[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_20_41

Image de la page

Anonyme [1652], CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS. STANCES. , françaisRéférence RIM : M0_626. Cote locale : B_20_41.



 
Pour mettre quelque ordre à leurs cris,
Il fallut changer de brisée,
Et traitter ces fàcheux esprits
D’vne methode plus aisée.
 
 
On a fait vn nouueau Conseil,
Qu’on tiẽt par tout dãs les boutiques,
En plaine halle, en plain soleil.
En toutes les places publiques.
 
 
Le grand cheual de bronze en est
Comme iugé des plus capables :
Car on veut gens sans interest,
Gens de bien, gens in ebranlables.
 
 
On ne le croiroit presque pas,
Comme on se fait dans les affaires,
Ce cheual à changé de pas
Aux emplois extraordinaires.
 
 
Ce cheual a tousiours esté
De son Roy seruiteur fidelle.
Mais Marigny l’a tant hanté
Qu’il l’a rendu pisque Brousselle.
 
 
Il est deuenu tout chagrin,
Depuis qu’il s’est mis dans la Fronde,
Quelques fois il ronge son frein,
Mais la pluspart du temps il gronde.
 
 
Iadis il estoit familier,
De bel humeur, d’accez facile
Les gueux, le filou, l’escolier
trouuoient prés de luy leur azile.
 
 
Mais sa nouuelle qualité,
Si fort le change & le chagrine,
Que quand il prend sa grauité
Tout tremble à la place Dauphine.
 
 
Deuant luy, car il est plus vieux,
Marche le bon homme Brousselle,
Qui parle plus, mais guerre mieux,
Et n’a guere plus de ceruelle.
 
 
Là commencent les grands combats,
Où leur ambition les iette,
Lequel des deux aura le pas,
Lequel des deux aura la droite.
 
 
La difficulté du iourd’huy
Semble n’auoir point de remede,
Brousselle est plus cheual que luy,
Pourquoy faudra-il qu’il luy cede.
 
 
Mais ce cheual parlant pour soy
dit des raisons qu’on ne peut taire,
Qu’il n’a iamais esté qu’au Roy,
Et Brousselle tout au contraire.
 
 
Là dessus on s’est partagé,
Brousselle obstiné comme vn diable,
Mais les gens de bien ont iugé
Que l’autre estoit plus raisonnable.
 
 
A moins d’vn accommodement,
Digne du rang de sa naissance,
Il n’yra point au Parlement
Que l’on n’ait reglé sa seance.
 
 
Il reconnut fort bien dés lors
Que ce cheual n’estoit pas beste,
Et que ce sage & digne Corps,
N’auoit point de meilleure teste,
 
 
Ce bruit naissant en sa faueur
Fut confirmé par sa requeste
De forme & de stile Frondeur,
Mais qui partoit de bonne teste.
 


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données