime

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 41. Anonyme. IOVRNAL ET ECLAIRCISSEMENT, des affaires... (1652) chez Pétrinal (Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1761 ; cote locale : B_18_8. le 2012-11-09 02:39:17.

vne impieté sans
exemple tourné sa rage contre vn Prince du sang, lequel
auoit esté son protecteur. Par vne trahison la plus detestable
qui se puisse trouuer parmy les hommes il a fait arrester
le Prince de Condé, le Prince de Conty, & le Duc de Longeville,
& publier en mesme temps vne Declaration pleine de
faussetez & de Calomnies, le rigueurs que ces trois Illustres
Innocens ont souffert dans leur Prison furent extremes, vn
homme cruel & barbare en eust la garde du quel ils n’apprenoient
d’autre nouuelles que celles qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 42. Anonyme. IVLES L’APOSTAT. (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 11 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1776 ; cote locale : C_5_72. le 2012-11-09 03:09:55.

ayant ou leu ou entendu le tiltre de ceste escripture
iugeant qu’il n’est pas des plus iudicieux, & que la personne
que ie veux blasmer peut fournir vne assez ample matiere,
prenant ses vices qui sont connus sans se mettre en
peine d’en inuenter, descouurir & publier que ceux qui
l’ont rendu infame ; ie dis à monsieur vn tel, que ie ne suis
ny mesdisant, ny imposteur. Ce nom ou surnom d’Apostats,
où appellatif comme il vous plaira, conuient
tellement à nostre Iules que si vous le faites substentif, ie
dis qu’il

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 43. Anonyme. LA CONFERENCE DV CARDINAL MAZARIN, AVEC LE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 39 pages. Langue : français. "Jouxte la copie imprimée à Bruxelles". Voir aussi C_1_19. Référence RIM : M0_742 ; cote locale : B_11_34. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-11-10 08:35:15.

pas tant faire
de bruit : vous auez aussi bien que moy euenté la mine. Vous auez
fait trop amplifier la cruauté des Espagnols contre les Napolitains, il n’en falloit pas parler si souuent, & auec tant d’exceds dans nos
gazettes. Il valoit mieux de les publier pour gens de parole & de
bonne foy, que de les blasmer de tant & de si cruelles perfidies,
comme nous auons fait. Combien pensez-vous que cela a fait de
bruit à Paris, & combien cela sert pour animer les peuples ? On le
dit par tout hautement, qu’il ne

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 44. Anonyme. LA CONIVRATION DE LA MAISON D’AVTRICHE,... (1649) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_756 ; cote locale : C_1_29. le 2012-11-12 03:11:16.

esté
violées en celle derniere, du Roy de Hongrie, par l’oppression
d’Espagne.   La premiere nullité est, que l’Archeuesque de Tréves n’a pas
donné son suffrage, quoy que par vne declaration faite & supposée,
les Espagnols façent mine de vouloir publier le contraire, &
qu’ils minuttent desia sa mort par quelque boucon dans leurs
damnables & abominables desseins, pour inuestir l’Archiduc Leopold
de ses Estats & de sa dignité eslectorable, ainsi qu’ils ont fait
mourir depuis peu l’Abbé de sainct

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 45. Anonyme. LA CONIVRATION ITALIENNE CONTRE LA FRANCE,... (1652) chez [s. n.] à Paris , 39 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_758 ; cote locale : B_20_46. le 2012-11-12 03:19:54.

Coadiuteur,
parce qu’ils auoient pris la protection des Rentiers
& leur auoient offert leur assistance.   Le 7. Ianuier de la mesme année, iour d’apres
l’enleuement du Roy hors de Paris, il fit voir sa
coniuration contre le Parlement de Paris, faisant
publier que le Roy en estoit sorty pour
n’estre sa Majesté asseurée ; d’autant, disoit il,
que dans le Parlement il y en auoit qui auoient
intelligence auec les ennemis de l’Estat, & qu’ils
se vouloient asseurer de la personne du Roy ;
artifice Italien du

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 46. Anonyme. LA DEFENSE DE MONSIEVR LE PRINCE Contre le... (1652) chez Legentil (Jacques) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_986 ; cote locale : B_6_46. le 2012-11-17 01:49:13.

& ordonner la leuée
d’argent sur la Ville, qu’il ne fait toutefois executer
pour ne reduire pas le Cardinal au desespoir.   Que le Cardinal ne se pouuant toutefois entierement
fier à Monsieur le Prince, voyant la mort de
Monsieur de Boüillon, fait publier tout à coup sa
retraite, ce que voyant Monsieur le Prince, ne demande
plus le temps de l’execution du Traité, dont
il est toutefois conuenu pour le temps du retour du Cardinal; Que la gloire de sa retraite n’est pas deuë
à Monsieur le Prince,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 47. Anonyme. LA FRANCE VICTORIEVSE AV ROY, OV... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1446 ; cote locale : C_5_20. le 2012-11-25 13:58:29.

en vostre beauté, & parfaite en vos perfections ; bien
loin d’auoir sujet de me plaindre de V. M. c’est par vous,
grand Roy, que ie me vois esleuée en honneur par-dessus
toutes les Monarchies de l’Vniuers. Autres fois, à la verité, on auoit quelque sujet de publier
mon infirmité sous le Regne de Iean, l’vn de mes Roys,
fils aisné de Philippe V. lors qu’il fut pris & conduit prisonnier
en Angleterre : I’auois pareillement raison de plaindre
mes malheurs, du temps des factions d’Orleans & de Bourgogne
sous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 48. Anonyme. LA FRANCE VICTORIEVSE AV ROY, OV... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1446 ; cote locale : C_5_20. le 2012-11-25 13:58:29.

