[retour à un affichage normal]

Accueil > recherche > Affichage d'une occurrence en contexte

Mazarinade n° B_18_20

Image de la page

Anonyme [1652], IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS REMARQVABLE EN TOVT LE ROYAVME. Depuis le Vendredy 18 iusques au Vendredy 25. Octobre, 1652. , françaisRéférence RIM : M0_1740. Cote locale : B_18_20.


de sa Maiesté, & le prier d’aller au deuant du
Roy, mais ayant passé sainct Cloud & voyant
que son Altesse Royale ne venoit point, sa Maiesté
enuoya Monsieur le Duc d’Amville pour
donner le mesme aduis que le Comte de No.
gent : mais son Altesse Royale paroissant estre
en quelque perplexité n’y alla point. Dés le matin
le Mareschal de l’Hospital, le Preuost des
Marchands, les Escheuins & autres mandez par
sa Maiesté, s’assemblerent à la Maison de Ville,
& de là partirent auec grand nombre de Bourgeois
tous à cheual, auec les trois compagnies
d’Archers & d’Arbelestiers, pour aller au deuant
du Roy, comme aussi les Academies Royales
& quantité de Seigneurs. Les Gardes Françoises
& Suisses, les Cheuaux legers de sa Maiesté
allant au deuant. Sa Maiesté entra sur les six
heures du soir par la porte sainct Honoré, où il
y auoit vne multitude infinie de peuple, estant
monté sur vn cheual gris, accompagné du Duc
d’Anjou son frere, du Roy d’Angleterre, du Duc
de Vendosme, du Duc de Guise, le Mareschal
de Turenne allant au deuant du Roy & de plusieurs
autres Ducs & Pairs & Mareschaux de
France, & fut prononcee vne harangue par le
Preuost des Marchands, portant que sa Maiesté
estoit consideré & attendu comme vn Soleil,



Erreur de la base de données

Erreur lors de la connexion à la base de données