[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_12_46

Image de la page

Anonyme [1652], LA PIERRE DE TOVCHE, FAISANT VOIR QVE le Cardinal Mazarin & ses adherans, sont les plus grands ennemis du Roy, de son Estat, de son Peuple & de la Ville de Paris. Aux trois Estats de France. , françaisRéférence RIM : M0_2766. Cote locale : B_12_46.


eux-mesmes par la corruption de nostre
Siecle, ayent le pouuoir de casser les Arrests du
Parlement. Le Conseil n’a aucun caractere public :
le Roy n’a commancé à donner des Lettres
aux Conseillers d’Estat que depuis quelques années,
ils n’auoient auparauant qu’vn simple Breuet ;
ils n’ont aucune Iurisdiction contentieuse ;
toutes nos Ordonnances le portent : l’Ordonnance
de Blois y est formelle en l’article 91. La
Declaration du mois d’Octobre 1648. le porte
aussi expressément.
 
Quelqu’vn dira peut estre que le Roy estant
present à la deliberation, & cela se faisant dans
le Conseil d’Enhaut, qu’il n’y a point d’authorité
au dessus de la sienne.
Premierement, ce Conseil d’Enhaut est vn
mot nouueau que le Cardinal Mazarin & ses
Conseillers ont inuenté pour appuyer leur tyrannie,
il n’y a pas dix ans qu’il estoit dans l’idée,
c’est vne inuention de la derniere Regence ; on
ne sçauoit auparauant que c’estoit que le Conseil
d’Enhaut. Les Estrangers ont corrompu la
façon de parler de nos peres aussi-bien que leurs
mœurs & leur discipline : Ce Conseil d’Enhaut
n’est composé que de ceux dont Mazarin se sert
pour authoriser ses trahisons & abuser leurs Majestez.
C’est dans ce Conseil que l’on a resolu de ne


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données