Depositaires de vostre Couronne, les
Fils aisnez des Muses, les Caducées de la Paix & les Astres
d’Astrée, qui tousiours ont seruy de guide au grand vaisseau
de cette florissante Monarchie, bien que quelques broüillons
ennemis de la tranquillité publique, ayent osé publier
contre cette verité des libelles seditieux, pleins de ridicules
calomnies, à quoy SIRE, vostre Maiesté ne doit aucunement
adherer ny prester l’oreille, dans la connoissance
que vous deuez auoir que ce sont des effects de l’enuie &
de la mesdisance, qui

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 49. Anonyme. LA FRANCE VICTORIEVSE AV ROY, OV... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 32 pages. Langue : français. Avec permission.. Référence RIM : M0_1446 ; cote locale : C_5_20. le 2012-11-25 13:58:29.

qui seront contraincts
d’auouër, que vous vous estes rendu plus digne de
ce tiltre, qu’aucun d’eux, par vos actions dignes de l’immortalité.   La Renommée est la quatriesme Deesse, qui sous vostre
authorité Royalle honore le char de mon triomphe, afin
de publier de l’vn à l’autre pole, la grandeur de ma gloire, &
la gloire de vostre auguste Grandeur : c’est vne fille toute celeste qui deteste le mensonge, & tousiours veritable en
ses parolles : elle brusle du desir de desployer ses aisles, pour
faire

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 50. Anonyme. LA GVERRE DECLAREE AV CARDINAL MAZARIN. (1650) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_1526 ; cote locale : D_1_28. le 2012-11-30 10:07:55.

vostre iugement & que vous
suiuez tousiours la verité plustost que l’opinion, c’est pour cela
que ne doubtant pas que les Emissaires du Cardinal Mazarin ne
mettent tout en vsage afin de calomnier le traicté que nous auons fait auec l’Espagne & de publier par tout qu’il est contraire &
l’Estat. Nous nous addressons à vous comme a des personnes indicieuses
& incapables de se laisser surprendre pour vous instruire
de la verité & pour vous monstrer par le but que l’on s’est proposé
en ce traicté que

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 51. Anonyme. LA MAGNIFIQVE ENTRÉE DE LA PAIX OV LES... (1649) chez Dupont (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français, latin. Référence RIM : M0_2341 ; cote locale : A_6_16. le 2012-12-09 11:45:18.

les
acclamations de tout son peuple. Mais comme il y en aura beaucoup qui pour estre esloignez
de ce sejour, ne pourront pas iouyr de la veuë de tant
de merueilles, i’ay trouué tres-à propos d’en faire vn crayon
racourcy, & d’en charger la renommée pour la publier par
tous les climats de la terre. Voicy donc à peu prés le dessein du pompeux appareil, que
Paris a destiné à l’aduenement de cette Nimphe en la compagnie
de leurs Majestez. A l’entrée du Pont de Neuilly il y doit auoir vn Portique
d’ordre Toscan

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 52. Anonyme. LA MILIADE OV L’ELOGE BVRLESQVE DE... (1651) chez [s. n.] à [s. l.] , 30 pages. Langue : français. "Seconde édition, revue et corrigée par l'auteur.". Référence RIM : M0_2467 ; cote locale : C_11_10. (Pièce à réparer: l'image de la page de titre n'est pas affichable (alors qu'elle est disponible, voir par lien ext. et choix de page 1).). le 2012-12-16 03:28:40.

Lustre pour vn bordeau,
Ainsi que feroit quelque veau
Qui chercheroit son origine
De lustrum en langue latine,
Et pource, comme vn bon falot,
N’ayant pas apris que ce mot
Signifie en françois vn âge
Me pourroit faire quelque outrage,
Et publier que i’auois dit
Que le Mazarin nous rauit
Le Roy d’vn de ces lieux infames
Oû viuent les peu sages fames.
Amy lecteur excuse moy
Si quelque peu i’amuse toy
Sur ce que Lustre signifie,
C’est que de tout ie me defie

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 53. Anonyme. LA PAIX EN SON THROSNE DE GLOIRE, OV LA... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission. Voir aussi C_6_46. Référence RIM : M0_2649 ; cote locale : A_6_53. le 2012-12-17 12:55:00.

à
vostre perte. Vous n’ignorez pas que ce ne soit le vray modelle
de tous ceux qu’il a gratuitement tirez du neant, & sur lequel
vous deuez former toutes vos actions, & regler toutes les passions
de vostre ame. Les Anges ne furent pas enuoyez sur terre pour y
publier les trophées & les victoires qu’il s’estoit acquises auec le
trenchant de l’espée; ces chers & redoutables escadrons de sa
Toute-puissance, n’entonnerent iamais par tout l’Vniuers que
des Cantiques de sa Paix, & des Hymnes de son amour & de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 54. Anonyme. LA PAIX EN SON THROSNE DE GLOIRE, OV LA... (1649) chez Variquet (Pierre) à Paris , 9 pages. Langue : français. Avec permission. Page de titre en page 2. Voir aussi A_6_53. Référence RIM : M0_2649 ; cote locale : C_6_46. le 2012-12-17 12:58:13.

à
vostre perte. Vous n’ignorez pas que ce ne soit le vray modelle
de tous ceux qu’il a gratuitement tirez du neant, & sur lequel
vous deuez former toutes vos actions, & regler toutes les passions
de vostre ame. Les Anges ne furent pas enuoyez sur terre pour y
publier les trophées & les victoires qu’il s’estoit acquises auec le
trenchant de l’espée ; ces chers & redoutables escadrons de sa
Toute-puissance, n’entonnerent iamais par tout l’Vniuers que
des Cantiques de sa Paix, & des Hymnes de son amour & de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 55. Anonyme. LA PAIX VERITABLE PRESENTEE A LA REINE. (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission (datée du 1er avril 1649 au colophon).. Référence RIM : M0_2653 ; cote locale : A_6_56. le 2012-12-17 13:02:23.

ce Royaume,
& nous loüons Dieu d’auoir inspiré à ses peuples
à receuoir vne Reine, qui a preferé les
biens publics de la Paix à ses propres interests. Tout le monde, MADAME, trouue sa satisfaction
en cette Paix: Dieu y est glorifié, puis
qu’il fait publier à sa Natiuité, que la Gloire est
à Dieu aux lieux tres-hauts, à cause qu’il venoit
donner la paix aux hommes de bonne volonté: Le Roy y trouue sa seureté, puis que la puissance
d’vn Roy depend de l’obeïssance que les Sujets
luy rendent

