[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_20_41

Image de la page

Anonyme [1652], CAPRICE SVR L’ESTAT PRESENT DE PARIS. STANCES. , françaisRéférence RIM : M0_626. Cote locale : B_20_41.



 
Le pauure Coulon est à cu,
La fronde espuise ses pocheres,
Il ne sera plus que cocu
Quand il aura payé ses debtes.
 
 
Mais pour te donner en détail,
Le plus laid reste de la Fronde,
Il me faut depeindre Portail,
Il n’est Frondeur qu’il ne confonde.
 
 
Ce bouc pourry püant comme ail,
Ce visage fait à l’antique,
Où la barbe fait vn aimail
D’vne rougeur sudorifique.
 
 
Ce ligueur, ce fils de ligueur,
Fils dassassin, & fils de traitre,
Race de fiel & de rigeur,
Ame de soufre & de salpetre.
 
 
Au moins boute feu general,
Termine au Palais ta furie,
N’aproche point de l’Arsenal,
N’aproche point l’artillerie.
 
 
N’est-tu pas content de ce vol,
Cù tout le sçauoir s’interresse ?
Ce crime te paroist trop mol,
Il t’en faut de plus fort espece.
 
 
C’est trop peu de voler pour toy,
De peur de démentir ton pere,
Il faut tâcher de nuire au Roy,
Autant que tu le pourras faire,
 
 
Tu vas establir ton renom,
Tu seras le grand commissaire,
Soit au proces, soit au canon,
[1 ligne ill.]
 
 
Malgré l’esprit de son poil roux,
Et de son ardeur effroyable,
La peur le fait filer plus doux,
Et le rend vn peu plus traitable.
 
 
Quant au petit Monsieur Daurat,
Ce haranguenr qui faisoit rage,
Sa Politique a pris vn rat,
Et commence à ployer bagage.
 
 
Le braue & l’illustre Bitaut
Adoucit vn peu son Génie,
Et ne fronde que comme il faut
Pour l’honneur de la Compagnie.
 
 
Monsieur le President Charton
A trop auant la fronde en l’ame,
Il chante tout d’vn mesme ton,
Et ne sçauroit changer sa gamme.
 
 
Le venerable Poncarré
A bien changé de batterie,
Il voudroit auoir enterré
Les Frondeurs & la fronderie.
 
 
Ny pour son frere ny pour soy
Il n’a pas sceu faire son compte,
Il ne veut plus estre qu’au Roy,
Si fort son depit le surmonte.
 
 
Ce ieune mignon d’estourdy,
Ce fils de ce fameux rebelle,
A voulu faire le hardy,
Et prendre part à la querelle.
 
 
Mais maintenant il s’adoucit,
Ie vois bien qu’il a l’ame aisée,
Si le party ne reüssit,
Il change aussi tost de brisée.
 


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données