[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_2_5

Image de la page

Anonyme [1652], AVIS SINCERE DV MARESCHAL DE L’HOSPITAL, DONNÉ A SA MAIESTÉ dans Sainct Denys. AVEC LES RAISONS POVR LESQVELLES on l’a fait arrester en Cour. , françaisRéférence RIM : M0_545. Cote locale : B_2_5.


il semble qu’on ne peut point esperer de le vaincre,
sans temerité ; &, si i’oze trancher la parole,
qu’on ne peut point l’attaquer sans injustice.
 
Ces parolles estonnerent toute la Cour, le
Roy s’en trouua tellement surpris qu’il ne sçauoit
plus à quoy se determiner : la Reyne & le
Mazarin qui auoient esperé vn peu plus de complaisance
du Mareschal de l’Hospital, apres les
effets de generosité qu’ils en auoient ressenty luy
témoignerent aigrement que sa harangue estoit
importune à sa Majesté, & suppliant adroitement
le Roy de considerer toutes les foiblesses de
ce bon vieillard auec mespris, l’obligerent de se
retirer de sa presence, ou de commander à ce
bon homme de se taire ; enjoignant cependant à
vn Capitaine de Gardes de se saisir au plustost de
sa personne, pour oster à tous les autres, par l’exemple
de cette punition, la hardiesse de parler
sincerement à sa Majesté.
Messieurs qui serués le Card. Mazarin, iugez
maintenant de la honte & de l’indignité de vostre
esclauage : vostre liberté n’est seulement pas
soubs les fers de ce Cyclope, il faut mesme que
vostre langue subisse la mesme tirannie, & qu’il
ne nous soit permis de dire, que ce que vous iugerez
complaisant à sa passion : Estes vous François ;
ou si vous l’estes pouuez vous bien souffrir


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données