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 56. Anonyme. LA PAIX VERITABLE PRESENTEE A LA REINE. (1649) chez Sassier (Guillaume) à Paris , 8 pages. Langue : français. Avec permission (datée du 1er avril 1649 au colophon).. Référence RIM : M0_2653 ; cote locale : A_6_56. le 2012-12-17 13:02:23.

desesperées, & sa puissance
qui éclate en l’execution de ce qui nous semble impossible, a trouué vn milieu auquel se
sont vnis les deux partis, qui sembloient tendre
aux extremitez, & il y a operé si puissamment,
que châcun est conuaincu de publier par tout,
que cette Paix est vn ouurage de la main de
Dieu, & non pas l’œuure des hommes.   C’est ce qui nous fait resoudre, MADAME,
de conseruer ce precieux gage du Ciel aux dépens
de nostre vie, & le proteger jusques à la derniere
goute

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 57. Anonyme. LA PANDORE, OV L’ASSEMBLAGE DE TOVS LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2658 ; cote locale : B_13_21b. le 2012-12-17 14:02:43.

n’empescha point qu’ils ne persistassent en
leur opiniastreté, & refuserent la composition
qu’on leur faisoit de se rendre à cette condition
qu’ils ruinerent les murailles, les tours & les fortifications
de leur Ville, au contraire, ils firent
publier que le premier qui parleroit de composer
auec leurs ennemis, seroit mis à mort : neantmoins
apres cinq mois de siege la faim les pressants ;
ils enuoyerent leurs Ambassadeurs aux
ennemis pour demander la paix qui leur fut accordée ;
mais les Corinthiens &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 58. Anonyme. LA PANDORE, OV L’ASSEMBLAGE DE TOVS LES... (1652) chez [s. n.] à Paris , 32 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_2658 ; cote locale : B_13_21b. le 2012-12-17 14:02:43.

De la Iustice, passons aux Marchands & aux peuples, parmy lesquels on ne void que perfidie,
faux sermens, déloyauté & banqueroutes,
volleurs manifestes du bien d’autruy, alliez &
associez auec les Banquiers & Partisans pour
mieux publier leurs tromperies & cabales épouuentables.   De telles gens & de la lie du peuple, sont sortis
les Emery, fils d’vn Amballeur, puis Banquier,
Banqueroutier Italien, Intendant, Controlleur
& Sur-Intendant des Finances. Bordier, fils d’vn

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 59. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_13_35. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_11_32. le 2012-12-24 07:33:48.

des
Viuans, que la Noble Ville de Paris: Ne
donne-elle pas tous les ans les grains, c’est
à dire, la subsistance à ces Citoyens, en
temps propre & opportun; c’est pourquoy
cette Ville gemit sous le faix de ses souffrances,
& partant elle a droit de publier à tout
le monde qu’elle est chez elle, remplie de
toutes sortes d’aduersitez: qui semblent menasser
& la terre & la voute ætherée. Voila le
sujet de sa plainte, & qui bien la cõsidereroit,
il prendroit peine à ne luy pas donner

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 60. Anonyme. LA PVCE A L’OREILLE, OV LA CABALE MAZARINE... (1652) chez Maury (Martin) à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi B_11_32. Référence RIM : M0_2926 ; cote locale : B_13_35. le 2012-12-24 07:35:21.

des
Viuans, que la Noble Ville de Paris: Ne
donne-elle pas tous les ans les grains, c’est
à dire, la subsistance à ces Citoyens, en
temps propre & opportun; c’est pour quoy
cette Ville gemit sous le faix de ses souffrances,
& partant elle a droit de publier à tout
le monde qu’elle est chez elle, remplie de
toutes sortes d’aduersitez; qui semblent menasser
& la terre & la voute ætherée. Voila le
sujet de sa plainte, & qui bien la cõsidereroit, il prendroit peine à ne luy pas donner

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 61. Anonyme. LA RENOMMEE DE MONSIEVR LE MARESCHAL DE... (1649) chez Pépingué (veuve de Théodore) et Maucroy (Estienne) à Paris , 16 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3350 ; cote locale : C_9_62. Texte édité par Site Admin (La page 15 de l'original est numérotée 16 sur l'imprimé mais 15 dans l'image numérique. Le lien est à refaire. ). le 2012-12-25 15:51:52.

par toute la terre : les prodiges de valeur,
de prudence & de modestie, dont il n’a pas moins
charmé que conquis les Peuples & les Pays, dont les
ordres de son Monarque, & les ardeurs de son courage
l’ont rendu le maistre. Ie n’ay point accoustumé
de publier si souuent les grands exploits d’vn
homme qui veut bien meriter d’estre loüé, mais qui
ne peut souffrir qu’on le louë : ce sera beaucoup s’il
me permet de vous dire, ce que ie ne sçaurois nullement
vous taire, & s’il ne me condamne point de
vous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 62. Anonyme. LA RESSEMBLANCE DE MADAME LA DVCHESSE... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3516 ; cote locale : B_5_24. le 2012-12-27 15:47:45.

Enfin, MADAME, elle estoit le symbole
de toutes les vertus, & vostre Altesse Royale les possede
auec eminence. Ie sçay bien qu’il me faudroit vn volume
entier, & que d’ailleurs c’est à vne plume plus diserte
& plus eloquente que la mienne à entreprendre de publier
la grandeur de toutes vos vertus, ie me contenteray d’en
effleurer quelques vnes, & sur tout celles dont la Colombe
est plus proprement le symbole, comme vostre blancheur,
vostre douceur, vostre amour, vostre innocence, vostre
chasteté, vostre pieté, vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 63. Anonyme. LA TRES-HVMBLE ET VERITABLE REMONSTRANCE DE... (1652) chez Chevalier (Jacob) à Paris , 20 pages. Langue : français. Avec permission des députés.. Référence RIM : M0_3808 ; cote locale : B_12_62. le 2012-12-30 15:55:52.

