[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° C_7_33

Image de la page

Anonyme [1649], DIALOGVE DE DEVX GVEPEINS, SVR LES AFFAIRES DV TEMPS. , guépinRéférence RIM : M0_1078. Cote locale : C_7_33.


& eust bian debagoulé tot noutre fé, ie l’eussins
habillé d’vne belle Iaquette à ruejos d’orgues, les clezons
à point luezans, & si i’en eussins esté quettes à
bon marché, car ie m’assuze qui se fust contenté d’vn
quart de vin.
 
Il en fauret d’abauché quéqu’autre.
Mordié quand y sont vn petit sauan y font tro les
fiollans, hé y faudret prendre queuque fort Poureuzeux
qui sceut le tran tran des affezes, car n’y en a qui
ont si bonne gueulle.
Ouy, mais y n’auon point de Latein dans le corps.
Ho il n’en peut chaloüé pou le Latein, car cela sen l’Estallian,
& en n’en veut pas oüy parlé.
Pardié si nen me veut créze i’iray bian moüé, & fezay
vne harlangue à la Roéne, pourueu que sas accotte
d’vne douzaine des pus appazans des Parrasses d’aulong
de nous.
En connas-tu bean quéquun en chaque Parrasse,
cela soulageret nos frais.
Aga, depez que Ie n’allon pûs au corsaincts ie ne quenasson
pus personne de nos voisins.
Obian, y ny a remede quand tot cela se feza à nos despens
ie n’en mouzon pas, & si ie fezon grand bian par
tote la France & por noute Parrasse, i’y vauras desia
estre. Ie diras à la Roéne, Madamoiselle la Roéne, si
vous voulez bouté le dafinement à tous ces treboüillemens
illec, y faut que vous boutiez dehors de la France
ce Margazin qu’en est cause qui no baille tant de
chesmement & que vo remené notre petit Roé dans
son Louure & qu’ou si mandez Monsieu notre Du &


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données