[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° E_1_121

Image de la page

Anonyme [1649], CENSVRE OV REFVTATION DV LIBELLE INTITVLÉ, SOVPIRS FRANÇOIS, SVR LA PAIX ITALIENNE. , françaisRéférence RIM : M0_674. Cote locale : E_1_121.



Qu’il n’estime pas aussi que la ialousie de voir admirer cette
piece fameuse, m’ait fait repandre de l’ancre pour ternir son
éclat, son ouurage n’est pas si digne d’enuie, & quand mes-
la crainte de la corde ne luy auroit pas empesché d’y mettre
son nom, ie croy que pour son honneur (si toutes fois il en
est curieux) il se deuroit cacher de honte, & desauoüer cét
enfant monstrueux, qui n’a pour toute perfection que l’effronterie.
Non, ie ne suis point ialoux de sa gloire, qui n’est point si
brillante qu’elle me puisse ébloüir, & m’empescher de remarquer
les fautes infinies de cette piece, elles sont trop
apparentes, & tout autre esprit que le sien iugeroit qu’elles
seroient dignes du foüet dans les petites escholes, aussi bien
que son impudence le meriteroit dans les Carrefours.
Il semble à la verité que ie contredise par ce trait de passion
à la charité que ie me suis proposée pour motif, mais
à des maladies si pressantes, il est besoin de remedes violens ;
& comme ie sçay bien qu’il se flatte dans la bonne opinion
qu’il a de son genie, il l’a faut destruire tout à fait, & ne l’a
point flatter, si l’on pretend d’y donner du remede.
Pour combattre d’abord cét estime d’esprit qu’il se donne
à luy-mesme, il est necessaire de faire voir à tout le monde
qu’il n’est pas capable du mestier d’escrire dont il s’est voulu
si temerairement escrimer : Si ce n’estoit que les lignes
sont à peu prés mesurées, on auroit de la peine à discerner
s’il a voulu faire des Vers ou de la Prose ; les mesures si mal
obseruées, tant de fausses rimes, comme de glaiue à vefue,
d’Abbayes à bayes, excez à François, &c. ces endroits si tu
en doute ; & au lieu d’Autels, & au lieu d’actions, &c. qui
sont des cacophonies insupportables : ces termes deterrés
& barbares, de desastreux, larmoyer, &c. & quantité de
phrases & façons de parler indecentes, le conuainquent necessairement
de n’estre pas bon François comme il se vante,
puis qu’il n’en sçait pas le langage.
Que si pour sa replique il vouloit alleguer cette sentence
triuialle, qu’il est bien aisé de reprendre & mal-aisé de


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données