qu’il a tellement
surpris sa bonté, que nous oserions asseurer que celuy qui
tãtost par sa colere, & tãtost par sa farouche humeur, a souuent
blessé vostre authorité ne luy a iamais fait vne playe
si mortelle. Il a creu qu’il l’a gariroit, lors qu’il a fait publier
par les siens, ou inseré dans vne Declaration qu’il a
dresse luy mesme, & tient encore cachée, que V. M. auoit
esté forcée d’accorder celle qui le traitte comme autheur
de la continuation de la guerre des pirates & de tous les
desordres de vostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 64. Anonyme. LA TREVE Accordée & signée entre LE... (1652) chez Toussaint (Laurent) à Paris , 7 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3843 ; cote locale : B_16_31. Texte édité par Site Admin le 2012-12-30 16:04:17.

est qu’au lieu que
cette Tréve est proposée par le party Mazarin
pour en venir à la paix, ils semblent n’en auoir
la volonté, attendu que continuant dans
leur dessein de deserter Paris, en luy ostant ses
Compagnies Souueraines, ils ont sous le nom
du Roy fait publier vne Declaration verifiée
au pretendu Parlement de Pontoise, portant
Translation de la Chambre de l’Edict de Paris,
à Pontoise, ce qui n’est pas vn moyen de feciliter
la Paix, de laquelle ils paroissent estre si
desireux par les Responses faictes a son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 65. Anonyme. LA VERITABLE CONDVITE DV COVRTISAN GENEREVX. (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi A_5_107. Référence RIM : M0_3925 ; cote locale : C_1_18. le 2012-12-31 15:55:17.

qu’elle veut que nous admirions ses
belles productions. Si le Soleil dissipe auec tant d’efforts les
vapeurs qui s’esleuent des eaux, & qui couurent de tenebres
la splendeur de ses rayons, n’est-ce pas à dessein de nous
communiquer ses lumieres ; de nous publier qu’il est l’Astre
du iour, & l’objet de nos contentemens. Qu’a fait Dieu, mais
que n’a-t’il point fait, pour se donner à connoistre aux hommes,
& se faire adorer de ses Creatures : dés la naissance du
monde, il opere des miracles qui estonnent la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 66. Anonyme. LA VERITABLE CONDVITE DV COVRTISAN GENEREVX. (1649) chez Preuveray (François) à Paris , 14 pages. Langue : français. Voir aussi C_1_18. Référence RIM : M0_3925 ; cote locale : A_5_107. le 2012-12-31 15:56:38.

connoistre qu’elle veut que nous admirions ses
belles productions. Si le Soleil dissipe auec tant d’efforts les
vapeurs qui s’esleuent des eaux, & qui couurent de tenebres
la splendeur de ses rayons, n’est-ce pas à dessein de nous
communiquer ses lumieres; de nous publier qu’il est l’Astre
du iour, & l’objet de nos contentemens. Qu’a fait Dieu, mais
que n’a-t’il point fait, pour se donner à connoistre aux hommes,
& se faire adorer de ses Creatures: dés la naissance du
monde, il opere des miracles qui estonnent la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 67. Anonyme. LE IOVRNAL CONTENANT LES NOVVELES DE CE QVI... (1652) chez [s. n.] à Paris , 16 pages. Langue : français. Partie 3 sur 11 (paginée de 25 à 40). Ensemble de B_18_11 à B_18_21. Du 17 au 22 août 1652, du 23 = B_18_11 ; du 23 au 28 août, du 30 = B_18_12 ; du 27 août au 2 septembre, du 6 = B_18_13 ;du 6 au 13 septembre = B_18_14 ; du 13 au 20 septembre = B_18_15 ; du 20 au 27 septembre = B_18_16 et C_12_6 ; du 27 septembre au 4 octobre = B_18_17 ; du 4 au 11 octobre = B_18_18 ; du 11 au 18 octobre = B_18_19 ; du 18 au 25 octobre = B_18_20 ; du 25 au 31 octobre = B_18_21.. Référence RIM : M0_1740 ; cote locale : B_18_13. le 2012-11-07 01:59:39.

en auoit fait
refus, que ce C. estoit attendu a Bouïllon où il
deuoit arriuer Dimenche dernier d’où il ne
doibt partir iusques à ce que l’accommodment
de Messieurs les Princes soit arresté apres quoy
on doit esperer la Paix. Le 29. Monsieur le Prince fit publier au
Camp de Sainct Cloud vne ordonnance portant
defences à tous soldats & Caualiers sur peine de la vie de s’escarter du Camp plus loin
que d’vn quart de lieuë.   Le mesme iour l’Armée commença à decamper
& alla reprendre son

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 68. Anonyme. LE ROY MINEVR OV PANEGYRIQVE SVR LA PERSONNE... (1651 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 208 pages. Langue : français, latin. Voir aussi B_3_2 (avec commentaires) dont il semble être une suite.... Référence RIM : M1_226 ; cote locale : B_3_1. le 2012-12-30 17:33:00.

toutes ses actions meritent ;
Et qui luy sont si justement
données, que tous les
endroits de la Terre doiuent
bien-tost seruir d’Echo, pour
faire retentir par vne infinité
d’agreables redoublemens,
ce que la plume & la voix
s’efforceront d’en publier.   Quel bon-heur a cette Intelligence
qui fait mouuoir,
pour ainsi dire, en la Personne
de V. M. le Soleil de la France, bien-tost de l’Europe, &
peut-estre du monde ? Quel
bon-heur dis-je à ce Grand
Homme de se voir

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 69. Anonyme. SVITTE DE LA RENCONTRE INOPINÉE DE MARS ET... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_9_59 (partie 1) et A_8_46 (partie 1). Référence RIM : M0_3348 ; cote locale : C_9_60. le 2012-12-25 15:35:36.

