[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° A_7_10

Image de la page

Anonyme [1649], LA QVERELLE D’VN PARTISAN AVEC SA FEMME ET LEVRS REPROCHES, en forme de Dialogue. , françaisRéférence RIM : M0_2945. Cote locale : A_7_10.


rien valu.
 
La Femme, Ie n’ay pas valu grand chose, puis que ie
n’ay eu qu’vn pendu ; Va retourne encore chercher
quelque voleur comme toy, va faire toiser les maisons,
on te toisera les épaulles, demande encore le quart du
loüage, & tant d’autres maltotes que tu as faites.
Le Mary, Ie m’en iré puis qu’il le faut à la garde de
Dieu, ie seruiré.
La Femme, Mais si ces Dames font les petites reines de
quarte auec moy, ie leur donneré sur leur groin, &
leur paumeré la geule comme il faut, qui se fait Brebis
est d’ordinaire mangé du Loup.
Le Mary, Ma pauure femme tu auras bien du mal, si
tu n’adoucis ton naturel.
La Femme, Et baille moy du sucre de ta cuisine.
Le Mary, De grace laisse moy, & fais ce que tu voudras,
ie ne te demanderé pas cette permission, nous ferons
à nostre fantaisie, & tu te feras pendre à la tienne.
La Femme, Voila les belles amitiés de ces personnes
interessées, qui abandonnent tout dans la decadence,
c’est ce qui nous aprend à bien viure, puis que dans le
vice toute societé se change en horreur, le luxe pert la
plus grande partie du monde, c’est pourquoy dans les
lieux qui ont esté jadis bien policés les grandes dépences
en ont esté bannies, & en France mesme on ignoroit
l’vsage de plusieurs superfluités auant que ces sangsuës
du sang du peuple s’y fussent introduits ; heureuse l’heure
qui les a bãnies auec tous leurs festins & leurs ameublemens
exquis & pretieux : les Princes auoient moins
de bombances que ces affamés, mais Dieu permet que
nos calandriers marquent en lettre rouge leur extermination,
& que seulement la memoire de ces loups rauissans
restera pour estre la terreur de nos neueux, comme
elle est la ruine des meilleures maisons du Royaume.


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données