[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_7_49

Image de la page

Anonyme [1652 [?]], LA DECLARATION DE MESSIEVRS DV PARLEMENT D’ANGLETERRE. Enuoyée par leurs Deputez, à Monsieur le Prince de Condé, sur la marche de dix mil hommes mis sus pied pour son seruice. , françaisRéférence RIM : M0_877. Cote locale : B_7_49.


ne sortir hors de ses pretentions, & considerant
qu’en la constitution des affaires de Monsieur le
Prince, poursuiuy par les armes, s’aduisa de luy
faire sçauoir la volonté qu’il auoit de le secourir ; &
pour cet effet le mesme Parlement a choisi le Milord
d’Igby & le Cheualier Hamilton pour Deputez,
qu’ils ont enuoyé à Monsieur le Prince pour
luy faire entendre leur resolution à l’assister d’vne
Armée de huict à dix mille hommes entretenus,
afin de luy donner moyen de resiter à la violence
par la force & le mettre en estat de s’asseurer contre
les mauuais desseins du Cardinal Mazarin.
 
Au commencement de cette année, ces deux
Deputez du Parlement d’Angleterre arriuerent vers
Monsieur le Prince auec leur lettre de creance, &
luy proposerent l’offre d’vne Armée entretenuë de
huict à dix mille hommes pour sa deffense, demandant
pour Place de Retraitte celle de Royan en
Xaintonge, & de plus grandes forces s’il en auoit
besoin.
Monsieur le Prince remercie les Deputez, &
leur dit qu’il estoit obligé au Parlement d’Angleterre
de la bonne volonté qu’il tesmoignoit pour l’assister,
& qu’il les en feroit congratuler par le Cheualier
de la Riuiere, enuoyé de sa part en Angleterre,
leur promist de faire response au plustost à leurs
propositions, apres qu’il en auroit deliberé auec le
Parlement & la Ville de Bordeaux, & les Princes &


Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données