& qui est de si peu de durée qu’elle trouue
en vn moment sa ruine dans ses propres fondemens :
Les autres au contraire, & auec plus de raison employent
tous les traits d’vne éloquence estudiée, & d’vne Rethorique
artisicieuse pour esleuer son merite, & publier ses
louanges. Platon en fait tant d’estime qu’il dit, que ce
n’est pas vn moindre crime de l’offencer que de violer vn
temple ; & tous les plus sages Philosophes de l’antiquité en
ont parlé auec tant dauantage que tous leurs escrits, & leurs

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 70. Anonyme. SVITTE DE LA RENCONTRE INOPINÉE DE MARS ET... (1649) chez [s. n.] à Paris , 12 pages. Langue : français. Partie 2. Voir aussi C_9_59 (partie 1) et A_8_46 (partie 1). Référence RIM : M0_3348 ; cote locale : C_9_60. le 2012-12-25 15:35:36.

au silence, ie n’osois vous parler
d’vne chose dont i’auois vne parfaite connoissance ; & ie
m’eusse creu la plus criminelle du monde, si ma langue
vous eut pû desplaire en vous declarant des secrets que mon
cœur tenoit cachez, & qu’il ne failloit pas publier pour
vostre honneur. Mais comme vous n’estes pas faschée que
l’on sçache l’affection extreme que vous portez au Dieu
Mars, ie vous proteste que doresnauant, ie contribueray
de tout mon possible à vostre contentement, & feray en
sorte qu’il se trouue

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 71. De Guénégaud [signé]. ARREST DV CONSEIL D’ESTAT ; Portant... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 18 octobre 1652, avec privilège. Voir aussi B_20_2. Référence RIM : M0_378 ; cote locale : B_15_47. le 2012-04-07 10:40:19.

sept heures du matin,
pour y entendre nostre volonté,
& deliberer sur les affaires
qui leur seront par Nous proposées
SI donnons en Mandement
à nos Amez & Feaux
tenans nostre Cour de Parlement
de Paris transferé à Pontoise,
Qu’apres auoir fait publier
& enregistrer ces Presentes,
ils ayent à se conformer à
ce qu’elles contiennent, sans y
apporter aucun retardement.
Car tel est nostre plaisir, en
témoin dequoy nous y auons
fait mettre nostre Seel. Donné
à sainct Germain en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 72. De Guénégaud [signé]. ARREST DV CONSEIL D’ESTAT ; Portant... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 7 pages. Langue : français. Du 18 octobre 1652, avec privilège. Voir aussi B_15_47. Référence RIM : M0_378 ; cote locale : B_20_2. Texte édité par Site Admin le 2012-04-07 10:38:19.

heures du matin,
pour y entendre nostre volonté,
& deliberer sur les affaires
qui leur seront par Nous proposées.
SI donnons en Mandement
à nos Amez & Feaux
tenans nostre Cour de Parlement
de Paris transferé à Pontoise,
Qu’apres auoir fait publier
& enregistrer ces Presentes,
ils ayent à se conformer à
ce qu’elles contiennent, sans y
apporter aucun retardement.
Car tel est nostre plaisir, en
témoin dequoy nous y auons
fait mettre nostre Seel. Donné
à sainct Germain en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 73. De Laroche [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE Bordeaux... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux par Millange.. Référence RIM : M0_158 ; cote locale : A_1_89. le 2012-03-27 08:22:34.

pour les
faire piller, voller & raser les maisons desdictes
Parroisses, & des Habitans d’icelles, & brusler
les Eglises; & deffend à tous Huissiers, Sergens,
& Archers, Imprimeurs, Courriers, Messagers & autres de signifier, débiter, publier & exposer
en vente, ny imprimer lesdicts Arrests & Decrects,
ny defferer à iceux, à peine d’estre pendus
& estranglez, leurs maisons bruslées, & leurs
biens confisquez, & vse de plusieurs diffamations
injurieuses contre nostre Parlement: Et

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 74. De Laroche [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE Bordeaux... (1649) chez Morlot (Claude) à Paris , 11 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux par Millange.. Référence RIM : M0_158 ; cote locale : A_1_89. le 2012-03-27 08:22:34.

ou
en leur absence à tous nos Seneschaux du Ressort
de nostredite Cour, leurs Lieutenans Generaux,
ou particuliers, ou premier des Conseillers desdits
Sieges, ou de nos Iuges Royaux sur ce requis,
faire à la diligence des Substituts de nostredit Procureur
General, publier & enregistrer ledit Arrest,
& iceluy ramener à deuë & entiere execution, selon
sa forme & teneur. Et enjoignons aux Substituts
de nostredit Procureur General esdits Sieges
& Iurisdictions de faire pour raison de ce toutes
les diligences &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 75. De Pontac [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE BOVRDEAVX.... (1650) chez [s. n.] à Paris , 8 pages. Langue : français. Daté du 18 mars 1650.. Référence RIM : M0_177 ; cote locale : A_9_32. le 2012-03-27 08:52:28.

& brusler tout ce qu’ils
pretendroient s’opposer à leurs, sans qu’ils puissent estre
recherchez, en dressant les procez verbaux pour leur descharge,
auec liberté d’estre les accusateurs, les tesmoins,
les iuges & les executeurs, ayant fait imprimer & publier
cette permissiõ, pour dõner plus d’esclat au mespris qu’il
fait des Declarations du Roy, que les condemnations qu’il
a données sans pouuoir contre ceux qu’il a presuposez
coulpables de resistance & de rebelliõ aux gens de guerre,
prononçant la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 76. Du Tillet [signé]. Arrest de la Cour DE PARLEMENT, CONTRE... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 4 pages. Langue : français. Du 28 mai 1649. Avec privilège.. Référence RIM : M0_269 ; cote locale : E_1_16. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-03-26 07:58:20.

LADITE
COVR a ordonné & ordonne, Que les precedens
Arrests seront executez, Permet audit Procureur General d’informer des contrauentions : Fait defenses
à tous Subjets du Roy de quelque qualité qu’ils
soient, de s’attrouper, composer, semer & publier
aucuns libelles diffamatoires, à peine de la vie ; Ordonne
en outre, Que les munitions de guerre preparées
pour estre conduites tant par eauë que par terre,
passeront en liberté, Fait defenses à toutes personnes
de l’empescher, à peine d’estre declarez

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 77. Estienne [signé]. ARREST DE LA COVR DE PARLEMENT DE PROVENCE,... (1649) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Du 23 juin 1649 à Aix [au colophon].. Référence RIM : M0_342 ; cote locale : A_1_91. le 2012-03-27 09:55:43.

