[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° A_5_40

Image de la page

S. D. N. [signé] / Suzanne de Nervèze [?] [1649], LETTRE DE CONSOLATION A MONSEIGNEVR LE DVC DE VANTADOVR, CHEVALIER DES ORDRES DV ROY, CY-DEVANT Lieutenant pour le Roy és païs de Languedoc, & Chanoine de l’Eglise de Nôtre-Dame de Paris. Sur la mort de Monseigneur le Duc de Vantadour, son Frere, Cheualier des Ordres du Roy, & Lieutenant pour le Roy au pais de Limosin. , françaisRéférence RIM : M0_1918. Cote locale : A_5_40.


de vos sainctes habitudes ; Vous imitez la
Vierge dans l’obseruation d’vne exemplaire
Chasteté ; & quelques charmes qu’vne belle
Princesse ait eu pour attaquer vostre resolution,
l’amour de Dieu a preualu sur les volontés humaines
qui vous auoient engagé dans vn Mariage
tres-parfaitement assorti ; si bien que de
vos diuines & miraculeuses vnions est sorti ce
Vœu inuiolable de vous donner à Dieu irreuocablement,
& pour jamais : Tout cela, MONSEIGNEVR,
sont des effets de vostre predestination ;
Cét Estre des Estres s’interesse
plus cherement qu’au reste du monde des Seigneurs
de Leui ; & s’il le tire promptement de
ce sejour perilleux ; c’est par excés d’amour
pour la pureté de leurs mœurs : Il est vray,
MONSEIGNEVR, & j’estime que de mesme
qu’il y a vn Pseaume dans l’Eglise pour l’enterrement
des Ames pures, il y en deuroit auoir
pour ses suprémes Seigneurs de Leui : Mais ce
que les hommes ne vous rendent pas, les Anges
vous les reseruent, ils chantent dans tous
leurs Cœurs & Legions le merite de vos œuures,
& la joye de vos exaltations. MONSEIGNEVR,
vous qui ne differez pas de leur
Charité, & de l’ardeur de leurs flâmes, la tristesse
ne doit pas estre vôtre partage au plus
fort des faueurs Celestes : Ie m’asseure aussi que



Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données