[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_18_4

Image de la page

Anonyme [1652], LE MERCVRE DE LA COVR, CONTENANT Le Combat du Faux-bourg S. Antoine. L’Escarmouche de l’Hostel de Ville. L’Vnion enfumée. La Paille. Le Desespoir du Cardinal. Et le grabuge de la Cour. Miseremini mei, saltem vos amici mei, quia manus Domini terigit me. QUATRIESME PARTIE. , français, latin, italienRéférence RIM : M0_2452. Cote locale : B_18_4.


à sortir, & qu’en suite l’armée des Princes
auoit deffilé par Paris. Ce qu’entendant le Cardinal
Mazarin, s’escria, traditor Parigi poiche non a voluto
riceuere il tuo Re & la mia persona, io te mandaro la
guerra & la fame. Ce fut vne grande desolation
dans la Cour de tant de morts qu’on amenoit, l’vn
pleuroit son fils, l’autre son neueu, quelques Dames
se desesperoient de la mort de leurs maris. Le
Cardinal Mazarin fut embrasser son neueu Manzini,
qui estoit blessé de deux coups, en luy disant
ces paroles Italiennes, Oi me il mio core [1 mot ill.] la mia
fortuna la tua disgracia mi fa piangere.
 
Luy ayant dit ces mots il le fit panser, & puis se
retira fort triste auec le sieur F. auquel il conta ses
doleances en ces termes.
Verba iniquorum præualuerunt super nos. Psal. 64.
Messieurs les Frondeurs l’ont emporté sur nous, ne
suis-je pas mal-heureux d’auoir si bien concerté
vne affaire & n’en pas venir à bout ? Helas, ie
croyois bien de la façon qu’on me l’auoit fait entendre,
que nous entrerions ce iourd’huy dans Paris,
& ce fut en vain à la nouuelle que le Gouuerneur
m’en enuoya, que ie chantay ce beau Psalme,
Lætatus sum in his quæ dicta sunt mihi in domum
Domini ibimus. Helas, ie voy bien que le Roy n’est
pas maistre à son logis, cy est bien le charbonnier,
assurément que nous sommes vendus de tous les
costez.
Le sieur F. Monsieur, souuenez-vous qu’on
vous veut plus de mal à Paris qu’on ne vous fait