& du
general qui les souffriront: Et afin que personne
n’en pretende cause d’ignorance, que
le present Arrest sera leu & publié par tous les
lieux & carrefours de cette ville d’Aix, & extraicts
deliurez audit Procureur General, pour
le faire publier par toutes les villes & lieux de
la Prouince. Fait au Parlement de Prouence
seant à Aix, le vingt-troisiéme Iuin mil six
cens quarante-neuf.  

Signé, ESTIENNE. Collation est faite.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 78. Fonteneil, Jacques [?]. HARANGVE ET REMERCIEMENT fait au Roy par les... (1650) chez Mongiron Millanges (J.) à Bordeaux , 4 pages. Langue : français. Sans page de titre. Informations éditoriales au colophon.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : D_2_45. le 2012-10-27 10:52:30.

palmes qu’elles auoient cueilly dans les terres estrãgeres
aux pieds de nos soldats, que le Chasteau que les Gouuerneurs
nous euoient vsurpé, a esté renuerse par la foudre dont il
nous a frapé, ne luy restant du nom de Tronpete qu’il portoit,
que ce qu’il faut pour publier à la posterité la cause de sa ruine &
la honte de ce persecuteur.   Vostre Majesté de sa part ordonnant la demolition de la Citadele
de Libourne, la descharge des deux escus par tonneau, l’éloignement
des troupes ennemies, la liberté dans le choix de

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 79. Fonteneil, Jacques [?]. LE REMERCIMENT DES BOVRDELOIS, AV ROY, Sur... (1650) chez Bessin (Nicolas) à Paris , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Bordeaux.. Référence RIM : M0_3277 ; cote locale : A_9_1. le 2012-10-27 11:02:39.

auoient cueilly dans les terres estrangeres aux pieds de nos soldats, que le Chasteau
que les Gouuerneurs nous auoient vsurpé, a esté renuersé
par la foudre dont il nous a frappé, ne luy restant du
nom de Trompette qu’il portoit, que ce qu’il faut pour
publier à la posterité la cause de sa ruine & la honte de ce
persecuteur.   Vostre Majesté de sa part ordonnant la demolition de
la Citadelle de Libourne, la descharge des deux escus par
tonneau, l’esloignemẽt des troupes ennemies, la liberté
dans le choix

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 80. Gondi, Jean-François Paul /... . LA VERITABLE HARANGVE FAITE AV ROY, PAR... (1652) chez Guillemot (veuve de Jean) à Paris , 8 pages. Langue : français. Référence RIM : M0_3937 ; cote locale : B_16_66. le 2012-12-31 16:53:35.

grandes agitations de l’Estat, estoit demeuré dans Paris
contre ses intentions, & contre ses Ordres, fut continuë dans
sa seance, & dans ses fonctions par ce grand & sage Prince, dés
Ie lendemain qu’il y fut entré en Victorieux & en triomphant,
il fit publier l’Amnistie generalle le mesme jour dans le Palais, &
il semble que ce Prince tout admirable eut crû qu’il eut manqué
quelque chose à sa Clemence, s’il ne l’eût fait éclatter dans
le mesme lieu, ou l’on auoit en quelque rencontre rendu si

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 81. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

II. du nom, Roy de l’vne & l’autre
Sicile, se sousmit à son iugement, sur les pretentions
qu’il auoit à cause de son Empire & de son
Royaume contre le Pape Innocent IV. & bien que le
Roy de France eust ambrassé ouuertement son party,
& fait publier diuers Arrests & iugemens en faueur
du Pape, si est-ce que l’Empereur ne fit aucune
difficulté d’en passer par l’aduis du Parlement, tant la
reputation s’estoit espanduë parmy les peuples de
son integrité. La cause du Comte de Namur fust iugée en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 82. I. A. D.. IMPORTANTES VERITEZ POVR LES PARLEMENS.... (1649) chez Villery (Jacques) à Paris , 107 pages. Langue : français, latin. Avec permission.. Référence RIM : M0_1686 ; cote locale : C_5_59. le 2012-11-06 08:58:24.

& souffrent quelque diminution, c’est
lors que les troubles & les desordres publics trauaillent
les Estats, que les sterilitez & les miseres en ternissent
l’esclat & le lustre. Il y auoit des Prestres en
Egypte qui auoient charge d’annoncer & publier au
peuple, la cruë & le rabaissement du Nil, & quand on
vouloit sçauoir à quel poinct il estoit paruenu, parce
que delà dependoit tout le bon-heur de l’Egypte, on
alloit en vne Isle, au milieu de laquelle estoit vne
Colomne marquée & diuisée en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 83. La Canaye (de) [signé]. EXTRAICT D’VNE LETTRE ENVOYEE DE Ruel, en... (1649) chez Coulon (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec permission. Date et signature au colophon.. Référence RIM : M0_1338 ; cote locale : A_2_66. le 2012-10-20 10:00:12.

plume, & me seruir de l’occasion du Courier, pour
vous leuer le soupçon que vous pouuez
auoir à cause des differens aduis que
vous receuez. Certaines persõnes poussées
par vn motif de malice, ou de legereté,
se plaisent à semer des bruits, & publier
des nouuelles, dont la fausseté est
d’autant plus prejudiciable, qu’elle regarde
vne matiere importante, & que faisant
impression sur les esprits, elle les
peut porter à des desordres tres-grands,
suiuant la disposition qu’elle rencontre
en

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 84. Laubespine,? de [signé]. LA LETTRE DE MONSIEVR DE CHASTEAV Neuf,... (1652 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Jouxte la copie imprimée à Poitiers. Signature et date au colophon.. Référence RIM : M0_2013 ; cote locale : B_11_26. Texte édité par Site Admin le 2012-12-08 07:33:04.

vostre valeur qui vous a fait par
tout moissonne les Palmes, les lauriers, & par tous les lieux où vous auez paru, vous auez remporté
de tres insignes victoires, & les plus ennemis
de la vertu, & de vos eminentes perfections,
sont contrains de publier que vous estes vn Mars
tres redoutable, & que les Trophées & Couronnés
suiuent vos pas, tous les cœurs trauaillent à
vous chercher vne gloire immortelle, aussi la
louange est vne recompense qu’on ne peut denier
aux merites & ceux qui refusent de la

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 85. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, CONTENANT LA LEVÉE des... (1652) chez Estienne (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_916 ; cote locale : B_2_21. le 2012-07-19 09:26:37. leurs seuretez dans ladite
Païx, afin de les retenir par la crainte
dans la seruitude où ils les ont
reduits, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 86. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, CONTENANT LA LEVÉE des... (1652) chez Estienne (Antoine) à Paris , 7 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_916 ; cote locale : B_2_21. le 2012-07-19 09:26:37. le vingt-sixiéme

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 87. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, par laquelle les... (1649) chez Candy (Jean-Aymé) à Lyon , 8 pages. Langue : français. Signatures et informations éditoriales au colophon. Jouxte la copie imprimée à Saint-Germain-en-Laye. Avec privilège.. Référence RIM : M0_919 ; cote locale : E_1_49. Texte édité par Site Admin le 2012-07-20 03:49:19.

sujets d’obeyr à la presente Declaration,
& de tenir la main à ce qu’elle soit executée de
poinct en poinct selon sa forme & teneur. CAR tel est
nostre plaisir. En tesmoin dequoy nous auons fait mettre
nostre seel à ces presentes, que nous auons fait lire & publier
en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres honorée
Dame & Mere presente : Où estoyent aussi nostre
tres-cher, & tres-amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre
tres-cher, & tres-amé Cousin le Prince de Condé, & autres
Princes, Ducs, Pairs,

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 88. Louis (XIV), De Guénégaud... . DECLARATION DV ROY, PORTANT SVPRRESSION de... (1649) chez [s. n.] à Saint-Germain-en-Laye , 16 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_4. Référence RIM : M0_941 ; cote locale : E_1_109. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 15:45:45.

Declaration, & de tenir la main
chacun à leur esgard, à ce qu’elle soit executée en tous
ses poincts selon sa forme & teneur, CAR tel est
nostre plaisir, en foy dequoy nous auons fait mettre
nostre seel à cesdites presentes que nous auons fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente
nostre tres-honorée Dame & Mere presente, où estoient
aussi nostre tres-cher, & tres-amé Oncle le
Duc Dorleans, nostre tres-cher & tres-amé Cousin
le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs, Pairs, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 89. Louis (XIV), De Guénégaud... . DIVERSES PIECES DE CE QVI S’EST PASSÉ A... (1649 [?]) chez [s. n.] à [s. l.] , 8 pages. Langue : français. Ne contient que la "Déclaration du Roy". Voir aussi A_1_5 et E_1_110. Référence RIM : M0_1160 ; cote locale : D_2_5. le 2012-10-08 08:50:43.

d’obeïr à la
presente Declaratiõ, & de tenir la main à ce qu’elle soit executée
de point en point selon sa forme & teneur. CAR TEL
est nostre plaisir, EN TEMOIN dequoy nous auons fait
mettre nostre sel à ces presentes, que nous auons fait lire
& publier en nostre Conseil, la Reyne Regente nostre tres-honnorée
Dame & Mere presente, où estoient aussi nostre
tres amé Oncle le Duc d’Orleans, nostre tres cher & tres-amé
Cousin le Prince de Condé, & autres Princes, Ducs,
& Pairs, Officiers de nostre

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 90. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. PORTANT REVOCATION DES... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 12 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_939 ; cote locale : A_1_28. Texte édité par Morvan Perroncel le 2012-09-15 16:07:00.

ayent entierement
fait les payemens au mois de Feburier mil six cens
cinquante, autrement ils demeureront descheus de ladite
descharge. SI DONNONS EN MANDEMENT
A nos amez & feaux les Gens tenans nos
Cour des Aydes, que ces presentes ils ayent à faire lire,
publier & enregistrer, & le contenu en icelles faire
garder & obseruer inuiolablement selon leur forme &
teneur, sans permettre qu’il y soit contreuenu en aucune
sorte & maniere que ce soit. CAR tel est nostre plaisir
EN tesmoin dequoy, Nous auons fait

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 91. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 8 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Jouxte la copie imprimée à Paris. Avec privilège. . Référence RIM : M0_944 ; cote locale : D_2_30. le 2012-07-18 09:51:31.

quittances, des gages attribuez ausdits Offices dont
sera fait fonds dans nos Estats, Si donnons en mandentent à nos amez
& feaux Conseillers les Gens tenans nosdites Cours de Parlemens de
Paris & de Roüen. Que nostre presente Declaration ils ayent a faire
lire, publier & enregistrer, & le contenu en icelle garder & obseruer
chacun endroit soy selon sa forme & teneur. Car tel est nostre plaisir.
Et afin que ce soit chose ferme & stable à tousiours, Nous auons fait
mettre nostre seel à cesdites presentes. Donné à S.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 92. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_21. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : D_1_65. le 2012-07-19 15:21:03.

& autres grands & notables Personnages
de nostre Conseil ; NOVS AVONS
ORDONNÉ ET ORDONNONS par ces presentes,
signées de nostre main ; VOVLONS
& nous plaist, que nostre Declaration du 8.
Octobre de l’année derniere que nous auons
cy-deuant fait publier en nos Cours de Parlemens,
soit executée selon sa forme & teneur :
Et conformement à icelle, Nous
auons declaré & declarons lesdits Princes
de Condé, de Conty, & Duchesse de Longueuille,
le Duc de la Rochefoucault, le
Prince de Talmont, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 93. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi B_6_21. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : D_1_65. le 2012-07-19 15:21:03.

peine d’estre declarez criminels de leze
Majesté, & d’estre procedé contre eux selon la
rigueur de nos Ordonnances.   SI DONNONS en mandement à nos amez
& feaux les Gens tenans nostre Cour de Parlement
à Paris, Que ces presentes ils facent lire,
publier & enregistrer, & le contenu en icelles
garder & obseruer selon leur forme & teneur :
Enjoignons à nostre Procureur General & ses
Substituts, d’y tenir soigneusement la main, &
de faire toutes les poursuittes & diligences necessaires

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 94. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT REGLEMENT SVR le... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 20 pages. Langue : français. Avec privilège. Voir aussi C_7_4. Référence RIM : M0_936 ; cote locale : A_1_33. le 2012-09-15 12:15:08.

ausdites Ordonnances & à
leurs Priuileges.   SI DONNONS EN MANDEMENT à nos
amez & feaux Conseillers, les Gens tenans nostredite
Cour de Parlement, Chambre des Comptes, &
Cour des Aydes à Paris, Que ces presentes ils ayent
à faire lire, publier & registrer, & le contenu en icelles
garder & obseruer inuiolablement de point en
point selon leur forme & teneur, sans permettre
qu’il y soit contreuenu en aucune sorte & maniere
que ce soit: CAR tel est nostre plaisir, En tesmoin
dequoy nous

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 95. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, PORTANT REVOCATION de... (1648) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 11 pages. Langue : français. Avec privilège.. Référence RIM : M0_937 ; cote locale : A_1_95. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 15:38:20.

entierement fait les payemens
au mois de Feurier mil six cens cinquante, autrement
ils demeureront descheus de ladite décharge:   SI DONNONS EN MANDEMENT à nos amez
& feaux les Gens tenans nos Cours de Parlemens,
Que ces presentes ils ayent à faire lire, publier & enregistrer, & le contenu en icelles garder & obseruer
inuiolablement selon leur forme & teneur, sans permettre
qu’il y soit contreuenu en aucune sorte & maniere
que ce soit. CAR tel est nostre plaisir, En tesmoin
dequoy nous auons

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 96. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_2_56. le 2012-07-18 09:47:20.

des gages attribuez ausdits
Offices dont sera fait fonds dans nos Estats. SI
DONNONS EN MANDEMENT à nos
amez & feaux Conseillers les Gens tenans nosdites
Cours de Parlemens de Paris & de Roüen,
Que nostre presente Declaration ils ayent à faire
lire, publier & enregistrer, & le contenu en icelle
garder & obseruer chacun endroit soy selon sa forme
& teneur: CAR tel est nostre plaisir. Et afin que
ce soit chose ferme & stable à tousiours, Nous
auons fait mettre nostre seel à cesdites presentes.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 97. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY, POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi A_2_56, D_2_30 et E_128. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : A_1_79. Texte édité par Site Admin le 2012-07-18 09:58:03.

des gages attribuez ausdits
Offices dont sera fait fonds dans nos Estats. SI
DONNONS EN MANDEMENT à nos
amez & feaux Conseillers les Gens tenans nosdites
Cours de Parlemens de Paris & de Roüen,
Que nostre presente Declaration ils ayent à faire
lire, publier & enregistrer, & le contenu en icelle
garder & obseruer chacun endroit soy selon sa forme
& teneur: CAR tel est nostre plaisir. Et afin que
ce soit chose ferme & stable à tousiours, Nous
auons fait mettre nostre seel à cesdites presentes.

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 98. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. PORTANT REGLEMENT sur le... (1649) chez Mettayer (Michel) à Paris , 15 pages. Langue : français. Avc privilège. Voir aussi A_1_33. Référence RIM : M0_936 ; cote locale : C_7_4. Texte édité par Site Admin le 2012-09-15 12:18:57.

ausdites Ordonnances & à
leurs Priuileges. SI DONNONS EN MANDEMENT
à nos amez & feaux Conseillers, les Gens tenans
nostredite Cour de Parlement, Chambre des
Comptes, & Cour des Aydes à Paris, Que ces presentes
ils ayent à faire lire, publier & registrer, &
le contenu en icelles garder & obseruer inuiolablement
de point en point selon leur forme & teneur,
sans permettre qu’il y soit contreuenu en aucune
sorte & maniere que ce soit : CAR tel est nostre
plaisir : En témoin de quoi

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 99. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY. POVR FAIRE CESSER LES... (1649) chez Petitval (David du), Viret (Jean) à Rouen , 12 pages. Langue : français. Voir aussi A_1_79, A_2_56 et D_2_30. Signatures au colophon, suivies de l'extrait des privilèges des imprimeurs ordinaires du Roi. Avec privilège.. Référence RIM : M0_944 ; cote locale : E_1_128. le 2012-07-18 09:59:08.

quittances, des gages attribuez ausdits Offices
dont sera fait fonds dans nos Estats, SI DONNONS
EN MANDEMENT à nos amez & feaux Conseillers
les Gens tenans nosdites Cours de Parlemens de Paris & de
Roüen, Que nostre presente Declaration ils ayent à faire
lire, publier & enregistrer, & le contenu en icelle garder &
obseruer chacun endroit soy selon sa forme & teneur : CAR
tel est nostre plaisir. Et afin que ce soit chose ferme & stable
à tousiours. Nous auons fait mettre nostre seel à cesdites
presentes. DONNÉ

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


Occurrence 100. Louis (XIV), De Guénégaud,... . DECLARATION DV ROY; CONTRE LES PRINCES DE... (1652) chez Les imprimeurs et libraires ordinaires du roi à Paris , 15 pages. Langue : français. Voir aussi D_1_65. Signatures au colophon. Avec privilège.. Référence RIM : M0_907 ; cote locale : B_6_21. Texte édité par Patrick Rebollar le 2012-07-19 15:27:18.

& autres grands & notables Personnages
de nostre Conseil; NOVS AVONS
ORDONNE’ ET ORDONNONS par ces presentes,
signées de nostre main; VOVLONS
& nous plaist, que nostre Declaration du 8.
Octobre de l’année derniere que nous auons
cy-deuant fait publier en nos Cours de Parlemens,
soit executée selon sa forme & teneur:
Et conformement à icelle, Nous
auons declaré & declarons lesdits Princes
de Condé, de Conty, & Duchesse de Longueuille,
le Duc de la Rochefoucault, le
Prince de Talmont, &

=> Afficher la page
=> Afficher la notice


1 2 3 4 5 6